Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par John le Mar 7 Déc 2010 - 22:29

Un exemple ici : http://blogs.lexpress.fr/mammouth-mon-amour/2010/12/07/wise-quand-le-qatar-seprend-deducation/

Wise : quand le Qatar s’éprend d’éducation
le 7 décembre 2010 15H41 | par mammouth-mon-amour

Depuis hier et jusque jeudi, je suis au Qatar. Pas pour fêter le nouveau lauréat de l’organisation de la coupe du monde de foot en 2022, mais pour assister à WISE (World innovation summit for education), sommet mondial lancé à l’initiative de « Her Highness » – comprenez Sheikha Moza bint Nasser, la très belle épouse de Hamad ibn Khalifa Al Thani, émir du Qatar depuis 1995. Oui, tout le monde l’appelle comme cela, et soyez sûrs que l’on prend le pli rapidement… « Her Highness » donc, croit beaucoup aux vertus de l’éducation, et notamment à celle des filles. Son mari a créé une Fondation, et elle inauguré officiellement en 2003 la Cité de l’Education, sorte de super campus du futur qui réunit sept universités. Je devrai y aller d’ici jeudi et vous en dirai/montrerai alors plus. On nous dit qu’on y croise même plus de jeunes filles que d’hommes, j’irai voir.

1200 personnes venues de plus de 100 pays sont rassemblées ici durant trois jours pour échanger sur l’éducation. Parmi les thèmes débattus : comment mener à bien une réforme du système éducatif, reconstruire les écoles dans les zones de conflit, prodiguer une éducation de qualité au plus grand nombre, former les enseignants de demain, donner toute sa place à la création artistique…

Dans les salles climatisées de l’hôtel Sheraton, les participants débattent de manière très organisée : après chaque intervention, les auditeurs ont le droit d’échanger avec leur voisin; les prises de parole sont mesurées, les réponses, millimétrées. Ce matin, j’ai assisté à une table ronde sur l’accès de tous à une meilleure éducation. Il y a été beaucoup question des enseignants, de la manière dont ils sont valorisés ou au contraire, déconsidérés. Le problème est visiblement universel (sauf en Finlande, où, paraît-il, les profs sont respectés et bien payés. Comme par hasard, le pays se hisse sur le podium de PISA…). « Les salaires des enseignants doivent cesser d’être à la traîne comparés aux autres professions intellectuelles, sinon ce métier ne sera plus choisi par les meilleurs. Les profs seront désignés par le biais d’un processus de sélection négative. Mon pays en pâtit depuis 30 ans », affirme ainsi le docteur Bálint Magyar, ancien ministre de l’éducation hongrois. J’apprends qu’en Papouasie Nouvelle Guinée et en Australie aussi, les profs ont le blues… Amis français, vous n’êtes pas seuls!

Il est amusant de voir les obsessions de chacun. Un journaliste chinois tient à aborder la question de la responsabilité étatique dans le succès de certains modèles; un texan interroge les autorités locales sur le choix d’universités partenaires américaines; une africaine réagit à la question de l’éducation numérique (érigée en obligation pour le futur) quand, dans beaucoup de pays, un très faible pourcentage de la population a accès à internet; un autre ose demander au président de Wise, son excellence bien Ali Al-Thani quelle est la responsabilité des pays riches du Golfe dans la situation des pays (très) pauvres alentours – il n’obtiendra pas vraiment de réponse, mais un grand sourire tout de mêm…

Je retourne en salle de conférences, et rendrai compte ici de ce que j’entends d’intéressant ou d’amusant qui puisse être utile. Demain, un point d’information est prévu à propos de PISA.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Invité le Mar 14 Déc 2010 - 17:40

Et des blogueurs aussi:
http://www.marianne2.fr/Ecole-francaise-mauvaise-note-sur-toute-la-ligne_a200548.html

Le classement PISA vient de tomber. Encore une occasion de se mortifier, pour nous autres Français, sur la qualité déclinante de notre école.

Ce que révèle PISA, c'est que notre école est meilleure pour les meilleurs et se délite de plus en plus pour les plus en difficulté.

On voit ainsi très bien que les déclarations des Châtel et consorts ne sont que du flan. En dépit des grandes déclarations de ce ministre, on ne travaille pas plus la lecture et l'écriture qu'avant. En revanche, les pédagogolâtries y ont cours plus que jamais, à commencer par l'imbécile et inutile carnet de « compétences », que l'on applique désormais au collège, et les plans de toutes sortes, établis dans l'urgence de l'audimat, comme par exemple le nouveau plan Sciences que prévoit Châtel.

Il faut dire que les Français plébiscitent imbécilement les mesures les plus stupides quand on les sonde. Contents de se faire niquer, les crétins. Tenez, consultez la dernière enquête Ipsos, organisme de sondages en principe fiable.

Regardez comme ces idiots approuvent à une majorité écrasante l'introduction des compétences au collège. Et pour les rythmes scolaires, alors même que l'Allemagne doit sa remontée à la réintroduction des cours l'après-midi, la France envisage, sous l'égide des Châtel, Descoings et autres signataires pédagogisant pour-les-autres-mais-pas-pour-moi de les supprimer.

On devient mou, à SOS-éducation : on croit que la seule méthode globale est en cause. Cela va bien au-delà. Quel enseignant osera rétablir la dictée, sans doute, avec la rédaction, l'exercice d'écriture le plus complet, parce qu'il requiert de l'attention, de la compréhension de texte et la connaissance de règles nombreuses.

Pourquoi à peu près partout, ce sont ceux qui appliquent les règles traditionnelles qui obtiennent les meilleurs résultats tous élèves confondus ?

En réalité, dans le primaire, une forte majorité d'inspecteurs est là essentiellement pour faire chier au maximum les instituteurs, rêver qu'on leur cire les bottes et, quand ils ne sont pas carriéristes, désirer profondément qu'on leur fasse la cour. Professeurs du secondaire ratés, ou, pire encore, enseignants du primaire qui sont montés en grade à force de fourberies et de flatteries, les inspecteurs du primaire sont devenus une engeance nuisible, inefficace et inutile. La situation est un peu plus contrastée dans le secondaire, mais, là encore, on peut constater qu'un certain nombre d'entre eux assurent la promotion d'idées et de vues dépassées à seule fin de se faire bien voir des services des rectorats et du ministère.

Et si Châtel faisait un plan « Crétins et débiles pré-obscurantistes », tant qu'il y est, pour nettoyer l'Éducation nationale ? Mais le pire, c'est que tous les partis politiques sans exception sont d'accord pour poursuivre dans la même voie et que plus personne n'écoute les courageuses voix isolées d'un Brighelli ou d' une Natacha Polony. Maintenant, il y a ce que PISA se garde bien ou, en tout cas, oublie de dire : les pays les plus en difficulté, en dépit des moyens qu'ils allouent, comme l'Allemagne ou la France, ou encore l'Angleterre sont aussi des pays de très forte immigration. Bien évidemment, cette réalité vient se superposer à la carte des élèves en difficulté dans les deux pays. Et encore, la France a notablement amélioré ses résultats pour les générations issues de l'immigration, bien qu'elle accuse encore un fort retard. Il est vrai qu'il est plus facile de faire le « kéké » quand il n'y a que 100 000 immigrés dans un pays ; quand cela frise les cinq millions, comme en France ou en Allemagne, avec une très forte majorité de surcroît de culture vraiment différente, c'est tout autre chose.

Notre pays s'est habitué, sous la pression politique et pédagogolâtre à l'escroquerie intellectuelle pour mieux masquer l'inanité de ses pratiques et de ses méthodes. Ce qu'il en est de la lecture est très joliment évoqué ces derniers jours par Natacha Polony.

Pour reprendre en main l'Éducation nationale, il faut une force politique déterminée et un commando chargé de nettoyer les Écuries d'Augias. Je crois à l'intelligence des enseignants. Ils n'ont pas besoin des millions de tonnes de papier de consignes plus idiotes les unes que les autres qu'on leur envoie chaque année. Partout où les enseignants résistent aux pressions des administrations centrales, les résultats scolaires s'améliorent. Parce que la Bretagne a toujours refusé les pédagogoconneries des pédagolâtres, elle s'est montrée de longue date la meilleure élève de notre système scolaire.

Regardez l'entourage et les conseillers de Châtel : on y parle d'excellence mais on promeut la compétence. Ces gens-là n'ont aucunement l'intention de reconstruire notre école.

J'ai l'espérance de croire que Bayrou peut être celui qui reprendra en mains notre système. Il lui faudra s'affranchir du programme de son parti, comme je l'ai déjà dit, et je le répète. Cela suppose un sacré coup de balai chez les experts auto-proclamés et autres sociologues des sciences de l'éducation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par InvitéN le Mar 14 Déc 2010 - 17:42

Eh bien : il y en a qui en prennent pour leur grade, c'est le cas de le dire...

Beaucoup d'efforts à porter sur l'école primaire en effet ...et sur la formation des IA primaire ?

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Chocolat le Mar 14 Déc 2010 - 18:09

Merci John d'entretenir ce qui me reste de considération pour les journalistes spécialistes de l'éducation. Smile

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par doublecasquette le Mar 14 Déc 2010 - 18:25

nateka a écrit:Eh bien : il y en a qui en prennent pour leur grade, c'est le cas de le dire...

Beaucoup d'efforts à porter sur l'école primaire en effet ...et sur la formation des IA primaire ?

Pour qu'ils se "remettent en question" ? lol!

L'autre jour, je vois la mienne (IEN), une petite jeunette dont c'est le premier poste et que j'aurais sans doute pu avoir dans ma classe en début de carrière.
Je lui remets un papier que je devais signer en attestant que les deux stagiaires Master 2 que l'Éducation Nationale m'avait confiées pour leur stage de "pratique accompagnée" étaient bien venues dans ma classe du ... au ...

Elle me demande si ça s'était bien passé et je lui réponds que les deux étudiantes avaient eu l'air satisfaites et que moi, j'avais bien apprécié aussi.
C'est alors qu'à ma grande surprise, elle m'a dit : " Ah ! Vous voyez... Ça fait du bien parfois de remettre en cause ses pratiques ! Un regard extérieur, ça vous a sans doute aidé à progresser ?" Gné

Me**e alors ! Je croyais qu'un Maître d'Accueil Temporaire, ça servait à parfaire la formation pratique des étudiants-instits alors qu'en fait, c'est le contraire ! Ils nous les mettent, chez nous, les vieux, pour qu'ils nous apprennent à exercer notre métier convenablement Descartes !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par InvitéN le Mar 14 Déc 2010 - 18:29

elle m'a dit : " Ah ! Vous voyez... Ça fait du bien parfois de remettre en cause ses pratiques ! Un regard extérieur, ça vous a sans doute aidé à progresser ?"


Pas étonnée, ils donnent des responsabilités à des jeunes qui n'ont eux même suivi aucune formation particulière ( sans doute par manque de temps ) et ceux ci prennent la grosse tête.

L'honnêteté intellectuelle voudrait qu'ils refusent la fonction mais celle ci a de l'attrait et du prestige ...

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Chocolat le Mar 14 Déc 2010 - 18:33

@doublecasquette a écrit:
Pour qu'ils se "remettent en question" ? lol!

L'autre jour, je vois la mienne (IEN), une petite jeunette dont c'est le premier poste et que j'aurais sans doute pu avoir dans ma classe en début de carrière.
Je lui remets un papier que je devais signer en attestant que les deux stagiaires Master 2 que l'Éducation Nationale m'avait confiées pour leur stage de "pratique accompagnée" étaient bien venues dans ma classe du ... au ...

Elle me demande si ça s'était bien passé et je lui réponds que les deux étudiantes avaient eu l'air satisfaites et que moi, j'avais bien apprécié aussi.
C'est alors qu'à ma grande surprise, elle m'a dit : " Ah ! Vous voyez... Ça fait du bien parfois de remettre en cause ses pratiques ! Un regard extérieur, ça vous a sans doute aidé à progresser ?" Gné

Me**e alors ! Je croyais qu'un Maître d'Accueil Temporaire, ça servait à parfaire la formation pratique des étudiants-instits alors qu'en fait, c'est le contraire ! Ils nous les mettent, chez nous, les vieux, pour qu'ils nous apprennent à exercer notre métier convenablement Descartes !


Suspect Evil or Very Mad
Je n'ai même pas envie de rire. Non, non, même pas jaune...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par John le Mar 14 Déc 2010 - 18:35

Lorica a écrit:Et des blogueurs aussi:

Ce n'est pas pour rien que l'Hérétique nous a mis en lien sur son blog Very Happy

http://heresie.hautetfort.com/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Invité le Mar 14 Déc 2010 - 18:49

ah, j'avais pas vu! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Chocolat le Mar 14 Déc 2010 - 18:51

Moi non plus, et ne ne vois toujours pas. Rolling Eyes Laughing
De toute façon, après lecture de ce rapport indigeste, je ne vois plus rien. cafe

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par doublecasquette le Mar 14 Déc 2010 - 19:07

nateka a écrit:elle m'a dit : " Ah ! Vous voyez... Ça fait du bien parfois de remettre en cause ses pratiques ! Un regard extérieur, ça vous a sans doute aidé à progresser ?"


Pas étonnée, ils donnent des responsabilités à des jeunes qui n'ont eux même suivi aucune formation particulière ( sans doute par manque de temps ) et ceux ci prennent la grosse tête.

L'honnêteté intellectuelle voudrait qu'ils refusent la fonction mais celle ci a de l'attrait et du prestige ...

Oh non. Les deux filles que j'ai eues en stage ont été très "humbles" et ont beaucoup apprécié mes remarques, mes explications et mon aide et n'ont à aucun moment essayé de me "remettre en cause", bien au contraire.

C'est l'IEN qui s'est imaginé ça. Je ne me suis d'ailleurs pas privé de lui répondre que ma remise en cause avait eu lieu il y a belle lurette, mais qu'en revanche j'avais trouvé très intéressant d'expliquer à de futurs collègues les raisons de mes choix pédagogiques et de leur montrer d'autres méthodes que celles dont on leur parlait à l'IUFM. sorciere2

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Chocolat le Mar 14 Déc 2010 - 19:10

@doublecasquette a écrit:
Je ne me suis d'ailleurs pas privé de lui répondre que ma remise en cause avait eu lieu il y a belle lurette, mais qu'en revanche j'avais trouvé très intéressant d'expliquer à de futurs collègues les raisons de mes choix pédagogiques et de leur montrer d'autres méthodes que celles dont on leur parlait à l'IUFM. sorciere2

yesyes Twisted Evil

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par ysabel le Mar 14 Déc 2010 - 19:14

@doublecasquette a écrit:
nateka a écrit:elle m'a dit : " Ah ! Vous voyez... Ça fait du bien parfois de remettre en cause ses pratiques ! Un regard extérieur, ça vous a sans doute aidé à progresser ?"


Pas étonnée, ils donnent des responsabilités à des jeunes qui n'ont eux même suivi aucune formation particulière ( sans doute par manque de temps ) et ceux ci prennent la grosse tête.

L'honnêteté intellectuelle voudrait qu'ils refusent la fonction mais celle ci a de l'attrait et du prestige ...

Oh non. Les deux filles que j'ai eues en stage ont été très "humbles" et ont beaucoup apprécié mes remarques, mes explications et mon aide et n'ont à aucun moment essayé de me "remettre en cause", bien au contraire.

C'est l'IEN qui s'est imaginé ça. Je ne me suis d'ailleurs pas privé de lui répondre que ma remise en cause avait eu lieu il y a belle lurette, mais qu'en revanche j'avais trouvé très intéressant d'expliquer à de futurs collègues les raisons de mes choix pédagogiques et de leur montrer d'autres méthodes que celles dont on leur parlait à l'IUFM.

Tu es méchante !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Thalie le Mer 15 Déc 2010 - 11:49

Mais pourquoi parle-t-il de Bayrou à la fin ? Il roule pour lui ? Je ne connais pas cet Hérétique-là.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par doctor who le Mer 15 Déc 2010 - 12:47

@doublecasquette a écrit:C'est alors qu'à ma grande surprise, elle m'a dit : " Ah ! Vous voyez... Ça fait du bien parfois de remettre en cause ses pratiques ! Un regard extérieur, ça vous a sans doute aidé à progresser ?" Gné

Me**e alors ! Je croyais qu'un Maître d'Accueil Temporaire, ça servait à parfaire la formation pratique des étudiants-instits alors qu'en fait, c'est le contraire ! Ils nous les mettent, chez nous, les vieux, pour qu'ils nous apprennent à exercer notre métier convenablement Descartes !

Alors là, je triple-lole! D'après ce que j'ai cru comprendre des cours que fait Doublecasquette, c'est une question tout bonnement incroyable.

Dblcsqt, tu aurais dû répondre : "Oui. Et vous ?"

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oui, il y a des journalistes intelligentes sur l'éducation

Message par Invité le Mer 15 Déc 2010 - 13:00

@Thalie a écrit:Mais pourquoi parle-t-il de Bayrou à la fin ? Il roule pour lui ? Je ne connais pas cet Hérétique-là.

ben faut croire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum