Devenir enseignant aujourd'hui

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 15:09

ils recrutent, en Irlande?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par nhebbek le Mar 21 Déc 2010 - 15:31

@deroute a écrit:
J'ai peur de réaliser un jour que je me suis plantée magistralement et qu'en plus on m'avait prévenu...

Fais gaffe au mariage... il y en a qui finissent en divorce!
Marche pas pied-nus... tu vas t'enrhumer!!
professeur

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par deroute le Mar 21 Déc 2010 - 15:42

Je suis sure que si j'annonçais mon mariage on m'encouragerait beaucoup plus que quand j'annonce vouloir être prof...
Le pire c'est en salle des profs et sur ce forum aussi, j'ai quand même l'impression que ce métier est une plaie et que la plupart des profs ne sont pas très contents de l'excercer.
Quand je lis Amaliah ça me rassure bien sur mais j'entends souvent "je n'aimerais pas débuter maintenant etc" et après on se demande pourquoi je m'angoisse...

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Amaliah le Mar 21 Déc 2010 - 15:57

Ah c'est sûr que quand je repense au bruit que j'ai pu avoir lors de mon année de stage, avec une gentille classe de 6° lambda, je n'ose imaginer ce que ça aurait été avec 18h de cours...
Maintenant, huit ans après, tout va beaucoup mieux et je gère des classes bien plus difficiles que cette 6° de stage!
Pour nuancer mon propos, je dois reconnaître que je suis agrégée et qu'une classe de moins et 400€ de plus par mois environ, ça compte, d'autant plus que j'ai connu 21h de cours en lycée quand j'étais certifiée (l'année après mon stage en 6°!)! Smile

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par lene75 le Mar 21 Déc 2010 - 16:44

@deroute a écrit:J'ai peur de réaliser un jour que je me suis plantée magistralement et qu'en plus on m'avait prévenu...

topela

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par sand le Mar 21 Déc 2010 - 16:52

Le forum sert d'exutoire, mais la journée d'un prof est aussi faite de grandes satisfactions. Ca dépend des journées, c'est vrai !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par cristal le Mar 21 Déc 2010 - 17:03

Moi je vois le bon côté des choses : les vacances! aag

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par deroute le Mar 21 Déc 2010 - 17:05

Moi aussi Cristal, je savoure en ce moment... Je n'en pouvais vraiment plus la dernière semaine, je saturais et le soir même, mon ami avait prévu un petit diner avec foie gras et hop je n'y pensais déjà plus...

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Felicie le Mar 21 Déc 2010 - 17:21

@roxanne a écrit:
@frankenstein a écrit:
@Thalie a écrit:On est tous d'accord mais se barrer où ? Croyez-vous que l'herbe est plus verte ailleurs ? Dans le privé par exemple ? C'est une douce plaisanterie ! Tous les posts sur les voies pour fuir constatent le peu de possibilités.
Oui, certaines entreprises offrent encore de bons salaires et des conditions acceptables... Rolling Eyes
oui oui ...Et pas de pression, d'horaires de dingue, de peur de se faire virer du jour au lendemain...Bien sûr ..Et en plus , ça tombe bien , ils n'attendent que nous ...

Ça tombe bien, après de de nombreuses années de bons et loyaux services, j'ai laissé ma place ....

@roxanne a écrit:Je partage dans l'ensemble et pourtant j'ai eu un vrai parcours du combattant pour y arriver.Après , c'est sûr que ce n'est pas facile , qu'on peut en avoir marre , mais comme dans tous les boulots.Et complétement idéaliser le privé me semble ne pas correspondre à une réalité

on a toujours l'impression que l'herbe est plus verte ailleurs ... C'est pour cela que j'ai passé le CAPET en 2009.
J'ai eu la chance d'avoir une formation pédagogique avec un tuteur tout à fait sympa et dévoué, j'ai beaucoup appris, (mais il m'en reste encore à apprendre).
J'ai bénéficié d'un reclassement relatif à une partie de mon ancienneté, je ne démarre donc pas au bas de l'échelle, et même si on n'a pris en compte que quelques années je gagne plus que dans le privé. Pourtant j'ai fait la plupart de mes études au CNAM, école d'ingénieur plutôt cotée sur le marché de l'emploi.
On ne m'appelle plus pendant mes congés, ou le soir, ou à 6 h du matin parce qu'il y a un problème à résoudre. Le travail que je fais à la maison, c'est moi qui en décide, pas mon patron. Personne pour me demander quatre fois par jour où en est le travail plus urgent que l'urgent précédent qui n'est pas terminé.
Toutefois j'ai beaucoup de travail à la maison comme tous ceux qui débutent, mais je pense que ce sera plus facile les années suivantes. Des gamins que je trouve parfois plutôt ch***ts, mais finalement je les aime bien. (Je suis dans un petit collège rural, pas de délinquance. Même s'il y a quelques cas, les élèves sont globalement respectueux).

Je suis très heureuse de mon choix, j'aime ce que je fais.
(Pourvu que ça dure).


Felicie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par invitédn le Mar 21 Déc 2010 - 17:27

ben salut! désolé de prendre le train en marche! à la lecture des précédents poste, je ressens un léger mécontentement de la masse ^^
moi perso je suis quelqu'un d'assez peu exigeant! tant que mon taf m'occupe et qu'on n'essaie pas de me prendre pour un pigeon çà me va! et je pense que là j'aime l'enseignement, mais si le personnel administratif de mon établissement venait à changer ( en pire) je n'envisage que deux voies: changer d'établissement, ou alors retourner travailler dans l'informatique.

mais sinon faut avouer qu'en dépit de la pénibilité du taf ,la satisfaction du travail bien fait quand on voit les progrès réalisés avec certains élèves ou les orientations réussies cela compense les déboires quotidiens. Mais je pense que j'ai ce regard surement aussi parce que je suis PP de classes de 3eme depuis 2 ans ( çà a mis du piment dans ma vie ^^ )

_________________
nemo auditur suam propriam turpitudinem allegans!  Rolling Eyes

invitédn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par JPhMM le Mar 21 Déc 2010 - 17:53

Après la longue période gouvernementale "je me fais les profs", au moins il semble que nous soyons vraiment passé à une étape suivante : la réaction "désaffection pour le métier". Il était temps...

Ma question : en supposant qu'il n'y ait plus assez de personnes pour faire ce métier si privilégié... que va-t-il se passer après ? Les profs vont-ils continuer à s'en prendre plein la gue*le ? ou bien va-t-il y avoir une réaction pour essayer de sauver quelques pots cassés ? Honnêtement, je n'en ai pas la moindre idée...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 17:58

@JPhMM a écrit:Après la longue période gouvernementale "je me fais les profs", au moins il semble que nous soyons vraiment passé à une étape suivante : la réaction "désaffection pour le métier". Il était temps...

tout à fait. Moi aussi j'attendais...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Reine Margot le Mar 21 Déc 2010 - 17:58

@JPhMM a écrit:Après la longue période gouvernementale "je me fais les profs", au moins il semble que nous soyons vraiment passé à une étape suivante : la réaction "désaffection pour le métier". Il était temps...

Ma question : en supposant qu'il n'y ait plus assez de personnes pour faire ce métier si privilégié... que va-t-il se passer après ? Les profs vont-ils continuer à s'en prendre plein la gue*le ? ou bien va-t-il y avoir une réaction pour essayer de sauver quelques pots cassés ? Honnêtement, je n'en ai pas la moindre idée...

si l'on regarde les pays anglo-saxons, on peut envisager le pire: de moins en moins de titulaires et recours massif à des vacataires pas formés.
Aux USA dans certains endroits on n'arrive pas à trouver de profs. Et Obama a dit que les mauvais profs devaient être rendus responsables de l'échec de l'école aux Etats-Unis, alors que le métier de prof y est 100 fois pire qu'ici. On leur tape dessus avec le dernier mépris, très loin, malgré les mauvais résultats du pays, et le manque de profs, d'améliorer leur situation. c'est je pense ce qui nous attend.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par deroute le Mar 21 Déc 2010 - 17:59

No

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 18:01

on fait bien de se casser alors, hein marquise?
franchement, pour paraphraser Goebbels "wenn die Demokratie so dumm ist..." (trad: "si la démocratie est stupide à ce point" -de laisser les antidémocrates s'emparer du pouvoir)
faudra pas que les responsables politiques chialent à cause de PISA ou de la désaffection des étudiants pour l'enseignement.

(ya pas de smiley qui fait un bras d'honneur?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Reine Margot le Mar 21 Déc 2010 - 18:02

moi j'ai fait un mauvais cas pratiques cet am, et je stresse d'avance. je VEUX me casser, bon sang!!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 18:03

moi j'attends toujours que ces imbéciles des impôts publient les résultats d'admissibilité annoncés le... 17. Si si...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par John le Mar 21 Déc 2010 - 18:05

Lorica a écrit:moi j'attends toujours que ces imbéciles des impôts publient les résultats d'admissibilité annoncés le... 17. Si si...
Ah bah les Impôts en retard, c'est la meilleure ! :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 18:13

dingue, hein?
ils ont mis tous les éclopés dans le service qui organise les concours Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par JPhMM le Mar 21 Déc 2010 - 18:55

marquisedemerteuil a écrit:
@JPhMM a écrit:Après la longue période gouvernementale "je me fais les profs", au moins il semble que nous soyons vraiment passé à une étape suivante : la réaction "désaffection pour le métier". Il était temps...

Ma question : en supposant qu'il n'y ait plus assez de personnes pour faire ce métier si privilégié... que va-t-il se passer après ? Les profs vont-ils continuer à s'en prendre plein la gue*le ? ou bien va-t-il y avoir une réaction pour essayer de sauver quelques pots cassés ? Honnêtement, je n'en ai pas la moindre idée...

si l'on regarde les pays anglo-saxons, on peut envisager le pire: de moins en moins de titulaires et recours massif à des vacataires pas formés.
Aux USA dans certains endroits on n'arrive pas à trouver de profs. Et Obama a dit que les mauvais profs devaient être rendus responsables de l'échec de l'école aux Etats-Unis, alors que le métier de prof y est 100 fois pire qu'ici. On leur tape dessus avec le dernier mépris, très loin, malgré les mauvais résultats du pays, et le manque de profs, d'améliorer leur situation. c'est je pense ce qui nous attend.

C'est le cercle vicieux.
Plus les profs seront traités de la sorte (comme de la ***), moins il y en aura, pire seront les résultats scolaires, plus les profs seront etc...

Un jour peut-être quelqu'un se posera la seule vraie question : qu'attend ce pays pour avoir de vraies exigences concernant ses propres enfants ? un pays incapable d'enseigner dignement à la chair de sa chair a bien du souci à se faire...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Reine Margot le Mar 21 Déc 2010 - 19:00

ce qu'il y a c'est que les élites qui nous gouvernent auront toujours moyen de mettre leurs enfants dans des bahuts d'élite genre école alsacienne, alors les autres...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par lene75 le Mar 21 Déc 2010 - 20:20

Oui, aux États-Unis, si on veut faire quelque chose de sa vie, mieux vaut ne pas aller dans les écoles publiques. D'ailleurs, vous connaissez les noms de beaucoup d'universités américaines publiques (oui, ça existe) ?

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Zelda le Mer 22 Déc 2010 - 11:07

@lene75 a écrit:Oui, aux États-Unis, si on veut faire quelque chose de sa vie, mieux vaut ne pas aller dans les écoles publiques.

En ce qui concerne le second degré, il faut nuancer un peu selon la localisation: il existe encore des écoles/collèges/ lycées qui proposent un enseignement correct, avec des bonnes et des mauvaises classes, comme chez nous.

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Leclochard le Mer 22 Déc 2010 - 11:29

Lorica a écrit:ils recrutent, en Irlande?

Ils vont virer ou/et baisser les salaires maintenant, vu leur problème dette -idem en Angleterre.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par Docteur OX le Mer 22 Déc 2010 - 23:16

Bonne synthèse. 17/20. Poursuivez vos efforts.


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devenir enseignant aujourd'hui

Message par John le Mer 22 Déc 2010 - 23:21

Oh non, Ménard à 23h20, deux jours avant Noël, Docteur Ox tu n'as aucune pitié. Aucune !

Bon, je l'ai quand même écouté, et il n'a pas dit trop de bêtises pour un ahuri de son acabit, c'est déjà pas si mal.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum