Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ruggera7 le Mer 17 Nov 2010 - 10:56

Je suis dans le même cas et ceux qui suivent NEO de près ont vu que j'ai mis hier un sujet sur "se ménager"... Je vais lire ces 2 pages dans la journée et j'espère que cela m'aidera!!!
Merci à ceux qui m'avaient répondu!!!

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par moon le Mer 17 Nov 2010 - 11:14

Consacrer le temps nécessaire à la mise en place de la classe. C'est le moment où ils sont le plus énervés, et si on ne les calme pas à ce moment-là, on en prend pour toute l'heure...donc je les fais rentrer, et je ne bouge pas tant qu'ils ne sont pas calme. Je les regarde, et je leur dis juste à chacun ce qu'il faut ( tais-toi, assieds-toi, prépare ton mot d'absence, retourne-toi, etc...)
interrogation orale de début d'heure, notée. Ca me permet de rester assise, et éventuellement de préparer le billet d'appel en même temps.
Quand c'est de la conjugaison ou de la grammaire : j'envoie les élèves corriger au tableau et je vais au fond, éventuellement je m'assois, toujours avec mon petit tableau de notes ( ils sont notés aussi là-dessus quand c'était à faire à la maison), ou debout.
Ne pas crier, et éviter de me répéter. Pour ça, je leur dis souvent "écoutez-bien, c'est important, je ne répéterai pas les consignes". Il n'y a rien de pire que le moment où on pense être calme, et qu'on passe à répéter quinze fois la même chose. C'est valable aussi pour les contrôles.
Avec les plus grands : dicter le cours, assise sur le coin de la table face à eux, et n'écrire que les mots importants au tableau ( bon, en même temps, je fais cours dans un placard, donc c'est facile....). Progressivement ils se calment, moi aussi.
Quand on fait une étude de texte : je note toute la trace écrite au tableau pendant qu'ils la construisent, et ils n'écrivent qu'après. Si c'est long, cinq minutes de pause assurée et on peut passer vérifier qu'ils copient bien.
Quand on fait des exercices d'application : je les explique tous, je note les numéros au tableau, et ensuite chacun fait à son rythme, les élèves lèvent le doigt pour signaler qu'ils ont terminé et passent au suivant. Là, il faut se forcer à ne pas passer vérifier, parce qu'après ils lèvent tous le doigt et on court partout!
Les faire travailler par deux au brouillon pour des travaux de recherche dans le texte ( champ lexicaux, éléments thématiques, figures de style), ou en colonnes : telle colonne cherche ça, telle autre ceci, et ensuite on met en commun.
Et aussi ( mais ça, je n'y arrive pas! ) : terminer le cours à l'heure pour qu'ils soient prêts à sortir à la sonnerie, et essayer de me poser pendant les trois minutes de battement avant que l'autre classe n'arrive!

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par InvitéN le Mer 17 Nov 2010 - 11:22

Je n'ai pas tout lu mais voici mes trucs au quotidien:

- investir les lieux avant les élèves et préparer la salle pour ne pas être "débordée" ...
- me prévoir 2 chaises pour m'assoir régulièrement quand je fatigue : une sur le côté et une au milieu ( qui peut servir aussi pour les élèves )
- écrire "l'ordre du jour" en quelques points au tableau pour les élèves et pourmoi
- travailler plus à partir de bilans que de prép' pour ne pas m'enfermer dans un cadre sans prendre en compte les réactions des élèves
- réagir au plus vite et dès le début de l'année par des Rapports et signalements ( Assistantes sociales, infirmière,CPE, etc...) pour ne pas être seule face à un groupe...

etc,etc...

- Boire ( tendon rompu par fatigue, manque d'hydratation, stress l'année où je passais l'agrég : ça marque !)
- ne pas mettre la barre trop haut

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Frisouille le Mer 17 Nov 2010 - 11:26

@sabeth a écrit:
@Tidjani a écrit:Sabeth, un petit conseil : arrête de te répéter ! Razz

Ceci-dit, je suis bien contente de lire ce post parce que j'ai les mêmes soucis que toi.

Oui, je sais, c'est la fatigue justement! Et je ne sais pas comment on fait pour effacer...

Tu dois pouvoir supprimer l'un de tes deux messages en p.1 en utilisant la croix en haut à droite de l'écran.

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par sabeth le Mer 17 Nov 2010 - 12:08

@moon a écrit:Consacrer le temps nécessaire à la mise en place de la classe. C'est le moment où ils sont le plus énervés, et si on ne les calme pas à ce moment-là, on en prend pour toute l'heure...donc je les fais rentrer, et je ne bouge pas tant qu'ils ne sont pas calme. Je les regarde, et je leur dis juste à chacun ce qu'il faut ( tais-toi, assieds-toi, prépare ton mot d'absence, retourne-toi, etc...)
interrogation orale de début d'heure, notée. Ca me permet de rester assise, et éventuellement de préparer le billet d'appel en même temps.
Quand c'est de la conjugaison ou de la grammaire : j'envoie les élèves corriger au tableau et je vais au fond, éventuellement je m'assois, toujours avec mon petit tableau de notes ( ils sont notés aussi là-dessus quand c'était à faire à la maison), ou debout.
Ne pas crier, et éviter de me répéter. Pour ça, je leur dis souvent "écoutez-bien, c'est important, je ne répéterai pas les consignes". Il n'y a rien de pire que le moment où on pense être calme, et qu'on passe à répéter quinze fois la même chose. C'est valable aussi pour les contrôles.
Avec les plus grands : dicter le cours, assise sur le coin de la table face à eux, et n'écrire que les mots importants au tableau ( bon, en même temps, je fais cours dans un placard, donc c'est facile....). Progressivement ils se calment, moi aussi.
Quand on fait une étude de texte : je note toute la trace écrite au tableau pendant qu'ils la construisent, et ils n'écrivent qu'après. Si c'est long, cinq minutes de pause assurée et on peut passer vérifier qu'ils copient bien.
Quand on fait des exercices d'application : je les explique tous, je note les numéros au tableau, et ensuite chacun fait à son rythme, les élèves lèvent le doigt pour signaler qu'ils ont terminé et passent au suivant. Là, il faut se forcer à ne pas passer vérifier, parce qu'après ils lèvent tous le doigt et on court partout!
Les faire travailler par deux au brouillon pour des travaux de recherche dans le texte ( champ lexicaux, éléments thématiques, figures de style), ou en colonnes : telle colonne cherche ça, telle autre ceci, et ensuite on met en commun.
Et aussi ( mais ça, je n'y arrive pas! ) : terminer le cours à l'heure pour qu'ils soient prêts à sortir à la sonnerie, et essayer de me poser pendant les trois minutes de battement avant que l'autre classe n'arrive!

Ce sont de très bonnes idées, et j'en applique déjà certaines (ne pas commencer le cours dans le bruit, envoyer les élèves au tableau pour la grammaire et m'assoir au fond). J'aime beaucoup ton idée de l'interrogation orale en début d'heure. Je souhaitais le faire cette année, pour 'poser" un peu les choses et les mettre au travail, mais je suis néo-tit et j'ai déjà dû mettre tant de choses en place que je n'ai pas réussi à m'y tenir. Le travail en colonne sur les textes, ou, ça marche bien en général! Je le ferai davantage.
Pour l'idée de noter peu à peu la trace écrite, j'ai déjà essayé, mais certaines de mes classes sont si peu attentives qu'ils se comportent en véritable chiens de Pavlov: tableau = j'écris. Pourtant, je signale toujours très clairement les moments d'écoute et les moments d'écriture.

Sinon, j'ai lu l'article indiqué ("plus je parle, moins ils travaillent"): si les constats faits sont très justes, je trouve les réponses bien moins convaincantes. Travailler en groupe? Oui, mais comment? Avec les classes que j'ai, ça tournerait au bordel généralisé. J'aime bien l'idée de prendre appui sur "le formidable réservoir d’énergie potentielle des élèves" et tout le monde sera d'accord qu'il faut rendre actif les élèves, mais j'aime moins la façon dont sont opposés de manière nette cours magistral / travail en groupe, cela me paraît quelques peu caricatural. Quant à la pédagogie de groupe, je suis loin d'être convaincue... Tout cela relève d'une approche pédagogiste à laquelle je ne crois pas, celle de penser que l'élève construit lui-même son savoir.
Et cette article pose comme une évidence facile qu'on peut, si l'on procède ainsi, résoudre tous ses problèmes, être heureux d'enseigner, s'économiser... Non, je n'y crois pas.
Et quand je lis ça, pour motiver les élèves:

"Un des moyens pour y parvenir est de donner des tâches et des exercices, des sujets et des énoncés qui éveillent et excitent leur curiosité, leur proposent des énigmes à résoudre, des constructions, des puzzles, des enquêtes avec indices, des mini-compétitions, etc. Bref il est bon de proposer des situations problème quand le jeu en vaut la chandelle. Pour cela, on bande fortement le ressort dramatique de l’activité, et ce n’est jamais du temps perdu.
Les nouveaux dispositifs de la réforme des collèges et des lycées (TPE, PPCP, IDD,PAC, ECJS…) se fondent pour l’essentiel sur l’idée que l’élève apprend mieux s’il peut choisir son sujet d’étude, son mode d’activité, s’il lui incombe de chercher l’information nécessaire et de la traiter, s’il peut varier les supports de sa production et faire preuve d’inventivité. Comment expliquer autrement le fait que les élèves ont plébiscité les TPE souvent contre l’avis des professeurs inquiets pour leurs cours magistraux qui n’obtiennent pas le même succès à l’audimat ?"

Et bien, je bondis de ma chaise (audimat? plébiscité?). Non, décidément, cet article ne répond pas à mes questions...(mais je suis plutôt réac, s'agissant des savoirs: motiver, intéresser, oui; animer, faire du ludique, c'est non).

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Leclochard le Mer 17 Nov 2010 - 12:42

Je ménage des moments de travail silencieux durant les cours. Alors, je m'assois derrière ou sur le bureau. S'ils ont des questions, j'y réponds à distance. Ensuite, je me déplace et si je vois que rien n'est pas fait ou trop peu, c'est l'avertissement dans le carnet.
Autrement, je ne vois pas trop comment on peut s'économiser en classe. Evidemment, crier ou bouger sans cesse épuise mais ça reste un métier physiquement et intellectuellement exigeant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ruggera7 le Mer 17 Nov 2010 - 12:59

@Leclochard a écrit: Je ménage des moments de travail silencieux durant les cours. Alors, je m'assois derrière ou sur le bureau. S'ils ont des questions, j'y réponds à distance. Ensuite, je me déplace et si je vois que rien n'est pas fait ou trop peu, c'est l'avertissement dans le carnet.
Autrement, je ne vois pas trop comment on peut s'économiser en classe. Evidemment, crier ou bouger sans cesse épuise mais ça reste un métier physiquement et intellectuellement exigeant.

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ruggera7 le Mer 17 Nov 2010 - 13:00

Et ça, les "non-profs" ont du mal à le croire! :colere:

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par elfiane le Mer 17 Nov 2010 - 13:49

Euh les TPE plébiscités par les élèves ????? A l'époque dans ma classe ce n'était pas très apprécié.....

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ornella le Mer 17 Nov 2010 - 20:58

tiens à propos des notes, là aussi j'en fais trop : 10 à 12 notes par élève par trimestre. Mes collègues font souvent de gros yeux... mais je n'arrive pas à faire moins! No

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ruggera7 le Mer 17 Nov 2010 - 21:48

Pareil, j'ai du mal à réduire les notes: si on n'évalue pas, peu apprendront les leçons. Comment faire?

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Erlandur61 le Sam 20 Nov 2010 - 17:55

Coucou,

moi je sais plus trop quoi faire pour tenir le vendredi. J'ai 6 heures de cours, 9h-12h/14h-17H. Les 3 heures du matin, ça va, en plus c'est mes classes les plus calmes. De 14h à 15h ça passe encore mais les deux dernières heures, notamment celle avec les 3è que je ne supporte pas, je ne sais plus quoi faire...De l'écrit toute l'heure ? (j'enseigne l'anglais) Déjà, j'essaie de leur faire tous les devoirs/contrôles ce jour-là, mais c'est pas toutes les semaines. Donc si vous avez des conseils, n'hésitez pas!! fleurs

Erlandur61
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ruggera7 le Sam 20 Nov 2010 - 18:03

Moi, c'est le lundi ma grosse journée (7h de cours): on penserait que les élèves (et la prof) sont plus "frais" et bien, non!!! Et en plus, j'appréhende cette journée tout le WE... titanic

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Erlandur61 le Sam 20 Nov 2010 - 19:04

Et moi, le vendredi matin, je me sens prise d'une lassitude énorme, et encore pire à 13h55.... :boum:

Erlandur61
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Hermione0908 le Sam 20 Nov 2010 - 19:44

@trinacria a écrit: le lundi [...] : on penserait que les élèves (et la prof) sont plus "frais" et bien, non!!!

Mes troisièmes ne sont jamais aussi chiants que le lundi de 15 à 16. Je pourrais les clouer au mur (à cause de 2 ou 3 imbéciles et quelques pintades label rouge).
En ce moment, je cherche des solutions pour faire cours avec un mal de dos persistant, me shooter aux anti-inflamatoires me fait dormir, donc en journée, c'est exclu. Avec les sixièmes, je suis obligée de passer dans les rangs et de tout écrire au tableau. Avec les troisièmes, je peux dicter, mais j'ai beaucoup de mal à rester derrière mon bureau pour faire cours, ça ne me paraît pas du tout naturel. J'ai tenté une feinte : comme c'est la région lombaire qui est bloquée (lumbago ?), j'essaie de me coller contre les radiateurs pour que la chaleur se diffuse... Mais ça n'est pas tout le temps possible.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Emeraldia le Sam 20 Nov 2010 - 22:47

@Pili a écrit:Lorsque les élèves sont agités (et ce, dans la mesure du possible) éviter de se mettre à gu***, car ça électrise l'atmosphère, et ça nous épuise...essayer plutôt de se taire et de fixer les perturbateurs
Sauf quand ils sont "givrés" et que qd bien même on marcherait sur les mains qu'ils ne le verraient pas...Interpeler de toutes les manières ne sert à rien ds ces cas-là...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Emeraldia le Sam 20 Nov 2010 - 22:51

@Ornella a écrit:tiens à propos des notes, là aussi j'en fais trop : 10 à 12 notes par élève par trimestre. Mes collègues font souvent de gros yeux... mais je n'arrive pas à faire moins! No
En même temps, qd on cale un DS, ils travaillent tt de même "plus" et on a la paix... Twisted Evil

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à s'économiser dans ses cours...pour être moins fatiguée

Message par Ergo le Dim 21 Nov 2010 - 11:08

@Erlandur61 a écrit:Coucou,

moi je sais plus trop quoi faire pour tenir le vendredi. J'ai 6 heures de cours, 9h-12h/14h-17H. Les 3 heures du matin, ça va, en plus c'est mes classes les plus calmes. De 14h à 15h ça passe encore mais les deux dernières heures, notamment celle avec les 3è que je ne supporte pas, je ne sais plus quoi faire...De l'écrit toute l'heure ? (j'enseigne l'anglais) Déjà, j'essaie de leur faire tous les devoirs/contrôles ce jour-là, mais c'est pas toutes les semaines. Donc si vous avez des conseils, n'hésitez pas!! fleurs
Hello!
J'avais le même problème en début d'année de cette dernière heure de la semaine mais avec des 6ème, du coup, ce ne sera pas forcément valable. Je fais le contraire maintenant: au lieu de caler de l'écrit et des devoirs ce jour-là, je tente les activités où ils ont à bouger. Vendredi, on a travaillé à partir d'une vidéo: comme il n'y a pas de lecteur DVD, ça se faisait sur l'ordinateur, j'ai dû les faire se déplacer de façon or-ga-ni-sée; j'avais refait un plan de classe dans ma tête pour qu'ils soient tous autour de l'ordinateur: certains sur des chaises, d'autres sur des tables, ils bougeaient par rangées quand je le leur disais. Et pas de silence, pas de vidéo (oui, bouuuh j'ai fait du chantage Rolling Eyes). Ils n'ont même pas râlé de devoir écrire avec leur cahier sur les genoux.

C'est le vendredi que je fais faire des exposés / des points de civilisation / des pendus (pas des pendus pendant 1h hein, sur les 10 dernières minutes) / des jeux par groupes...
Mais ce qui marche avec des 6ème / 5ème ne marchera pas nécessairement avec des 3ème, c'est sûr.

Pour m'économiser, je m'assois de plus en plus au bureau pendant certaines activités, chose que je ne faisais jamais en début d'année. Mais j'ai des problèmes de dos, je ne peux pas passer mes 7h du vendredi debout. ^^

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum