Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
helrip
helrip
Niveau 3

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Prof doc : Quid du CDI ?

par helrip le Jeu 9 Déc 2010 - 18:14
Justement, j'aimerais en savoir un peu plus. C'est vrai que de l'extérieur (de mon point de vue du moins), le CDI a l'air d'être un lieu calme où les élèves ont des activités différentes, en petits groupes ... Où il peut y avoir un échange interdisciplinaire, une collaboration, bref, une alternative au cours disciplinaire. (Je sais, les enseignants disciplinaires ne vont pas assez au CDI, ils ne se rendent compte de rien !) Qu'en est-il vraiment ? Pour vous, les professeurs documentalistes, quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Comme je ne suis pas au bon endroit, je vais ouvrir un nouveau post !

_________________
On devrait toujours être légèrement improbable. O. Wilde
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Parenthèse le Jeu 9 Déc 2010 - 18:39
Mon expérience en collège ZEP : Un lieu calme, c'est vite, très vite dit... comme il est souvent considéré comme une perm par la vie scolaire qui nous envoie tout le monde pour ne pas avoir à faire de surveillance, et bien on se retrouve souvent avec des élèves qui sont là sans raison : Ils s'ennuient et vont faire le chantier. Et en plus on ne peut pas les renvoyer, ben oui, y'a pas de perm ouverte pour les prendre !
Je bosse de plus en plus avec les profs de Lettres modernes et classiques, la techno, la SVT et l'histoire géo. Très peu avec les langues vivantes.
On fait 30h de présence,(je bosse 4j par semaine, je fais du 8h-16 ou 17h), et j'ai 35 mn pour manger.
On gagne le même salaire (sans les ISOE)... mais pour plus d'heures de présence donc, sachant que nous aussi nous avons des heures de préparation de boulot at home.
Le relationnel à l'élève est à double tranchant : On ne se les coltine pas 3-4h par semaine s'ils sont infects, mais ceux-là quand ils viennent en séance n'ont aucune expérience du CDI et peuvent rapidement démolir le cours... Dans mon cas, je participe souvent à la notation, ça me permet un peu de les tenir par la note...
J'aime ce métier, j'adore les ouvrir à la lecture et à la culture.
nhebbek
nhebbek
Habitué du forum

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par nhebbek le Jeu 9 Déc 2010 - 18:51
ladameducdi a écrit: Dans mon cas, je participe souvent à la notation, ça me permet un peu de les tenir par la note...

Tu veux dire que tu évalues avec des notes comptant dans la moyenne?
helrip
helrip
Niveau 3

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par helrip le Jeu 9 Déc 2010 - 18:53
C'est drôle, malgré cette avalanche d'inconvénients, c'est ta dernière phrase qui me convainc le plus ... Smile

_________________
On devrait toujours être légèrement improbable. O. Wilde
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Parenthèse le Jeu 9 Déc 2010 - 19:34
Lorsque les élèves font des recherches documentaires pour une matière, je participe à la note : Les recherches CDI apparaisssent dans le barème, notamment pour la qualité de la recherche, la bibliographie, le questionnement, la méthode de travail. Et pour le contenu disciplinaire, et bien c'est le collègue qui s'en charge !

Et en réponse à Helrip, c'est vrai que c'est mon kiffe de parler lecture avec mes élèves. Ils me disent ce qu'ils ont bien aimé, je leur propose d'autres livres, ils font des découvertes, ouvrent des magazines pas people, et tout et tout.
J'aime bien aussi leur montrer de jolies vidéos sur le Net, ou des sites intéressants, pour leur montrer autre chose que le côté ludique de l'utilisation du web.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Pseudo le Jeu 9 Déc 2010 - 20:17
ladameducdi a écrit:Mon expérience en collège ZEP : Un lieu calme, c'est vite, très vite dit... comme il est souvent considéré comme une perm par la vie scolaire qui nous envoie tout le monde pour ne pas avoir à faire de surveillance, et bien on se retrouve souvent avec des élèves qui sont là sans raison : Ils s'ennuient et vont faire le chantier. Et en plus on ne peut pas les renvoyer, ben oui, y'a pas de perm ouverte pour les prendre !
Je bosse de plus en plus avec les profs de Lettres modernes et classiques, la techno, la SVT et l'histoire géo. Très peu avec les langues vivantes.
On fait 30h de présence,(je bosse 4j par semaine, je fais du 8h-16 ou 17h), et j'ai 35 mn pour manger.
On gagne le même salaire (sans les ISOE)... mais pour plus d'heures de présence donc, sachant que nous aussi nous avons des heures de préparation de boulot at home.
Le relationnel à l'élève est à double tranchant : On ne se les coltine pas 3-4h par semaine s'ils sont infects, mais ceux-là quand ils viennent en séance n'ont aucune expérience du CDI et peuvent rapidement démolir le cours... Dans mon cas, je participe souvent à la notation, ça me permet un peu de les tenir par la note...
J'aime ce métier, j'adore les ouvrir à la lecture et à la culture.

Voilà, pareil. Sauf que je fais plus d'heure rapport à la récrée qui m'est décomptée, et sauf la dernière phrase. Je n'aime plus ce métier.

Et on a encore pas parlé des manuels scolaires...
nhebbek
nhebbek
Habitué du forum

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par nhebbek le Jeu 9 Déc 2010 - 20:48
Dans mon ex-collège, c'est la CPE et les surveillants qui gèrent les manuels à la rentrée et à la sortie (et même en cours d'année pour les nouveaux élèves), avec les PP qui surveillent la distribution à la rentrée.
lolote
lolote
Niveau 6

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par lolote le Jeu 9 Déc 2010 - 21:14
pour ma part, je n'ai que trois mois et demi d'expérience au CDI; l'année dernière, j'étais (et je suis encore) prof de lettres classiques. j'ai eu un peu de mal à m'adapter à ce nouveau rythme, à ces nombreuses heures de présence auxquelles il faut rajouter une journée de formation à l'iUFM et 4 heures de trajet quand j'y vais. Je suis en lycée professionnel et c'est plutôt paisible, parce que les élèves sont le plus souvent dehors quand ils n'ont pas cours. j'observe différents projets (visite de musée, émission radio...) et j'ai des petits groupes dans le cadre de l'accompagnement personnalisé (initiation à la recherche sur BCDI, sur internet...); pour l'instant, je n'ai vraiment pas envie de faire machine arrière: j'espère bien avoir le CAPES interne de doc. que je passe le 1er février.
nhebbek
nhebbek
Habitué du forum

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par nhebbek le Ven 10 Déc 2010 - 12:08
Prof-doc, faut-il connaître les programmes officiels du collège au lycée, dans toutes les matières? heu
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Parenthèse le Ven 10 Déc 2010 - 12:12
Pour le Capes, oui.. et connaître aussi le travail en lycée pro, en BTS...
Après, une fois qu'on a le sésame, on trouve toujours l'information sur le Net, ou par les collègues.
Kensei
Kensei
Niveau 8

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Kensei le Ven 10 Déc 2010 - 13:07
Les inconvénients de ce métier (selon moi) :

- 30 heures de présence à courir partout et à faire 350 choses en même temps, sans jamais parvenir totalement à remplir nos missions à cause de nombreuses tâches chronophages qu'on nous rajoute et qui ne font pas partie desdites missions
- un salaire minable (salaire de certifié moins les ISOE, heures sups moins bien payées que les autres profs et non défiscalisées)
- une absence totale de reconnaissance de la part de la hiérarchie
- un manque de connaissance de notre métier de la part de tout le personnel en général et de la hiérarchie en particulier, IPR compris, ce qui génère de nombreux abus et conflits
- un statut hybride qui permet de tout nous demander (on est prof quand ça les arrange, genre pour assister aux réunions qui ne nous concernent pas, faire de l'accompagnement éducatif, etc ; et documentaliste quand ça ne les arrange pas, genre suppléer la perm, surveiller la cour, faire du secrétariat administratif, gérer les manuels scolaires, ne pas nous payer d'heures sup, etc)
- les élèves ont tendance à nous prendre pour des super surveillants et posent les mêmes questions débiles que les collègues ("Ah bon, vous êtes prof ?!!!!!" et autres "Ah, il faut un CAPES pour ranger les livres ?") quand ils ne considèrent pas qu'on a dû être vraiment mauvais scolairement pour atterrir au CDI...

Les avantages :

- en général, pas de copies à corriger (mais ça arrive)
- je n'en vois pas d'autres

La seule satisfaction qui me reste dans ce métier au bout de 12 ans d'ancienneté, c'est de voir le plaisir d'un élève qui dévore un des livres que j'ai pu lui conseiller, ou les élèves qui me remercient de l'aide que je leur ai apportée dans leur recherche documentaire ou leurs devoirs. Tout le reste me gonfle.
nhebbek
nhebbek
Habitué du forum

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par nhebbek le Ven 10 Déc 2010 - 13:14
12 ans dans le même établissement kensei?
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Pseudo le Ven 10 Déc 2010 - 13:22
@Kensei a écrit:Les inconvénients de ce métier (selon moi) :

- 30 heures de présence à courir partout et à faire 350 choses en même temps, sans jamais parvenir totalement à remplir nos missions à cause de nombreuses tâches chronophages qu'on nous rajoute et qui ne font pas partie desdites missions
- un salaire minable (salaire de certifié moins les ISOE, heures sups moins bien payées que les autres profs et non défiscalisées)
- une absence totale de reconnaissance de la part de la hiérarchie
- un manque de connaissance de notre métier de la part de tout le personnel en général et de la hiérarchie en particulier, IPR compris, ce qui génère de nombreux abus et conflits
- un statut hybride qui permet de tout nous demander (on est prof quand ça les arrange, genre pour assister aux réunions qui ne nous concernent pas, faire de l'accompagnement éducatif, etc ; et documentaliste quand ça ne les arrange pas, genre suppléer la perm, surveiller la cour, faire du secrétariat administratif, gérer les manuels scolaires, ne pas nous payer d'heures sup, etc)
- les élèves ont tendance à nous prendre pour des super surveillants et posent les mêmes questions débiles que les collègues ("Ah bon, vous êtes prof ?!!!!!" et autres "Ah, il faut un CAPES pour ranger les livres ?") quand ils ne considèrent pas qu'on a dû être vraiment mauvais scolairement pour atterrir au CDI...

Les avantages :

- en général, pas de copies à corriger (mais ça arrive)
- je n'en vois pas d'autres

La seule satisfaction qui me reste dans ce métier au bout de 12 ans d'ancienneté, c'est de voir le plaisir d'un élève qui dévore un des livres que j'ai pu lui conseiller, ou les élèves qui me remercient de l'aide que je leur ai apportée dans leur recherche documentaire ou leurs devoirs. Tout le reste me gonfle.

On monte un club ?? Laughing
Kensei
Kensei
Niveau 8

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Kensei le Ven 10 Déc 2010 - 13:49
@nhebbek a écrit:12 ans dans le même établissement kensei?
9 ans dans un établissement ZEP "Ambition réussite" au milieu des cités du 93, et 3 ans dans mon nouveau collège bien sous tous rapports en province.

@Pseudo a écrit:On monte un club ??
Avec plaisir ! malmaisbien
helrip
helrip
Niveau 3

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par helrip le Ven 10 Déc 2010 - 18:34
[quote="Pseudo"]
@Kensei a écrit:Les inconvénients de ce métier (selon moi) :

- 30 heures de présence à courir partout et à faire 350 choses en même temps, sans jamais parvenir totalement à remplir nos missions à cause de nombreuses tâches chronophages qu'on nous rajoute et qui ne font pas partie desdites missions
Pardon, question bête, mais concrètement, elles consistent en quoi réellement ces missions ? (à part éveiller les élèves à la lecture et à la culture, éduquer à la recherche documentaire et fournir les docs pour les différents exposés/projets) ?

_________________
On devrait toujours être légèrement improbable. O. Wilde
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Pseudo le Ven 10 Déc 2010 - 19:42
[quote="helrip"]
@Pseudo a écrit:
@Kensei a écrit:Les inconvénients de ce métier (selon moi) :

- 30 heures de présence à courir partout et à faire 350 choses en même temps, sans jamais parvenir totalement à remplir nos missions à cause de nombreuses tâches chronophages qu'on nous rajoute et qui ne font pas partie desdites missions
Pardon, question bête, mais concrètement, elles consistent en quoi réellement ces missions ? (à part éveiller les élèves à la lecture et à la culture, éduquer à la recherche documentaire et fournir les docs pour les différents exposés/projets) ?

Spoiler:
Et bien... C'est un peu comme les profs. A part répéter le manuel à des classes pendant 18h00 et corriger quelques copies, on se demande bien ce que ça fout...

Gérer le centre de doc, déjà : sélection, achats, enregistrement, équipement, gestion des abonnements, rangement, classement, etc...
Ouverture culturelle
Prostitution (pour attraper des collègues pour avoir des élèves en classe)
Veille documentaire
Tice, b2i, matériel informatique qui merde toujours ça fait chier
Internet et sécurité du pauvre élève
Informatique documentaire
Sourire, sourire, toujours sourire
monter des séquences pédagogiques
Corriger les dossiers/panneaux/exposés
se coltiner les 6eme en initiation
se prostituer pour faire comprendre que c'est important
Courir après l'info (mais c'est quoi ce travail de recherche à la con qu'elle a donné la collègue ?!)
Relation avec l'extérieur
Orientation/onisep/pdmf
Participer aux réunions à la con
Manger avec les collègues à midi pour se tenir au courant, et avec le sourire.
Participer aux formations à la cons
Montrer son museau sur tout les projets, enfin, le plus possible
Etre au courant de tout
Savoir où sont les toilettes les plus proches
Etre capable de dire au collègue qui t'alpague dans le couloir s'il a rendu tout ses livres
Réclamer les bouquins de séries pas rendu, prêté par le prof mais qui va pas non plus s'em*** avec ça
Faire la liste des factures à envoyer aux familles pour les bouquins de séries pas rendu
Aimer tout le monde, s'entendre avec tout le monde, trouver tout ce que fait tout le monde formidable
Lire de la littérature jeunesse
Servir de perm
Etre shiva pour être en séance d'initiation avec des 6eme, tout en donnant 3 dico à un élève envoyé par une prof, tout en aidant une collègue handicapée à trouver un roman sur les rayons

ETC.....

C'est pas compliqué, si un truc est pas fait dans un bahut, ou fonctionne mal, c'est surement à cause de la doc. En cherchant bien.


Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Parenthèse le Ven 10 Déc 2010 - 19:49
+1000 000 000 000, Pseudo !
Sauf que moi, me prostituer, ça me plait encore.


Ohmaïegoudnesse.


woohoo


Mais je suis encore jeune dans le métier.


helrip
helrip
Niveau 3

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par helrip le Ven 10 Déc 2010 - 20:23
Ouh là ! Effectivement, il est temps que tu changes de métier, Pseudo ! :shock:

_________________
On devrait toujours être légèrement improbable. O. Wilde
avatar
Invité
Invité

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Invité le Ven 10 Déc 2010 - 20:47
Je ne comprends pas cette histoire de récré décomptée Pseudo puisque tu as droit à 3 min de pause par heure travaillée, donc l'équivalent d'une récré sur 4h le matin.
Kensei
Kensei
Niveau 8

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Kensei le Ven 10 Déc 2010 - 20:52
:Lool:

Bon, Pseudo, tu seras Présidente du club (qui a dit "le club des docs blasées/aigries" ?). Je ferai secrétaire, j'ai l'habitude, et c'est bien connu, j'ai que ça à faire...

Nonobstant le fait que je me suis marrée comme une baleine devant ta description de nos "missions", je ne peux que plussoyer 10000 fois : c'est exactement ça. J'aurai pu en rajouter, hein, mais je me suis retenue diable
avatar
mask
Niveau 6

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par mask le Ven 10 Déc 2010 - 21:10
C'est vrai que la doc est souvent mal considérée et se ramasse tout le travail ingrat. En plus, contrairement aux profs, elle se tape les élèves tte la journée.... Juste une question, combien vous avez d'élèves par heure en général? Le but n'est pas de savoir qu'est-ce qui est pire entre prof et doc, les deux métiers ont leurs inconvénients (et leurs avantages?
Descartes )... je veux juste savoir si je supporterais mieux... Les fouteurs de m**** viennent-ils aussi au CDI ou restent-ils tranquillement à fumer leurs joints hors du collège?
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Pseudo le Ven 10 Déc 2010 - 21:25
Agamemnon a écrit:Je ne comprends pas cette histoire de récré décomptée Pseudo puisque tu as droit à 3 min de pause par heure travaillée, donc l'équivalent d'une récré sur 4h le matin.

Ah, mais moi non plus je ne comprends pas ! Je suis prof, je dois des heures pleine, sans pose. C'est l'argument de mon chef. Les secrétaires, elles, prennent leur pause sur le temps de travail, mais elle sont pas profs, elles.
Mais tout le monde trouve normal qu'on me colle une heure de plus. J'ai laissé tombé (et pas que ça, hein, mes missions, y en a un paquet sur lesquelles je m'assoie) parce que c'était ça où il laisser ma peau.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par Pseudo le Ven 10 Déc 2010 - 21:28
@mask a écrit:C'est vrai que la doc est souvent mal considérée et se ramasse tout le travail ingrat. En plus, contrairement aux profs, elle se tape les élèves tte la journée.... Juste une question, combien vous avez d'élèves par heure en général? Le but n'est pas de savoir qu'est-ce qui est pire entre prof et doc, les deux métiers ont leurs inconvénients (et leurs avantages?
Descartes )... je veux juste savoir si je supporterais mieux... Les fouteurs de m**** viennent-ils aussi au CDI ou restent-ils tranquillement à fumer leurs joints hors du collège?

Ca dépends beaucoup des endroits et des us et coutumes. J'ai connu des bahuts de campagne, avec transports scolaires, et là, c'était 30 gamins chaque heure, ou pas loin.
Là où je suis, bahut de proximité, et heure de perm limitées justement pour éviter que les gamins ne nous les cassent au bahut, c'est beaucoup plus light.

menerve
menerve
Prophète

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par menerve le Ven 10 Déc 2010 - 22:09
D'accord avec les autres mais je préfère
1) j'ai des contacts différents avec les élèves
2) je ne corrige plus de copies le week-end
3) Moins de soucis avec les parents.

Par contre il faut batailler ferme avec les surveillants pour que le cdi soit pas une perm, il faut aussi réussir à amener les collègues à travailler au cdi et leur faire comprendre qu'une heure au cdi n'est pas une heure perdue!

Et il faut réussir à avoir ce ******* de concours (et je le l'aurais jamais)
menerve
menerve
Prophète

Prof doc : Quid du CDI ? Empty Re: Prof doc : Quid du CDI ?

par menerve le Ven 10 Déc 2010 - 22:19
@helrip a écrit:
Pardon, question bête, mais concrètement, elles consistent en quoi réellement ces missions ? (à part éveiller les élèves à la lecture et à la culture, éduquer à la recherche documentaire et fournir les docs pour les différents exposés/projets) ?

- former les élèves à la recherche documentaire y compris sur le net (en séance en classe et aussi en individuel)
- gérer les documents (les choisir, les indexer dans bcdi, assurer le prêt/le retour, dépouiller les revues....): et ça prend un temps fou
- assurer l'ouverture culturelle de l'établissement (milles projets, expo, partenariats locaux)
- conseiller technique du chef d'établissement


Et bien sûr il faut participer à tout: le socle commun, l'option histoire des arts, les idd, les projets avec l'infirmière, la cop, la cpe, la médiathèque locale, s'occuper des séries de français, des différents projets lecture ou projets éducatifs...
Et par ailleurs tu n'es pas là pour "fournir les docs" mais pour apprendre aux élèves à les trouver eux-mêmes (ce qui suppose que tu aies anticipé les demandes pour avoir un minimum de choses quand des élèves débarquent à l'improviste pour faire une recherche documentaire sur la trottinette électrique ou le nombre d'or et tout cela avec un budget qui varie de "zéro" à "4000 euros"...quand j'ai commencé il n'y avait aucun budget, pas d'ordi en état de marche, ni de téléphone, ni de bcdi bien sûr....ni même de meuble pour ranger les revues (j'avais quémandé chez Lidl des cartons présentoirs que j'avais repeints pendant les vacances...)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum