Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Mer 16 Fév 2011 - 10:47

Le hic, c'est que j'ai changé de médecin traitant l'an dernier, et que mon médecin traitant actuel est une dame très froide, avec qui il faut prendre rendez-vous...et je ne pense pas qu'elle comprenne.

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par nuages le Mer 16 Fév 2011 - 10:49

@Lornet a écrit:Le hic, c'est que j'ai changé de médecin traitant l'an dernier, et que mon médecin traitant actuel est une dame très froide, avec qui il faut prendre rendez-vous...et je ne pense pas qu'elle comprenne.

tu ne peux pas aller voir un autre médecin? Un psychiatre éventuellement?

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Mer 16 Fév 2011 - 10:51

Il faut passer par le médecin généraliste pour voir un psychiatre.
Et je ne sais pas si un psychiatre pourra faire quelque chose contre ma phobie des élèves fous...

Je me demande aussi comment ça va aller à la rentrée.
Mon absence pourra être interprétée comme un aveu de faiblesse.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par nuages le Mer 16 Fév 2011 - 11:01

@Lornet a écrit:Et je ne sais pas si un psychiatre pourra faire quelque chose contre ma phobie des élèves fous...
Une de mes collègues a été arrêtée longtemps à cause de cela , elle avait une phobie des élèves insupportables (qui en rajoutaient avec elle, la voyant fragile) qu'elle a d'abord voulu contenir intérieurement pendant des années , mais cela s'est aggravé et elle était prise de tremblements en cours , ne pouvait plus parler et sortait de classe avec des spasmes . C'était évident pour tout le monde qu'elle ne pouvait plus endurer une telle torture. Il ne faut pas que tu arrives là (cette collègue était proche de la retraite)

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par mav80 le Mer 16 Fév 2011 - 11:05

@Lornet a écrit:Le hic, c'est que j'ai changé de médecin traitant l'an dernier, et que mon médecin traitant actuel est une dame très froide, avec qui il faut prendre rendez-vous...et je ne pense pas qu'elle comprenne.
Et pourquoi ne pas changer de médecin traitant/référent ? cf : http://vosdroits.service-public.fr/F163.xhtml

mav80
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Mer 16 Fév 2011 - 11:06

Je suis loin de la retraite, et j'en suis au stade des pleurs. Je demande de l'aide depuis des mois face à une classe...Il y a d'excellents élèves dans cette classe, mais aussi des élèves très faibles, et puis des cas. Seulement, j'en suis à un stade où je n'arrive plus à réagir...
En revanche, face à mes autres classes, ça se passe bien, voire très bien. Ça m'ennuie aussi de les laisser. C'est simple : j'ai deux cahiers de textes bien tenus...et le troisième est à l'image de la classe que j'ai devant moi. Un chantier.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Mer 16 Fév 2011 - 11:09

@mav80 a écrit:
@Lornet a écrit:Le hic, c'est que j'ai changé de médecin traitant l'an dernier, et que mon médecin traitant actuel est une dame très froide, avec qui il faut prendre rendez-vous...et je ne pense pas qu'elle comprenne.
Et pourquoi ne pas changer de médecin traitant/référent ? cf : http://vosdroits.service-public.fr/F163.xhtml

Je cherche. Celle que j'avais était très bien. Le hic, c'est qu'elle est victime de son succès : trop de patients, impossibilité de me prendre, ou alors en coup de vent...Ça a été de plus en plus compliqué de la voir au fil du temps, et finalement, elle m'a donné un arrêt de trois mois non justifié qui m'aurait apparemment attiré un contrôle de la sécu...
J'ai donc changé, mais je ne m'entends pas avec mon nouveau médecin traitant, et le pire, c'est que la troisième fois que je l'ai vue, elle m'a demandé : "On s'est déjà vu ? Vous êtes qui ?"

scratch

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par mav80 le Mer 16 Fév 2011 - 11:15

[quote="Lornet"]
@mav80 a écrit:
@Lornet a écrit:Le hic, c'est que j'ai changé de médecin traitant l'an dernier, et que mon médecin traitant actuel est une dame très froide, avec qui il faut prendre rendez-vous...et je ne pense pas qu'elle comprenne.
J'ai donc changé, mais je ne m'entends pas avec mon nouveau médecin traitant, et le pire, c'est que la troisième fois que je l'ai vue, elle m'a demandé : "On s'est déjà vu ? Vous êtes qui ?"
Il est normal qu'un médecin ne reconnaisse pas ses patients au premier coup d'oeil. MAIS un médecin fait des fiches sur chacun et il se doit de consulter la fiche avant de consulter !
N'as tu pas d'amis ou connaissances à qui tu peux demander qui et comment est leur médecin ? Aussi : peut-être voir du côté des spécialistes de médecine douce, homéopathie, acupuncture etc. En général, ce ne sont pas des scientifiques froids, mais plutôt des psychologues !

mav80
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Invité le Mer 16 Fév 2011 - 11:29

Tu n'as pas besoin de passer par ton médecin traitant pour voir un psychiatre! Les psychiatres ne font pas partie des médecins spécialistes du parcours coordonné de soins, au même titre que les dentistes, les ophtalmologues, les gynécologues...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum