Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Chocolat le Sam 27 Nov 2010 - 14:57

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/15/reinventer-le-college-unique_1440206_3232.html

La question est dans le titre...


Quelques extraits de l'article:



"La solution n'est donc pas dans un retour à une école d'un soi-disant âge d'or, où la destinée sociale des élèves se décidait dès la préadolescence. Recréer des filières au sein du collège unique, c'est établir un système discriminant pour les élèves des milieux les plus démunis. C'est, de fait, rompre avec une saine concurrence scolaire et donner un avantage comparatif inique aux familles favorisées. Mais c'est surtout en termes de cohésion sociale et d'unité nationale que de telles mesures pourraient se révéler dangereuses. Car, en sus des compétences académiques, l'enseignement vise aussi à transmettre un bagage culturel partagé, à permettre des rencontres improbables entre les enfants d'une même génération, quelle que soit leur origine sociale. Les Etats-Unis l'avaient bien compris qui, pionniers, instaurèrent dès les années 1920, la common school, version américaine de notre collègue unique."

"Certains modèles scolaires d'école unique développés dans les pays scandinaves ou jusque dans les années 2000 au Japon et en Corée, semblent à la fois plus efficaces et plus égalitaires que le système français.

Ces pays présentent une caractéristique commune qui s'incarne dans une valeur fondatrice de leur institution scolaire : s'appuyant sur le principe de l'éducabilité et combattant l'idéologie du don - selon laquelle certains élèves peuvent réussir et d'autres pas -, ils exigent de l'école dite obligatoire qu'elle fasse réussir tous les élèves."




"Tous les élèves évoluent dans des classes hétérogènes et profitent d'une pédagogie adaptée à la gestion de tels contextes. Il peut s'agir d'actions de tutorat au sein de la classe entre les élèves, comme au Japon ou en Corée qui créa le projet d'"école ouverte". Cette gestion des contextes hétérogènes peut aussi passer par une aide personnalisée apportée à chacun, fort différente des actions de remédiation qui, dispensées chez nous de façon parcimonieuse, stigmatisent plus qu'elles n'aident les élèves."


Comment peut-on, en tant que sociologue, proposer d'importer des solutions qui viennent de pays culturellement et démographiquement très différents de la France? Shocked

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Celeborn le Sam 27 Nov 2010 - 15:13

Et comment peut-on raconter des choses aussi fausses sur le système coréen, qui est hyper-concurrentiel ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Chocolat le Sam 27 Nov 2010 - 15:21

Aussi! topela

Il m'est tombé sous la main presque par hasard - j'étais en train de travailler sur autre chose.
Mais du coup je n'arrive plus à bosser, parce que je passe de affraid à :colere: .

J'ai donc décidé de partager ma colère avec vous, parce que c'est tout de même incroyablement culotté, comme article!
Et je reste polie...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Celeborn le Sam 27 Nov 2010 - 15:22

Elle est vraiment formidable, cette rhétorique du "le collège unique est un échec, mais c'est parce qu'il n'est pas assez unique". Avec sa variante : "le collège unique est un échec, mais le reste, c'est pire".

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Provence le Sam 27 Nov 2010 - 15:31


Recréer des filières au sein du collège unique, c'est établir un système discriminant pour les élèves des milieux les plus démunis. C'est, de fait, rompre avec une saine concurrence scolaire et donner un avantage comparatif inique aux familles favorisées.


Donc les petits pauvres sont forcément des quiches à l'école? En revanche, les mettre en concurrence avec les petits riches (qui, bien sûr, sont brillants par nature) va leur permettre de le devenir aussi?

Pour des gens qui se prétendent soucieux de défendre des idées d'égalité, je trouve que le déterminisme social prend une bien grande importance dans ce "raisonnement" par ailleurs complètement tiré par les cheveux.

Ça y est, je suis de mauvaise humeur.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Dani le Sam 27 Nov 2010 - 15:53

"Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?"

Et si nous commencions collectivement, par arrêter de nous laisser marcher dessus dans les établissements?
Sorties scolaires débiles, réunionite, autoritarisme d'un chefaillon qui est tout seul, projets qui ne verront jamais le jour...
Ca nécessite action collective et solidarité avec celui qui osera l'ouvrir le premier contre le chefaillon.

Le jour où la profession aura recouvré la dignité perdue, les journaleux n'oseront plus proférer de telles inepties.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Gryphe le Sam 27 Nov 2010 - 16:07

Bonjour Dani, ne mets-tu pas beaucoup de choses dans le même sac ? scratch

Dans mon établissement, 95 % des sorties scolaires sont organisées par les enseignants, pas par la direction.

Par ailleurs, et dans l'état actuel de l'organisation du système éducatif, pas de chef d'établissement = pas d'inscription d'élèves, donc pas d'élèves, pas d'emploi du temps et pas de listes de classes. Ce sont juste quelques exemples.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Dani le Sam 27 Nov 2010 - 16:21

Je n'ai pas dit que toutes les sorties scolaires étaient débiles. En revanche je souhaiterais (euphémisme) ne pas être victime de représailles quand je refuse de participer à une sortie scolaire débile, qui peut en effet avoir pour origine un collègue. Ca implique de reconnaître la liberté de conscience pour chaque enseignant, et plus simplement encore le respect de ses obligations de service.

Pour ton deuxième paragraphe, je n'ai pas bien saisi...

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Gryphe le Sam 27 Nov 2010 - 16:25

@Dani a écrit:Pour ton deuxième paragraphe, je n'ai pas bien saisi...
C'est que j'avais l'impression que tu sous-entendais qu'un établissement pouvait très bien fonctionner sans direction. Mais j'avais probablement lu ton message trop vite.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Chocolat le Sam 27 Nov 2010 - 16:31

@Dani a écrit:"Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?"

Et si nous commencions collectivement, par arrêter de nous laisser marcher dessus dans les établissements?
Sorties scolaires débiles, réunionite, autoritarisme d'un chefaillon qui est tout seul, projets qui ne verront jamais le jour...
Ca nécessite action collective et solidarité avec celui qui osera l'ouvrir le premier contre le chefaillon.

Le jour où la profession aura recouvré la dignité perdue, les journaleux n'oseront plus proférer de telles inepties.

Parmi les enseignants que je connais et fréquente, ceux qui ne se laissent pas marcher dessus sont largement majoritaires.
Nous avons par ailleurs la chance d'avoir des chefs qui ne jouent pas gratuitement aux chefaillons pour le moment (de toute façon cela ne marcherait pas) et des sorties scolaires débiles, il n'y en a pas.
Je ne crois très sincèrement pas que ce que tu déplores résume les solutions envisageables afin que la profession d'enseignant recouvre sa dignité, puisque les problèmes et dysfonctionnement sont pensés en haut-lieu; les pseudo-solutions proposées aussi.
Et j'ai de plus en plus l'impression que les "experts" qui ont accès aux hautes sphères décisionnelles du MEN sont d'une incompétence de plus en plus inquiétante, sans oublier le fait qu'ils sont trop souvent totalement déconnectés des réalités du terrain!
Il doivent vraiment aimer s'écouter parler, pour aborder les questions qui nous préoccupent tous en choisissant une entrée... sans sortie!

Edit: pour dissiper un malentendu


Dernière édition par Chocolat le Sam 27 Nov 2010 - 20:52, édité 1 fois

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Dani le Sam 27 Nov 2010 - 18:18

Tu affirmes que "les enseignants que tu connais ne se laissent pas marcher dessus". Magnifique.

Les messages ici même où les enseignants se plaignent de leurs conditions de travail sont pourtant innombrables, à commencer par celui sur les incivilités quotidiennes, qui représente des dizaines de pages.

Or, cela est inacceptable.

Cela traduit une situation où en réalité, on FAIT SEMBLANT d'enseigner.
On se fatigue énormément pour couvrir les inciviltés, et on obtient comme résultat un taux d'illettrisme faramineux, en lien avec un taux de réussite des candidats au bac qui lui ne cesse de croître.
Bien évidemment les attaques contre notre fonction sont pensées en "haut lieu". Ai-je dit autre chose ?
Mais elles ne portent que si ceux qui sont attaqués courbent l'échine, ce qu'ils font dans leur large majorité. Epargne-nous la description de ton établissement, s'il te plaît. Essaie simplement d'appréhender GLOBALEMENT une situation. Lis par exemple l'Ecole de la lâcheté de MT Maschino.
Cela te permettra de cesser d'exonérer la profession de ses responsabilités, qui sont considérables.

Libre à toi bien sûr de m'agresser.
Surtout si cela te soulages.
.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Reine Margot le Sam 27 Nov 2010 - 18:27

ça me tente bien de lire ce M.T Maschino d'après ce que je viens de lire sur google...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Invité le Sam 27 Nov 2010 - 18:48

marquisedemerteuil a écrit:ça me tente bien de lire ce M.T Maschino d'après ce que je viens de lire sur google...

tu connais pas?
j'étais en 1ere quand j'ai lu "vos enfants ne m'intéressent pas " et "voulez-vous vraiment des enfants idiots"
je vois que les questions se posent toujours...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Thalie le Sam 27 Nov 2010 - 19:10

@Celeborn a écrit:Et comment peut-on raconter des choses aussi fausses sur le système coréen, qui est hyper-concurrentiel ?
...et qui est surtout assez nul. Une collègue est partie un an en Corée il y a 3 ans pour suivre son mari et une partie de son entreprise. Tous les français vivaient dans le même immeuble donc elle a pu voir tous les niveaux scolaires. Les parents lui ont demandé de donner des cours à leurs enfants car l'école était, comment dire, vraiment faiblarde par rapport à ce que les collégiens français avaient l'habitude de faire. Notamment ce qui était très amusant c'est le nombre de fêtes dans ces écoles, tout et n'importe quoi était prétexte à fêtes, tous les anni des enfants etc. au collège/lycée. Une école très américanisée.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Daphné le Sam 27 Nov 2010 - 19:14

Je préfère éviter ce genre de lecture parce que sinon :colere:

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par Chocolat le Sam 27 Nov 2010 - 20:49

@Dani a écrit:Tu affirmes que "les enseignants que tu connais ne se laissent pas marcher dessus". Magnifique.

Les messages ici même où les enseignants se plaignent de leurs conditions de travail sont pourtant innombrables, à commencer par celui sur les incivilités quotidiennes, qui représente des dizaines de pages.

Or, cela est inacceptable.

Cela traduit une situation où en réalité, on FAIT SEMBLANT d'enseigner.
On se fatigue énormément pour couvrir les inciviltés, et on obtient comme résultat un taux d'illettrisme faramineux, en lien avec un taux de réussite des candidats au bac qui lui ne cesse de croître.
Bien évidemment les attaques contre notre fonction sont pensées en "haut lieu". Ai-je dit autre chose ?
Mais elles ne portent que si ceux qui sont attaqués courbent l'échine, ce qu'ils font dans leur large majorité. Epargne-nous la description de ton établissement, s'il te plaît. Essaie simplement d'appréhender GLOBALEMENT une situation. Lis par exemple l'Ecole de la lâcheté de MT Maschino.
Cela te permettra de cesser d'exonérer la profession de ses responsabilités, qui sont considérables.

Libre à toi bien sûr de m'agresser.
Surtout si cela te soulages.
.

Je ne t'ai pas agressée.
Mais je me suis relue en rentrant et j'ai compris d'où venait cette supposition: en te répondant, j'ai continué mon coup de gueule par rapport à cet article, et la dernière phrase concernait les experts qui sévissent en haut-lieu, et non pas toi.
Désolée pour ce malentendu.

Ceci étant dit, je ne suis pas d'accord avec la caricature du prof qui courbe l'échine.
J'ai donné l'exemple de mon établissement parce que malgré l'absence de chefaillons, nous nous heurtons à des tas d'absurdités que les chefs subissent parfois avec nous; il ne faut tout de même pas oublier qu'ils étaient profs, avant d'être chefs; les accuser systématiquement de tous les maux est un raccourci que je ne cautionne pas.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?

Message par frankenstein le Sam 27 Nov 2010 - 22:00

Je ne crois pas que les CDE soient responsables de ces folies ( et c'est le bon "substantif"). Ils obéissent aux "ordres" et aux "directives" comme tous les maillons de la chaîne...
Et que penser de certains de nos syndicats (majoritaires) qui cautionnent toutes ces aberrations quand ils ne les encouragent pas ?
Effrayant ! affraid et démoralisant... cafe

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum