Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Celeborn le Mar 7 Déc 2010 - 18:21

Audrey, tu as fait ce que tu pouvais ; maintenant, le reste n'est plus entre tes mains, je crois…


Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:21

Je ne pense pas que tu es une casseuse de collègues.
Maintenant, je sais bien qu'en tant que PP, on sait comment se tient la classe dans les différents cours. Je sais même quels collègues me mentent en me disant que tout va bien lorsque tout va mal, et pourtant je ne demande rien aux élèves. J'avais même ouvert un topic là-dessus en début d'année scolaire car personnellement, ça me gêne : je ne fais pratiquement rien remonter aux collègues concernés. Est-ce que je devrais ? Ce n'est pas quelque chose de simple, même en dehors d'un conseil de classe. On est pris entre deux feux.
Mais j'essaie de comprendre ce que ressent cette collègue. Si c'est une classe avec laquelle ça se passe bien, toute critique quant à sa relation avec cette classe sera moins bien prise par elle que concernant une autre classe. Ça fait huit ans que c'est le boxon : là, c'est calme. Sur cette classe, elle est à fleur de peau : tu ne pourras rien lui dire sans qu'elle le prenne mal. Or si ça te pourrit tes journées de boulot depuis une semaine, si elle devient agressive envers une classe que vous aimez bien toutes les deux, il faut trouver une solution qui fasse qu'elle retrouve sa sérénité face à toi et à cette classe en faisant abstraction du reste (les huit ans de boxon, c'est un autre problème.).

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Audrey le Mar 7 Déc 2010 - 18:22

Pourquoi cette classe? Mais simplement parce qu'ils sont adorables, et qu'ils se conforment sans broncher à toutes les conneries qu'elle leur demande. Pourquoi? Parce que dès le début de l'année, quand ils m'ont parlé des soucis dans son cours (eh oui, elle leur criait dessus pour rien: un stylo sorti trop tôt, une page tournée trop vite...) on a réfléchi ensemble et finalement conclu que chaque professeur avait ses règles de classe, et que même si elles semblaient parfois très sévères, et très différentes selon les professeurs, il fallait les respecter. Donc, voilà, si ça marchait avec elle, c'est parce que dès la 2ème semaine de cours j'ai aplani la situation avec la classe. Et comme ils sont, je le répète, hyper scolaires et gentils, ils n'ont pas bronché. Quitte à rester toute l'heure sans pouvoir écrire à l'encre parce qu'ils ne pouvaient pas ramasser leur stylo plume tombé par terre (vu qu'il faut lui demander l'autorisation pour ne serait-ce que se pencher et tendre le bras). Les 5 zozos sont justement les gamins qui ont le plus de mal à tenir en place, sans être non plus des insupportables. Les élèves ont décidé de s'autoréguler parce qu'ils ne voulaient pas qu'à cause de ces 5 élèves la collègue leur crie dessus pour rien à nouveau et soit de "mauvaise humeur". D'où la satisfaction pour eux de la voir "sourire".



Dernière édition par Audrey le Mar 7 Déc 2010 - 18:27, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Audrey le Mar 7 Déc 2010 - 18:26

Vous êtes sympas de vous inquiéter pour moi, mais rassurez-vous: aujourd'hui, le seul truc qui m'a crispée, ce sont les justifications et explications à n'en plus finir que j'ai dû donner ici...

Je n'ai jamais pensé qu'il était de mon devoir à moi seule de régler le problème. J'ai simplement dit à ma collègue que je ne tolèrerai plus qu'elle se serve des élèves de cette façon-là pour se "venger" de ce qu'elle a pris à tort pour une remise en cause de son boulot...

Voilou.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:28

Oui...je comprends mieux, avec le contexte.
Mais ça montre quand même que tant qu'elle a été dans l'illusion que ça se passait bien grâce à elle, elle a eu de bons rapports avec cette classe, ne leur a plus crié dessus, leur a souri...
Pour le bien être des élèves, il faudrait rétablir l'illusion (mais comment ?), ou faire comprendre à cette collègue (mais comment ?) que si elle est gentille avec cette classe, ils ne vont pas pour autant la caillasser, que c'est une classe où elle peut être moins exigeante qu'avec d'autres...où tout va bien se passer même si elle ne hurle pas.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Audrey le Mar 7 Déc 2010 - 18:32

Oui, ben c'est pas mon job: c'est celui d'une psy.


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Reine Margot le Mar 7 Déc 2010 - 18:34

c'est délicat et ce genre de cas ne peut que nous renvoyer au malaise qu'on ressent tous face à un prof en difficulté, soit parce qu'on l'est soi-même (ou a été) ou qu'on craint de l'être.

Il m'est arrivé l'an dernier d'être bordélisée et que la ppale me demande de m'arrêter alors que je n'avais reçu aucun soutien. Je comprends donc les sentiments de cette collègue qui soit forcément sentir qu'elle est considérée comme "la prof bordélisée" au collège.
Pour autant, insulter les élèves en classe et les agresser (si c'est bien le cas) ne peut pas durer, il faut donc que des choses soient faites (mise en arrêt, reconversion...) mais en effet le problème c'est que c'est d'une part à cette collègue d'être lucide, et ensuite à l'administration d'agir.
Je ne suis pas sûre qu'il y ait de "bonne" façon de dire les choses à cette collègue, forcément mal et à fleur de peau. Qu'elle soit dans le déni n'arrange pas les choses

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:35

@Audrey a écrit:Vous êtes sympas de vous inquiéter pour moi, mais rassurez-vous: aujourd'hui, le seul truc qui m'a crispée, ce sont les justifications et explications à n'en plus finir que j'ai dû donner ici...

Je n'ai jamais pensé qu'il était de mon devoir à moi seule de régler le problème. J'ai simplement dit à ma collègue que je ne tolèrerai plus qu'elle se serve des élèves de cette façon-là pour se "venger" de ce qu'elle a pris à tort pour une remise en cause de son boulot...

Voilou.

Oh c'est d'autant plus crispant que je t'apprécie.
Toutefois, là, j'avais du mal à comprendre pourquoi tu étais intervenue en tant que PP dans la seule classe où elle a l'air de s'en sortir, et puis, une collègue caillassée Shocked ...
C'est dur de se faire une représentation à partir d'un récit sans avoir face à soi le collègue, l'enseignante, etc. Mais je ressens de l'empathie pour un collègue caillassé, indépendamment de ce qu'il peut faire subir aux élèves. Je trouve que ça subit des deux côtés.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:38

@Lornet a écrit:Elle n'est pas équilibrée ? C'est à un psy d'en juger, pas à ses collègues, et encore moins à des enseignants se fondant sur un témoignage qui n'est que virtuel.
Elle est odieuse ? Alors pourquoi les éèves de 6e sont-ils contents quand elle leur sourit et veulent-ils s'auto-réguler ? Et pourquoi vouloir une "police" dans la seule classe où cette enseignante semble avoir du répit depuis huit ans qu'elle se fait bordéliser ? Même caillassée, elle revient le lendemain : c'est dire à quel point elle subit, alors lire qu'elle martyrise les élèves...Qui est martyrisée dans cette histoire ? Si Audrey a mal à la tête alors que ça se passe dans la salle voisine, qu'en est-il de l'enseignante qui est au milieu de ce chahut, continuellement ?
Quant à critiquer les collègues devant les élèves...Si au conseil, des élèves disaient : "On a décidé avec notre PP de faire une police dans le cours de notre prof de français.", je le prendrais très mal. Dirais-je du mal de leur PP aux élèves ? Non, mais je leur dirais au moins que je suis seul maître à bord dans mon cours, et que n'ayant pas demandé son appui à leur PP, je ne comprends pas cette histoire de police apprise en plein conseil de classe...
En disant ça, tu sembles émettre des doutes sur le témoignage d'Audrey et sur nos remarques qui sont juste...de bons sens...
Pas besoin d'avoir fait psy pour reconnaître ce qui est anormal... J'en ai déjà croisés et remplacés des collègues qui allaient mal...Pour moi, ils doivent s'arrêter, volontairement ou non...Après, s'ils ne souhaitent pas être suivis...c'est autre chose...
Tu as l'air de mal interpréter, tu te fais l'avocat du diable...comme s'il s'agissait de toi... l'esprit de corporation a ses limites...Je ne défends pas ce genre de collègues q je subis aussi.


Dernière édition par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:53, édité 1 fois

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:41

@Lornet a écrit:
@Audrey a écrit:
Lornet, je trouve tes interventions de plus en plus agressives et déplacées. Franchement, si tu veux passer tes nerfs, gueuler ta rage contre le système, va taper sur quelqu'un d'autre que moi, merci.

Mais...c'est un topic pour taper sur une collègue, alors qu'on est tous dans la même galère, et que Rémi F aussi a ressenti ce topic comme tel : si réaction contre cette collègue il doit y avoir, elle doit venir de son supérieur hiérarchique, mais pas de ses collègues. La hiérarchie ne réagit pas ? Alors c'est que le système ne va pas.
Mais je ne vois pas en quoi mes réactions sont agressives et déplacées parce que je trouve ce topic agressif et déplacé envers une enseignante que je ne connais pas mais que je plains de tout mon coeur. Si elle tombait sur ce topic et se reconnaissait ?
Tu interprètes encore mal parce que ça résonne en toi...Ca fait écho ss doute à ton expérience personnelle...mais en l'occurrence, c'est Audrey la victime et pas l'inverse...
Je ne suis pas adepte de la langue de bois qui dit : "C'est un collègue, oh le pauvre, il insulte des élèves ?? Ils l'ont cherché...". Non, pour moi, tout ça n'est pas normal et oui, un chef peut dire à qqu'un de rester chez lui et même le dire au rectorat : je l'ai encore constaté deux fois cette année...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:42

@Audrey a écrit:
@Lornet a écrit:
@Audrey a écrit:
Lornet, je trouve tes interventions de plus en plus agressives et déplacées. Franchement, si tu veux passer tes nerfs, gueuler ta rage contre le système, va taper sur quelqu'un d'autre que moi, merci.

Mais...c'est un topic pour taper sur une collègue, alors qu'on est tous dans la même galère, et que Rémi F aussi a ressenti ce topic comme tel : si réaction contre cette collègue il doit y avoir, elle doit venir de son supérieur hiérarchique, mais pas de ses collègues. La hiérarchie ne réagit pas ? Alors c'est que le système ne va pas.
Mais je ne vois pas en quoi mes réactions sont agressives et déplacées parce que je trouve ce topic agressif et déplacé envers une enseignante que je ne connais pas mais que je plains de tout mon coeur. Si elle tombait sur ce topic et se reconnaissait ?

T'as vu ça où...????? Franchement, ta lecture est biaisée. Quand je dis que la collègue est en souffrance, que je suis mal de savoir qu'elle a été agressée, j'ia l'air de prendre plaisir à taper sur ma collègue?
Et puis, il y a des gens qui vont certes mal mais qui ont le don au mieux de mettre les autres hors d'eux...au pire, de les rendre malades à leur tour... Un collège n'est pas un HP...


Dernière édition par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:53, édité 1 fois

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par InvitéN le Mar 7 Déc 2010 - 18:43

Oui : l'esprit de corporation a ses limites et l'omerta ne doit pas devenir la loi du milieu de plus en plus recroquevillé sur ses maigres avantages ...

Qu'est ce donc qu'un témoignage virtuel : un témoignage fait sur internet ? Parce qu'il me semble qu'Audrey est allée bien plus loin ...

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Passerose le Mar 7 Déc 2010 - 18:44

marquisedemerteuil a écrit:c'est délicat et ce genre de cas ne peut que nous renvoyer au malaise qu'on ressent tous face à un prof en difficulté, soit parce qu'on l'est soi-même (ou a été) ou qu'on craint de l'être. Il m'est arrivé l'an dernier d'être bordélisée et que la ppale me demande de m'arrêter alors que je n'avais reçu aucun soutien. Je comprends donc les sentiments de cette collègue qui soit forcément sentir qu'elle est considérée comme "la prof bordélisée" au collège.
Pour autant, insulter les élèves en classe et les agresser (si c'est bien le cas) ne peut pas durer, il faut donc que des choses soient faites (mise en arrêt, reconversion...) mais en effet le problème c'est que c'est d'une part à cette collègue d'être lucide, et ensuite à l'administration d'agir.
Je ne suis pas sûre qu'il y ait de "bonne" façon de dire les choses à cette collègue, forcément mal et à fleur de peau. Qu'elle soit dans le déni n'arrange pas les choses

Ô combien, oui, je ressens la même chose ! topela

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:44

@Lornet a écrit:Pas douloureuse : je mute souvent, et le plus souvent, ça se passe bien, voire très bien, mais je ne m'obstine pas à rester dans un établissement quand ça ne va pas. Cette année, j'ai manifestement hérité des deux pires 6e du bahut, mais il y en a une avec qui ça se passe bien. Après la Toussaint, un élève de cette deuxième 6e a été insupportable, et là, intervention de la PP...Je n'ai pas supporté : un jour d'arrêt.
Au final, explications avec la PP et ça partait, de sa part, d'un bon sentiment, mais la classe dont elle est PP, ça va, ça se passe bien. Elle a voulu empêcher que ça dérape à cause du perturbateur. Seulement, cette classe-là, c'est mon oasis, le calme qui me prouve que je sais gérer une classe, avoir le calme complet ; c'est ça qui m'empêche de penser chaque soir à "Je veux démissionner".
Or ta collègue prof de maths semble ressentir que ça se passe bien avec la classe dont tu es PP cette année, alors une "police" là où ça se passe bien : heu
Elle ment quand elle dit que ça se passe bien... C'est le bordel et elle dit du mal d'Audrey...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Reine Margot le Mar 7 Déc 2010 - 18:45

Esmeraldia, il est clair qu'un collègue n'a pas à insulter les élèves, etc, on est d'accord, mais la langue de bois c'est aussi d'éviter de se demander pourquoi de plus en plus de profs craquent et en arrivent à ce genre de comportement (pas seulement elle).

Peut-on demander aux enseignants de faire face à des situations de plus en plus violentes?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:45

Je n'ai jamais frappé un élève. Je peux hurler, mais c'est rare. Je n'insulte pas mes élèves, qui m'apprécient généralement, sauf quelques-uns. Je ne suis pas sous antidépresseurs.
En revanche, depuis que j'enseigne, j'ai toujours facilement parlé à ceux qui allaient mal, prenant leurs nouvelles quand je ne les voyais plus. J'ai toujours eu mal pour eux.
J'ai toujours eu peur de devenir le prof bordélisé, ce qui n'est pas (encore) le cas, pas avec toutes mes classes en tout cas (et même cette année : je crois que je me fais un tableau beaucoup plus noir de la réalité qu'il ne l'est dans les faits : je ne reçois pas de boulettes ; il y a quelques élèves insolents dont l'administration me dit de ne pas m'occuper, que je n'y suis pour rien) mais c'est une crainte bien ancrée.


Dernière édition par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:47, édité 1 fois

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par InvitéN le Mar 7 Déc 2010 - 18:46

@Emeraldia a écrit:
@Audrey a écrit:
@Lornet a écrit:
@Audrey a écrit:
Lornet, je trouve tes interventions de plus en plus agressives et déplacées. Franchement, si tu veux passer tes nerfs, gueuler ta rage contre le système, va taper sur quelqu'un d'autre que moi, merci.

Mais...c'est un topic pour taper sur une collègue, alors qu'on est tous dans la même galère, et que Rémi F aussi a ressenti ce topic comme tel : si réaction contre cette collègue il doit y avoir, elle doit venir de son supérieur hiérarchique, mais pas de ses collègues. La hiérarchie ne réagit pas ? Alors c'est que le système ne va pas.
Mais je ne vois pas en quoi mes réactions sont agressives et déplacées parce que je trouve ce topic agressif et déplacé envers une enseignante que je ne connais pas mais que je plains de tout mon coeur. Si elle tombait sur ce topic et se reconnaissait ?

T'as vu ça où...????? Franchement, ta lecture est biaisée. Quand je dis que la collègue est en souffrance, que je suis mal de savoir qu'elle a été agressée, j'ia l'air de prendre plaisir à taper sur ma collègue?
Et puis, il y a des gens qui vont certes mal mais qui ont le don au mieux de mettre les autres hors d'eux...au pire, de les rendre malade à leur tour... Un collège n'est pas un HP...


topela Et pourtant : les cas de profs réellement malades existent et ne sont pas pris en charge par déni ...

De plus si l'on doit faire attention même sur néoprofs à ce qu'on dit au cas où une collègue en souffrance viendrait voir ce qu'il s'y dit, celà devient périlleux de parler "vrai" scratch heu Suspect

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:48

@Lornet a écrit:Je crois que mon dernier post était très clair et la question que je pose aussi.
Mais bon : patience et courage ; j'aurai peut-être la réponse, et autre chose que du mépris.
Relis le début du topic : on n'a pas attendu 8 ans pour lui dire au final ds un conseil...Ca fait des années que ça dure...
Je plains Audrey là qui cherche du réconfort ici et on interprète mal ses propos...
Certains collègues vont mal...parfois ne cherchent même pas à s'en sortir...pas notre boulot... On n'a pas à se sacrifier, à endurer des gens qui vont mal...et puis, certains se posent là pour faire n'importe quoi sous le prétexte d'aller mal, ils rendent les autres malades... Elle doit être arrêtée, voir un psy...si ça ne s'arrange pas, ne plus être devant des élèves...C'est tout.

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par InvitéN le Mar 7 Déc 2010 - 18:49

@Lornet a écrit:Je n'ai jamais frappé un élève. Je peux hurler, mais c'est rare. Je n'insulte pas mes élèves, qui m'apprécient généralement, sauf quelques-uns. Je ne suis pas sous antidépresseurs.
En revanche, depuis que j'enseigne, j'ai toujours facilement parlé à ceux qui allaient mal, prenant leurs nouvelles quand je ne les voyais plus. J'ai toujours eu mal pour eux.
J'ai toujours eu peur de devenir le prof bordélisé, ce qui n'est pas (encore) le cas, pas avec toutes mes classes en tout cas (et même cette année : je crois que je me fais un tableau beaucoup plus noir de la réalité qu'il ne l'est dans les faits : je ne reçois pas de boulettes ; il y a quelques élèves insolents dont l'administration me dit de ne pas m'occuper, que je n'y suis pour rien) mais c'est une crainte bien ancrée.

Oui mais justement quand on a mal pour quelqu'un je pense qu'il faut essayer d'agir sur la situation pour qu'elle s'améliore et dans l'intérêt de tout le monde. Les élèves ont sans doute une grande part de responsabilités mais celà reste des enfants ( aussi cruels soient ils !) et nous avons, nous, en tant qu'adulte le devoir de tenter de rester debout et digne, sinon tout s'écroule...

audrey : trefle

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:49

Je ne sais pas. Audrey décrit tout de même une collègue parano, et comme Audrey a réagi récemment sur le lycée ayant mis sur son site des arguments d'élèves sur l'homoparentalité, je ne sais pas si c'est si dur que ça de remonter jusqu'ici.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par InvitéN le Mar 7 Déc 2010 - 18:50

@Emeraldia a écrit:
@Lornet a écrit:Je crois que mon dernier post était très clair et la question que je pose aussi.
Mais bon : patience et courage ; j'aurai peut-être la réponse, et autre chose que du mépris.
Relis le début du topic : on n'a pas attendu 8 ans pour lui dire au final ds un conseil...Ca fait des années que ça dure...
Je plains Audrey là qui cherche du réconfort ici et on interprète mal ses propos...
Certains collègues vont mal...parfois ne cherchent même pas à s'en sortir...pas notre boulot... On n'a pas à se sacrifier, à endurer des gens qui vont mal...et puis, certains se posent là pour faire n'importe quoi sous le prétexte d'aller mal, ils rendent les autres malades... Elle doit être arrêtée, voir un psy...si ça ne s'arrange pas, ne plus être devant des élèves...C'est tout.

Là ok topela

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par InvitéN le Mar 7 Déc 2010 - 18:51

@Lornet a écrit:Je ne sais pas. Audrey décrit tout de même une collègue parano, et comme Audrey a réagi récemment sur le lycée ayant mis sur son site des arguments d'élèves sur l'homoparentalité, je ne sais pas si c'est si dur que ça de remonter jusqu'ici.

En ce cas nous serions devant un cas de parano vraiment psychotique et non circonstancielle heu Neutral Suspect

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 18:52

@Lornet a écrit:Oui...je comprends mieux, avec le contexte.
Mais ça montre quand même que tant qu'elle a été dans l'illusion que ça se passait bien grâce à elle, elle a eu de bons rapports avec cette classe, ne leur a plus crié dessus, leur a souri...
Pour le bien être des élèves, il faudrait rétablir l'illusion (mais comment ?), ou faire comprendre à cette collègue (mais comment ?) que si elle est gentille avec cette classe, ils ne vont pas pour autant la caillasser, que c'est une classe où elle peut être moins exigeante qu'avec d'autres...où tout va bien se passer même si elle ne hurle pas.
Des élèves gentils sont-ils là pour donner l'illusion à un collègue malade que tout va bien grâce à lui ?? Triste représentation de l'adulte qu'on leur donne là... On peut dire tout ce qu'on veut sur les difficultés de ce métier mais il reste des gamins adorables et les sacrifier pour ça, c'est inadmissible...Ils n'ont pas à rentrer dans un moule complétement fou, à subir les caprices d'un adulte qui va mal...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:52

nateka a écrit:
@Lornet a écrit:Je n'ai jamais frappé un élève. Je peux hurler, mais c'est rare. Je n'insulte pas mes élèves, qui m'apprécient généralement, sauf quelques-uns. Je ne suis pas sous antidépresseurs.
En revanche, depuis que j'enseigne, j'ai toujours facilement parlé à ceux qui allaient mal, prenant leurs nouvelles quand je ne les voyais plus. J'ai toujours eu mal pour eux.
J'ai toujours eu peur de devenir le prof bordélisé, ce qui n'est pas (encore) le cas, pas avec toutes mes classes en tout cas (et même cette année : je crois que je me fais un tableau beaucoup plus noir de la réalité qu'il ne l'est dans les faits : je ne reçois pas de boulettes ; il y a quelques élèves insolents dont l'administration me dit de ne pas m'occuper, que je n'y suis pour rien) mais c'est une crainte bien ancrée.

Oui mais justement quand on a mal pour quelqu'un je pense qu'il faut essayer d'agir sur la situation pour qu'elle s'améliore et dans l'intérêt de tout le monde. Les élèves ont sans doute une grande part de responsabilités mais celà reste des enfants ( aussi cruels soient ils !) et nous avons, nous, en tant qu'adulte le devoir de tenter de rester debout et digne, sinon tout s'écroule...

audrey : trefle

Des ados plus que des enfants. Rester debout et digne quand on subit au quotidien (je me souviens de collègues recevant des boulettes "A mort, salope !" en plein cours, à qui on cassait leur portable en le mettant dans la porte et en la claquant, de préservatifs faisant office de ballons de baudruche, etc, etc.), je crois que c'est impossible.
Et dans l'EN, on le sait tous : il est difficile de se reconvertir, de démissionner, de rebondir.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Lornet le Mar 7 Déc 2010 - 18:54

@Emeraldia a écrit:
@Lornet a écrit:Oui...je comprends mieux, avec le contexte.
Mais ça montre quand même que tant qu'elle a été dans l'illusion que ça se passait bien grâce à elle, elle a eu de bons rapports avec cette classe, ne leur a plus crié dessus, leur a souri...
Pour le bien être des élèves, il faudrait rétablir l'illusion (mais comment ?), ou faire comprendre à cette collègue (mais comment ?) que si elle est gentille avec cette classe, ils ne vont pas pour autant la caillasser, que c'est une classe où elle peut être moins exigeante qu'avec d'autres...où tout va bien se passer même si elle ne hurle pas.
Des élèves gentils sont-ils là pour donner l'illusion à un collègue malade que tout va bien grâce à lui ?? Triste représentation de l'adulte qu'on leur donne là... On peut dire tout ce qu'on veut sur les difficultés de ce métier mais il reste des gamins adorables et les sacrifier pour ça, c'est inadmissible...Ils n'ont pas à rentrer dans un moule complétement fou, à subir les caprices d'un adulte qui va mal...

Elle avait quand même l'air d'aller mieux, et c'était bénéfique aussi pour les élèves qui du coup, pouvaient apprendre, aller en cours avec le sourire...Les élèves ne sont pas là pour ça, mais tant qu'elle avait cette impression, ils ne connaissaient pas ce qu'ils connaissent à présent.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clash avec une collègue: horrible dénouement...je suis mal.+ question légale

Message par Passerose le Mar 7 Déc 2010 - 18:55

@Lornet a écrit:Je n'ai jamais frappé un élève. Je peux hurler, mais c'est rare. Je n'insulte pas mes élèves, qui m'apprécient généralement, sauf quelques-uns. Je ne suis pas sous antidépresseurs.
En revanche, depuis que j'enseigne, j'ai toujours facilement parlé à ceux qui allaient mal, prenant leurs nouvelles quand je ne les voyais plus. J'ai toujours eu mal pour eux.
J'ai toujours eu peur de devenir le prof bordélisé, ce qui n'est pas (encore) le cas, pas avec toutes mes classes en tout cas (et même cette année : je crois que je me fais un tableau beaucoup plus noir de la réalité qu'il ne l'est dans les faits : je ne reçois pas de boulettes ; il y a quelques élèves insolents dont l'administration me dit de ne pas m'occuper, que je n'y suis pour rien) mais c'est une crainte bien ancrée.

Je crois que c'est le cas des personnes qui se remettent facilement en cause, qui peuvent douter d'elles plus qu'il ne faut par manque de confiance en soi. C'est une faiblesse mais aussi une force, parce que cela fait avancer de se poser des questions. Mais c'est douloureux, et si à un moment donné on se trouve un peu plus fragilisé(e), on peut craquer plus facilement. Je ne parle pas forcément du gros chahut, mais pour moi, les élèves qui ne m'écoutent pas, c'est déjà le bazar. Je ne pense pas pour autant que dans ce cas on "mérite" le bazar, et qu'on n'ait plus qu'à s'arrêter ou à se reconvertir. Ca ne veut peut-être même pas dire qu'on soit un mauvais prof... Bien sûr, je ne parle pas du prof qui insulte ou frappe des élèves, comme c'est le cas visiblement pour la collègue d'Audrey.
On pourrait être un peu aidés dans ce métier aussi !



_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum