Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Lilypims le 7th Décembre 2010, 22:22

J'ai des 6e et des 4e et je dois dire que les 6e sont toujours enthousiastes. On a passé 5 semaines sur la Bible et ils en redemandent! yesyes
Bon, les 4e, c'est tout autre chose... humhum

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par V.Marchais le 7th Décembre 2010, 22:44

Alex, dis-toi d'abord qu'en général, dans ce métier, ça va de mieux en mieux parce qu'on trouve peu à peu ses marques.
Il ne faut pas te remettre en cause en tant que personne mais peut-être trouver une manière de faire en laquelle tu puisses croire. Notre propre enthousiasme est souvent communicatif. Pourquoi parles-tu d'"insanités" à propos de ce que tu dis aux élèves ?
En Troisième, cette année, j'ai étudié des extraits des Misérables. J'enseigne en ZEP et mes loulous ne sont ni des flèches, ni des tendres. Mais ça leur a parlé, cette histoire d'un type qui fait quelque quinze ans de prisons pour avoir volé du pain, se rachète, est harcelé par Javert, tente de lui faire entrevoir une autre idée de la justice. Je ne les laisse jamais lire tout seuls au départ, hein, ils lisent trop mal, ils ne comprendraient rien, mais en passant par l'oral (triste réalité), ils s'emportent vraiment au sujet des valeurs que véhicule le récit : ils sont dedans !
Pour l'autobio, c'est pareil, je choisis des textes que je pense pouvoir parler aux élèves : un passage humoristique des Confessions, un texte assez saisissant de Makhine, ou bien le célèbre texte de Saint-Ex qui se conclut par ces mots : "Ce que j'ai fait, aucune bête ne l'aurait fait." Discuter de ce qu'il y a de si extraordinaire chez Guillaumet et de l'idée de l'homme qui se dégage de ces paroles, ça marche bien, même en ZEP. Je crois qu'une des clés est là, dans le choix des textes, qui soient des choix de coeur et pas seulement des choix de raison. Tu ne dois pas rester sur ce sentiment de "débiter des insanités". Ne cherche pas spécialement à plaire aux élèves avec des textes soi-disant proches d'eux (ils vont s'emmerder) mais fais confiance aux pages de la littérature qui te transportent toi, et entre en classe avec ces transports à partager. Et fais-toi confiance à toi aussi...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par lapetitemu le 7th Décembre 2010, 22:55

De mon côté, j'ai une classe pas nulle mais pas exceptionnelle, et extrêmement bruyante... eh bien, je ne fais mes lectures anlytiques qu'à l'oral, ou presque (pas de questionnaire de lecture par écrit), et il n'y a que comme ça que j'arrive à faire quelque chose avec cette classe.
Si je les mets à l'écrit, ils bavardent, se dispersent, personne ne travaille au même rythme, je m'énerve et m'épuise à les engueuler, ce n'est rentable pour personne. Alors qu'à l'oral, c'est moi qui garde les rênes, c'est moi qui pose les questions, et (heureusement) ils adorent participer, donc il y a toujours matière à exploiter.
Donc je dirais que l'oral, c'est bien pour les bonnes classes ET pour les classes dissipées mais qui aiment participer.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Emeraldia le 7th Décembre 2010, 22:56

Vraiment géniales les interventions de V. Marchais...

@lex, je pense qu'au délà d'une technique de LA, c'est vrai qu'il faut dialoguer sur le texte, ne pas vouloir faire ses belles questions dans l'ordre...

Je vérifie chaque jour en ZEP que rien que la question : "De quoi ça parle ?" les fait justement expliquer le texte, bien souvent, ils anticipent et résument le cours... Je n'ai qu'à leur demander de développer qqes idées et comme je note les objectifs au tableau, ils ont compris qu'il fallait retenir telle notion...

Exemple, aujourd'hui, à propos de "la Mort du Roi Arthur" s'est engagé un débat pour définir la légende et voir ses différences avec le conte...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par @lex le 7th Décembre 2010, 23:05

Et ben je suis désolée, mais même en leur demandant "de quoi ça parle ?", la plupart me regardent avec des yeux ahuris, ou bien ça souffle, ça râle... (ben oui, faut faire un effort de réflexion, quand même !)

Bon, évidemment, j'exagère encore, là, et je généralise ! J'ai d'ailleurs de bons retours d'anciens élèves, de gentils mails où ils disent qu'ils me regrettent... C'est que je ne fais pas du si mauvais boulot !

Mais je reviens à ce que je disais pour la LA : ce sont toujours les mêmes qui bossent ! Parfois, j'ai l'impression de faire cours à 5 élèves...

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Emeraldia le 7th Décembre 2010, 23:09

Ca dépend aussi des classes...il faut avoir des élèves qui aiment participer... C'est sûr que les classes non réactives...de tte façon, tu vas avoir du mal...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par @lex le 7th Décembre 2010, 23:22

C'est vrai que j'ai souvent eu des élèves amorphes... Je me disais que c'était moi qui devais être soporifique.
Mais enfin, j'ai aussi eu des excités, et ceux-là, je garantis, faut les poser à l'écrit, ne pas les laisser dire ce qu'ils veulent à l'oral, sinon ça part dans tous les sens !

En début d'année, j'ai fait un rempla, j'avais une classe de 3e, jamais vu ça : la seule fois où ils se sont tenus à carreau, c'est le jour où j'ai fait un cours de grammaire magistral et qu'ils ont gratté pendant une heure non stop. Le pire, c'est qu'ils ont eu l'air d'aimer cela !
En parallèle, je menais une étude d'œuvre intégrale. Toute la classe a lu le livre, ils l'ont trouvé génial, mais pas moyen de mener une lecture analytique, ils parlaient tous en même temps, se coupaient la parole... Ben moi, je peux dire que j'ai détesté cette séquence avec eux et que j'étais bien contente que ma mission s'achève !

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par melyan le 8th Décembre 2010, 22:47

Bonsoir,

Lorsque vous étudiez un texte, demandez-vous au préalable aux élèves de chercher dans le dictionnaire la signification des mots ou expressions qui pourraient leur poser problème pendant l'étude, ou faites-vous confiance au sens global du texte que l'analyse doit faire ressortir ?
("madame, ça veut dire quoi ce mot-là ?...devine mon petit!"
humhum)

melyan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par @lex le 8th Décembre 2010, 22:54

La pauvre Melyan bloque toujours ! lol

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Emeraldia le 8th Décembre 2010, 22:55

@melyan a écrit:Bonsoir,

Lorsque vous étudiez un texte, demandez-vous au préalable aux élèves de chercher dans le dictionnaire la signification des mots ou expressions qui pourraient leur poser problème pendant l'étude, ou faites-vous confiance au sens global du texte que l'analyse doit faire ressortir ?
("madame, ça veut dire quoi ce mot-là ?...devine mon petit!"
humhum)
Non, je demande tjs si des mots posent problème et je leur donne la signification.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par melyan le 8th Décembre 2010, 22:59

@@lex a écrit:La pauvre Melyan bloque toujours ! lol

raaa lalala ! tu vois ça me tracasse cette histoire de vocabulaire, je me rends compte qu'il faut que je dirige moins mes cours, que je laisse plus de spontanéité.....j'essaie demain ta méthode !
merci en tout cas !

melyan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par melyan le 8th Décembre 2010, 23:09

@Emeraldia a écrit:
@melyan a écrit:Bonsoir,

Lorsque vous étudiez un texte, demandez-vous au préalable aux élèves de chercher dans le dictionnaire la signification des mots ou expressions qui pourraient leur poser problème pendant l'étude, ou faites-vous confiance au sens global du texte que l'analyse doit faire ressortir ?
("madame, ça veut dire quoi ce mot-là ?...devine mon petit!"
humhum)
Non, je demande tjs si des mots posent problème et je leur donne la signification.

Idem Esméraldia, jusqu'à présent je demandais aux élèves de faire une recherche de voca dans le dico, je trouvais ça pas mal car cela leur faisait utiliser leur dictionnaire, je pensais travailler de cette façon le vocabulaire..... et puis à force de lire le forum.... je me rends compte que je suis peut-être un peu à côté de la plaque, je mélange sans doute lecture analytique (sens global du texte) et travail de vocabulaire. Pas évident de déverrouiller ses pratiques hein ? Je vais travailler différemment demain , pour tester. Mais cela sera bizarre pour moi de leur donner la signification sans qu'ils cherchent eux-mêmes...car j'ai toujours fait comme ça ! Embarassed

melyan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par V.Marchais le 9th Décembre 2010, 06:54

Perso, je trouve ça très bien, qu'ils cherchent eux-mêmes, Melyan. C'est important d se dépatouiller avec le dictionnaire, tu as raison. Mais je n'aime pas, dans les petites classes au moins, déflorer le texte avant le cours : cela risque de faire disparaître les réactions à chaud sur lesquelles je compte, surtout si les élèves ont du mal et se mettent dans l'idée que, de toute façon, ce texte, il est trop dur (alors que le même texte lu par le professeur passe très bien).
Quand je lis le texte, il peut m'arriver d'expliquer un mot au passage. Mais peu. La lecture professorale permet de s'appuyer sur le ton, les inflexions (et accessoirement une lecture juste qui n'écorche pas la moitié des mots) et le nombre de mots inconnus qui reste ne fait normalement pas obtacle à la compréhension globale. On peut alors travailler sur le texte comme prévu (tout à l'oral ou presque en ce qui me concerne) et à la fin, de préférence, nous consacrons un moment à l'étude du vocabulaire, avec un dictionnaire par table. Pour le type de questions et de recherche, voir un exemplaire de TDL : définitions, synonymes, familles de mots, champs lexicaux avec nuances d'intensités...
Le travail à la maison sur le voca, ici, c'est le réemploi dans des phrases du vocabulaire étudié, qui offre deux avantages :
- fixer un peu le voca (alors qu'honnêtement, la recherche elle-même, j'ai un doute, même si c'est une étape nécessaire) ;
- vérifier son appropriation par l'élève et corriger, en expliquant pourquoi ça ne va pas, J'ai bu de l'onde...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par doctor who le 9th Décembre 2010, 07:25

J'ai un collègue qui fait chercher à ses élèves de lycée des définitions en contexte des mots compliqués, d'un poème par exemple. Il leur donne la liste ("onyx", pnyx", "crédence", "bibelot", etc.) et débrouillez-vous. Je trouve ça intelligent parce que les élèves trouve des sens approchant, ne perdent pas de temps à tout vérifier. Si dico il y a, c'est un peu plus tard.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par val09 le 9th Décembre 2010, 11:24

@Celeborn a écrit:Donc on lit le texte, j'explique tout ce qu'il ne comprenne pas (on peut noter à ce moment du vocabulaire), et je fonctionne par un jeu de questions à l'oral. Et ensuite, je note le COURS, qui correspond généralement très bien à ce qu'on a échangé (et parfois, je modifie une phrase ou j'ajoute un détail intéressant apporté par un élève).

Ça, c'est le schéma de base, qui connaît des variantes, avec parfois recherche à l'écrit en cours sur une question précise.

Comme Celeborn. Des temps de recherche tjrs aussi puis mise en commun.
Je demande aux élèves : "Que faut-il retenir ? Qu'est-ce qui vs a paru le plus important ?"
Puis trace écrite (que je note au tableau)

En fait, je leur distribue les questions qu'ils font directement par écrit s'ils st trop agités ... (pas de cours dialogué alors)

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par val09 le 9th Décembre 2010, 11:40

@@lex a écrit:
Il faudrait partir des 1ères impressions des élèves, tout noter au tableau, sans jamais écarter aucune proposition.
Ensuite, on leur fait émettre des hypothèses qu'ils doivent justifier par le texte. Il faut placer les élèves en situation d'enquêteur, dans une démarche herméneutique.

Tout cela en suivant les 3 niveaux de lecture : littérale, plus approfondie, puis interprétation (symbolique).

C'est ce que je fais ! Les élèves eux même me disent : "ah, en fait madame, c'est comme si on menait une enquête ? " Wink
Et ça marche tt particulièrement avec les nouvelles qd on doit chercher les indices qui auraient dû nous mettre sur la voie pour anticiper la chute !

Mais j'ai tjrs une phase
- observation
- repérage
- interprétation
(cela avait bcp plu à l'inspecteur)

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Lornet le 9th Décembre 2010, 11:43

@val09 a écrit:
Je demande aux élèves : "Que faut-il retenir ? Qu'est-ce qui vs a paru le plus important ?"
Puis trace écrite (que je note au tableau)

En fait, je leur distribue les questions qu'ils font directement par écrit s'ils st trop agités ... (pas de cours dialogué alors)

En gros, j'ai une 6e où je travaille selon l'option 1 (c'est agréable) et une 6e où je travaille selon l'option 2 (en espérant que l'IPR ne viendra pas dans cette classe : je ne peux rien leur demander sans qu'ils s'agitent et que ça parte dans tous les sens...).

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Lornet le 9th Décembre 2010, 11:52

@@lex a écrit:
Que surtout personne n'ose me répondre qu'il faut savoir les passionner pour qu'ils retiennent nos cours ! Parce qu'encore une fois, je vous demanderais : mais qu'est-ce qui les passionne, au juste ?

Sincèrement, tout dépend de la classe qu'on a face à soi. J'ai deux classes que toutes les lectures que nous faisons semblent intéresser...et une autre où rien ne les intéresse sauf jouer avec leurs règles, leurs stylos, leurs paires de ciseaux, etc.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par @lex le 9th Décembre 2010, 12:06

Oui, c'est exactement ce que je dis depuis le début : il faut adapter en fonction de la classe ! Mais personnellement, en 3 ans, je n'ai eu que 2 classes de 4e qui roulaient et où on pouvait bosser comme cela... Les autres étaient tarés ! De plus, c'est extrêmement difficile de gérer la parole quand ils sont à 30...
Le travail à l'écrit suppose également une très bonne organisation et un quota de photocopies illimité, puisqu'il faudrait toujours avoir dans le sac les fiches, à distribuer en cas de bazar.
Enfin, il n'est pas non plus judicieux de ne fonctionner qu'à l'oral : les élèves doivent, à un moment ou à un autre, avoir une activité écrite.
Parce que ne me dites pas non plus que, quand vous dialoguez sur un texte, TOUS les élèves sans exception participent ?!

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Lornet le 9th Décembre 2010, 12:13

@@lex a écrit:
Le travail à l'écrit suppose également une très bonne organisation et un quota de photocopies illimité, puisqu'il faudrait toujours avoir dans le sac les fiches, à distribuer en cas de bazar.

Pas forcément : il y a des questions dans les manuels ou les livres Bibliocollège, et on peut aussi demander un résumé du chapitre en une quinzaine de lignes, avec nom et prénom.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Lornet le 9th Décembre 2010, 12:15

@@lex a écrit:
Enfin, il n'est pas non plus judicieux de ne fonctionner qu'à l'oral : les élèves doivent, à un moment ou à un autre, avoir une activité écrite.
Parce que ne me dites pas non plus que, quand vous dialoguez sur un texte, TOUS les élèves sans exception participent ?!

Là aussi : dans une de mes deux 6e, et dans ma 5e, ils participent tous. Quand j'en vois un qui décroche, ou qui est timide, je l'interroge, donc il est bien obligé de participer...Mais j'ai vraiment l'impression que tous dialoguent, et en fin d'heure, trace écrite à partir de ce qui s'est dit.
En revanche, dans mon autre 6e, comme ils s'écoutent sans écouter les autres, ça rend toute activité orale difficile. En faire participer un, c'est perdre presque tous les autres.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par V.Marchais le 9th Décembre 2010, 12:46

@@lex a écrit:Enfin, il n'est pas non plus judicieux de ne fonctionner qu'à l'oral : les élèves doivent, à un moment ou à un autre, avoir une activité écrite.

C'est vrai. Mais pour ma part, je trouve plus intéressant d'utiliser l'oral pour avancer rapidement sur l'étude du texte proprement dite et faire ensuite un véritable exercice d'écriture courte, en général procédant par imitation d'une structure syntaxique étuidée et préparant à l'écriture longue de fin de chapitre que de copier les réponses aux questions. Cela, nous le faisons de temps à autre pour donner des méthodes de rédaction de réponse, mais de temps en temps seulement. Pour le reste, je trouve plus intéressant un véritable exercice d'écriture, et je n'aurais pas le temps de le faire s'il fallait tout faire à l'écrit et corriger ensuite.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Reine Margot le 9th Décembre 2010, 12:51

moi je fais bcp écrire: d'abord je fais la compréhension littérale du texte à l'oral, avec explication du vocabulaire inconnu, puis je donne des questions sur le texte (orientées selon l'objectif de la séance), et on corrige, toujours à l'écrit. Puis, petite synthèse.

Les rédactions: je prends une petite séance pour écrire en classe un petit texte de 5 à 10 lignes et soit on en lit qques uns en classe, soit je ramasse (le plus souvent) pour noter sur 10.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Audrey le 9th Décembre 2010, 12:55

Mais du coup, Marquise, à quel moment dans ton cours y-a-t-il dialogue entre les élèves et toi pour construire ensemble l'interprétation du texte...? Tu dis que tes questions à l'écrit (si j'ai bien compris) sont orientées. A quel moment d'autres éléments d'interprétation, d'analyse, peuvent-ils surgir? Ça me paraît hyper important ces moments de découverte, d'interrogation, de doute, de surprise...
Mais j'ai peut-être mal compris ta démarche..

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Reine Margot le 9th Décembre 2010, 13:04

ben ils cherchent à l'écrit, puis on échange oralement à partir de leurs découvertes, et on construit la correction ensemble (mais évidemment il y avait des choses que je voulais qu'ils trouvent). Sinon, il y a des surprises aussi et des choses que je mets dans la correction au tableau que je n'avais pas prévues.

Par contre ça prend du temps c'est vrai mais en dehors de ça je ne vois pas trop ce que je pourrais faire à l'écrit...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture analytique 6ème, comment procédez-vous ?

Message par Audrey le 9th Décembre 2010, 13:07

effectivement, ça doit prendre un temps fou...si je comprends bien, au final, ils ont sur leur feuille à la fois leur travail de recherche, et ensuite la correction?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum