Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lilith888
Esprit éclairé

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par lilith888 le Mer 8 Déc 2010 - 23:13
Alors, ces professeurs là seront hors-programmes : dorénavant, la littérature de jeunesse doit être cantonnée à la lecture cursive...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Reine Margot le Jeu 9 Déc 2010 - 9:38
il y a pas mal de littérature non classique même dans les docs d'accompagnement...un secret de grimbert, vendredi ou la vie sauvage, le roi arthur de morpurgo...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par lilith888 le Jeu 9 Déc 2010 - 13:19
de là à dire qu'on ne fait plus étudier de classiques en classe, il y a un pas énorme de franchi, non ?
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Reine Margot le Jeu 9 Déc 2010 - 13:21
non, mais avant c'était systématique...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Hervé Hervé le Jeu 9 Déc 2010 - 13:23
marquisedemerteuil a écrit:il y a pas mal de littérature non classique même dans les docs d'accompagnement...un secret de grimbert, vendredi ou la vie sauvage, le roi arthur de morpurgo...

Celui-là est devenu un classique.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Celeborn le Jeu 9 Déc 2010 - 13:31
@Hervé Hervé a écrit:

Celui-là est devenu un classique.

un classique "scolaire". Pas un classique. Le classique, c'est Robinson Crusoé.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Invité
Invité

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 13:33
sérafina a écrit:
- elle nourrit l'imaginaire, là aussi quelle qu'elle soit

La fiction, le personnage n'existe pas ; seul existe le verbe.
C'est une idée que j'ai très souvent entendue, surtout émise par des universitaires parisiens qui méprisent la B-D, la S-F, les romans policiers qui, pour eux, ne sont pas de la littérature (mais de la paralittérature...Ils ne savent pas ce qu'ils ratent !).
Invité
Invité

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 13:40
@Celeborn a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
"D’autant, bien sûr, que ces jeunes gens ne lisent ni Corto Maltese ni Alix (qui leur constituerait pourtant une solide culture antique), mais bien plutôt des mangas japonais, caractérisés par leur peu de dialogues."
NP connaît mal les mangas, il y en a de très intelligents (voir quartier lointain, ou autres de Miazaki) et avec des dialogues!!!

Mais tu as vu combien de "jeunes" lire Quartier lointain, enfin, Marquise ? C'est ça, qu'elle dit, Natacha Polony ! Il y a des BD extraordinaires, des mangas extraordinaires, mais ce ne sont pas ceux qui sont lus par les ados et qui tombent dans les statistiques… Ce n'est Natachy Polony que je trouve caricaturale, ici (hormis sur Harry Potter).

Mais j'aime beaucoup Death Note, One Piece, Black Butler, Hikaru no go, et même Naruto. Hier passait à la télévision un épisode de Naruto, où celui-ci, jeune ninja cancre, doit réussir un examen écrit sous peine d'être disqualifié...et de disqualifier son équipe par la même occasion. Or les questions de l'examen sont extrêmement difficiles afin d'amener les jeunes ninjas à tricher (et à faire preuve de discrétion, de ruse...toutes les qualités du bon ninja). Seulement Naruto ne le comprend pas, ne triche pas, angoisse devant sa copie désespérément blanche pendant qu'autour de lui, ça s'active (chaque ninja utilise sa technique, transposition, insectes, sharingan...et les examinateurs les excluent dès qu'ils les repèrent). Résultat : ne me souvenant plus de la chute, j'ai regardé tout l'épisode, puis le suivant (c'était en deux parties) pour savoir comment ça allait se terminer.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par doctor who le Jeu 9 Déc 2010 - 13:43
Lornet a écrit:
@Celeborn a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
"D’autant, bien sûr, que ces jeunes gens ne lisent ni Corto Maltese ni Alix (qui leur constituerait pourtant une solide culture antique), mais bien plutôt des mangas japonais, caractérisés par leur peu de dialogues."
NP connaît mal les mangas, il y en a de très intelligents (voir quartier lointain, ou autres de Miazaki) et avec des dialogues!!!

Mais tu as vu combien de "jeunes" lire Quartier lointain, enfin, Marquise ? C'est ça, qu'elle dit, Natacha Polony ! Il y a des BD extraordinaires, des mangas extraordinaires, mais ce ne sont pas ceux qui sont lus par les ados et qui tombent dans les statistiques… Ce n'est Natachy Polony que je trouve caricaturale, ici (hormis sur Harry Potter).

Mais j'aime beaucoup Death Note, et même Naruto. Hier passait à la télévision un épisode de Naruto, où celui-ci, jeune ninja cancre, doit réussir un examen écrit sous peine d'être disqualifié...et de disqualifier son équipe par la même occasion. Or les questions de l'examen sont extrêmement difficiles afin d'amener les jeunes ninjas à tricher (et à faire preuve de discrétion, de ruse...toutes les qualités du bon ninja). Seulement Naruto ne le comprend pas, ne triche pas, angoisse devant sa copie désespérément blanche pendant qu'autour de lui, ça s'active (chaque ninja utilise sa technique, transposition, insectes, sharingan...et les examinateurs les excluent dès qu'ils les repèrent). Résultat : ne me souvenant plus de la chute, j'ai regardé tout l'épisode, puis le suivant (c'était en deux parties) pour savoir comment ça allait se terminer.


Naruto, c'est excellent. Epique : les combats sotn vraiment passionnants. Drôle : pas tout le temps, mais ça passe. Sensible : j'ai eu de vrais instants d'émotion, à la mort du maître de Naruto, par exemple.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Invité
Invité

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 13:43
On ne peut pas nier que l'auteur a de l'imagination. ^^
Invité
Invité

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Invité le Jeu 9 Déc 2010 - 13:47
@doctor who a écrit:
Lornet a écrit:
@Celeborn a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
"D’autant, bien sûr, que ces jeunes gens ne lisent ni Corto Maltese ni Alix (qui leur constituerait pourtant une solide culture antique), mais bien plutôt des mangas japonais, caractérisés par leur peu de dialogues."
NP connaît mal les mangas, il y en a de très intelligents (voir quartier lointain, ou autres de Miazaki) et avec des dialogues!!!

Mais tu as vu combien de "jeunes" lire Quartier lointain, enfin, Marquise ? C'est ça, qu'elle dit, Natacha Polony ! Il y a des BD extraordinaires, des mangas extraordinaires, mais ce ne sont pas ceux qui sont lus par les ados et qui tombent dans les statistiques… Ce n'est Natachy Polony que je trouve caricaturale, ici (hormis sur Harry Potter).

Mais j'aime beaucoup Death Note, et même Naruto. Hier passait à la télévision un épisode de Naruto, où celui-ci, jeune ninja cancre, doit réussir un examen écrit sous peine d'être disqualifié...et de disqualifier son équipe par la même occasion. Or les questions de l'examen sont extrêmement difficiles afin d'amener les jeunes ninjas à tricher (et à faire preuve de discrétion, de ruse...toutes les qualités du bon ninja). Seulement Naruto ne le comprend pas, ne triche pas, angoisse devant sa copie désespérément blanche pendant qu'autour de lui, ça s'active (chaque ninja utilise sa technique, transposition, insectes, sharingan...et les examinateurs les excluent dès qu'ils les repèrent). Résultat : ne me souvenant plus de la chute, j'ai regardé tout l'épisode, puis le suivant (c'était en deux parties) pour savoir comment ça allait se terminer.


Naruto, c'est excellent. Epique : les combats sotn vraiment passionnants. Drôle : pas tout le temps, mais ça passe. Sensible : j'ai eu de vrais instants d'émotion, à la mort du maître de Naruto, par exemple.

C'est bizarre : j'ai ajouté d'autres titres ensuite, et ça n'a pas mis "dernière édition par Lornet le 9 décembre à...".

Hikaru no go conduit à jouer au go.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Reine Margot le Jeu 9 Déc 2010 - 13:52
j'aime bcp Naruto, surtout pour son côté initiatique, on le voit vraiment évoluer ainsi que ses camarades, chacun de leur côté.
naruto le ninja cancre qui devient un grand ninja
sakura qui est très passive au départ devient très forte et médecin
sasuke le prodige passe du côté du mal
etc...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
doctor who
Vénérable

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par doctor who le Mer 15 Déc 2010 - 14:16
Pour prolonger les réflexions sur les propos un peu exagérs de Mlle Polony, voici ce qu'en dit Thierry Groensteen, l'un des grands spécialistes de la BD en France et en Belgique :

http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?page=blog_neufetdemi#289

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Contenu sponsorisé

Re: "Les jeunes lisent" : analyse de Natacha Polony

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum