dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par sand le Mer 24 Nov 2010, 14:15

@Dani a écrit:"Ce genre d'incident m'est arrivé 3 à 4 fois dans ma carrière.
AUCUN collègue, AUCUN chef d'établissement ne m'a défendue."

Dans cette profession, ça arrive rarement d'être soutenu, encore moins défendu. Si, sur les forums...
N'exagère pas. Chez moi, on se serre les coudes et on n'hésite pas à remettre en place un parent ou un délégué qui s'attaquerait à l'un d'entre nous. C'était aussi le cas dans mes précédents établissements.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par dandf le Mer 24 Nov 2010, 14:16

@Dani a écrit:"Lorsque tu tombes sur une classe imbue d'elle même et se croyant tout permis ce n'est pas ta faute!!!!!"

Une classe imbue d'elle même ? Euh....

Cette classe remet en cause le prof au lieu de se mettre au boulot donc oui je pense qu'ils sont imbus d'eux même!!!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Dani le Mer 24 Nov 2010, 14:16

Le problème est là. On peut y trouver du soutien psychologique, tant mieux,mais ça n'améliore pas l'état de soumission tragique et croissant de la profession. Avec comme conséquence le déclassement exceptionnel qu'elle connaît, et qui s'accélère.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Dani le Mer 24 Nov 2010, 14:18

"Cette classe remet en cause le prof au lieu de se mettre au boulot donc oui je pense qu'ils sont imbus d'eux même!!!"

Bon, si tu y tiens... mais un collectif imbu, c'est un peu particulier.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par V.Marchais le Mer 24 Nov 2010, 14:20

nateka a écrit:
@Dani a écrit:"Ce genre d'incident m'est arrivé 3 à 4 fois dans ma carrière.
AUCUN collègue, AUCUN chef d'établissement ne m'a défendue."

Dans cette profession, ça arrive rarement d'être soutenu, encore moins défendu. Si, sur les forums...

Disons que celà est très rare

Je suis étonnée de lire ceci. J'ai toujours enseigné en ZEP, avec des publics pas toujours faciles, mais toujours trouvé beaucoup de solidarité entre les collègues. Il est arrivé que des délégués, voire des parents d'élèves, tentent de remettre en cause tel ou tel collègue. En général, le CDE coupait court. Les rares fois où ça n'a pas été le cas, il s'est toujours trouvé des collègues pour intervenir. Il m'est même arrivé de me sentir mal à l'aise face à une sorte de corporatisme, en voyant défendre sans nuance une collègue notoirement incapable d'assurer un semblant de discipline dans sa classe et refusant toutes les aides proposées. En tant que parent, je n'aurais pas accepté que mes enfants aient à supporter une ambiance de classe pareille. Il me semblait que l'on pouvait répondre à ces parents en les invitant à une réunion ultérieure pour traiter ce problème, loin des oreilles enfantines, sans chercher à tout prix à nier le problème. Bref, il y a quelques cons partout, mais je n'ai jamais eu le sentiment d'un manque de soutien global des collègues.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par InvitéN le Mer 24 Nov 2010, 15:41

@Dani a écrit:Le problème est là. On peut y trouver du soutien psychologique, tant mieux,mais ça n'améliore pas l'état de soumission tragique et croissant de la profession. Avec comme conséquence le déclassement exceptionnel qu'elle connaît, et qui s'accélère.

N'importe quoi !! Quelle soumission ? Où voyez vous de la soumission ? De la souffrance, de la colère mais de la soumission, où ça ?

Le déclassement c'est à la "hiérarchie" déconnectée de la réalité que nous la devons . D'ailleurs notre "hiérarchie " a démissionné : c'est elle qui est soumise, pas les pions que sont les profs !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Nasopi le Mer 24 Nov 2010, 16:16

fleurs2 Nell.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Reine Margot le Mer 24 Nov 2010, 16:29

@V.Marchais a écrit:
nateka a écrit:
@Dani a écrit:"Ce genre d'incident m'est arrivé 3 à 4 fois dans ma carrière.
AUCUN collègue, AUCUN chef d'établissement ne m'a défendue."

Dans cette profession, ça arrive rarement d'être soutenu, encore moins défendu. Si, sur les forums...

Disons que celà est très rare

Je suis étonnée de lire ceci. J'ai toujours enseigné en ZEP, avec des publics pas toujours faciles, mais toujours trouvé beaucoup de solidarité entre les collègues. Il est arrivé que des délégués, voire des parents d'élèves, tentent de remettre en cause tel ou tel collègue. En général, le CDE coupait court. Les rares fois où ça n'a pas été le cas, il s'est toujours trouvé des collègues pour intervenir. Il m'est même arrivé de me sentir mal à l'aise face à une sorte de corporatisme, en voyant défendre sans nuance une collègue notoirement incapable d'assurer un semblant de discipline dans sa classe et refusant toutes les aides proposées. En tant que parent, je n'aurais pas accepté que mes enfants aient à supporter une ambiance de classe pareille. Il me semblait que l'on pouvait répondre à ces parents en les invitant à une réunion ultérieure pour traiter ce problème, loin des oreilles enfantines, sans chercher à tout prix à nier le problème. Bref, il y a quelques cons partout, mais je n'ai jamais eu le sentiment d'un manque de soutien global des collègues.

il arrive que dans des bahuts difficiles les collègues se serrent les coudes, pour faire face (ce qui n'est pas toujours vrai, ce n'était pas le cas dans mon bahut pourri de l'an dernier)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par dandf le Mer 24 Nov 2010, 16:41

nateka a écrit:
@Dani a écrit:Le problème est là. On peut y trouver du soutien psychologique, tant mieux,mais ça n'améliore pas l'état de soumission tragique et croissant de la profession. Avec comme conséquence le déclassement exceptionnel qu'elle connaît, et qui s'accélère.

N'importe quoi !! Quelle soumission ? Où voyez vous de la soumission ? De la souffrance, de la colère mais de la soumission, où ça ?

+1

Effectivement je ne me sens pas soumise, loin de là!!!!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Odalisq le Mer 24 Nov 2010, 17:01

Je réagis au mail initial de Nell;
Pour moi, tous les lycéens tendent à devenir comme ça et les conseils de classe en lycées, une possibilité pour la classe de rendre ses comptes avec un professeur, si ce n'est pas le fait des parents...
Courage car ce qui t'est arrivé est désagréable au plus haut point.

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Vic11 le Mer 24 Nov 2010, 17:26

Bonjour,
je crois que c'est le topic idéal pour faire les présentations.
Je suis Vic11 et suis prof de Lettres depuis 7 ans maintenant. Cela fait 1 an que je connais votre forum et 1 an que je profite des précieux conseils et des "remontées" de moral qui font du bien. Aujourd'hui, j'ai sauté le pas et ai décidé de m'inscrire.

@Nell : je partage ton ressenti car c'est un métier difficile moralement et la moindre attaque "perso" nous fait atrocement mal. Courage
Smile

Vic11
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par InvitéN le Mer 24 Nov 2010, 17:35

@Vic11 a écrit:Bonjour,
je crois que c'est le topic idéal pour faire les présentations.
Je suis Vic11 et suis prof de Lettres depuis 7 ans maintenant. Cela fait 1 an que je connais votre forum et 1 an que je profite des précieux conseils et des "remontées" de moral qui font du bien. Aujourd'hui, j'ai sauté le pas et ai décidé de m'inscrire.

@Nell : je partage ton ressenti car c'est un métier difficile moralement et la moindre attaque "perso" nous fait atrocement mal. Courage
Smile

Bienvenue donc fleurs

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Dani le Mer 24 Nov 2010, 17:35

@ nateka :

"N'importe quoi !! Quelle soumission ? Où voyez vous de la soumission ? De la souffrance, de la colère mais de la soumission, où ça ?"

Je pensais un peu comme vous au début de ma carrière.
A cette époque prédiluviennne, l'indignation sur internet n'existait pas. J'avais alors une haute idée de la profession, sur le plan intellectuel. Je la pensais très attachée au service public, et consciente de ses droits. Je vous raconterai peut-être pourquoi quand vous crierez moins fort.

@ nateka, toujours :

"Le déclassement c'est à la "hiérarchie" déconnectée de la réalité que nous la devons . D'ailleurs notre "hiérarchie " a démissionné : c'est elle qui est soumise, pas les pions que sont les profs !"

C'est la faute de la seule hiérarchie. Les comportements collectifs de 900 000 fonctionnaires ne sauraient entrer en ligne de compte. Cela va sans dire, nateka.




Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par InvitéN le Mer 24 Nov 2010, 17:46

@Dani a écrit:@ nateka :

"N'importe quoi !! Quelle soumission ? Où voyez vous de la soumission ? De la souffrance, de la colère mais de la soumission, où ça ?"

Je pensais un peu comme vous au début de ma carrière.
A cette époque prédiluviennne, l'indignation sur internet n'existait pas. J'avais alors une haute idée de la profession, sur le plan intellectuel. Je la pensais très attachée au service public, et consciente de ses droits. Je vous raconterai peut-être pourquoi quand vous crierez moins fort.

@ nateka, toujours :

"Le déclassement c'est à la "hiérarchie" déconnectée de la réalité que nous la devons . D'ailleurs notre "hiérarchie " a démissionné : c'est elle qui est soumise, pas les pions que sont les profs !"

C'est la faute de la seule hiérarchie. Les comportements collectifs de 900 000 fonctionnaires ne sauraient entrer en ligne de compte. Cela va sans dire, nateka.




Ai je seulement dit les choses avec autant de certitudes et de rigidité que vous le laissez entendre . Voulez vous une dissertation sur un forum où je participe à de multiples posts ?
Une thèse aussi pendant qu'on y est Sleep cafe

1 : je ne crie pas; où avez vous entendu des cris : dans votre propre tête araignée Shocked ( je plaisante, du calme vous même )...

2 ; j'ai mis des guillemets à "hiérarchie"...effectivement dans nos sociétés modernes , la responsabilité est dissolue : place à l'"hétérarchie " ...

Marrant : je vous trouvais bien plus péremptoire que moi ...et ne me racontez pas ce qui a causé vos désillusions sur le métier : je ne suis pas psy non plus : une simple prof, rien de plus...et rien de moins...A Paris les profs ne vivent pas sur la même planète qu'en picardie ?

Au plaisir ( bien sûr ) de vous re-lire !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par cannelle59 le Mer 24 Nov 2010, 17:51

je découvre à l'instant le post, j'ai lu quelques réponses et je suis évidemment d'accord avec tout ce qui a été dit.

Je t'apporte tout mon soutien, je sais ce que c'est pour l'avoir vécu de la part d'une collègue qui me détestait l'année où j'ai été maître auxiliaire et qui c'était fair le porte-parole de la classe. Le proviseur avait coupé court; il m'avait reçu lelendemain pour m'assurer son soutien, s'excuser des propos de la collègue qui n'avait aucun droit de me juger et l'avait même conviquée pour la remettre à sa place et qu'elle me présente des excuses (ce qu'elle avait refusé). Avec le temps, ça passe même si je pense parfois encore à cette histoire et que j'en ai gardé de la rancoeur.

Courage à toi fleurs

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.

cannelle59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Dani le Mer 24 Nov 2010, 17:52

Votre style ("n'importe quoi !") m'a paru manquer de cordialité. Vous avez le plus absolu des droits à vous exprimer, mais il me rappelle nos élèves.
Je préfère vous laisser à vos certitudes.
Restons-en là.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par InvitéN le Mer 24 Nov 2010, 18:03

@Dani a écrit:Votre style ("n'importe quoi !") m'a paru manquer de cordialité. Vous avez le plus absolu des droits à vous exprimer, mais il me rappelle nos élèves.
Je préfère vous laisser à vos certitudes.
Restons-en là.

Dîtes donc et "'restons en là " : ça ne manque pas de cordialité ?

C'est vous qui décidez : je ne vous connais pas et je m'en moque un peu de la susceptilité déplacée des gens que je ne connais pas Very Happy Rolling Eyes ( c'est triste pour eux mais c'est ainsi )

Dani : vous êtes encore fâchée contre moi heu ?

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Leclochard le Mer 24 Nov 2010, 19:34

Courage Nell. Evidemment, leurs réflexions à la con n'ont aucun rapport avec tes qualités et ton échec au CAPES.
C'est au prof principal d'éviter ce genre de dérive. Je l'explique aux élèves: on prépare le conseil des élèves, pas celui des profs. Donc pas de critique directe et vaine contre les enseignants avec moi.
Sinon je m'attends encore aussi à entendre que je donne des avertissements pour rien, que je vanne trop et que mes devoirs sont trop durs. Bah, ça m'amuse plutôt car ça me permet de répliquer que la discipline, c'est mon job de l'imposer par tous les moyens (humour, mots, colles) et que ce ne sont pas les devoirs qui sont durs, ce sont les élèves qui ne sont pas assez travailleurs... Smile

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Gryphe le Mer 24 Nov 2010, 20:57

Nell, je n'ai pas lu les 8 pages de réponses, juste ton message, mais je voudrais t'envoyer plein de succes fleurs2 fleurs trefle coeurs bisous.

Ne te laisse pas abattre par une élève déléguée qui est sortie de son rôle, tout le monde ici sait que tu bosses et que tu te donnes à fond pour les élèves !

Haut les cœurs !!! I love you

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Emeraldia le Mer 24 Nov 2010, 21:36

nateka a écrit:
@Dani a écrit:Votre style ("n'importe quoi !") m'a paru manquer de cordialité. Vous avez le plus absolu des droits à vous exprimer, mais il me rappelle nos élèves.
Je préfère vous laisser à vos certitudes.
Restons-en là.

Dîtes donc et "'restons en là " : ça ne manque pas de cordialité ?

C'est vous qui décidez : je ne vous connais pas et je m'en moque un peu de la susceptilité déplacée des gens que je ne connais pas Very Happy Rolling Eyes ( c'est triste pour eux mais c'est ainsi )

Dani : vous êtes encore fâchée contre moi heu ?
Je suis loin d'avoir tout suivi mais tu me fais rire Nateka... Tu as de la répartie ! fleurs

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Emeraldia le Mer 24 Nov 2010, 21:39

Des fleurs pour toi cette fois Nell fleurs
C'est inadmissible qu'on t'ait parlé comme ça dans un conseil. Ca n'est ni le lieu, ni le moment !! Ne baisse pas les bras pour autant, je te souhaite bcp de courage.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Emeraldia le Mer 24 Nov 2010, 21:41

@Nell a écrit:Mon collègue d'EPS a recadré: ce n'est pas le propos d'un CC.
Mon chef (qui est le PP de la classe) leur a signifié que c'est à régler avec le prof aussi.
les allumer? je ne fais que ça. il n'y a aucun travail...
le coup des cours photocopiés me reste en travers: il s'agit de 2 synthèses que j'ai pris le temps de taper pour gagner du temps et que ce soit nickel...
je les déteste et j'ai pas envie de les revoir... c'est con, c'est des réactions de gosses... ça passe pas.
Plus de photocop, tt pis s'ils perdent du temps : qu'ils grattent, ça leur fera du bien ! Twisted Evil

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Emeraldia le Mer 24 Nov 2010, 21:44

@doctor who a écrit:
@Carabas a écrit:
Pfff, les délégués élèves, ça ne devrait pas exister. Et je ne plaisante pas en disant ça : l'école, c'est tout sauf la démocratie. De toute ma scolarité, je n'ai pas vu un seul délégué valable : était élu le plus populaire à grande gueule, qui était souvent un branleur en prime, passez-moi l'expression. Ca marcherait mieux sans toute cette démagogo...


Ou bien, on fait comme pour la vraie vie : un casier judiciaire empêche de se présenter et de voter. Un mot dans le carnet pour problème de comportement + interdiction de voter et de se présenter. Ca l'aurait calmée, Coconne!
Exactement ! Halte aux délégués indignes ! N'importe quoi. On élit des enfants gâtés qui font des caprices et dégomment du prof au lieu de combattre le poil qu'ils ont dans la main !! Au boulot, qu'ils en bavent, ils parleront moins !

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par Emeraldia le Mer 24 Nov 2010, 21:45

@zabou a écrit:Nell tout d'abord . Ce que tu éprouves je ne le connais que trop bien pour l'avoir vécu il y a 15 jours lors d'un réunion parents/profs. Me suis faite incendiée par un môman car moi méchante et pas bonne prof....bref. J'étais dans le même état que toi, envie de pleurer, pas envie de les revoir, de tout arrêter, bosser pour des petits C*** pareils ça n'en vaut pas la peine. Ce soir envoie tout balader! Fais quelque chose que tu aimes, où tu puisses te détendre.
Ce qui me consterne c'est que personne au conseil leur ait cloué le bec à ces gamins là quand même Au CC on ne juge pas du travail d'un enseignant mais le leur!!! Et qui sont-ils, pour qui se prennent-ils ces morveux pour te juger?!

Tout mon soutien. Courage.
T'as pas répondu : "Toi mauvaise mère chiante ?" Razz
Wink

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par frankenstein le Mer 24 Nov 2010, 21:54

Les élèves et les parents qui remettent en cause le boulot d'un enseignant, sa "pédagogie", les sanctions etc. Hélas, c'est bien ce qui va se produire de plus en plus, et effectivement, la hiérarchie ne va pas nous soutenir... cafe
Il y a d'autres éléments qui rentrent en compte, ça va dépendre des établissements, même constat pour le comportement des élèves, les sanctions appliquées ou non, la solidarité des collègues...
Personne n'est à l'abri. En tout cas, ne pas se laisser envahir par le doute ou le désarroi et faire une grosse mise au point avec cette élève et la classe (sans s'énerver furieux ni se rabaisser pale ).
trefle

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: dégoutée après un conseil de classe, envie de tout arrêter

Message par HRG le Mer 01 Déc 2010, 15:16

Bonjour,
Je suis délégué élève en classe de première et je me permet de réagir à la discussion car je me sent concerné.

Hier avait lieu le premier conseil de classe de l'année, le professeur principal de ma classe avait organisé une heure de vie de classe auparavant pour le préparer.

Il nous a laissé seul 10 minutes (les deux délégués face aux élèves) pour que la classe puisse nous faire remonter des choses dont ils aimeraient que nous parlions au conseil de classe.
Ne sont ressortis de cet échanges que des remarques sur la pédagogie des profs, certains élèves demandaient qu'une prof apporte des explications plus claire, qu'une autre fasse plus de prise de note d'autres pourquoi nous ne faisions que des commentaires en Français, pourquoi nous ne regardions pas des films par exemple que nous pourrions ensuite commenter. Aucune remarque n'est ressortie sur l'ambiance de la classe.

Au moment du conseil, quand est arrivée le moment où les délégués pouvaient prendre la parole, j'ai transmis les doléances de la classe à la prof concernée. Cette dernière la très mal pris, la CPE m'a fait remarquer que ce n'était pas vraiment le lieu. Je n'ai pas insisté et je m'en suis donc tenu à une seule matière alors que les doléances des élèves portaient sur plusieurs cours.

Je me suis contenté de faire remonter ce qu'avait dit les élèves, je n'ai en aucun cas souhaité enfoncer la prof. Je vais d'ailleurs lui formuler des excuses écrites.

Je tiens à faire remarquer que les délégués ne sont pas formé du moins dans mon lycée, il est donc compliqué de deviner ce qu'on peut dire ou ne pas dire dans un conseil.

Les élèves n'ont pas forcément pour but d'enfoncer leurs enseignants.

Il suffirait pour éviter ce genre de désagréments de mieux former les délégués dans les établissements, ils agiraient alors différemment, au bon moment et avec plus de diplomatie.

HRG
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum