Physique du prof et relation prof-élèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Physique du prof et relation prof-élèves

Message par titeprof le Mar 7 Déc 2010 - 15:29

Voilà une conversation fort enjouée entamée hier en sdp et que je vous soumets :

Tout est parti de la rivalité pour rire entre 2 collègues femmes chez nous, de la même matière. L'une est habillée très classique, et plutôt jolie, l'autre est en toute objectivité une bombe, maquillée au millimètre, des jambes interminables, et qui sait trèèès bien se mettre en valeur. Sur elle la moindre fringue un peu vulgos fait très chic et travaillé, elle n'est jamais provocante mais c'est vrai que pour une bande d'ados mâles en pleine puberté, elle doit incarner le summum de l'érotisme... et effectivement, avec la classe de 3eme chiants, tout se passe bien pour elle : pas un bruit, ils sont pendus à ses lèvres, c'est tout juste si ils ne lui ouvrent pas la porte...

Bref, discussion sur ce thème... Qu'en pensez vous? cela peut il vraiment jouer? Certains prof en joue-t-il justement? Jeu dangereux à mon avis...mais ce n'est que mon avis! et le votre?

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Mauvette le Mar 7 Déc 2010 - 15:37

J'avais une prof comme tu le décris en 3ème, prof de français, non seulement très bien fringuée, maquillée pile poil, jupe courte, et chevelure aux fesses, mais aussi, quelqu'un de particulièrement cultivé et intéressant...
Je l'ai prise en modèle cette année-là, et c'est elle qui a fini de me décider à devenir prof de français... Si je la croisais maintenant, je pense que je bafouillerais...
Donc, pour répondre à ta question, ça peut vraiment jouer oui...

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par titeprof le Mar 7 Déc 2010 - 15:52

c'est que je ne m'étais pas posée la question sous cet angle : j'ai eu un prof d'allemand au lycée, une horreur, je ne parle bien sûr pas de son physique mais de son apparence entière : repoussant, crasseux, dégageant une odeur à la limite du supportable...ce n'est pas cela qui a joué sur mon attrait ou non pour la matière en elle même mais c'est sûr que je n'allais pas en cours avec plaisir...
mais à l'opposé, je n'ai jamais trouvé quand j'étais au collège un ou une prof attirant(e) physiquement, sans doute parce que j'étais loin d'avoir le même âge que les autres, et puis j'ai cette impression peut être fausse, que les choses ont changé depuis, les gamins ont l'air plus mature, du moins ils s'en donnent l'air... Un des gamin de 3eme que j'ai m'a sifflé dans le couloir et m'a fait remarqué que j'étais "bandante". J'en ai été soufflée, plus que par la grossièreté, surtout par le fait que jamais je ne me positionne comme cela, ce sont des enfants! Et puis en regardant bien, j'ai vu que au moins une collègue en jouait...beaucoup. une jeune collègue de math d'un collège où j'étais l'année dernière, qui s'habillait en cours comme pour un rencart (ce n'est nullement péjoratif, attention, mais ce n'était que pour ses cours, je la voyais en dehors et c'est le jour et la nuit)...

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Mr le Mar 7 Déc 2010 - 16:03

@titeprof a écrit:et effectivement, avec la classe de 3eme chiants, tout se passe bien pour elle : pas un bruit, ils sont pendus à ses lèvres, c'est tout juste si ils ne lui ouvrent pas la porte...


L'eugénisme comme critère de sélection au concours ... Une solution aux problèmes de discipline ?

pas vrai

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Kroko le Mar 7 Déc 2010 - 16:11

je sais pas trop dans quelle mesure ça joue, mais une classe assez pénible m'a dit qu'ils étaient bien contents de m'avoir moi plutôt que l'autre prof, parce que "je suis plus sexy"

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par titeprof le Mar 7 Déc 2010 - 16:25

ils étaient bien contents de m'avoir moi plutôt que l'autre prof, parce que "je suis plus sexy"

c'est de ça que je parle : auriez vous oser dire ça à vos profs, quand bien même c'était vrai, quand vous mêmes étiez au collège/lycée? je vais jouer mes réac avant l'âge, mais ça a légèrement tendance à me choquer...

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Marie Laetitia le Mar 7 Déc 2010 - 16:58

Non, personne, aucun élève normal (c'est à dire avec un minimum d'éducation) ne le dirait. Mais ceux qui sortent ça ne contrôlent pas non plus le reste. Question de regard sur le prof, ce n'est pas un copain ni une copine...


Maintenant, quand un(e) prof est agréable à écouter, regarder, c'est mieux que de se farcir une heure tous les trois jours avec un thon, pas maquillé, avec un vieux gros pull tout moche et boulloché et le pantalon de survêt... ça me rappelle des souvenirs de fac, ça. Une chargée de cours en histoire ancienne dont les TD étaient tjrs blindés. Y compris par des étudiants qui avaient déjà eu leur UE l'année d'avant... Lool

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par titeprof le Mar 7 Déc 2010 - 17:16

ça me rappelle des souvenirs de fac, ça. Une chargée de cours en histoire ancienne dont les TD étaient tjrs blindés. Y compris par des étudiants qui avaient déjà eu leur UE l'année d'avant... Lool

oui en fac j'ai des souvenirs très vif d'un intervenant en biophysique, je me rappelle même son prénom, mais pas moyen de me souvenir ne serait ce que du sujet du cours... Embarassed Laughing

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Marillion le Mar 7 Déc 2010 - 17:23

Le physique et l'âge y sont pour beaucoup, je pense.
J'ai eu des profs jeunes et plutôt attirants (je me souviens de mon prof de philo que je regrettais de ne pas avoir plus de 3h/semaine à l'époque) et j'ai toujours eu des relations particulières avec mes élèves. Je n'hésite pas à leur parler de jeux vidéo quand ils ont trait à l'antiquité, ils me voient écouter de la musique de "djeunes" lors de nos voyages à l'étranger...

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 17:29

Evidemment que ça compte, je n'estime pas être la bombe que tu décris mais je ne suis pas non plus Frankenstein et je fais attention à ma façon de m'habiller...

Je sais qu'ils apprécient et ça m'a déjà valu d'avoir la paix, voire d'être défendue par certains 3èmes à qui j'avais tapé dans l'oeil...mais je n'en ai pas rajouté, j'ai été moi-même, aucune ambiguité ds mes propos d'ailleurs...

Ca a déjà aussi incité des élèves à travailler...Une fois, j'ai défendu à un conseil un élève qui ne travaillait qu'avec moi et le PP m'a rétorqué : "Evidemment, on n'a pas le même charme..." Et là, j'ai percuté...c'était vrai que cet élève bossait parce qu'il avait un faible....

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Reine Margot le Mar 7 Déc 2010 - 18:41

l'année dernière j'avais une classe de 3e considérée comme la plus pénible du collège, avec 2 zozos notamment.
J'avais recadré l'un d'eux rapidement (on m'avait dit de m'en méfier) et il m'aimait bien, j'ai un manteau rouge et dans les couloirs il me faisait régulièrement la plaisanterie "vous êtes le petit chaperon rouge, madame", moi je lui répondais "et toi tu vas faire la mère-grand".

En classe, le silence, qui avait étonné même le CPE. Puis il est allé trop loin, me proposant un verre "pour rire", et là je lui ai rappelé la différence prof-élève, etc, et j'ai prévenu le CPE, avec lequel il y a eu une mise au point. Après il m'est arrivé d'avoir des clashs avec lui mais globalement ça allait.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Invité5 le Mar 7 Déc 2010 - 19:19

Je pense que c'est à double tranchant...
J'ai déjà eu des retours sur mes 3èmes Rock and Roll. Ils ont dit à leur prof de SVT "Mlle Tinkerbell est trop belle, on a de la chance" calimero Mais ont aussi ajouté " en plus avec elle c'est calme et on travaille bien "
Cela dit, j'ai des 3èmes moins Rock and Roll à la base avec qui ça se passe très mal... C'est le perpétuel conflit.
L'an dernier j'avais un élève qui était amoureux de moi ( il l'avait dit à son PP). Il était pénible en classe et passait son temps à faire des remarques impertinentes pour se faire remarquer... :marteau: (technique de drague de 5ème)
Bref je suis sceptique !! scratch

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Kroko le Mar 7 Déc 2010 - 19:29

@Tinkerbell a écrit:Je pense que c'est à double tranchant...
J'ai déjà eu des retours sur mes 3èmes Rock and Roll. Ils ont dit à leur prof de SVT "Mlle Tinkerbell est trop belle, on a de la chance" calimero Mais ont aussi ajouté " en plus avec elle c'est calme et on travaille bien "
Cela dit, j'ai des 3èmes moins Rock and Roll à la base avec qui ça se passe très mal... C'est le perpétuel conflit.
L'an dernier j'avais un élève qui était amoureux de moi ( il l'avait dit à son PP). Il était pénible en classe et passait son temps à faire des remarques impertinentes pour se faire remarquer... :marteau: (technique de drague de 5ème)
Bref je suis sceptique !! scratch

ah j'ai le même, sauf qu'il est en 1ere année CAP. Il n'arrête pas de m'appeler, de demander à ce que je m'occupe de lui, et il m'a avoué qu'il m'aimait avant de s'enfuir en courant. Depuis il est pas revenu heu
et les autres de la classe qui sont choupinous, m'ont dit "madame vous êtes comme un ange, belle et gentille" ... Heureusement que ce n'est qu'une moitié de classe parce que sinon je trouverai ça vraiment trop bizarre.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par pyramide le Mar 7 Déc 2010 - 19:40

Je crois pas que la beauté soit la panacée. En tout cas, je reste dubitative un quelconque impact positif sur la gestion de classe.
Il m'est arrivé d'avoir des zozos "amoureux" pdt mes cours, mais leur excitation les rendait poussifs (besoin d'être remarqués). Quant aux gamines, elles me voyaient comme une rivale.

Alors si certains se servent de leur physique pour avoir le silence et que ça marche, faudrait qu'ils m'expliquent comment ils font. heu
(Mais tout est bon à prendre en ces temps de désordre éducatif).

pyramide
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par titeprof le Mar 7 Déc 2010 - 19:43

j'en ai un très précoce : 6eme, il m'a fait un "dessin d'amour" avec des fleurs, des cœurs et j'en passe...et me l'a offert en personne en fin d'heure...
à vue de nez on dirait qu'il a 6ans, un petit blondinet aux yeux bleus, tout choupinou comme une pub kinder...volontaire pour tout ce que je demande ou propose : j'en veux 28 comme ça! Laughing

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Marillion le Mar 7 Déc 2010 - 19:45

@Tinkerbell a écrit:Je pense que c'est à double tranchant...
J'ai déjà eu des retours sur mes 3èmes Rock and Roll. Ils ont dit à leur prof de SVT "Mlle Tinkerbell est trop belle, on a de la chance" calimero Mais ont aussi ajouté " en plus avec elle c'est calme et on travaille bien "
Cela dit, j'ai des 3èmes moins Rock and Roll à la base avec qui ça se passe très mal... C'est le perpétuel conflit.
L'an dernier j'avais un élève qui était amoureux de moi ( il l'avait dit à son PP). Il était pénible en classe et passait son temps à faire des remarques impertinentes pour se faire remarquer... :marteau: (technique de drague de 5ème)
Bref je suis sceptique !! scratch

J'ai eu ça aussi, mais un élève de 6ème (aujourd'hui âgé de plus de 20 ans, qui me demande sur FB et que j'ignore) : il m'avait suivi à vélo en sortant du collège et avait fait plus de 15km (distance qui me séparait de Béthune où j'habitais). Arrivé dans cette ville, il avait demandé à plusieurs personnes (qui ne me connaissaient ni d'Eve ni d'Adam lol! ) où j'habitais, avant de rentrer dépité chez lui, à H-C.

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par cristal le Mar 7 Déc 2010 - 19:57

C'est vrai que c'est quand même plus agréable d'avoir affaire à un professeur qui prend soin de lui, voire qui est beau...pourquoi pas. Mais c'est quand même, je pense, plus une histoire de charisme, de façon d'être, de sentiment que l'on peut dégager, susciter, que de beauté.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 20:07

@pyramide a écrit:Je crois pas que la beauté soit la panacée. En tout cas, je reste dubitative un quelconque impact positif sur la gestion de classe.
Il m'est arrivé d'avoir des zozos "amoureux" pdt mes cours, mais leur excitation les rendait poussifs (besoin d'être remarqués). Quant aux gamines, elles me voyaient comme une rivale.

Alors si certains se servent de leur physique pour avoir le silence et que ça marche, faudrait qu'ils m'expliquent comment ils font. heu
(Mais tout est bon à prendre en ces temps de désordre éducatif).
On ne fait rien... Un jour, un 4ème m'a dit : "Vous, je n'ai pas envie de vous embêter."
Je n'allais pas lui demander de changer non plus...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par Emeraldia le Mar 7 Déc 2010 - 20:09

@cristal a écrit:C'est vrai que c'est quand même plus agréable d'avoir affaire à un professeur qui prend soin de lui, voire qui est beau...pourquoi pas. Mais c'est quand même, je pense, plus une histoire de charisme, de façon d'être, de sentiment que l'on peut dégager, susciter, que de beauté.
Evidemment, si on est sympathique, qu'on a du charisme, ça marche mieux... Un Apollon infect, ça ne marchera pas longtemps...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par squeak le Mar 7 Déc 2010 - 23:59

personnellement, j'ai des élèves qui apprécient mon cours et d'autres qui me détestent cordialement. J'ai un côté exotique dont je me serais bien passée et en même temps, je suis très quelconque, alors je me dis que ceux qui aiment bien mon cours, c'est en raison du contenu. je ne sais pas si je suis agréable mais je suis assez timide et au final, sur le plan relationnel, ça marche plutôt bien avec les élèves excepté pour l'autorité...

squeak
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par frankenstein le Mer 8 Déc 2010 - 1:34

Perso, je sais qu'au lycée, on avait une prof de français remplaçante en première... succes fleurs coeurs ....on bossait ! livre study

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par val09 le Mer 8 Déc 2010 - 15:22

@titeprof a écrit:
ils étaient bien contents de m'avoir moi plutôt que l'autre prof, parce que "je suis plus sexy"

c'est de ça que je parle : auriez vous oser dire ça à vos profs, quand bien même c'était vrai, quand vous mêmes étiez au collège/lycée? je vais jouer mes réac avant l'âge, mais ça a légèrement tendance à me choquer...

Oui !! C'est choquant !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Physique du prof et relation prof-élèves

Message par InvitéN le Mer 8 Déc 2010 - 15:28

@titeprof a écrit:
ils étaient bien contents de m'avoir moi plutôt que l'autre prof, parce que "je suis plus sexy"

c'est de ça que je parle : auriez vous oser dire ça à vos profs, quand bien même c'était vrai, quand vous mêmes étiez au collège/lycée? je vais jouer mes réac avant l'âge, mais ça a légèrement tendance à me choquer...


J'ai 41 ans à peine et je crois faire partie de ton clan " réac" topela

Moi aussi ceci me choque. La relation profs-élèves est basée sur une relation hiérarchique et si la "séduction" bien inconsciente est un facteur qui ne peut pas totalement être supprimé, il n'en reste pas moins que c'est les savoirs scolaires que nous devons rendre attractifs et séduisants, pas notre personne professeur Neutral

Que des collègues femmes ou hommes ( dans ma matière c'est très répandu ) jouent de leur pouvoir supposé de séduction : affraid , je trouve celà honteux et inadapté à leur fonction...

Mais que l'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit : on peut "craquer" plus au départ pour un prof jugé plus séduisant mais l'objet doit se déplacer...C'est comme dans une relation en psycho-thérapie sans doute : le fameux " transfert" : mon psy est un homme charmant et absolument craquant ( quel sourire !!! ) mais bon voilà c'est tout : c'est surtout un professionnel très compétent !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum