en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par InvitéeHr le Sam 22 Jan 2011 - 10:00

Cela va être mis en place à la rentrée je crois, sur Versailles un ancien collègue se colle à cette initiation dès septembre...

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par lene75 le Sam 22 Jan 2011 - 17:42

heather a écrit:Cela va être mis en place à la rentrée je crois, sur Versailles un ancien collègue se colle à cette initiation dès septembre...

Il peut encore refuser... avant que ça ne devienne obligatoire. Notre proviseure revient régulièrement à la charge avec ça ais nous tenons, nou avons juste fait une concession pour une initiation en 1reL.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Ruthven le Sam 19 Fév 2011 - 19:22

Pour ceux que le sujet intéresse, l'appel à projet est lancé :

http://pedagogie.ac-montpellier.fr/Disciplines/philosophie/actu/Philosophie_avant_terminale.pdf

Et on marche encore sur la tête ... Au lieu de créer un enseignement d'exploration "Philosophie", on fait de la philosophie un machinoù l'enseignant devient intermittent, il faut monter des projets et obtenir un financement...

A la louche, on peut reprendre le modèle économique à l'oeuvre (financer par projet et non dans le service de l'enseignant, c'est quand même novateur) qui dissout l'exigence de la culture commune républicaine, on peut se demander en quoi et surtout au nom de quelle légitimité les enseignants de philosophie vont éclairer les autres savoirs (sympa pour les collègues trop neuneu pour élucider les questions posées par leur discipline), on peut se demander encore s'il ne s'agit tout simplement pas de foutage de gueule quand on propose d'intervenir sur les heures des autres disciplines au moment même où les heures sont réduites (je me vois bien demander à mon collègue de maths quelques heures en 1èreS où il n'aura plus désormais que 4h/semaine pour aller joyeusement deviser sur Cantor et l'infini alors qu'il n'aura pas fini son programme)... Enfin on peut questionner le sens pédagogique d'une démarche limitée à quelques heures ; enseigner, cela prend du temps !

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Circé le Sam 19 Fév 2011 - 19:44

Mon lycée l'expérimente depuis cette année dans le cadre des Enseignements de découverte...donc, nous, pas de LIttérature et Société.
En tout cas, j'avais un élève qui voulait faire L et bien cette découverte l'a définitivement convaincu d'aller en ES. Embarassed

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Ruthven le Sam 19 Fév 2011 - 19:49

@Circé a écrit:Mon lycée l'expérimente depuis cette année dans le cadre des Enseignements de découverte...donc, nous, pas de LIttérature et Société.
En tout cas, j'avais un élève qui voulait faire L et bien cette découverte l'a définitivement convaincu d'aller en ES. Embarassed

Je ne trouve pas cela illégitime quand l'enseignement est prévu à l'année - ou même avec un autre enseignant sur Littérature et société (un philosophe peut apporter un regard aussi intéressant qu'un historien); pour un enseignement d'un tel type, malgré les travers pédagos, j'aurais été partant ; ce qui me met en colère, ce sont les conditions de l'expérimentation.

Pour ton élève, il vaut mieux quand même qu'elle sache à quoi s'attendre dans deux ans, sinon on se retrouve ensuite avec des L que l'on traîne comme des boulets, et 8h par semaine, c'est long !

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Circé le Sam 19 Fév 2011 - 19:52

NOn l'enseignement est prévu au semestre (découverte), approfondissement si l'élève le reprend pour le second semestre.
Cela m'a un peu chagriné car notre L est moribonde, 8 élèves en 1°, 12 en Term, pour 523 élèves.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Finrod le Sam 19 Fév 2011 - 20:17

J'aimerai bien avoir le droit d'enseigner la philo en plus des maths.

Mais on n'a pas le droit d'avoir deux concours de matières différentes, non ? il faut en choisir un dans ce cas...

Enfin on sait jamais, vu comme ça part ces histoires de projets, on pourrait voir de tout (et Châtel prendrait alors peut être pour la première fois une mesure qui ne me dégoute pas bien qu'elle soit stupide)

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par John le Jeu 24 Fév 2011 - 0:45

Il paraît que c'est à Raphaël Enthoven l'on doit cette extension de la philo à la seconde et à la première.

Il l'aurait demandée à Carla Bruni, qui l'aurait demandé à Nicolas Sarkozy, qui l'aurait demandée à Luc Châtel, qui l'aurait demandé à son ministère, qui aurait trouvé que ça tombait bien car ça donne quelques heures supplémentaires pour caser les TZR de philosophie.

Mais je suis incapable de retrouver les sources de cette rumeur, et de savoir pourquoi je n'en ai pas parlé ici quand je l'ai lue et/ou entendue heu

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Audrey le Jeu 24 Fév 2011 - 1:09

C'est dans "Le Pacte immoral" John!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par John le Jeu 24 Fév 2011 - 1:24

Ah oui voilà merci Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Edgar le Jeu 24 Fév 2011 - 11:29

@musa a écrit:
@Abraxas a écrit:

Un ami a assisté, il y a quelques années, à un cours unique de Dumézil dans un LP — et il a obtenu, en cinq secondes, une qualité d'écoute que l'ami en question lui a envié méchamment. Quand il est parti, les élèves avaient des étoiles dans les yeux et demandaient très humblement quand le vieux monsieur allait revenir. J'ai moi-même vu Barthes construire une relation instantanée du même ordre — il n'avait pas besoin de la durée pour que tout le monde soit pendu à ses lèvres. Ça dépend un peu de la motivation, et du génie de l'intervenant.
Discussion, il y a deux ans, avec le patron d'HEC, expliquant qu'il faisait venir (sur la base de 100 000 euros par an) des intervenants extérieurs qui délivraient quelques heures, dans l'année, portant sur leurs recherches en cours. Et là aussi, dans un silence de cathédrale. Je crois qu'à quelque niveau que ce soit, les élèves respectent l'hyper-compétence.
C'est comme en amour : il y a la relation qui se construit, et il y a le coup de foudre — ce sont deux modes de fonctionnement.

oui enfin il y a aussi l'effet-première fois et l'effet-rareté. Moi aussi à mes premiers cours de l'année, j'ai un silence de cathédrale Rolling Eyes

Tu me l'a retiré de la bouche. Par ailleurs, nous avons des intervenants extérieurs chez nous qui sont très loin d'être Barthes, Dumézil ou Deleuze, et qui font cours dans un silence de cathédrale aussi parce qu'ils ne viennent que 2 heures dans l'année et que les élèves sont toujours comme cela avec les éléments allogènes. Nous avons eu une enseignante agrégée titulaire d'un doctorat et qui enseignait à l'université qui a été affectée à temps complet dans notre collège ZEP il y a quelques années ( pourquoi, comment ? ) : j'ai dû intervenir à plusieurs reprises en devant entrer dans sa salle en plein cours pour stopper l'émeute et l'aider à évacuer la salle sans être blessée ou touchée par les crachats. Elle a fini en arrêt maladie long, et a réintégré l'université. Elle serait venue faire une intervention d'une heure, elle aurait peut-être laissé une autre image.

Par ailleurs, nous avons dans notre collège ZEP actuellement des agrégés, un docteur agrégé, ce que j'aurais déjà tendance à faire rentrer dans la case "super/hypercommevousvoulezcompétence " pour du collège, compte-tenu de ce qu'ils sont censés faire dans leurs classes (parfois le CAPES est déjà de l'ultra-compétence) : comment croyez-vous que se passent leurs cours ? Je vous laisse la liberté d'imaginer.

Enfin la réciproque de cette thèse est que si un professeur n'arrive pas à faire cours, il a donc un problème de compétence (ce qui peut être vrai toutefois bien entendu). Alors je ne parle que de ce que je connais le mieux, c'est-à-dire le collège type ZEP en zone urbaine (je ne connais pas son pendant rural), et je vous garantis qu'il faut aller s'y frotter, et s' y frotter tous les jours de l'année, pour savoir ce dont je vous parle.







Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par John le Jeu 24 Fév 2011 - 22:52

Trouvé sur le site du Snalc :

Communiqué de presse du SNALC-CSEN-FGAF du 23 février 2011 :

Un projet de circulaire du Ministère relatif à la philosophie en Seconde et en Première risque de dénaturer profondément son enseignement et d'atteindre le statut de ses professeurs.

Le SNALC-CSEN (FGAF) a pris connaissance du projet de circulaire élaboré en ce moment par le Ministère à l'intention de l'ensemble des Recteurs d'Académie, des corps d'Inspection et des Chefs d'établissement, portant appel à des expérimentations du « projet "Philosophie au lycée avant la classe de terminale" ».

Le SNALC-CSEN peut certes approuver, en partie, certaines des orientations prévues par le projet de circulaire, et notamment :

· la volonté d'inscrire la démarche dans un cadre thématique en articulation avec certaines notions du programme de l'ensemble des disciplines enseignées en Seconde et en Première, pouvant faire l'objet d'une réflexion philosophique.

· L'abandon au moins partiel, par voie de conséquence, du projet de réduire l'enseignement philosophique à l'organisation de débats d'opinion sur des questions d'actualité, comme le préconisaient la FCPE et l'UNL dans une lettre du 11 janvier 2011 adressée au Ministre de l'Éducation nationale.

· L'affirmation d'une certaine valeur de l'enseignement philosophique, défini avec raison comme favorisant « l'exercice réfléchi du jugement » ainsi que l'accès à une « culture philosophique initiale », et reconnu également dans ses exigences en vue de préparer les élèves à « développer l'aptitude à l'analyse », à percevoir « l'unité des savoirs » et à acquérir « le sens de la rigueur intellectuelle ».

Le SNALC-CSEN ne peut cependant, en dépit de ces déclarations de principes, que dénoncer la nature, les objectifs et les modalités de mise en oeuvre de cet enseignement anticipé de la philosophie, qui menace le statut même de ses professeurs.

· Ce nouvel enseignement sera mis en place à moyens constants, en l'absence de toute prescription réglementaire, puisqu'il sera organisé « dans le cadre des projets d'établissement et dans le respect des marges d'autonomie offertes par la réforme du lycée », alors que cette même réforme aura pour principal effet d'amputer les horaires de la discipline en classe terminale.

· Les modalités préconisées pour cet enseignement nous semblent absurdes : les professeurs de philosophie pourraient être conduits à intervenir temporairement au sein des enseignements « d'exploration », de « l'accompagnement personnalisé » et même de manière « ciblée » dans « les cours d'autres disciplines »! La multiplication de classes successives avec un faible horaire, pour une partie de l'année, risque surtout de porter atteinte à un enseignement de la philosophie digne de ce nom, impossible à garantir dans son unicité et sa progressivité.

· Les promoteurs de ce nouvel enseignement estiment que pour favoriser « la maturité intellectuelle » des élèves, les professeurs de philosophie pourraient les accompagner dans l'élaboration « de leur projet personnel d'orientation » et dans la « construction de leur projet professionnel » : ils n'ont de l'idée d'autonomie personnelle qu'une conception pragmatiste et utilitariste, étrangère par nature à la valeur de la culture désintéressée dont le souci est la raison d'être de la philosophie.

· Enfin, le projet de circulaire prescrit avec insistance de promouvoir « des pratiques interdisciplinaires », par l'intervention dans d'autres cours, l'utilisation des nouvelles technologies de l'information ou la participation à l'encadrement des TPE, etc. D'ailleurs, en dehors de ces derniers, ces nouveaux enseignements ne feraient l'objet d'aucune évaluation sous forme de notation. Pour le SNALC-CSEN, de telles mesures sont totalement inacceptables, car elles risquent de dénaturer l'enseignement de la philosophie et d'en donner aux lycéens une idée fausse : ces innovations se contredisent donc dans leur prétendue finalité.

C'est pourquoi le SNALC-CSEN (FGAF) se montrera très attentif à la publication officielle de cette circulaire prévue pour le 4 mars 2011.

Contacts : Guy DESBIENS - Responsable aux enseignements philosophiques
Albert- Jean MOUGIN - Vice-président du SNALC

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par lene75 le Ven 25 Fév 2011 - 17:01

Merci pour l'info John : j'apprends l'existence de ces circulaires qu'il va falloir que je surveille de près pour me défendre ! Dans mon lycée on a accepté 1h hebdomadaire d'intro à la philo en 1L mais plus les choses avancent plus je me rends compte qu'en réalité ça ne va pas être ça, maintenant on veut nous coller à l'AP pour cette heure, ça sent le roussi.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par retraitée le Dim 27 Fév 2011 - 18:45

@lene75 a écrit:À part ça je galère à faire de la philo en terminale parce que 1) mes élèves ne savent pas écrire (ne parlons même pas de savoir prendre des notes ou rédiger une dissertation) et 2) ils n'ont aucun sens logique, des S qui ne comprennent pas qu'on ne peut rien démontrer à partir d'un exemple, qui ne comprennent pas que démontrer qu'on peut AUSSI colorier avec des crayons de couleurs ne prouve pas qu'on ne puisse pas colorier avec des feutres, etc., ça me met hors de moi. Et s'ils commençaient par faire des maths et du français en seconde ?

Voir la revue de l'association.
http://www.appep.net/

Ce sujet est abordé dans le numéro qui va sortir.
Je le sais, c'est moi qui en corrige les épreuves.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par John le Ven 4 Mar 2011 - 21:11

Le Snalc n'est pas content de tout ça :

Communiqué de presse du SNALC-CSEN (FGAF) du 4 mars 2011 :

Philosophie : publication au B.O. d'une circulaire inacceptable

Perseverare diabolicum !


Le SNALC-CSEN (FGAF) avait déjà vivement réagi, lors d'un communiqué de presse du 22 février 2011, pour dénoncer les menaces que faisait peser sur l'enseignement de la philosophie un « projet » de circulaire, ou pour le dire plus clairement une « fuite » des services du Ministère, passée d'ailleurs inaperçue auprès des autres organisations syndicales !

Le SNALC-CSEN (FGAF) ne peut donc que déplorer la publication de cette circulaire, au Bulletin Officiel N°9 du 3 mars 2011, qui reprend intégralement le texte du précédent « projet ». Il est pour le moins regrettable que le Ministère n'ait pas retiré, ni même modifié, les recommandations les plus discutables de cette circulaire.

Le SNALC-CSEN (FGAF) tient également à préciser les griefs qu'il a déjà pu exprimer à l'égard de ce projet d'enseignement anticipé de la philosophie et de ses modalités :

La circulaire commence par un habile mensonge en prétendant que les « horaires actuels (sont) maintenus », car ces horaires ont été diminués par la réforme Chatel qui sera mise en place à la rentrée 2012 pour les séries scientifiques et à la rentrée 2013 pour les séries technologiques !

Les « expérimentations » sont annonciatrices de graves dérives et risquent de porter atteinte aux statuts des enseignants : elles pourraient être le vecteur de l'annualisation d'une partie des services, les nouveaux enseignements concernés étant annualisés. Elles vont engendrer des problèmes de compétences et des problèmes humains, en imposant l'intervention des professeurs de philosophie dans les cours d'autres disciplines au nom de « l'interdisciplinarité ». Elles vont permettre de multiplier les pressions sur les collègues en sous-service, contraints « d'accepter » d'autres types d'enseignement pour éviter de subir une suppression de poste.

Les pratiques qui vont se mettre en place demeurent conditionnées par l'autonomie des établissements, et dépendront finalement du choix des chefs d'établissements et de l'arbitrage des Rectorats d'Académie. Elles ne seront donc pas pérennes et pourront varier arbitrairement d'une Académie et même d'un Établissement scolaire à l'autre, en l'absence de cadrage national et de toute prescription réglementaire.

Le programme annexé au titre de « cahier des charges » est certes très précis et très ambitieux : il sera difficile à mettre en Å“uvre dans les modalités définies par la circulaire qui font obstacle à tout enseignement méthodique et systématique de la philosophie tel qu'il se pratique déjà en Terminale.

Et en cherchant précisément à mettre à tout prix en place un enseignement selon « des modalités différentes de celles de la classe terminale », le Ministère ne dissimule pas sa volonté de modifier profondément celui-ci, au risque de dénaturer la philosophie et d'en imposer la dilution qui préluderait à sa disparition au Lycée.


Le SNALC-CSEN (FGAF) réclame du Ministère le retrait ou au moins la modification de cette circulaire, par le rétablissement d'un dialogue entre l'Inspection générale de philosophie, les organisations syndicales et les organisations de spécialistes, qui tiennent vraiment compte des exigences de nos collègues sur le terrain. Le SNALC-CSEN (FGAF) se montrera également très vigilant quant au bilan des « expérimentations » qui seront menées, à leur évaluation et à leurs éventuelles conséquences.

Contact : Guy DESBIENS - Responsable SNALC-CSEN aux enseignements philosophiques

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par lene75 le Ven 4 Mar 2011 - 23:05

Eh bé, j'ai lu les thèmes qu'ils proposent et ça ressemble quand même un peu sur les bords à des séminaires de fac d'un haut niveau de spécialisation (enfin, pour les thèmes qui ont un rapport avec la philo, parce que l'Europe, par exemple, je vois pas trop scratch )... à moins qu'on ne demande simplement au prof de philo de faire semblant d'être spécialiste de tout. Platon nous a pourtant dit de nous méfier de ceux qui semblent tout connaître sur tout et moi j'écoute papa Platon et d'ailleurs, en général, avec les élèves, je préfère commencer par lui que par un séminaire de master...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par JPhMM le Ven 4 Mar 2011 - 23:09

La circulaire est du 3 mars :
http://www.education.gouv.fr/cid55161/mene1100064c.html

Ils sont rapides au SNALC veneration

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par JPhMM le Ven 4 Mar 2011 - 23:15

@lene75 a écrit:j'apprends l'existence de ces circulaires qu'il va falloir que je surveille de près pour me défendre !
Fais comme moi, inscris-toi à Bulletin Hebdo qui tombera tous les jeudis dans ta boite mail préférée. Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par JPhMM le Ven 4 Mar 2011 - 23:21

@lene75 a écrit:Eh bé, j'ai lu les thèmes qu'ils proposent et ça ressemble quand même un peu sur les bords à des séminaires de fac d'un haut niveau de spécialisation (enfin, pour les thèmes qui ont un rapport avec la philo, parce que l'Europe, par exemple, je vois pas trop scratch )... à moins qu'on ne demande simplement au prof de philo de faire semblant d'être spécialiste de tout. Platon nous a pourtant dit de nous méfier de ceux qui semblent tout connaître sur tout et moi j'écoute papa Platon et d'ailleurs, en général, avec les élèves, je préfère commencer par lui que par un séminaire de master...
Oh combien...

En seconde, en lien avec les maths :
« La variété des signes (symboles, graphes, images, courbes, etc.) et leurs fonctions », en relation avec « Notations et raisonnement mathématiques ».
Ce gros piège... Shocked franchement, bon courage. Razz
Mais c'est vrai que cela pourrait faire un joli sujet de thèse nutella

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Ruthven le Sam 5 Mar 2011 - 1:21

@lene75 a écrit:Eh bé, j'ai lu les thèmes qu'ils proposent et ça ressemble quand même un peu sur les bords à des séminaires de fac d'un haut niveau de spécialisation (enfin, pour les thèmes qui ont un rapport avec la philo, parce que l'Europe, par exemple, je vois pas trop scratch )... à moins qu'on ne demande simplement au prof de philo de faire semblant d'être spécialiste de tout. Platon nous a pourtant dit de nous méfier de ceux qui semblent tout connaître sur tout et moi j'écoute papa Platon et d'ailleurs, en général, avec les élèves, je préfère commencer par lui que par un séminaire de master...

Pour l'Europe, ils ont dû penser au moins à Husserl, Patocka, Brague et Ferry (J.M.) .

Sur le fond, je suis d'accord avec toi. Il y a une déconnection totale avec la réalité des élèves, et c'est quand même étrange de demander de faire de l'interdisciplinaire à des élèves qui n'auront jamais étudié une des disciplines.

Le coeur de la réforme du lycée, c'est l'affaiblissement des disciplines et l'occupation des élèves.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par invitéW le Sam 5 Mar 2011 - 9:07

Reçu hier dans ma boite académique :
Madame, Monsieur,


La direction générale de l'enseignement
scolaire du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la
vie associative publie un appel à projets sur l’introduction de
la philosophie en seconde générale et technologique et en première générale
à la rentrée scolaire 2011.



Ci-dessous, le lien vers l’appel à
projets, sur Éduscol :


www.eduscol.education.fr/cid55088/-philosophie-au-lycee-avant-la-classe-terminale-appel-a-projets.html


Avec toute ma confiance,


Jean-Michel Blanquer

Directeur général de l'enseignement
scolaire


Ministère de l'éducation nationale,
de la jeunesse et de la vie associative



invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Aurore le Sam 5 Mar 2011 - 9:29

philip a écrit:Reçu hier dans ma boite académique :
Madame, Monsieur,


La direction générale de l'enseignement
scolaire du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la
vie associative publie un appel à projets sur l’introduction de
la philosophie en seconde générale et technologique et en première générale
à la rentrée scolaire 2011.



Ci-dessous, le lien vers l’appel à
projets, sur Éduscol :


www.eduscol.education.fr/cid55088/-philosophie-au-lycee-avant-la-classe-terminale-appel-a-projets.html


Avec toute ma confiance,


Jean-Michel Blanquer

Directeur général de l'enseignement
scolaire


Ministère de l'éducation nationale,
de la jeunesse et de la vie associative



Avis aux carriéristes et autres lèche-c... : à la soupe !
Détail d'importance : les premiers arrivés seront les premiers servis... lol!

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Iphigénie le Sam 5 Mar 2011 - 9:31

collaborez à vous enterrer:le must de la pédagogie participative yesyes et le pire c'est qu'il va y avoir plein de volontaires...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par lene75 le Sam 5 Mar 2011 - 12:58

@iphigénie a écrit:collaborez à vous enterrer:le must de la pédagogie participative yesyes et le pire c'est qu'il va y avoir plein de volontaires...

+1

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par Mélu le Lun 7 Mar 2011 - 14:51

Je ne sais pas si ça a été posté, au cas où, je fais suivre.
http://www.fo-snfolc.fr/Philosophie-des-la-seconde-Mode-d
COMMUNIQUÉ SNFOLC

Philosophie dès la seconde : Mode d’emploi pour une reconversion disciplinaire ?
23 FÉVRIER 2011


mercredi 23 février 2011


Le Ministère de l’éducation nationale vient de publier une circulaire portant appel à projet « Philosophie avant la classe de terminale » demandant aux recteurs et chefs d’établissement d’inviter les professeurs de philosophie à élaborer des projets « d’interventions » en classe de seconde et première dans les cours des enseignements scientifiques, littéraires et artistiques, dans les disciplines du tronc commune, les enseignements d’exploration et spécifiques. Autant dire partout !

Pour FO, il ne s’agit en aucun cas d’introduire en seconde et 1ère un enseignement de philosophie qui nécessiterait évidemment des heures et des postes supplémentaires dans cette discipline : le recrutement de professeurs de philosophie est quasiment mis en extinction depuis plusieurs années et à ce jour, l’ouverture du concours de l’agrégation dans cette discipline n’est pas garantie…

Cette circulaire est signée RGPP, économie et redéploiement de postes, non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, remise en cause des statuts : dans le cadre de l’autonomie des établissements, il pourra être demandé à des professeurs de philosophie d’assurer quelques « prestations », de quelques heures dans l’année, dans les cours, modules des autres disciplines, dans les séances d’accompagnement personnalisé, dans les TPE.

Le SNFOLC alerte les professeurs de philosophie et tous les enseignants du danger d’un tel dispositif.

Il s’agit, en effet, d’expérimenter une nouvelle définition de la missions du professeur : celle d’ « intervenant » afin que l’élève acquiert « le goût des notions exactes, le sens de la responsabilité intellectuelle », « pour les entraîner à une réflexion rigoureuse »…

Ce dispositif donnerait un caractère « interdisciplinaire » aux cours et modules, pour les élèves comme pour les professeurs et ouvrirait la porte à toutes les remises en cause du statut des professeurs, dont le service est actuellement défini en heures d’enseignement disciplinaires.

Dans un contexte de réductions massives d’heures d’enseignement et de suppression de postes, la circulaire offre la possibilité d’utiliser n’importe quel enseignant pour n’importe quelle « mission ».

Pour FO, une telle expérimentation préluderait, pour les professeurs de philosophie à une « reconversion forcée » générée par la diminution des horaires de philosophie qui conduit directement le ministère à considérer qu’il y a des surnombres en philosophie, comme en STI ou en physique. Ce professeur de philosophie pourrait dorénavant faire des « interventions ciblées » jusqu’à 36 heures par an et par classe de seconde, prendre en charge une « partie des deux heures d’accompagnement personnalisé » en seconde et première pour notamment « accompagner le projet d’orientation » !

Pour le SNFOLC, cette circulaire signifierait la perte du statut de professeur de première chaire des professeurs de philosophie, fondé sur le fait qu’ils n’enseignent actuellement qu’en classes terminales et post-bac. C’est une brèche ouverte dans les décrets statutaires du 25 mai 1950.

Elle s’inscrit dans la dérèglementation généralisée des statuts des personnels, des programmes, horaires d’enseignement offerts aux élèves et menace ainsi la valeur des diplômes obtenus. Elle s’inscrit dans l’application directe de la réforme des lycées dont FO demande l’abandon.

Le SNFOLC a demandé audience au Ministère sur les revendications largement exprimées par les personnels afin que soit maintenue l’heure de dédoublement en philosophie pour les filières techniques, rétablie la 4ème heure en terminale scientifique, et garanti l’avenir de l’agrégation et du CAPES de philosophie.

Le SNFOLC demande par conséquent au Ministère d’annuler cette circulaire qui s’inscrit dans le cadre des contre-réformes qui désintègrent les disciplines, les classes et les statuts des personnels.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: en 2011 de la philo en seconde pour expérimentation (dernière annonce de L. Chatel)

Message par nuages le Lun 7 Mar 2011 - 18:02

@Ruthven a écrit:Le coeur de la réforme du lycée, c'est l'affaiblissement des disciplines et l'occupation des élèves.

tout à fait

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum