remettre en cause une affectation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

remettre en cause une affectation

Message par celicalo59 le Jeu 9 Déc 2010 - 9:25

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si vous vous souvenez de ma situation, j'avais dû effectuer il y a quelques temps un remplacement sur un poste de LC en collège (j'étais la 4e remplaçante depuis le début d'année, donc arrivée assez difficile face aux élèves) et cela avait duré 10 jours. J'avoue que, niveau cours, cela allait mais c'était un établissement très difficile, même si au bout de quelques jours, ça allait un peu mieux...
Le collègue a repris lundi dernier. Or, le rectorat vient de m'appeler pour me dire que son poste serait vacant à partir de la rentrée de janvier car il retourne dans le lycée où il était l'an dernier. Donc on m'a proposé de reprendre la suppléance et, ce , jusqu'à la fin de l'année. Sur le coup, sans réfléchir, j'ai dit "oui", car je voyais la perspective d'un long remplacement et plus de présence en salle des profs dans mon RAD !
Mais, plus j'y pense, plus je me demande si j'ai bien fait... Je ne sais pas si j'arriverai à tenir plusieurs mois dans ce genre de bahut, avec encore la perspective d'un retour et d'une nouvelle remise en place auprès des élèves.
Comme on m'a demandé mon avis, je sais que j'ai été bête de ne pas réfléchir davantage avant de répondre mais est-ce que vous croyez que je peux me permettre de rappeler le rectorat pour revenir sur ma décision ? (sachant qu'elle lançait l'arrêté d'affectation de son côté...).

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par @lex le Jeu 9 Déc 2010 - 10:49

Crois-tu vraiment que le rectorat te demande ton avis ? Sache que normalement, les titulaires n'ont pas à refuser leur mission (alors que les contractuels eux, peuvent), ce que je trouve d'ailleurs totalement aberrant.

J'ai été confrontée au même cas que toi en début d'année : j'ai remplacé un professeur qui avait une hernie discale les dix premiers jours. Comme je savais qu'elle devait revenir, j'ai surtout meublé ce temps très court. Il a aussi fallu que je fasse tout le boulot de PP (et je peux te dire que la paperasse, c'est pas du tout mon truc !) Au moment où je commençais à m'adapter au lieu et aux élèves, ma mission était achevée.

Elle est revenue une semaine... et a eu à nouveau mal au dos. Ben j'ai dû la remplacer au pied levé, et on ne m'a pas demandé mon avis ! On m'a appelée le lundi matin pour venir le lundi après-midi... et je n'avais aucun cours de prêt !
Ben alors là, vas-y pour récupérer les élèves ! Une catastrophe ! Je suis restée plus longtemps cette fois (un mois), mais niveau crédibilité, c'était foutu : je n'étais QUE la remplaçante, id est pas un "vrai" prof.

Mais en ce qui te concerne, s'il s'agit d'un remplacement jusqu'à la fin de l'année, les élèves seront obligés de bosser, et surtout, tu pourras leur proposer ton propre travail, donc à ta place, j'accepterais, surtout si tu n'habites pas loin (moi, mon RAD se trouve à 1H de chez moi...)

Courage ! Etre TZR, c'est vraiment un boulot ingrat !

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par celicalo59 le Jeu 9 Déc 2010 - 11:16

Ben là, on me "demande mon avis" car c'est un poste LC, or je suis LM. Donc c'est là que j'ai merdé en fait, je n'aurais pas dû dire oui sans réfléchir : d'autres LM ont refusé ce genre de poste, donc je me demande si je peux revenir sur cette décision... Les cours, je suis partante, c'est juste la perspective de cet établissement pendant plusieurs qui m'effraie finalement.

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par @lex le Jeu 9 Déc 2010 - 12:11

Alors demande-toi cela :
Préfères-tu faire des petits remplacements (l'avantage, c'est que quand on n'aime pas une classe, après, on ne la voit plus), ou bien rester une année complète dans un endroit où tu ne te sens pas bien ?

Je comprends tout à fait ce que tu ressens, mais tu connais l'adage : "on sait ce qu'on a, mais on ne sait pas ce qu'on aura" !

Pour le problème des LC / LM : est-ce qu'on t'a demandé de faire du latin ? ça, en revanche, tu peux le refuser !
Pendant mon année de stage, la collègue de LC a quitté l'EN et c'est une TZR LM qui l'a remplacée, mais elle avait refusé d'assurer les cours de latin (normal !) Elle n'avait donc que 2 classes et faisait des heures de soutien, aide individuelle, tutorat... pour remplir son quota.

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par Daphné le Jeu 9 Déc 2010 - 14:45

Alex, suite à une remarque que tu as faite un peu plus haut, je te précise quand même que le titulaire est toujours payé alors que le contractuel - vacataire qui ne travaille pas ne touche rien.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par @lex le Jeu 9 Déc 2010 - 18:26

Oui, et le titulaire a obtenu le concours... CQFD

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par Pili le Jeu 9 Déc 2010 - 18:37

Essaye d'appeler le Rectorat, tu n'as rien à perdre de toute façon...Demande plutôt s'ils n'ont pas autre chose en prévision

ça ne coûte rien d'essayer, et au moins tu n'auras pas de regrets

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par clemiecamie le Jeu 9 Déc 2010 - 18:37

Je ne sais pas si c'est encore possible. Mais si tu veux le faire, appelle le rectorat le plus vite possible, une fois que l'arrêt est tombé, tu es obligée de t'y rendre!

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par celicalo59 le Jeu 9 Déc 2010 - 18:45

J'ai demandé au Rectorat mais, évidemment, il te répond toujours qu'il n'a rien d'autre dans ces cas-là !
L'arrêté est tombé, je viens d'être prévenue par mon rattachement... :-(

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par clemiecamie le Jeu 9 Déc 2010 - 19:05

Bon courage!! J'espère que ça se passera bien! fleurs

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par @lex le Jeu 9 Déc 2010 - 19:09

[quote="@lex"]Crois-tu vraiment que le rectorat te demande ton avis ?

Tu sais ce que c'est comme figure de style ? Doué pour les questions rhétoriques, le Rectorat !

_________________
"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet" (Courteline)

@lex
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par Provence le Jeu 9 Déc 2010 - 19:29

@@lex a écrit:Crois-tu vraiment que le rectorat te demande ton avis ? Sache que normalement, les titulaires n'ont pas à refuser leur mission (alors que les contractuels eux, peuvent), ce que je trouve d'ailleurs totalement aberrant.

@@lex a écrit:Oui, et le titulaire a obtenu le concours... CQFD

Le contractuel effectivement n'a pas obtenu le concours; il n'a ni les droits, ni les devoirs des fonctionnaires. Je ne comprends pas cette rancœur que tu as exprimé ici plusieurs fois.

Pour revenir à la question de départ, tu aurais dû refuser un poste qui n'est pas dans ta discipline. Essaie de rappeler même si, à mon avis, c'est trop tard...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par Daphné le Jeu 9 Déc 2010 - 19:33

@Provence a écrit:
Le contractuel effectivement n'a pas obtenu le concours; il n'a ni les droits, ni les devoirs des fonctionnaires. Je ne comprends pas cette rancœur que tu as exprimé ici plusieurs fois.

Voilà, tout simplement.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par roxanne le Jeu 9 Déc 2010 - 19:43

Ce que je ne comprends pas trop dans cette histoire c'est la raison pour laquelle le titulaire de ce poste peut lui changer d'affectation en cours d'année pour retourner au lycée où il était ....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par celicalo59 le Jeu 9 Déc 2010 - 19:54

Ce que je ne comprends pas trop dans cette histoire c'est la raison pour laquelle le titulaire de ce poste peut lui changer d'affectation en cours d'année pour retourner au lycée où il était ....

Idem... Apparemment, il est mis en disposition en fait dans son lycée mais il ne peut pas retrouver son poste quand même, si ? En tout cas, je n'ai jamais entendu ça...
En fait, il a enchaîné les arrêts maladie depuis la rentrée et voilà ce qu'il en est maintenant, je ne comprends pas.

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par Dulcinea le Jeu 9 Déc 2010 - 20:23

Moi quand j'étais TZR, on m'a fait faire du français en 6° et je n'ai pas pu refuser...

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: remettre en cause une affectation

Message par celicalo59 le Jeu 9 Déc 2010 - 20:28

Moi quand j'étais TZR, on m'a fait faire du français en 6° et je n'ai pas pu refuser...

??!

celicalo59
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum