Les livres que vous ne lirez jamais.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par InvitéeHr le Dim 19 Déc 2010 - 14:29

Les Mémoires de Saint-Simon, j'ai peur de ne pas pouvoir y arriver...

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Nasopi le Dim 19 Déc 2010 - 14:36

Ulysse de Joyce, je n'ai jamais réussi moi non plus à le lire en entier !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Carabas le Dim 19 Déc 2010 - 14:45

marquisedemerteuil a écrit:Non, en effet le problème c'est l'application de ce qu'elle dit à l'école...

Par contre chez elle certaines choses me gênent:

dans le recueil d'articles "les chemins de l'éducation", elle dit que c'est mal de ne faire qu'un seul enfant, car l'enfant unique se pose des questions sur la capacité de ses parents à faire d'autres enfants...
ou alors qu'il ne faut pas contrarier un petit qui casse tout, mais détourner son attention...ex ne surtout pas crier après le gamin qui a découpé les rideaux mais lui donner autre chose à découper Suspect

il y a quand même une tendance à "écouter l'enfant", ne pas brider ses impulsions, qui peut mener au laxisme.
Possible, je n'ai pas tout lu d'elle.
Mais de ce que j'en ai lu, j'ai retenu que l'adulte doit poser des limites. L'enfant, de toute façon, est en attente de limites...
Maintenant, dans l'absolu (je dis bien dans l'absolu... ne me tombez pas dessus), je suis d'accord avec le "ne pas crier". J'ai déjà vu des hystériques hurler sur leurs mômes... pas sûre que ça serve à grand chose. Je pense qu'on peut réprimander un enfant autrement qu'en criant. Maintenant, quand on est en colère, ben on fait comme on peut, évidemment. Par contre, oui, le coup de "donner autre chose à découper"... Laughing

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par ysabel le Dim 19 Déc 2010 - 19:07

marquisedemerteuil a écrit:Non, en effet le problème c'est l'application de ce qu'elle dit à l'école...

Par contre chez elle certaines choses me gênent:

dans le recueil d'articles "les chemins de l'éducation", elle dit que c'est mal de ne faire qu'un seul enfant, car l'enfant unique se pose des questions sur la capacité de ses parents à faire d'autres enfants... Vraiment n'importe quoi
ou alors qu'il ne faut pas contrarier un petit qui casse tout, mais détourner son attention...ex ne surtout pas crier après le gamin qui a découpé les rideaux mais lui donner autre chose à découper Suspect On crie d'abord pour détourner son attention, on file le papier pour découper ensuite Twisted Evil

il y a quand même une tendance à "écouter l'enfant", ne pas brider ses impulsions, qui peut mener au laxisme. malheureusement

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Invité le Dim 19 Déc 2010 - 19:41

Marc Lévy, quelqu'un a déjà cité? (oui)

et Paulo Cuelho aussi: ça jamais!

et Roland Barthes. Je dois être stupide, je n'y comprends rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par LNSAG le Dim 19 Déc 2010 - 20:57

Je ne parviens pas à comprendre comment vous n'arrivez pas à lire certains "classiques" de la littérature. Laughing
Même Mein Kampf, lu pour ma culture personnelle et générale et non pas adhésion il y a un certain temps déjà.
Et puis La Bible et le Capital lus très jeune pour le premier, beaucoup plus tardivement pour le second. Je pense que ces deux derniers font en quelque sorte partie des textes fondateurs, à avoir lu au moins une fois dans sa vie (courage pour Marx quand même, il faut s'accrocher).
Je n'ai lu qu'un seul, un de trop, Musso, dont j'ai oublié le titre, jamais lu Lévy ni Nothomb, cette pseudo"""""littérature""""" m’écœure.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par InvitéeHr le Dim 19 Déc 2010 - 21:07

Oui mais on ne lit pas Saint-Simon comme du Balzac LNSAG, déjà c'est une lecture qui, je le suppose, doit s'accompagner de notes et d'un appareil critique assez costaud, tant mieux pour ceux qui lisent cela avec facilité.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par LNSAG le Dim 19 Déc 2010 - 21:19

heather a écrit:Oui mais on ne lit pas Saint-Simon comme du Balzac LNSAG, déjà c'est une lecture qui, je le suppose, doit s'accompagner de notes et d'un appareil critique assez costaud, tant mieux pour ceux qui lisent cela avec facilité.
Non bien sur, mais bon, le bagage intellectuel d'un prof n'est quand même pas maigre, heureusement.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par helrip le Dim 19 Déc 2010 - 23:23

Il ne faut jamais dire jamais ... Histoire d'être sûre de ce que je pensais, j'ai lu Nothomb, Dan Brown, Werber, Schmidt et d'autres fadasseries... Je ne recommencerai pas. Je m'y ennuie terriblement, même si ces bouquins se torchent en une paire d'heures (à condition d'aller jusqu'au bout).

Par contre, j'ai adoré Le rivage des Syrtes et La jalousie de Robbe-Grillet : c'est pas forcément évident à lire mais on trouve à se mettre sous la dent !

Le Capital ? J'avoue qu'il me faudrait une bonne raison de m'y plonger. Il y a tellement de livres qui me tentent plus ! nutella

_________________
On devrait toujours être légèrement improbable. O. Wilde

helrip
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Nasopi le Lun 20 Déc 2010 - 8:43

Moi, celle qui m'énerve, c'est ma belle-mère, qui me reproche de toujours lire des vieilleries au lieu de m'intéresser à la littérature moderne (entendre : Northomb, Lévy et compagnie...) furieux . Du coup, je n'ose plus lire quand je vais chez elle, à chaque fois je suis sûre d'avoir des remarques. Elle m'a même sorti un jour, parce que j'avais le malheur de relire Les Misérables pour la énième fois : "Victor Hugo ? Mais finalement, pourquoi il est resté célèbre, celui-là ?" Rolling Eyes

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par totoro le Lun 20 Déc 2010 - 9:09

Laisse tomber Nasopi, il y a des tas de gens qui ne comprennent pas que l'on puisse lire pour le style autant que pour l'histoire (et qui ne voient pas la différence entre l'acriture de Musso et celle de Hugo).

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par harry james le Lun 20 Déc 2010 - 10:03

je vous rejoins tous à propos de musso, levy et compagnie, que j'achète pourtant en masse pour madame james qui en lit 3 ou 4 en même temps... mais qui lève les yeux au ciel lorsque j'étudie Voltaire avec mes 4èmes..... Gné

sinon moi Ulysse j'ai bien aimé, surtout vers la fin Lool mais à l'époque, lire m'occupait 7 à 8 heures par jour....

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Nasopi le Lun 20 Déc 2010 - 10:04

Laisse tomber Nasopi, il y a des tas de gens qui ne comprennent pas que l'on puisse lire pour le style autant que pour l'histoire (et qui ne voient pas la différence entre l'acriture de Musso et celle de Hugo).

Oui, mais ce qui m'énerve, c'est qu'elle pense que je fais exprès pour crâner et faire mon intello ! Du coup, je n'ose plus lire chez elle Rolling Eyes .
Elle n'est pas bête, pourtant ; c'est même une scientifique de renom, mais alors tout ce qui est littérature Rolling Eyes ...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par LNSAG le Lun 20 Déc 2010 - 10:32

Ah ben ça, les sciences, ça vous ruine une tête ! yesyes

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par lulucastagnette le Lun 20 Déc 2010 - 10:36

J'avoue que je suis comme Sérafina, je lis, je lis, je lis...
Je ne dis pas "je ne lirai jamais machin ou truc", surtout avant d'avoir essayé.
Jamais lu de Lévy ni de Musso, mais j'ai lu Pancol, Gavalda, Schmitt... Lectures détente, lectures de plage.

Le livre que je n'ai jamais réussi à finir malgré deux tentatives, c'est Le Lys dans la vallée, et Dieu sait pourtant que j'aime Balzac.

J'ai eu ma période Robbe-Grillet... J'ai adoré La Jalousie mais détesté Le voyeur.
J'ai été très surprise de trouver du plaisir à lire certains "nouveaux romans".

Ce que je ne sais pas lire, ce sont les recueils de poésie.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Hermione0908 le Lun 20 Déc 2010 - 15:14

sérafina a écrit:Je suis capable de lire n'importe quoi, la notice de l'aspirateur si par hasard il n'y a rien d'autre (c'est du vécu, c'est une addiction totalement incontrôlable et légèrement handicapante au quotidien), alors si un jour je me trouve sans bouquin à moi sous la main (impossible ceci dit, il y en a dans la voiture, dans mon sac à main, dans mon sac de cours, dans les valises, ...), et bien je lirai ce que je trouve, et si c'est Musso, ou la biographie de Chabal, ben tant pis. Embarassed

Là je me reconnais, on est au moins deux. Au petit dèj, je suis capable de lire la liste des ingrédients de mes céréales si je n'ai rien d'autre à lire.

En revanche, et là, je suis à peu près sûre que je vais me faire taper par l'un ou l'autre, j'ai jamais réussi à passer les 20 premières pages de Du côté de chez Swann . Pourtant, je jure que j'ai essayé.
Belle du seigneur, j'ai pas réussi non plus.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par JPhMM le Lun 20 Déc 2010 - 15:32

@LNSAG a écrit:Ah ben ça, les sciences, ça vous ruine une tête ! yesyes
Fais gaffe à ce que tu dis toi ! diable

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Leil le Lun 20 Déc 2010 - 15:34

Hum, c'est surtout des bouquins fraîchement sortis dont je n'aime pas l'auteur ... je n'arriverais pas à faire l'impasse sur le personnage public. C'est bête, je sais. Wink

_________________
http://www.bricabook.fr/

Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par Passerose le Mar 21 Déc 2010 - 8:59

@LNSAG a écrit:Je ne parviens pas à comprendre comment vous n'arrivez pas à lire certains "classiques" de la littérature. Laughing
Même Mein Kampf, lu pour ma culture personnelle et générale et non pas adhésion il y a un certain temps déjà.
Et puis La Bible et le Capital lus très jeune pour le premier, beaucoup plus tardivement pour le second. Je pense que ces deux derniers font en quelque sorte partie des textes fondateurs, à avoir lu au moins une fois dans sa vie (courage pour Marx quand même, il faut s'accrocher).
Je n'ai lu qu'un seul, un de trop, Musso, dont j'ai oublié le titre, jamais lu Lévy ni Nothomb, cette pseudo"""""littérature""""" m’écœure.

Comme là, ce sont de mes (non-)lectures qu'il s'agit, je réponds. J'ai lu une grande partie de l'Ancien Testament, parce que je l'enseigne en 6e, mais quand j'arrive au Lévitique et que je dois me taper toutes les tribus et leurs branches et descendants, ainsi que les proportions du temple, j'ai du mal. J'ai un autre handicap en lecture que celui de Sérafina ((lire tout ce qui me tombe sous la main), c'est que j'ai du mal à "sauter" des passages. Je me force à lire dans la continuité. Et puis, j'admets que j'hérite d'une culture judéo-chrétienne et retrouve les références dans la peinture et la littérature, mais je suis athée profonde, élevée dans l'ignorance totale de la religion. Donc, en soi, ce n'est pas ce qui me parle le plus.
Ce n'est pas une question de difficulté, mais d'ennui. J'ai actuellement peu de temps pour lire, je préfère profiter de mes lectures.
Il existe peut-être une étape de notre vie, un âge, où certaines lectures entrent davantage en conjonction avec ce que nous vivons, se mettent tout naturellement sur notre chemin.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les livres que vous ne lirez jamais.

Message par DH le Mar 21 Déc 2010 - 9:22

@Hermione0908 a écrit:
sérafina a écrit:Je suis capable de lire n'importe quoi, la notice de l'aspirateur si par hasard il n'y a rien d'autre (c'est du vécu, c'est une addiction totalement incontrôlable et légèrement handicapante au quotidien), alors si un jour je me trouve sans bouquin à moi sous la main (impossible ceci dit, il y en a dans la voiture, dans mon sac à main, dans mon sac de cours, dans les valises, ...), et bien je lirai ce que je trouve, et si c'est Musso, ou la biographie de Chabal, ben tant pis. Embarassed

Là je me reconnais, on est au moins deux. Au petit dèj, je suis capable de lire la liste des ingrédients de mes céréales si je n'ai rien d'autre à lire.

En revanche, et là, je suis à peu près sûre que je vais me faire taper par l'un ou l'autre, j'ai jamais réussi à passer les 20 premières pages de Du côté de chez Swann . Pourtant, je jure que j'ai essayé.
Belle du seigneur, j'ai pas réussi non plus.

ah!!!!!!!!!!!!!!! yesyes j'suis pas la seule!!!!!
depuis que je sais lire, je fais ça.... Et quand les repas étaient interminables, je tentais de "deviner" combien il y avait de e par exemple sur la bouteille, de a etc... Et, petite, j'essayais -sans savoir que ça existait- de composer des phrases en enlevant tellle ou telle lettre...
en ce moment, je ne lis plus rien de littéraire (parce que je manque de temps et il me faut bien en prendre sur qqch pour les travaux) mais je continue de lire...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum