Appel au secours d'un élève

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appel au secours d'un élève

Message par marie91270 le Ven 26 Nov - 19:15

Aujourd'hui, l'un de mes élèves a fait une crise d'hystérie après mon cours. En résumé, je me suis retrouvée à l'attraper par la taille car il voulait passer par dessus la rambarde du 2ème étage affraid
Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie! Je me suis jetée sur lui comme une furie, il s'est débattu en hurlant "lachez moi lachez moi je veux mourir! laissez moi mourir je vais me tuer".
Il me tapait pour que je le lache, j'ai été obligée de le gifler pour le calmer...

Il s'est calmé après la gifle, et s'est mis a pleurer dans mes bras (par terre, dans le couloir du collège, on était tombés tous les 2 quand je l'ai attrapé...). Après 20 minutes de grosses larmes, il m'a dit qu'il voulait rejoindre sa maman qui était morte car c'etait la seule à l'aimer sur cette terre...

J'ai prévenu le CPE, la PP, la CDE, l'assistante sociale, le medecin scolaire, la totale tellement j'ai flippé!!! J'ai vraiment eu très très très peur!
Depuis le début de l'année, cet élève semble chercher en moi une maman de substitution, et cet épisode va sûrement le conforter dans cette idée...
Il est très malheureux, il ne se remet pas de la mort de sa maman (il y a 2 ans). J'ai réussi, au bout de 20 minutes, à obtenir un sourire, mais en partant il m'a dit : "J'ai souri, mais j'ai toujours envie de mourir"

Je suis perdue, je ne sais pas quoi faire, je suis très très très inquiète pour cet élève!
Que dois-je (ou puis-je) faire ?

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Ava le Ven 26 Nov - 19:18

Heu... Déjà, je t'envoie tout mon soutien car ça a dû être l'horreur complète!
Et pour les conseils, je pense que tu as bien réagi, tu as prévenu ceux que tu pouvais prévenir...
Bon courage!

Ava
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par John le Ven 26 Nov - 19:19

Oh là là, ça c'est une situation difficile.

Heureusement que tu étais là à ce moment-là.

Quel âge a-t-il ? Est-ce qu'il voit un psychologue régulièrement ? Est-ce qu'il a encore de la famille qui s'occupe bien de lui ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par caperucita le Ven 26 Nov - 19:21

c'est très dur ce que tu as vécu aujourd'hui, mais je pense que tu as fait ce que tu devais faire, à savoir alerter toutes les personnes concernées et susceptibles d'agir dans cette situation, maintenant, à part t'assurer de temps en temps auprès de ces personnes que l'élève est bien suivi et que tout est fait pour qu'il aille mieux... je ne vois pas... tu ne peux pas rester h24 avec lui pour t'assurer qu'il ne fasse pas de bêtise... pale fleurs2

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par marie91270 le Ven 26 Nov - 19:21

Il a 10 ans et demi, il est en 5ème, il a une tutrice, son pere est en vie mais ne s'occupe pas de lui...

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par linedeloc le Ven 26 Nov - 19:22

Tu as fait ce qu'il fallait sur le moment c'est déjà beaucoup de réagir dans un moment de stress et d'émotions comme celui-ci.
Après j'espère qu'avec le soutien de toute l'équipe pédagogique tu parviendras à l'aider.

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Nasopi le Ven 26 Nov - 19:42

affraid pale Sad
Quelle horreur ! Et comme c'est triste !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Daphné le Ven 26 Nov - 19:44

@marie91270 a écrit:Il a 10 ans et demi, il est en 5ème, il a une tutrice, son pere est en vie mais ne s'occupe pas de lui...
Pauvre gosse qaund même, c'est triste.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Lornet le Ven 26 Nov - 19:52

Enfant précoce donc sûrement hyperémotif.
Il faudrait que l'assistante sociale rencontre son père.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Marie Laetitia le Ven 26 Nov - 19:53

@marie91270 a écrit:Il a 10 ans et demi, il est en 5ème, il a une tutrice, son pere est en vie mais ne s'occupe pas de lui...

peut-être que contacter une asso comme http://www.parrainsparmille.org/ qui propose à des bénévoles (par exemple des couples ou des personnes seules qui ne peuvent pas adopter) de parrainer un môme en détresse. Parce qu'il a évidemment besoin de chaleur et que mélanger les rôles de prof et tuteur affectif ne va pas être évident évident...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par marie91270 le Ven 26 Nov - 19:54

En réalité, je culpabilise car je me sens responsable de cette crise d'hysterie.
Je l'ai gardé a la fin du cours car il avait boudé pendant une heure (refus de travailler, il râlait sans arrêt...). Je voulais lui parler, mais il s'est mis près de la fenêtre et s'est mis à pleurer (il me l'avait déjà fait, d'habitude au bout de 3 minutes je finis par le laisser partir).

Cette fois, j'en ai eu marre, au bout de 3 minutes, je l'ai pris par les épaules et je lui ai dit "Bon alors maintenant, tu me dis ce qui se passe!".
Il s'est mis à hurler "Je veux mourir je veux mourir je veux mourir" en pleurant et en se tapant la tête dans les murs!

J'ai regardé dans le couloir, personne n'était là pour m'aider, c'etait l'heure du déjeuner... Je ne pouvais pas le laisser seul pour aller chercher quelqu'un. Je l'ai fait asseoir sur une chaise, difficilement. Je lui ai dit d'arrêter de faire le bébé (il boude très souvent), et il m'a répété au moins 10 fois en hurlant : "Je suis le bébé de mon père! Je suis le bébé de mon père! Je suis le bébé de mon père!"

J'ai mis 10 minutes à le calmer, j'ai pris ses mains dans les miennes, j'ai essuyé ses larmes... Quand il s'est calmé, je l'ai autorisé à sortir, et c'est là qu'il a voulu sauter par dessus la rambarde.


marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par liliepingouin le Ven 26 Nov - 20:38

Ne culpabilise pas, tu n'as rien fait de mal
Cet entretien a été l'élément déclencheur de la crise, mais en aucun cas sa cause. Sans compter qu'une crise, surmontée, peut être salutaire.

C'est terriblement triste, et certainement très difficile à vivre pour toi.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par marininha le Ven 26 Nov - 21:15

Bon courage. Tu as fait tout ce qu'il fallait ! Essaie de ne pas trop y penser ce weekend !

marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Hermione0908 le Ven 26 Nov - 21:25

Que c'est triste... Pauvre gamin. Je pense que tu as fait tout ce qui était en ton pouvoir. Et ne te culpabilise surtout pas, tu n'est pas responsable de son état. Like a Star @ heaven

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Evariste le Ven 26 Nov - 22:07

Tu as fais tout ce qu'il fallait faire. Il te reste juste à refiler ce drame dans d'autres mains: tu es sa prof, tu n'es pas sa mère... et il faut que tu restes sa prof Crying or Very sad

Et des montagnes de coeurs car ça risque de ne pas être facile.

_________________
Quand on ne sait pas où on va il faut y aller.... et le plus vite possible

Evariste
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par GreatMilenko le Sam 27 Nov - 6:44

Bonjour Marie !
Quelle triste situation...

Ce qui est important dans ta situation, c'est de ne pas créer un lien affectif entre lui et toi car quand tu ne pourras plus l'assumer, cela pourrait devenir encore plus grave.
J'ai une collègue à qui c'est arrivée : une ado de 15-16 ans, dépressive, vivant seule avec sa mère handicapée, qui l'appelait chez elle, la collait sans cesse, restait après tous les cours. Quand ma collègue a voulu mettre un peu de distance (bien trop tard), la nana a avalé une bouteille d'acide je ne sais pas trop quoi et s'est brulé tout le conduit allant de la gorge à l'estomac. Résultat = 4 mois d'hosto et des séquelles à vie.
Autant te dire que ma collègue en a été profondément marquée.
Nous avions alors eu une journée de sensibilisation pour nous apprendre à gérer ce genre de situations où les élèves cherchent chez nous une substitution/solution à leur mal-être.

Donc surtout n'hésite pas à en parler autour de toi et à te faire soutenir pour gérer son cas, sans toutefois lui donner l'impression de le rejeter. C'est sur, c'est plus facile à dire qu'à faire et c'est équilibre très difficile à trouver.
Bon courage.

GreatMilenko
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par sand le Sam 27 Nov - 7:58

En effet Marie, il est important que cet élève sache qu'il peut compter sur toi, mais gaffe au transfert.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Palombella Rossa le Sam 27 Nov - 8:13

Ouh lalalala, cette histoire a des implications qui vous dépassent infiniment, et qui risquent de devenir lourdes pour vous.
Vous lui servez de mère de substitution, effectivement, et il a envers vous une immense demande affective que vous allez avoir du mal à gérer -- et que, du reste, vous n'avez pas à gérer, parce que c'est trop lourd pour vous ,comme ce le serait pour n'importe quel enseignant : vous êtes son professeur, pas son analyste.
Vérifiez s'il est suivi par un psy et une assistante sociale, et pour le reste, soyez à l'écoute, mais en demeurant, vis à vis de ce pauvre gosse, dans la "neutralité bienveillante". Ce sera pour vous le meilleur moyen de vous protéger, càd aussi d'être le plus efficace pour lui.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par profpic le Sam 27 Nov - 10:26

Je ne peux que confirmer ce qui a été dit Marie: tu as fait ce qu'il fallait...

Bon courage à toi

profpic
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par nhebbek le Sam 27 Nov - 12:59

[quote="Evariste"]Tu as fais tout ce qu'il fallait faire. Il te reste juste à refiler ce drame dans d'autres mains: tu es sa prof, tu n'es pas sa mère... et il faut que tu restes sa prof Crying or Very sad

Sauf que... dans un cas pareil, on se sent comme investi d'une mission, pour peu qu'on ait justement la fibre maternelle développée. Moi j'aurais envie de faire plus pour ce gamin, au moins m'assurer que les personnes alertées font vraiment quelque chose, et puis continuer à lui parler. on est prof, ok, mais humain avant tout, non? C'est d'ailleurs ce rôle qu'on est plus ou moins appelé à jouer en tant que PP ou tuteur. Si ça part d'un bon sentiment, je ne vois pas pourquoi il faudrait s'autocensurer et faire taire son coeur; je suis trop sensible, je sais humhum

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par sand le Sam 27 Nov - 13:01

Il ne s'agit pas d'abandonner ce garçon, nhebbek, mais d'éviter de laisser s'installer une relation malsaine et risquée entre le sauveur et le sauvé.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par John le Sam 27 Nov - 13:04

C'est d'ailleurs ce rôle qu'on est plus ou moins appelé à jouer en tant que PP ou tuteur.
Faudrait pas se méprendre sur le mot "tuteur"... Là, par exemple, l'enfant a déjà un tuteur.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par nhebbek le Sam 27 Nov - 13:13

je parle d'un tuteur au sein de l'établissement, à savoir un adulte avec qui l'élève se sent en confiance pour parler. ça existe dans mon collège.

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Gryphe le Sam 27 Nov - 13:26

@nhebbek a écrit:je parle d'un tuteur au sein de l'établissement, à savoir un adulte avec qui l'élève se sent en confiance pour parler. ça existe dans mon collège.
Ouh là, attention.

Autant je suis "pour" le tutorat, le pratique volontiers depuis plusieurs années, et encourage son développement, autant il faut savoir passer le relais je pense lorsque c'est nécessaire.

Là, la détresse de l'enfant est grande et le risque de TS réel. Il faut absolument passer le relais pour un suivi médico-psychologique, et c'est urgent.

Il n'empêche que Marie91270 restera probablement l'adulte "référent" pour l'élève au collège, mais elle a signalé immédiatement que cet enfant est en danger, et à mon avis, elle a bien fait.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel au secours d'un élève

Message par Raph le Sam 27 Nov - 13:31

Tout mon soutien Marie. J'espère que cet élève sera aidé à la mesure de sa douleur.

_________________
"Il faut rire de tout. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans." Pierre Desproges

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum