des idées d'amorce pour un poème surréaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

des idées d'amorce pour un poème surréaliste

Message par Passerose le Lun 29 Nov 2010 - 21:17

Je conclus ma séquence sur la poésie lyrique sur un petit détour par le surréalisme (Desnos et Breton). Je voudrais leur faire écrire un poème surréaliste sur le thème "l'amour et ses visages".
Auriez-vous une idée d'amorce (structure anaphorique, par exemple) pour lancer l'écriture ?
J'ai vu dans la séquence :
- "Je t'aime" d'Eluard
- "J'ai tant rêvé de toi" de Desnos
- un poème de Breton (extrait de Nadja sans doute)
- peut-être un poème d'Aragon

Je finirai par un poème d'Apollinaire, mais en dehors du surréalisme, bien sûr (Poèmes à Lou).

Edit : J'ai vu avec eux le mythe d'Orphée, je pourrais leur faire écrire "la chanson d'Orphée" ?

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: des idées d'amorce pour un poème surréaliste

Message par snow le Lun 29 Nov 2010 - 21:24

Peut-être peux-tu partir du poème Union Libre de Breton (sublime poème) et leur demander de construire leur texte sur le même procédé:
"ma soeur/ ma mère/ mon homme/ mon grand père" aux yeux de... aux mains de.... au sourire de...

Insister sur le pouvoir de surprise des métaphores surréalistes et leur demander de partir dans la même veine.
Penser au rythme, aux sonorités, aux 4 éléments, au blason revisité.

J'ai déjà testé et ça avait donné de jolis résultats!



snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: des idées d'amorce pour un poème surréaliste

Message par Passerose le Lun 29 Nov 2010 - 21:25

Merci snow, c'est une belle référence, et une bonne idée. Very Happy

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: des idées d'amorce pour un poème surréaliste

Message par snow le Lun 29 Nov 2010 - 21:28

De rien!
J'adore ce texte, je garde un souvenir très fort du jour où ma prof de lettres en Term nous l'avait lu en scandant quasiment de façon hypnotique chaque répétition de "Ma femme".


snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum