Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Evariste le Lun 29 Nov 2010 - 22:33

Avec "Pôve con!", on peut rentre au club ?

Ca date un peu mais il n'y a peut-être pas prescription professeur

Evariste
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Pierre_au_carré le Lun 29 Nov 2010 - 23:02

marquisedemerteuil a écrit:c'est marrant, quand je parle de mon boulot à ma psy, elle dit toujours que c'est sur ça que les profs devraient se mobiliser et non tout ce qui est moyens, etc (même si en effet dans le contexte actuel les suppressions de moyens sont catastrophiques)

C'est ce que je dis aussi depuis un certain temps.
Je n'avais pas fait attention à ce post, ça décoiffe...

C'est une impression ou c'est très récent (1 an ou 2) cette agressivité ? On n'en a parlé pas beaucoup avant ici...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Caro le Lun 29 Nov 2010 - 23:50

En Nouvelle Calédonie, ce sont surtout des insultes raciales à l'égard des professeurs non calédoniens. Mon collègue de maths s'est fait traiter "d'enculé de Wallis" et mon collègue de sport de "bâtard de blanc".

Caro
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Albertine le Mar 30 Nov 2010 - 8:03

Les insultes, c'est presque tous les jours dans mon super collège... Twisted Evil

Albertine
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par val09 le Mar 30 Nov 2010 - 15:11

Ne te laisse srtt pas faire, varia !


@Flof a écrit:J'espère que ton CDE gèrera ton insulte comme il se doit Varia.

Moi j'ai été traitée deux fois de pute en une semaine top chrono, "et maime [de]prostituer" vendredi dernier, taggé sur une table. En arrivant aujourd'hui, j'ai la joie de constater qu'un élève a rajouter a côté "mais pire" probablement mes 3eme qui étaient dans la salle ce matin... J'espère qu'on pourra savoir de qui il s'agit, je supporte pas d'être traitée comme ca.

Flof, ça m'est arrivé aussi (et je suis loin d'être en ZEP). J'étais sûre de l'élève qui avait fait le coup, même si je ne l'avais pas vu écrire sur son bureau. L'élève a nié, les parents ont été convoqués, ils ont nié aussi !!!
Et mon CDE de l'époque (un "C.....e molle") m'a dit : "vs lui donnerez en guise de punition qqes exos d'ortho") furieux furieux
L'élève n'a jamais été exclu jusqu'à ce qu'il écrive une chanson sur moi, incite ses camarades de classe à la chanter en cours de sport :colere:
Là, ma collègue de sport a fait un rapport, soulignant que c'était inadmissible et 6-7 profs st descendus ds le bureau du CDE pour demander (enfin) l'exclusion de l'élève. QD le CDE a vu que cela faisait boule de neige et que j'étais soutenue, il a (enfin!!!) exclu l'élève 3 jours ! Comme quoi, la solidarité ...

En 3 ans chez ns, mon CDE n'a fait AUCUN conseil de discipline et pourtt il s'en est passé des choses qui l'aurait mérité !! J'en ai parlé ds "les inciviltés au quotidien" page 27 http://www.neoprofs.org/l-enseignement-au-quotidien-f1/liste-des-incivilites-au-quotidien-t21051-390.htm

D'ailleurs, question à Karine ou Daphné, a-t-on une alternative ds ces cas-là ? Peut-on refuser de faire cours tant que l'élève n'est pas puni (et mettre le CDE en face de ses responsabilités) ? Le fameux "droit de retrait", est-ce uniquement qd on se sent en danger ?

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Dani le Mar 30 Nov 2010 - 15:34


"Peut-on refuser de faire cours tant que l'élève n'est pas puni (et mettre le CDE en face de ses responsabilités) ?"

On le peut.

Quand c'est collectif, ça s'appelle "grève".

Ca présuppose qu'il y ait une solidarité qui s'exprime autrement que par internet

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par val09 le Mar 30 Nov 2010 - 16:49

@Dani a écrit:Ca présuppose qu'il y ait une solidarité qui s'exprime autrement que par internet

Oui et là, c'est pas gagné ! Car, j'ai découvert au fil des années qu'une bonne partie des profs, malgré ce qu'ils en disent, st bien loin de faire preuve de solidarité !

Faire grève ? Qd on fait grève, ce n'est pas pour ce motif-là ! Or, c'est avec ces revendications-là (au moins) que l'on aurait des chances de se faire entendre (comme le disait la psy de marquise, je crois)

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Dani le Mar 30 Nov 2010 - 16:51

"Oui et là, c'est pas gagné ! Car, j'ai découvert au fil des années qu'une bonne partie des profs, malgré ce qu'ils en disent, st bien loin de faire preuve de solidarité ! "

Ca ils aiment le dire, qu'ils sont solidaires...

Or, l'ignominie du sytème démontre qu'ils ne le sont pas

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par @lex le Mer 1 Déc 2010 - 14:13

Lors de mon année de stage, des élèves de 3e qui montaient dans leur bus m'ont traitée de "salope".

Un peu soupe au lait, j'avoue, je suis moi-même montée dans le car et suis allée jusqu'au fond pour demander au dit "pisseur" s'il pouvait répéter, car j'avais mal compris. J'ai évidemment été huée, surtout après lui avoir dit "petit con, t'es même pas sec derrière les oreilles !"...

Alors, vous me direz peut-être, comme on m'a appris à l'IUFM, que ce n'est pas la personne qui est visée, mais l'enseignant. Étrange, dans la mesure où je ne connaissais même pas ces élèves ! Et ici, on ne s'en prend pas qu'à la personne, on s'en prend à la FEMME !!

Alors, soit, je ne me suis sans doute pas contrôlée, mais on est humain, après tout, et si l'on se faisait insulter dans la rue, on rétorquerait à coup sûr, non ?
Or, justement, il n'y a pas que les gosses qui semblent oublier que nous, professeurs, sommes aussi des êtres humains...

Je suis donc allée illico presto faire part de l'incident à la principale... qui m'a dit que j'avais commis une faute professionnelle, et que j'aurais mieux fait de faire la sourde oreille ! Elle m'a également dit que cela ne relevait pas de ses fonctions, puisque le conflit avait eu lieu hors de son établissement (id est sur le parking des bus, juste devant...)

Bien sûr, pas de suite, même pas un petit rappel à l'ordre dans son bureau...

Je me demande si Madame aurait apprécié de se faire traiter de la sorte (surtout que ça devait être le cas, vu les mini jupes qu'elle osait mettre, à 60 balais passés...)

Ah oui, mais j'oubliais ! La grande différence, c'est qu'elle avait "un charisme naturel" qui lui permettait d'inspirer le respect à quiconque la croisait...


@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par titeprof le Mer 1 Déc 2010 - 14:36

bon et bien je rejoins le club depuis ce matin avec un sonore : "espèce de putain" venant d'un gamin de 3eme... délicieux enfant n'est il pas? La différence réside dans le fait que notre CDE, nouvelle dans l'établissement, prend tout en main directement, et là c'est commission éducative pour ce ptit con... yesyes

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Dani le Mer 1 Déc 2010 - 16:34

L'En est un naufrage

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par roxanne le Mer 1 Déc 2010 - 16:42

@@lex a écrit:Lors de mon année de stage, des élèves de 3e qui montaient dans leur bus m'ont traitée de "salope".

Un peu soupe au lait, j'avoue, je suis moi-même montée dans le car et suis allée jusqu'au fond pour demander au dit "pisseur" s'il pouvait répéter, car j'avais mal compris. J'ai évidemment été huée, surtout après lui avoir dit "petit con, t'es même pas sec derrière les oreilles !"...

Alors, vous me direz peut-être, comme on m'a appris à l'IUFM, que ce n'est pas la personne qui est visée, mais l'enseignant. Étrange, dans la mesure où je ne connaissais même pas ces élèves ! Et ici, on ne s'en prend pas qu'à la personne, on s'en prend à la FEMME !!

Alors, soit, je ne me suis sans doute pas contrôlée, mais on est humain, après tout, et si l'on se faisait insulter dans la rue, on rétorquerait à coup sûr, non ?
Or, justement, il n'y a pas que les gosses qui semblent oublier que nous, professeurs, sommes aussi des êtres humains...

Je suis donc allée illico presto faire part de l'incident à la principale... qui m'a dit que j'avais commis une faute professionnelle, et que j'aurais mieux fait de faire la sourde oreille ! Elle m'a également dit que cela ne relevait pas de ses fonctions, puisque le conflit avait eu lieu hors de son établissement (id est sur le parking des bus, juste devant...)

Bien sûr, pas de suite, même pas un petit rappel à l'ordre dans son bureau...

Je me demande si Madame aurait apprécié de se faire traiter de la sorte (surtout que ça devait être le cas, vu les mini jupes qu'elle osait mettre, à 60 balais passés...)

Ah oui, mais j'oubliais ! La grande différence, c'est qu'elle avait "un charisme naturel" qui lui permettait d'inspirer le respect à quiconque la croisait...

ah ça ..jre me rappelle d'une vacation que j'avais faite dans un collège qui partait en live complet..la seule fois où un élève a essayé de me frapper ("un incident" selon l'adjoint)..autant dire que la petite vacataire ue j'étais arrivée en Mai et effectivement bordélisée était sans importance ..lle puvait se faire insulter , menacer ..peu importe..saf qu'un jour un de ces enfants si faciles l'a insultée à son tour ...consril de discipline 8 jours plus tard.
.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par @lex le Mer 1 Déc 2010 - 17:02

Bon, mais rassurez-vous ! Pour les adolescents, "salope", "putain", ce ne sont pas des insultes !

Une collègue me racontait que l'an dernier, elle surprend deux gamines dans les escaliers. La première appelle sa copine : "eh ! attends-moi, sale pute !"

Ma collègue, atterrée, l'arrête et exige qu'elle s'excuse auprès de sa camarade. L'insultée qui rétorque : "mais c'est pas grave ! laissez-là, madame, c'est ma pote !"

Bon, vous voyez : en fait, c'est parce qu'ils nous aiment bien ! ^^

NB : quand ils se mettent des coups de pied, pareil : c'est un geste d'affection... Bon, quand est-ce que nous, on pourra aussi montrer aux élèves que dans le fond (mais alors, tout au fond, hein !), on les aime bien aussi ?! :boxe:

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Lornet le Mer 1 Déc 2010 - 17:05

Je mets quand même des mots. Je mets des mots quand j'en vois deux se taper dans les couloirs, quand j'en entends un dire "Pute !" ou tout autre mot vulgaire...Je mets plein de mots, mais c'est pour leur bien et parce que je les aime bien.
Je ne me résigne pas.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Lornet le Mer 1 Déc 2010 - 17:10

@Dani a écrit:L'En est un naufrage

Je me demande si le naufrage est en cours ou si le bateau a déjà sombré. scratch

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Provence le Mer 1 Déc 2010 - 17:12

@Lornet a écrit:Je mets quand même des mots. Je mets des mots quand j'en vois deux se taper dans les couloirs, quand j'en entends un dire "Pute !" ou tout autre mot vulgaire...Je mets plein de mots, mais c'est pour leur bien et parce que je les aime bien.
Je ne me résigne pas.

Et tu as raison. topela

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par liliepingouin le Mer 1 Déc 2010 - 17:13

Bon ben moi j'avoue Embarassed que quand j'étais en 5ème, on se faisait passer un mot avec ma meilleure amie avec des débilités dessus, et puis après c'est parti je ne sais plus comment mais on a écrit des "pétasse" et autre "sale pute"
Et la prof a intercepté le mot
et lu (pas à haute voix heureusement)
une des plus grandes hontes de ma vie

Je lui sais un gré infini de ne pas en avoir averti mes parents (parce que moi à sa place je crois que je l'aurais fait ) Bon, le fait que j'étais une élève exemplaire par ailleurs a peut-être joué en ma faveur
c'qu'on est bête quand on est ado quand même!!! Mais on s'améliore après Very Happy

(Cela dit, jamais au grand jamais on n'aurait insulté nos profs, on savait que ce n'était pas la même chose de s'appeler entre nous comme ça et de le dire à des adultes.)

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Provence le Mer 1 Déc 2010 - 17:15

C'est le jeu, ma pauvre Lucette! Pas vu, pas pris! Mais quand on gueule des insanités dans les couloirs, on ne se soucie pas d'être pris, on ne se rend pas même forcément compte que le niveau de langage est inadéquat. C'est cela que je trouve inquiétant.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par ysabel le Mer 1 Déc 2010 - 18:05

@@lex a écrit:Bon, mais rassurez-vous ! Pour les adolescents, "salope", "putain", ce ne sont pas des insultes !

Une collègue me racontait que l'an dernier, elle surprend deux gamines dans les escaliers. La première appelle sa copine : "eh ! attends-moi, sale pute !"

Ma collègue, atterrée, l'arrête et exige qu'elle s'excuse auprès de sa camarade. L'insultée qui rétorque : "mais c'est pas grave ! laissez-là, madame, c'est ma pote !"

Bon, vous voyez : en fait, c'est parce qu'ils nous aiment bien ! ^^

NB : quand ils se mettent des coups de pied, pareil : c'est un geste d'affection... Bon, quand est-ce que nous, on pourra aussi montrer aux élèves que dans le fond (mais alors, tout au fond, hein !), on les aime bien aussi ?!

oui, je suis souvent atterrée de la manière dont ils s'interpellent entre amis dans la cour ou les couloirs... Suspect affraid

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par CarmenLR le Sam 11 Déc 2010 - 0:38

La psy de Marquise a raison : c'est là-dessus qu'il faut se mobiliser, et pas avec des clips vidéo sur le respect. Une vraie action, enfin...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Invité23 le Sam 11 Déc 2010 - 7:24

Rôôôôôh les petites joueuses ! J'ai eu deux fois droit à "Grosse putain" à chaque fois lors de ma première année dans un établissement ZEP.
C'est tellement craquant d'être baptisée (bizutée scratch ) ainsi...

Promis je ne suis pas grosse ! C'était certainement adverbial, ils sont si fins, les élèves de nos jours Smile

humhum

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par aposiopèse le Sam 11 Déc 2010 - 8:54

tiens, je croyais avoir posté ici mardi soir...
Un de mes élèves, en s'installant, me signale d'un air choqué qu'il y a un truc écrit sur sa table. Je viens constater et là, je vois mon nom + salope, le tout en lettres majuscules de 5 cm de haut...
Problème : je crois savoir qui était assis à cette place mais je n'en suis pas certaine (je n'ai pas de plan de classe vu que je chance de salle à chaque heure de cours). J'ai signalé la chose 3heures plus tard lors du conseil de classe mais je ne pense pas que l'on puisse faire grand-chose...

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par roxanne le Sam 11 Déc 2010 - 9:43

Peut-être qu'on ne trouvera pas mais ça vaut la peine d'essayer , fais intervenir le cde dans tes salles(la même par exemple ), jouez un peu de bluff "on pense savoir qui c'est , ce serait mieux qu'il se dénonce."
je crois que c'est important de ne pas céder.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Provence le Sam 11 Déc 2010 - 10:51

@aposiopèse a écrit:tiens, je croyais avoir posté ici mardi soir...
Un de mes élèves, en s'installant, me signale d'un air choqué qu'il y a un truc écrit sur sa table. Je viens constater et là, je vois mon nom + salope, le tout en lettres majuscules de 5 cm de haut...
Problème : je crois savoir qui était assis à cette place mais je n'en suis pas certaine (je n'ai pas de plan de classe vu que je chance de salle à chaque heure de cours). J'ai signalé la chose 3heures plus tard lors du conseil de classe mais je ne pense pas que l'on puisse faire grand-chose...

L'année où je suis arrivée dans mon collège, une gamine avait écrit quelque chose de semblable à mon sujet. Elle avait été exclue une journée.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par CarmenLR le Sam 11 Déc 2010 - 11:06

Invitation des agents dans ton cours avec éponges + brosses et séance de nettoyage des élèves en présence des agents : ça peut faire son effet pour le problème de l'écriture sur les tables.
En présence du CDE, de toi-même et des agents qui condamneront les propos.
Il n'est pas nécessaire que le coupable soit identifié pour agir, si ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Injures au collège : Me voilà traitée de "sal*ope" à mon tour par un élève...

Message par Invité N le Ven 13 Déc 2013 - 22:40

Moi, je suis "un fils de p..ute" et "une saloperie", alors bon...

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum