Quel interêt d'être prof ?

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 16:31

@lalilala a écrit:mon père est toujours enseignant

sans doute qu'il a trouvé un mode de relation justement (cet humour distancié)

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 16:45

@Amaliah a écrit:Je ne ressens pas du tout la même chose, Marquise. Ce que j'aime le plus dans mon métier, c'est ma matière et ensuite j'aime la transmettre aux élèves. Et je me réjouis de voir un élève ultra faible essayer de faire de son mieux et progresser même si ces progrès sont bien dérisoires.

J'aime également ma matière avant tout. Et moi aussi j'essaie de faire progresser les élèves faibles...mais j'ai l'impression de passer plus de temps à faire le flic qu'à cela justement..

Là non plus, je ne vois pas du tout les choses comme toi. Dans ma classe, un élève est reponsable de sa bêtise et chacun sait que je ne lâche pas l'affaire, certes dans mon collège on n'est pas lâché par la CPE et la chef mais les élèves doivent assumer leurs actes et leurs paroles. Oui, il faut que le prof soit souple, mais pour moi c'est de la bienveillance naturelle envers les élèves conjuguée à l'art de désamorcer les conflits et cela s'acquiert petit à petit, enfin du moins dans mon cas. Je sais être "gentille" tout en étant exigeante. L'un n'implique pas de renoncer à l'autre, au contraire l'un permet l'autre.

Ah, le soutien de l'administration...tu as de la chance de l'avoir! Sinon, je sais bien qu'aujourd'hui on ne peut plus enseigner sans ce désamorçage des conflits que je pratique aussi, mais à long terme je pense que dire que l'adulte doit "apprendre à résoudre les conflits", c'est encore une fois déresponsabiliser l'élève. c'est le monde à l'envers, on tolère que l'élève soit insolent (il est jeune, a des pb familiaux, c'est la faute à la société...) mais c'est à l'adulte qu'on demande de s'adapter...ou alors sans doute, je dois être un mauvais professeur qui n'a pas appris à gérer les conflits, c'est d'ailleurs pourquoi je quitte le métier Wink


Là n'est pas la question: le prof est là pour faire travailler et non pour se faire aimer, même si dans l'idéal les élèves apprennent mieux quand ils aiment le prof, on en a tous fait l'expérience en tant qu'élève et que pour le prof toujours en quête de reconnaissance, il est toujours plus réjouissant de voir ses élèves lui témoigner des marques d'affection quelconques. Mais je relativise aussi en pensant aux caissières qui sont toute la journée au contact de clients parfois désagréables et malpolis et qui n'ont aucune reconnaissance de leur travail.

Bah moi je suis contente quand j'ai pu faire cours dans le calme, les marques d'affection des élèves je les apprécie mais elles ne me sont pas indispensables. Et je t'assure que se faire cracher dessus par des élèves, ou encore se faire tagger son immeuble, c'est bien pire qu'un client malpoli.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 16:49

@roxanne a écrit:Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

Et au bout de combien d'années demande-t-on aux élèves de respecter les règles? qui doit-on soutenir, l'élève ou bien le prof? car non, on ne peut pas faire les deux.

mais c'est sans doute que je suis un mauvais prof, je m'en vais de ce pas acquérir le relationnel qui me manque... Wink

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 16:51

[quote="marquisedemerteuil"]
@Amaliah a écrit:Je ne ressens pas du tout la même chose, Marquise. Ce que j'aime le plus dans mon métier, c'est ma matière et ensuite j'aime la transmettre aux élèves. Et je me réjouis de voir un élève ultra faible essayer de faire de son mieux et progresser même si ces progrès sont bien dérisoires.

J'aime également ma matière avant tout. Et moi aussi j'essaie de faire progresser les élèves faibles...mais j'ai l'impression de passer plus de temps à faire le flic qu'à cela justement..

Là non plus, je ne vois pas du tout les choses comme toi. Dans ma classe, un élève est reponsable de sa bêtise et chacun sait que je ne lâche pas l'affaire, certes dans mon collège on n'est pas lâché par la CPE et la chef mais les élèves doivent assumer leurs actes et leurs paroles. Oui, il faut que le prof soit souple, mais pour moi c'est de la bienveillance naturelle envers les élèves conjuguée à l'art de désamorcer les conflits et cela s'acquiert petit à petit, enfin du moins dans mon cas. Je sais être "gentille" tout en étant exigeante. L'un n'implique pas de renoncer à l'autre, au contraire l'un permet l'autre.

Ah, le soutien de l'administration...tu as de la chance de l'avoir! Sinon, je sais bien qu'aujourd'hui on ne peut plus enseigner sans ce désamorçage des conflits que je pratique aussi, mais à long terme je pense que dire que l'adulte doit "apprendre à résoudre les conflits", c'est encore une fois déresponsabiliser l'élève. c'est le monde à l'envers, on tolère que l'élève soit insolent (il est jeune, a des pb familiaux, c'est la faute à la société...) mais c'est à l'adulte qu'on demande de s'adapter...ou alors sans doute, je dois être un mauvais professeur qui n'a pas appris à gérer les conflits, c'est d'ailleurs pourquoi je quitte le métier Wink


Là n'est pas la question: le prof est là pour faire travailler et non pour se faire aimer, même si dans l'idéal les élèves apprennent mieux quand ils aiment le prof, on en a tous fait l'expérience en tant qu'élève et que pour le prof toujours en quête de reconnaissance, il est toujours plus réjouissant de voir ses élèves lui témoigner des marques d'affection quelconques. Mais je relativise aussi en pensant aux caissières qui sont toute la journée au contact de clients parfois désagréables et malpolis et qui n'ont aucune reconnaissance de leur travail.

Bah moi je suis contente quand j'ai pu faire cours dans le calme, les marques d'affection des élèves je les apprécie mais elles ne me sont pas indispensables. Et je t'assure que se faire cracher dessus par des élèves, ou encore se faire tagger son immeuble, c'est bien pire qu'un client malpoli. [/quote]
comparaison n'est pas raison Marquise. Wink .je crois surtout que tu n'aimes plus ('pas ? ) ce métier, et que le négatif l'a emporté sur les satisfactions , ce qui est dommage et je te souhaite de réussir ta reconversion et de tépanouir dans ton travail quel qu'il soit.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 16:53

la comparaison n'était pas de moi à l'origine, je n'ai fait que répondre...

merci quand même.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 16:58

marquisedemerteuil a écrit:
@roxanne a écrit:Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

Et au bout de combien d'années demande-t-on aux élèves de respecter les règles? qui doit-on soutenir, l'élève ou bien le prof? car non, on ne peut pas faire les deux.

mais c'est sans doute que je suis un mauvais prof, je m'en vais de ce pas acquérir le relationnel qui me manque... Wink
ben si , on peut faire les deux ..je ne copine pas avec les élèves je t'assure mais parfois un peu de "souplesse" permet de désamorcer les problèmes.Parfois , pas toujours c'est vrai..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 17:02

Moi aussi je vois les élèves en fin d'heure avec le plus de souplesse possible, je "désamorce"...
Mais je me demande quand même: devoir désamorcer les problèmes, faire preuve de "souplesse", est-ce que ce n'est pas un peu les traiter en égaux, leur laisser une brèche? où en est-on arrivé pour devoir aller jusque là? on ne peut plus se permettre le moindre conflit avec un gamin, toujours les éviter...


encore une fois, il fut un temps où les profs de l'époque de mon père ne passaient pas de temps à désamorcer quoi que ce soit avec des gamins, et ça marchait bien mieux, curieusement on n'avait pas de prof insulté (ou alors élève viré immédiatement),ou poignardé à l'époque...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par zabou le Mer 29 Déc 2010 - 17:05

marquisedemerteuil a écrit:Moi aussi je vois les élèves en fin d'heure avec le plus de souplesse possible, je "désamorce"...
Mais je me demande quand même: devoir désamorcer les problèmes, faire preuve de "souplesse", est-ce que ce n'est pas un peu les traiter en égaux, leur laisser une brèche? où en est-on arrivé pour devoir aller jusque là?


encore une fois, il fut un temps où les profs de l'époque de mon père ne passaient pas de temps à désamorcer quoi que ce soit avec des gamins, et ça marchait bien mieux, curieusement on n'avait pas de prof insulté (ou alors élève viré immédiatement),ou poignardé à l'époque...

justement notre société a évolué, le rapport à l'école aussi et donc nous devons nous adapter pour ne pas perdre de vue notre objectif 1er: enseigner. Wink

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 17:06

@zabou a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:Moi aussi je vois les élèves en fin d'heure avec le plus de souplesse possible, je "désamorce"...
Mais je me demande quand même: devoir désamorcer les problèmes, faire preuve de "souplesse", est-ce que ce n'est pas un peu les traiter en égaux, leur laisser une brèche? où en est-on arrivé pour devoir aller jusque là?


encore une fois, il fut un temps où les profs de l'époque de mon père ne passaient pas de temps à désamorcer quoi que ce soit avec des gamins, et ça marchait bien mieux, curieusement on n'avait pas de prof insulté (ou alors élève viré immédiatement),ou poignardé à l'époque...

justement notre société a évolué, le rapport à l'école aussi et donc nous devons nous adapter pour ne pas perdre de vue notre objectif 1er: enseigner. Wink

cette évolution est malheureusement une impasse, comme le montrent les profs insultés et agressés tous les jours. mais en effet, seul, on est obligé de s'adapter.


Dernière édition par marquisedemerteuil le Mer 29 Déc 2010 - 17:08, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 17:07

Les élèves ne sont pas non plus nos ennemis .Quand j'ai collé 25 élèves de mes 3° qui n'avaient pas lu leur livre, je l'ai fait un mercredi 3 heures sur mon temps libre et le premier qui a commencé à râler je lui ai dit que si moi je pouvais sacrifier 3 heures un mercredi pour eux , ils n'avaient rien à dire .Ils sont tous venus , ça n'a rien changé à nos relations et le livre suivant ils l'ont tous lu.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Mer 29 Déc 2010 - 17:09

Voila: tu n'as pas négocié Wink et ce 'nest pas forcément manquer de bienveillance envers les élèves, au contraire c'est pour leur bien.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 17:12

NON.Mais je leur ai montré que je le faisais pour eux et non contre.Je fais pareil avec mes 4°, je les encourage , mais s'ils me déçoivent , je leur dis fermement et ils se ressaiissent , alors qu'ils sont odieux avec le prof d'anglais qui est très négatif sur tous les élèves tout le temps et qui les dénigre à longueur de cours (et ce n'est pas d'eux que je le tiens mais de lui qui le raconte ).

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Invité le Mer 29 Déc 2010 - 17:44

n'oubliez pas que, selon notre DRH adorée, notre malaise vient de notre incapacité à nous adapter au changement!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:12

Je voulais dire tout à l'heure qu'il était temps de cesser de parler de "boulot" de "job" et de "prof".

"je ne me sens pas "rabaissée ni humiliée " dans mon travail".

Ben ça, je l'entends au moins une fois par semaine. J'ai l'habitude.

Il y a des esclaves qui refusent de dénoncer les maîtresses du golfe où d'ailleurs, parce que leur situation serait moins pire qu'au pays...

Comparaison n'est pas raison, encore une fois, bien sûr ! Smile

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 18:14

ouais....si tu le dis , tu sais tout toi..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:14

"malgré tout je suis considérée"

Celle-là, par contre, elle est beaucoup plus rare... Very Happy

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:16

@roxanne a écrit:ouais....si tu le dis , tu sais tout toi..

Mais non. Tout ce que je sais est que je ne sais rien.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:16

J'espère au passage qu'aucune confusion sur le mot maîtresses ne s'est manifestée dans les esprits...?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:24

"le prof toujours en quête de reconnaissance"
C'est ton cas, peut-être ?
Pour ma part, si le système permettait au professeur de faire son métier, au lieu de tout faire pour l'en empêcher, à dessein, cela suffirait amplement à mon bonheur. Pardon : si on laissait le prof faire son boulot, ce serait cool.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:28

@roxanne a écrit:Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

Tu vas voir, ça va finir par être de la faute du prof.

C'est sa faute. Ne sait pas adapter sa relation à l'élève.

Je te vois bien finir IPR, toi, cocotte.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:30

"nous devons nous adapter"

Amen

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:33

@roxanne a écrit:Les élèves ne sont pas non plus nos ennemis .Quand j'ai collé 25 élèves de mes 3° qui n'avaient pas lu leur livre, je l'ai fait un mercredi 3 heures sur mon temps libre et le premier qui a commencé à râler je lui ai dit que si moi je pouvais sacrifier 3 heures un mercredi pour eux , ils n'avaient rien à dire .Ils sont tous venus , ça n'a rien changé à nos relations et le livre suivant ils l'ont tous lu.

Tu t'imposes des heures sup non payées, c'est ça ?
Crying or Very sad

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Provence le Mer 29 Déc 2010 - 18:33

Je ne comprends pas ton ressentiment, Dani. Tu sembles furieux que d'autres soient heureux dans leur métier (car c'est un métier...). Et puis on peut s'exprimer sans grossièreté: Roxane n'est pas une cocotte; je trouve le ton de tes propos plutôt hargneux.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Mer 29 Déc 2010 - 18:37

@Dani a écrit:
@roxanne a écrit:Encore une fois, n'idéalisons pas tant "le bon vieux temps" des élèves parfaits..Maintenant , la relation à l'élève ça se travaille et ça s'acquiert avec les années , ce qui n'empêche pas que parfois effectivement "ça ne passe pas"..

Tu vas voir, ça va finir par être de la faute du prof.

C'est sa faute. Ne sait pas adapter sa relation à l'élève.

Je te vois bien finir IPR, toi, cocotte.
pff tu sais quoi t'es fatigant ..
on a aussi le droit d'avoir un avis un peu plus nuancé que "on est humilié , on risque notre vie tous les jours , on n'enseigne plus en France"..
et vu mon parcours sérieux j'ai pas de leçons à recevoir de qui que ce soit.J'ai été en difficultés , je le serais sûrement encore , parfois j'avais ma part de responsabilités , parfois non, mais pour l'instant oui j'aime encore ce métier et j'estime pouvoir le dire sans être taxée de "ipr en devenir" ..(si tant est que ce soit une insulte )..
et puis sache que sur ce forum , on peut être d'avis différents mais qu'on se respecte ce qui ne semble pas être ton cas ...
sur ce...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par lene75 le Mer 29 Déc 2010 - 18:41

Vous savez, il y a des gens qui n'ont pas à manger. So what ? Être obligé de comparer les profs à des caissières pour les trouver bien lotis, c'est plus inquiétant que rassurant. Il fut un temps où professeur était considéré comme une "profession intellectuelle supérieure"... Ah, le nivellement par le bas, le grand dada de l'EN. L'intérêt d'être prof ? Se battre de l'intérieur contre ça, essayer de pousser les élèves au maximum et défendre le statut de prof : les deux vont de pair.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Dani le Mer 29 Déc 2010 - 18:43

@Provence a écrit:Je ne comprends pas ton ressentiment, Dani. Tu sembles furieux que d'autres soient heureux dans leur métier (car c'est un métier...). Et puis on peut s'exprimer sans grossièreté: Roxane n'est pas une cocotte; je trouve le ton de tes propos plutôt hargneux.
Il y a des vérités qui suscitent de véritables fureurs. Et qui en disent long sur ce que pense les propriétaires des fureurs. Quand elles sont dites à qui de droit (pas vous, Roxane et Provence, rassurez-vous...) ça débouche facilement de nos jours sur une cabale et une procédure. C'est vrai que beaucoup, qui ne connaissent au mieux que le Snes, préfèrent l'ignorer.

Pour la hargne, je te renvoie le compliment compliment, cocotte. (Grossièreté ? peut-être...je n'avais pas saisi que nous étions dans un salon de la haute, merdci pour l'info). Et te laisse, j'ai un peu de bile à aller cracher. Si je la crache sur l'ordinateur, il risque d'exploser. (C'est Madame de Rotshild qui me l'a vendu)

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum