Quel interêt d'être prof ?

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 11:57

"Parfois , je trouve qu'il faut aussi regarder ce qui se passe autour de nous .."

Supputes-tu que je ne le ferais pas ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 12:08

"Lis le dernier rapport concernant les rythmes scoalires : il n'y a plus de disciplines. Les "matières" sont qualifiées de "lobbys discipliniares" (sic). Il n'y plus de disciplines ni de EDT : il y a des projets. Ca peut être bien ou non, mais ce n'est pas la même approche. Il faut maintenant en être conscient avant d'entrer dans le métier : choisir d'enseigner parce que tu aimes l'HG est un mauvais plan."

Bien sûr !
Et d'ailleurs, qui enseigne aujourd'hui ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lalilala le Mer 29 Déc 2010 - 13:33

@roxanne a écrit:et oui...au hasard la caissière qui le jour de Noel était au bord des larmes parce que ça faisait 6 heures NON STOP qu'elle était à la caisse et qu'elle n'avait pas eu le droit même une pause pipi...Parfois , je trouve qu'il faut aussi regarder ce qui se passe autour de nous ..


Je suis bien d'accord avec toi, il y a des boulots bien plus pénibles ou dangereux et moins bien payés. Je rebondis juste sur ce que t'as dit : l'année dernière j'ai passé une année de stage affreuse et on me disait "mais franchement, y'a quand même bien pire comme boulot" et on me donnait souvent l'exemple des caissières...J'ai été caissière deux petits mois pendant les grandes vacances une année à Cultura. C'était la période des fournitures scolaires (les gens qui débarquent à la caisse en te jetant 3 tonnes de stylos et cahiers tous différents sans étiquettes et qui te fusillent du regard parce que t'es obligée d'appeler tes collègues dans les rayons toutes les 30sec. pour avoir le code de tel truc) et je me souviens qu'il y avait une caisse qui faisait accueil (public et téléphone), consigne, billetterie, paquets cadeaux, gonflage de ballons pour les petits. Celle qui s'y trouvait (il y avait un roulement) faisait tout ça à la fois et à certaines heures avec les fournitures et les gens désagréables (vraiment ils se permettent tout à la caisse, on est vraiment de la merde pour certains) il y avait vraiment de quoi péter les plombs, sortir et chialer. Je prenais jamais de pause (j'en demandais pas en même temps), j étais en permanence debout (pas de siège), une fois je suis tombée dans les pommes d ailleurs et j'étais payée comme une sous-merde. Et ben l'année dernière, on m'a tellement enfoncée, j'étais tellement MAL que j'aurais donné n'importe quoi pour retourner là-bas!! Tout est relatif, personne ne se trouve dans la même situation, personne ne vit les choses de la même manière. Je trouve dommage de toujours dire "y'a pire"...oui dans l'ensemble, vu de l'extérieur, mais certains font des boulots pénibles et sont heureux, d'autres font des boulots plus avantageux, plus confortables et sont malheureux. On ne peut pas comparer.

(Cette année, ça me plaît bien, pas envie de retourner à Cultura ^^)

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lalilala le Mer 29 Déc 2010 - 13:44

Lis tout Dani....ce que je veux dire c'est que ça sert à rien de comparer. Il y a des boulots mieux payés, moins dangereux, moins usants peut-être mais pas forcément plus agréables à vivre au quotidien.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 13:47

Mon message a été supprimé entre les deux derniers de lallilala.
J'écrivais "il se dit même qu'il y a des "boulots" moins pénibles moins dangereux et mieux payés". Wink

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lalilala le Mer 29 Déc 2010 - 13:49

oui j'ai eu le temps de le voir Wink

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 13:49

@lalilala a écrit:Lis tout Dani....ce que je veux dire c'est que ça sert à rien de comparer. Il y a des boulots mieux payés, moins dangereux, moins usants peut-être mais pas forcément plus agréables à vivre au quotidien.

Rien ne sert à rien. Et tout est dans tout. Wink

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 14:05

De manière plus sérieuse, je pense au risque de me faire aboyer dessus, qu'il serait grand temps de parler de "boulot", de "job", de "prof". Je suis professeur, pour peu de temps, encore, j'espère, car ce métier n'existe plus à l'EN. Il a été transformé en éxécutant des basses oeuvres, je parle des politiques visant à crétiniser la population, qui sont en train de gagner la bataille. Peut-être pas la guerre, mais la bataille, pas de doute.

Je pense qu'il est temps de cesser au nom du "c'est pire ailleurs", qui est la marque de la soumission, de se contenter d'une existence professionnelle au rabais. Faire de la garderie n'est pas ce que nous souhaitions, au départ.
Encaisser coups, insultes, et humiliations sans mot dire, ou en sachant qu'en cas contraire, on s'expose aux représailles et aux calomnies, non plus.

Mais pour dire le vrai, je vois bien que ce n'est pas demain que je vais engager la mobilisation générale à l'EN

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 14:46

@roxanne a écrit:et oui...au hasard la caissière qui le jour de Noel était au bord des larmes parce que ça faisait 6 heures NON STOP qu'elle était à la caisse et qu'elle n'avait pas eu le droit même une pause pipi...Parfois , je trouve qu'il faut aussi regarder ce qui se passe autour de nous ..

Comparaison n'est pas raison...est surtout pas une raison de taire ce qui ne va pas dans notre métier (qui concerne aussi les enfants de la caissière)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 14:48

@Dani a écrit:De manière plus sérieuse, je pense au risque de me faire aboyer dessus, qu'il serait grand temps de parler de "boulot", de "job", de "prof". Je suis professeur, pour peu de temps, encore, j'espère, car ce métier n'existe plus à l'EN. Il a été transformé en éxécutant des basses oeuvres, je parle des politiques visant à crétiniser la population, qui sont en train de gagner la bataille. Peut-être pas la guerre, mais la bataille, pas de doute.

Je pense qu'il est temps de cesser au nom du "c'est pire ailleurs", qui est la marque de la soumission, de se contenter d'une existence professionnelle au rabais. Faire de la garderie n'est pas ce que nous souhaitions, au départ.
Encaisser coups, insultes, et humiliations sans mot dire, ou en sachant qu'en cas contraire, on s'expose aux représailles et aux calomnies, non plus.
Mais pour dire le vrai, je vois bien que ce n'est pas demain que je vais engager la mobilisation générale à l'EN

+1000

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 15:02

Et bien désolée je sais "comparaison n'est pas raison " et ce n'est pas parce que c'est pire ailleurs qu'on ne doit pas se plaindre .Ok.D'accord avec ça et je n'ai d'ailleurs jamais dit le contraire.Il n'empêche que , en tout cas pour ma part , je ne me sens pas "rabaissée ni humiliée " dans mon travail, je n'encaisse pas "coups, insultes, et humiliations sans mot dire, ou en sachant qu'en cas
contraire, on s'expose aux représailles et aux calomnies,".Je ne nie pas que cela existe, mais non ce n'est pas mon quotidien, ni celui je pense d'une partie des enseignants.Et oui je me sens privilégiée par rapport à la caissière ne serait-ce que malgré tout je suis considérée, je fais un boulot stimulant intellectuellement .Alors , je ne vis pas au pays de Candy , j'ai des difficultés aussi , je ne suis pas fan de tout ce fatras de "socles et compagnie", et mon parcours fut plus que laborieux .Malgré tout, je donne aussi mon point de vue, mon témoignage , qui tout de même ne doit pas être complétement isolé .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 15:12

Encore une fois il est question de dépasser les expériences personnelles et de voir si oui ou non de manière générale les conditions de ce métier se dégradent. je crois, pour avoir fait un certain nombre d'établissements, que même dans les très calmes ça évolue, les collègues le disent.

Et surtout la question est de savoir quelle est notre conception du métier. Sommes-nous là pour transmettre des savoirs ou bien pensons-nous que l'éducatif fait partie du boulot? je fais partie de ceux qui pensent que mettre de l'éducatif dans le boulot est la perte du métier, de son sens.
car c'est donner le pouvoir aux élèves, lentement mais sûrement. Tu n'es peut-être pas touchée par les humiliations et les insultes Roxanne, mais de manière générale, elles se multiplient, ce qui montre que la voie suivie depuis des années, qui veut que ce soit au prof de s'adapter à l'élève perturbateur et non à l'élève de corriger son comportement, est une impasse.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Amaliah le Mer 29 Déc 2010 - 15:13

@Dani a écrit:"Lis le dernier rapport concernant les rythmes scoalires : il n'y a plus de disciplines. Les "matières" sont qualifiées de "lobbys discipliniares" (sic). Il n'y plus de disciplines ni de EDT : il y a des projets. Ca peut être bien ou non, mais ce n'est pas la même approche. Il faut maintenant en être conscient avant d'entrer dans le métier : choisir d'enseigner parce que tu aimes l'HG est un mauvais plan."

Bien sûr !
Et d'ailleurs, qui enseigne aujourd'hui ?

Moi! Et je ne suis pas la seule!

@roxanne a écrit:Et bien désolée je sais "comparaison n'est pas raison " et ce n'est pas parce que c'est pire ailleurs qu'on ne doit pas se plaindre .Ok.D'accord avec ça et je n'ai d'ailleurs jamais dit le contraire.Il n'empêche que , en tout cas pour ma part , je ne me sens pas "rabaissée ni humiliée " dans mon travail, je n'encaisse pas "coups, insultes, et humiliations sans mot dire, ou en sachant qu'en cas
contraire, on s'expose aux représailles et aux calomnies,".Je ne nie pas que cela existe, mais non ce n'est pas mon quotidien, ni celui je pense d'une partie des enseignants.Et oui je me sens privilégiée par rapport à la caissière ne serait-ce que malgré tout je suis considérée, je fais un boulot stimulant intellectuellement .Alors , je ne vis pas au pays de Candy , j'ai des difficultés aussi , je ne suis pas fan de tout ce fatras de "socles et compagnie", et mon parcours fut plus que laborieux .Malgré tout, je donne aussi mon point de vue, mon témoignage , qui tout de même ne doit pas être complétement isolé .

Entièrement d'accord avec ce que dit Roxanne! topela

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 15:18

Oui ça se dégrade (encore que pour ma part , je travaille dans de meilleures conditions aujourd'hui qu'à mes débuts mais évidemment je dois être une exception).C'est assez amusant de me dire de dépasser les expériences personnelles alors que chacun ne fait que ça sur ce post (et c'est normal d'ailleurs).C'est juste que parfois , je me sens un peu en décalage avec ces plaintes perpétuelles que je lis et qui ne correspondent pas à MA réalité du métier.Et j'estime avoir le droit de le dire aussi.Le droit et la légitimité du haut de mes 14 ans d'ancienneté et de mes 27 bahuts.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 15:18

je crois, après y voir bcp réfléchi, que les profs heureux et épanouis dans ce métier ont ceux qui privilégient le contact avec les ados, l'aspect affectif et éducatif. et qui aiment ce métier pour la relation affective aux ados. cela leur permet de transmettre (quand c'est possible) des savoirs.

Mais pourquoi est-il devenu impossible d'enseigner sans implication affective? car il est impossible de tenir les élèves pour responsables de leurs actes, et de les sanctionner en tant que tels. c'est donc au prof d'être suffisamment souple, de se faire accepter des élèves, se plier à eux, et non l'inverse. malheur au prof qu'ils n'aiment pas! c'est le monde à l'envers.


l'affectif fontionne un temps, en effet, mais sur le long terme c'est les élèves qui décident: qui ils aiment ou pas, quel prof est bon ou pas...pas étonnant que certains veuillent faire noter les profs par leurs élèves!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lalilala le Mer 29 Déc 2010 - 15:19

marquisedemerteuil a écrit:Encore une fois il est question de dépasser les expériences personnelles et de voir si oui ou non de manière générale les conditions de ce métier se dégradent. je crois, pour avoir fait un certain nombre d'établissements, que même dans les très calmes ça évolue, les collègues le disent.

Et surtout la question est de savoir quelle est notre conception du métier. Sommes-nous là pour transmettre des savoirs ou bien pensons-nous que l'éducatif fait partie du boulot? je fais partie de ceux qui pensent que mettre de l'éducatif dans le boulot est la perte du métier, de son sens.
car c'est donner le pouvoir aux élèves, lentement mais sûrement. Tu n'es peut-être pas touchée par les humiliations et les insultes Roxanne, mais de manière générale, elles se multiplient, ce qui montre que la voie suivie depuis des années, qui veut que ce soit au prof de s'adapter à l'élève perturbateur et non à l'élève de corriger son comportement, est une impasse.

+1

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 15:20

oui, mais justement on peut partir d'une expérience personnelle, et essayer de comprendre pourquoi ça se passe comme ça (en bien ou en mal), en élargissant son point de vue aux vécus des autres collègues (y compris ceux éloignés du mien, voir post précédents)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lalilala le Mer 29 Déc 2010 - 15:23

marquisedemerteuil a écrit:je crois, après y voir bcp réfléchi, que les profs heureux et épanouis dans ce métier ont ceux qui privilégient le contact avec les ados, l'aspect affectif et éducatif. et qui aiment ce métier pour la relation affective aux ados. cela leur permet de transmettre (quand c'est possible) des savoirs.

Mais pourquoi est-il devenu impossible d'enseigner sans implication affective? car il est impossible de tenir les élèves pour responsables de leurs actes, et de les sanctionner en tant que tels. c'est donc au prof d'être suffisamment souple, de se faire accepter des élèves, se plier à eux, et non l'inverse. malheur au prof qu'ils n'aiment pas! c'est le monde à l'envers.


l'affectif fontionne un temps, en effet, mais sur le long terme c'est les élèves qui décident: qui ils aiment ou pas, quel prof est bon ou pas...pas étonnant que certains veuillent faire noter les profs par leurs élèves!

Ceux qui sont épanouis sont ceux qui arrivent à relativiser et ne s'impliquent pas trop affectivement je pense. J'ai l'exemple de mon père qui n'a aucun souci, pas de déprime, rien, tout va bien, c'est pas le monde des bisounours non plus, juste son boulot et à la maison il n'en parle jamais. C'est quelqu'un qui n'est pourtant pas apprécié de tous ses élèves (ceux qui n'ont aucun humour! Je l'ai eu en cours, il y avait beaucoup de 15ème degré dans ce qu'il disait mais forcément, quand on est susceptible, ça passe pas), on l'adore ou on le déteste et visiblement c'est pas un problème pour lui.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 15:24

Mais Marquise, j'ai eu du mal avec ce côté "affectif" maintenant avec l'âge et l'expérience , j'arrive mieux à le gérer tout en étant intraitable sur les exigences .Et c'est là qu'étonnamment le retour arrive :"merci de nous avoir fait travailler" je l'entends e plus en plus souvent.J'ai mis un peu de temps à arriver à cet équilibre (fragile certes) : sévérité n'empêche pas bienveillance .Mais , enseigner c'est tout de même aller vers l'autre , vers l'ado cet être si agaçant parfois, et ça ce n'est pas nouveau.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 15:28

Oui mais il fut un temps où un prof pas forcément hyper à l'aise avec le côté affectif ne se faisait pas bordéliser pour autant, c'est là que le bât blesse...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lalilala le Mer 29 Déc 2010 - 15:31

mon père est toujours enseignant

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 15:31

Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Amaliah le Mer 29 Déc 2010 - 15:39

marquisedemerteuil a écrit:je crois, après y voir bcp réfléchi, que les profs heureux et épanouis dans ce métier ont ceux qui privilégient le contact avec les ados, l'aspect affectif et éducatif. et qui aiment ce métier pour la relation affective aux ados. cela leur permet de transmettre (quand c'est possible) des savoirs.

Je ne ressens pas du tout la même chose, Marquise. Ce que j'aime le plus dans mon métier, c'est ma matière et ensuite j'aime la transmettre aux élèves. Et je me réjouis de voir un élève ultra faible essayer de faire de son mieux et progresser même si ces progrès sont bien dérisoires.

Mais pourquoi est-il devenu impossible d'enseigner sans implication affective? car il est impossible de tenir les élèves pour responsables de leurs actes, et de les sanctionner en tant que tels. c'est donc au prof d'être suffisamment souple, de se faire accepter des élèves, se plier à eux, et non l'inverse. malheur au prof qu'ils n'aiment pas! c'est le monde à l'envers.

Là non plus, je ne vois pas du tout les choses comme toi. Dans ma classe, un élève est reponsable de sa bêtise et chacun sait que je ne lâche pas l'affaire, certes dans mon collège on n'est pas lâché par la CPE et la chef mais les élèves doivent assumer leurs actes et leurs paroles. Oui, il faut que le prof soit souple, mais pour moi c'est de la bienveillance naturelle envers les élèves conjuguée à l'art de désamorcer les conflits et cela s'acquiert petit à petit, enfin du moins dans mon cas. Je sais être "gentille" tout en étant exigeante. L'un n'implique pas de renoncer à l'autre, au contraire l'un permet l'autre.

l'affectif fontionne un temps, en effet, mais sur le long terme c'est les élèves qui décident: qui ils aiment ou pas, quel prof est bon ou pas...pas étonnant que certains veuillent faire noter les profs par leurs élèves!

Là n'est pas la question: le prof est là pour faire travailler et non pour se faire aimer, même si dans l'idéal les élèves apprennent mieux quand ils aiment le prof, on en a tous fait l'expérience en tant qu'élève et que pour le prof toujours en quête de reconnaissance, il est toujours plus réjouissant de voir ses élèves lui témoigner des marques d'affection quelconques. Mais je relativise aussi en pensant aux caissières qui sont toute la journée au contact de clients parfois désagréables et malpolis et qui n'ont aucune reconnaissance de leur travail.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Amaliah le Mer 29 Déc 2010 - 15:39

@roxanne a écrit:Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

Décidément on est en phase, Roxanne!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 16:31

@roxanne a écrit:Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

Les élèves d'autrefois n'étaient pas parfaits...on ne les laissait pas faire, simplement. les élèves d'aujourd'hui sont simplement ce que sont n'importe quels gamins quand on les laisse faire...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 16:31

@lalilala a écrit:mon père est toujours enseignant

sans doute qu'il a trouvé un mode de relation justement (cet humour distancié)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum