"Trop sévère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mar 7 Déc 2010 - 19:00

Bon, post défouloir:

On me "reproche" (des parents) régulièrement d'être trop sévère, ou de donner trop de travail.
J'ai beau en avoir l'habitude, ça me remet sans cesse en question, je me remets en cause. Et, là, à la veille de mon conseil où je suis PP, j'ai peur d'avoir de nouveau ces remarques.


Est-ce le cas pour vous aussi? Comment le vivez-vous?
En mm tps, si je ne donnais pas de travail, on me reprocherait de ne pas en donner...
Je suis sévère, je crois que c'est vrai. Dois-je mettre de l'eau ds mon vin ou assumer ma sévérité?

Je crois surtt que je suis trop influençable, j'ai très peur de ce que peuvent penser les parents...

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Séréna le Mar 7 Déc 2010 - 19:08

A moins que tu n'abrutisses les élèves de travail, non je ne pense pas que tu en donnes trop: en effet les élèves se plaignent facilement dès qu'ils ont 10 lignes à écrire. Il vaut mieux que tu les mettes au boulot plutôt que de donner dans la démagogie. Pour la sévérité, idem: je ne sais pas ce que tu appelles "sévère", mais, pour moi, tant que tu respectes les élèves et crois en eux, il n'y a pas de problème. Ce ne'st pas être sévère que de vouloir faire régner un certain ordre dans la classe!

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Celeborn le Mar 7 Déc 2010 - 19:57

Je prends ça comme des compliments.

Prof sévère et qui donne du boulot = prof sérieux, respecté et avec qui les élèves se tiennent plutôt à carreau.

Je remercierais donc ces parents ! Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par cristal le Mar 7 Déc 2010 - 19:59

@Celeborn a écrit:Je prends ça comme des compliments.

Prof sévère et qui donne du boulot = prof sérieux, respecté et avec qui les élèves se tiennent plutôt à carreau.

Je remercierais donc ces parents ! Razz
+1

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mar 7 Déc 2010 - 20:48

Mouais, mais entendre régulièrement que je donne trop de travail, c'est pénible.

J'ai aussi peur d'être celle qui les terrifie, mm si je sais que ce n'est pas vrai; les élèves timides ont tendance à être assez impressionnés par moi.

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par septime le Mar 7 Déc 2010 - 21:53

Ca peut dépendre des établissements: dans un collège type ZEP (déclassé depuis trois ans), je suis considéré comme une des terreurs du collège, et pourtant les élèves me disent encore bonjour et viennent me voir l'année d'après. Et dans un collège de centre ville, je suis considéré comme sympa mais il faut pas le faire chier ("dixit la surveillante) car je suis le seul "jeune", bizarre... Je précise que je suis "exactement" le même dans les deux établissements, sans doute plus souriant et décompressé dans le second (car les élèves font leurs devoirs, apprennent leurs leçons, ont leurs affaires et ne sont pas insolents). Hallucinant comme quoi cette "réputation" dépend de nombreux facteurs...

septime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par grace atwood le Mar 7 Déc 2010 - 21:55

De mon côté, j'ai eu droit à ce qualificatif de la part des élèves en vie de classe. Le PP, me disant cela, était catastrophé et moi j'en souris encore. C'est définitivement un compliment, surtout en ZEP. Qui aime bien, châtie bien Wink et je pense que pour le "trop de travail" c'est la même chose.
Ils te remercieront plus tard ( beaucoup plus tard...)

grace atwood
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Chocolat le Mar 7 Déc 2010 - 22:09

@Mada Mouette a écrit:Bon, post défouloir:

On me "reproche" (des parents) régulièrement d'être trop sévère, ou de donner trop de travail.
J'ai beau en avoir l'habitude, ça me remet sans cesse en question, je me remets en cause. Et, là, à la veille de mon conseil où je suis PP, j'ai peur d'avoir de nouveau ces remarques.


Est-ce le cas pour vous aussi? Comment le vivez-vous?
En mm tps, si je ne donnais pas de travail, on me reprocherait de ne pas en donner...
Je suis sévère, je crois que c'est vrai. Dois-je mettre de l'eau ds mon vin ou assumer ma sévérité?

Je crois surtt que je suis trop influençable, j'ai très peur de ce que peuvent penser les parents...

C'est quoi "beaucoup de travail"?
C'est quoi "sévère"?

Perso, je ne peux pas te répondre sans avoir d'exemples concrets.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mar 7 Déc 2010 - 23:16

Ce ne sera pas objectif, et je sais bien que mon post ne peut obtenir de réponse objective non plus.
Je donne tes les semaines des questions sur un texte (extrait d'OI ou autre) que nous étudions, + des questions pour la grammaire ou l'orthographe. Rien de nouveau, quoi.
Je vérifie le travail et note tout sur le carnet de liaison (ça, il va falloir que j'arrête). Et puis je fais svt des réfléxions aux élèves qui ne travaillent pas assez. Je crois que je remue trop certains élèves en fait. Et je ne suis pas très sympa du coup. Je pense que je suis du genre à ne pas laisser tomber plutôt qu'avancer avec ceux qui bossent. Je me sens parfois vieille peau.
Après, c'est svt le 1er trimestre qui est difficile avec les élèves. Les deux autres se passent bien. Je me plais avec eux, et eux aussi.

Bon, là, je focalise sur une mère qui a dit à l'infirmière qu'il n'y avait qu'en français que ça se passait mal pour son fils alors que ladite mère est venue me voir la sem dernière pour me parler de la phobie scolaire de son gamin, diagnostiquée depuis l'école primaire. Apparemment, elle a été suprise de l'appel de l'infirmière et a dit que les profs (moi...) devaient se remettre en question.

Si elle savait combien je me pose de questions!

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par hophophop le Mar 7 Déc 2010 - 23:36

Dans le doute, tu le prends bien, droite dans tes bottes tu es ... ;-) (j'adore donner des conseils que je suis incapable de suivre mais néanmoins je pense e^tre dans le vrai quand je te dis ça ;-))
Inutile de se remettre en question à tout bout de champ, mes meilleurs profs ont été les + chiants et les + sévères, sans conteste.

Je ne comprends pas, pourquoi devrais-tu arrêter de tout notifier dans le carnet de liaison ?

Hauts les coeurs et bon courage pour ton conseil !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mer 8 Déc 2010 - 8:55

Merci à tous.

Arrêter de noter tout car ça fait vraiment psychorigide...!

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Emma3529 le Mer 8 Déc 2010 - 9:36

chaque année aux conseils des 6èmes, il y a toujours la même remarque : il y a trop de travail en français. j'ai laissé tomber car je me susi aperçue que les mêmes élèves que je retrouve en 3ème ne font même plus la même remarque et sont bien rôdés !
Je crois que l'on ne sera jamais trop exigent avec nos élèves surtout à notre époque où l'effort et le travail sont si peu à la mode !

_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mer 8 Déc 2010 - 11:26

Ah, tu me rassures, Emma quant à la quantité de travail.
Après, faut que je gère mon côté "sévère".

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Celeborn le Mer 8 Déc 2010 - 11:29

@Mada Mouette a écrit:Ah, tu me rassures, Emma quant à la quantité de travail.
Après, faut que je gère mon côté "sévère".

Ça ne se "gère" pas… ça se cultive ! Razz

Ah, la joie d'entendre un élève de 4e tout choupinou dire (sourire aux lèvres, hein, quand même) "mais m'sieur… vous êtes sadique !"
Et le plaisir de lui faire un grand sourire et de lui répondre : "ouaiiiiiiiiiiiiiis !"

ça n'a pas de prix ! yesyes

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Raph le Mer 8 Déc 2010 - 11:51

Tu leur apprends la rigueur. Y'a pas de mal. Wink

_________________
"Il faut rire de tout. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans." Pierre Desproges

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Reine Margot le Mer 8 Déc 2010 - 11:57

@Mada Mouette a écrit:Ce ne sera pas objectif, et je sais bien que mon post ne peut obtenir de réponse objective non plus.
Je donne tes les semaines des questions sur un texte (extrait d'OI ou autre) que nous étudions, + des questions pour la grammaire ou l'orthographe. Rien de nouveau, quoi.
Je vérifie le travail et note tout sur le carnet de liaison (ça, il va falloir que j'arrête). Et puis je fais svt des réfléxions aux élèves qui ne travaillent pas assez. Je crois que je remue trop certains élèves en fait. Et je ne suis pas très sympa du coup. Je pense que je suis du genre à ne pas laisser tomber plutôt qu'avancer avec ceux qui bossent. Je me sens parfois vieille peau.
Après, c'est svt le 1er trimestre qui est difficile avec les élèves. Les deux autres se passent bien. Je me plais avec eux, et eux aussi.


ben...tu les fais bosser. normal.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mer 8 Déc 2010 - 15:00

@Celeborn a écrit:
@Mada Mouette a écrit:Ah, tu me rassures, Emma quant à la quantité de travail.
Après, faut que je gère mon côté "sévère".

Ça ne se "gère" pas… ça se cultive ! Razz

Ah, la joie d'entendre un élève de 4e tout choupinou dire (sourire aux lèvres, hein, quand même) "mais m'sieur… vous êtes sadique !"
Et le plaisir de lui faire un grand sourire et de lui répondre : "ouaiiiiiiiiiiiiiis !"

ça n'a pas de prix ! yesyes

Le problème c'est que je pense que mon côté "sadique" est compris par certains, mais que je ne fais peut-être pas suffisammet attention à ceux qui ont encore besoin d'être un peu plus entourés.

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mauvette le Mer 8 Déc 2010 - 15:14

Au début, quand j'étais T1 (en lycée), on m'a targué d'être trop sévère, trop rigide dans mes attentes...
J'ai essayé de me remettre en question et j'ai compris qu'il y a quand même une différence entre l'exigence et la rigidité (c'est notamment un CDE qui a permis de me le faire toucher du doigt)... TOUT noter dans le carnet de liaison, par exemple, ça ressemble plus à de la rigidité... mais il semble que tu t'en sois rendue compte.
Pour ma part, j'ai corrigé le tir en gardant mon exigence (c'est-à-dire le boulot impérativement fait, des notes convenables mais pas démago, et une attitude irréprochable de la part des élèves), mais en insérant plus d'humour et de détachement lors des cours... Ça a permis à tout le monde de se détendre, de travailler sérieusement avec le sourire et de dédramatiser mon côté exigent...
En y repensant, heureusement que j'ai fait ce travail sur moi au lycée, car au collège, les réactions des élèves auraient pu avoir bien plus de conséquences...

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Trop sévère"

Message par Mada Mouette le Mer 8 Déc 2010 - 15:28

Voilà, c'est ça: je suis rigide. Et ça me gêne ds ma pratique. Je vais devoir travailler cela.

Merci à tous.

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum