Quel interêt d'être prof ?

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Lornet le Mer 22 Déc 2010 - 20:23

@lene75 a écrit:
@totoro a écrit:Parce qu'il y a toujours une classe pour laquelle on a envie de s'investir (parfois deux...)

un élève : faut pas être trop exigeant, quand même...

Mon CDE m'a dit qu'il va me mettre ma note administrative en se fondant sur ma seule classe qui ne va pas. Mais je vois en vous lisant que c'est norml d'en avoir au moins une qui ne va pas, alors je peux protester ? Appeler mon syndicat ?
C'est un avantage, ça : on peut se syndiquer quand on est prof, alors que dans le privé, ben...

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Daphné le Mer 22 Déc 2010 - 20:26

Oui Lornet, ne te laisse pas faire : si tu es syndiquée appelle les, ils te conseilleront et éventuellement interviendront en CAPA si besoin.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par minnie le Mer 22 Déc 2010 - 20:36

@lene75 a écrit:
@minnie a écrit:Mais les classes, c'est comme les chocolats, on ne sait jamais sur quoi on tombe.

Voleuse !!! topela

Je t'ai piqué l'idée? Possible que je l'ai lu ici et qu'elle ait fait son chemin. En ce moment, j'en ai tellement marre de tomber sur des chocolats que je n'aime pas que cette phrase prend tout son sens.
REndons à César......
veneration

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par nhebbek le Mer 22 Déc 2010 - 20:38

marquisedemerteuil a écrit:- sécurité de l'emploi
- vacances
- relative liberté d'action pédagogique
- temps libre qu'on occupe comme on veut.

Je pensais dire la même chose; je suis juste moins d'accord sur le dernier point: notre temps libre est beaucoup trop occupé par le boulot justement (enfin, pour les profs sérieux Suspect )

nhebbek
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par CarmenLR le Mer 22 Déc 2010 - 20:41

@Daphné a écrit:
cath5660 a écrit:Ne pas avoir un chef sur le dos: dans ma classe, le chef, c'est moi!

Voilà, raison number one !
Et j'avance comme je veux, je donne les controles comme je veux et je les corrige comme je veux : enfin selon les consignes de l'inspection quand même et le respect des programmes officiels.

Et en dehors de l'établissement m'organiser comme je le souhaite.

Pour l'instant, pour l'instant...

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Daphné le Mer 22 Déc 2010 - 20:46

Oui pour l'instant.
Je ne travaillerai pas en équipe, c'est contraire à mes convictions, je suis rentrée dans le métier pour travailler seule dans ma classe.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par val09 le Mer 22 Déc 2010 - 20:58

- Enseigner une matière qui nous passionne (je sais que ce n'est pas possible pour tous ms ça existe)

- Voir les élèves progresser

- Faire un métier certes peu considéré mais qui a très souvent une incidence sur l'avenir des jeunes (l'une de mes élèves m'avait fait cadeau un cadre : "Enseigner, c'est influencer une vie pour toujours". Avec ça, tout est dit ! sunny

C'est pour ces raisons que j'ai fait ce métier et je suis loin d'être blasée après 9 ans d'enseignement (le jour où je le serai, je changerai de métier d'ailleurs !!). Je ne me vois pas faire autre chose aujourd'hui
Bref, comme dirait l'autre Wink : "J'y crois encoreore" Razz


Dernière édition par val09 le Mer 22 Déc 2010 - 22:08, édité 1 fois

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Shakespeare-in-love le Mer 22 Déc 2010 - 21:17

"The whole purpose of education is to turn mirrors into windows."

Bonsoir,

Ce métier, j'ai toujours voulu l'exercer. En grande partie grâce à l'image très forte que j'ai gardée de mes propres maîtres, notamment celui qui a été mon guide pendant toutes mes années de primaire.
Je me souviens aussi, comme si c'était hier, d'un après-midi où, étudiant, j'attendais que mon linge tourne, assis dans une laverie. Dans le batiment d'en face, une école primaire, j'observais un instituteur faire la classe. Il passait dans les rangs et s'arrêtait auprès des moins hardis pour leur tenir la main, les minots n'avaient pas plus de sept ou huit ans et devaient s'initier aux joies de l'écriture majuscule...et je mourrais littéralement d'envie d'être à sa place.
Je ne suis pas devenu instit, j'ai choisi la facilité, et l'amour de l'Anglais y est aussi pour beaucoup. Mais on me l'a déjà reproché : S-I-L, on devient prof d'Anglais parce qu'on aime l'Anglais, le prof des écoles, lui, choisit cette voie car il aime enseigner...
Nonsense
C'est un tout.
Il arrive d'ailleurs parfois d'incroyables satisfactions personnellles: Mon collègue depuis maintenant deux ans est......un ancien élève. Wink


S-I-L

Shakespeare-in-love
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par LNSAG le Mer 22 Déc 2010 - 21:28

Comme nuages, avant toute chose la transmission de ses propres savoirs qu'on a acquis au fil des ans, et qu'on ne cesse de réactualiser au quotidien.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Shakespeare-in-love le Mer 22 Déc 2010 - 21:31

@LNSAG a écrit:Comme nuages, avant toute chose la transmission de ses propres savoirs qu'on a acquis au fil des ans, et qu'on ne cesse de réactualiser au quotidien.

+1

Shakespeare-in-love
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Libé-Ration le Mer 22 Déc 2010 - 22:03

Mais comment peut-on faire autre chose ?

Parce que c'est passionnant, parce qu'on est seul maître à bord, parce qu'on est sur scène au centre des regards, parce qu'on est maître d'oeuvre de la construction, parce qu'on fait jaillir ex-nihilo l'étincelle de la compréhension du monde, parce qu'on vit au milieu de nos passions, parce qu'on apprend autant qu'on enseigne, parce que ce n'est jamais pareil, parce que chaque jour est un nouveau défi, parce que ces petits c... d'ados sont quand même bougrement attachants, parce qu'un "merci" de leur part vaut beaucoup plus que les remarques à la noix de l'administration, ou de l'inspecteur....

Parce que c'est une passion, une vocation, un rôle à jouer passionnant, difficile, un challenge...

Bon, si vous n'avez pas compris, j'adore mon boulot, j'adore mes élèves, je me régale quand je dois travailler sur Les Misérables, et que je dois préparer pour chque séance 4 niveaux de difficultés différentes, entre ceux qui en sont à l'alphabet et ceux qui vont présenter leur bac de français en juin... Very Happy

Mais bon, j'aime bien les vacances aussi, même si clairement je ne considère pas cela comme un avantage du métier (puisqu'on travaille, pendant nos vacances !)

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Carabas le Mer 22 Déc 2010 - 22:14

@Libellune a écrit:Mais comment peut-on faire autre chose ?

Parce que c'est passionnant, parce qu'on est seul maître à bord, parce qu'on est sur scène au centre des regards, parce qu'on est maître d'oeuvre de la construction, parce qu'on fait jaillir ex-nihilo l'étincelle de la compréhension du monde, parce qu'on vit au milieu de nos passions, parce qu'on apprend autant qu'on enseigne, parce que ce n'est jamais pareil, parce que chaque jour est un nouveau défi, parce que ces petits c... d'ados sont quand même bougrement attachants, parce qu'un "merci" de leur part vaut beaucoup plus que les remarques à la noix de l'administration, ou de l'inspecteur....

Parce que c'est une passion, une vocation, un rôle à jouer passionnant, difficile, un challenge...

Bon, si vous n'avez pas compris, j'adore mon boulot, j'adore mes élèves, je me régale quand je dois travailler sur Les Misérables, et que je dois préparer pour chque séance 4 niveaux de difficultés différentes, entre ceux qui en sont à l'alphabet et ceux qui vont présenter leur bac de français en juin... Very Happy

Mais bon, j'aime bien les vacances aussi, même si clairement je ne considère pas cela comme un avantage du métier (puisqu'on travaille, pendant nos vacances !)
C'est comme ça que j'envisageais le métier, mais comme ça que je l'ai vécu.
Comment y arrive-t-on? Pourquoi certains y arrivent-ils et pas d'autres (alors qu'ils ont la motivation, l'envie, les connaissances)?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Libé-Ration le Mer 22 Déc 2010 - 22:24

Comment on y arrive?
Ben, alors là ? Heu, je ne sais pas...Je n'ai pas de recette, Carabas...

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Carabas le Mer 22 Déc 2010 - 22:32

C'est bien le problème.
Pas que tu ne saches pas spécifiquement, mais que ce soit si mystérieux.

Je pensais que le travail, la volonté, l'envie et bien sûr les connaissances suffisaient. Eh bien non. Sad

Et je n'ai rien envie de faire d'autre.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par ysabel le Mer 22 Déc 2010 - 22:34

@Libellune a écrit:
Parce que c'est passionnant, parce qu'on est seul maître à bord, parce qu'on est sur scène au centre des regards, parce qu'on est maître d'oeuvre de la construction, parce qu'on fait jaillir ex-nihilo l'étincelle de la compréhension du monde, parce qu'on vit au milieu de nos passions, parce qu'on apprend autant qu'on enseigne, parce que ce n'est jamais pareil, parce que chaque jour est un nouveau défi, parce que ces petits c... d'ados sont quand même bougrement attachants, parce qu'un "merci" de leur part vaut beaucoup plus que les remarques à la noix de l'administration, ou de l'inspecteur....

Mais bon, j'aime bien les vacances aussi, même si clairement je ne considère pas cela comme un avantage du métier (puisqu'on travaille, pendant nos vacances !)

+1 cheers

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Leclochard le Mer 22 Déc 2010 - 22:45

@Carabas a écrit:C'est bien le problème.
Pas que tu ne saches pas spécifiquement, mais que ce soit si mystérieux.

Je pensais que le travail, la volonté, l'envie et bien sûr les connaissances suffisaient. Eh bien non. Sad

Et je n'ai rien envie de faire d'autre.

fleurs2

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Emeraldia le Mer 22 Déc 2010 - 22:57

@Libellune a écrit:Mais comment peut-on faire autre chose ?

Parce que c'est passionnant, parce qu'on est seul maître à bord, parce qu'on est sur scène au centre des regards, parce qu'on est maître d'oeuvre de la construction, parce qu'on fait jaillir ex-nihilo l'étincelle de la compréhension du monde, parce qu'on vit au milieu de nos passions, parce qu'on apprend autant qu'on enseigne, parce que ce n'est jamais pareil, parce que chaque jour est un nouveau défi, parce que ces petits c... d'ados sont quand même bougrement attachants, parce qu'un "merci" de leur part vaut beaucoup plus que les remarques à la noix de l'administration, ou de l'inspecteur....

Parce que c'est une passion, une vocation, un rôle à jouer passionnant, difficile, un challenge...

Bon, si vous n'avez pas compris, j'adore mon boulot, j'adore mes élèves, je me régale quand je dois travailler sur Les Misérables, et que je dois préparer pour chque séance 4 niveaux de difficultés différentes, entre ceux qui en sont à l'alphabet et ceux qui vont présenter leur bac de français en juin... Very Happy

Mais bon, j'aime bien les vacances aussi, même si clairement je ne considère pas cela comme un avantage du métier (puisqu'on travaille, pendant nos vacances !)
Wouah !! C'est ça qui me plaisait dans le français quand j'étais élève et c'est pour ça que j'ai choisi d'enseigner cette matière (enfin prof de lettres quoi lol). Franchement, j'essaie d'expliquer à mes élèves que si on comprend les textes, on comprend tout, ça aide dans toutes les matières et effectivement, ça ouvre au monde.
topela

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Mélu le Mer 22 Déc 2010 - 23:17


_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par invitédn le Jeu 23 Déc 2010 - 2:13

moi ma réponse sera peu orthodoxe! ce que je kiffe dans le taf, c'est pas tant la sécurité de l'emploi (car financièrement on peut le dire je suis un rentier mdrrrr donc je pourrais vivre d'années sabbatiques) ni les vacances car je suis plus heureux en cours que pendant les vacances!!
mais ce que je kiffe surtout c'est le fait d'aller à l'école comme si j'étais toujours collégien! j'ai toujours adoré le cadre scolaire! c'est pour çà qu'après mon master en réseaux et télécom j'ai fait une licence de droit!
Et c'est peut etre pour çà que j'ai opté pour le privé, car l'image du professeur qui est sévère, et des élèves qui essaient de rfaire leur coup en douce (et non ouvertement) y est restée ! Et c'est pour çà que je ne peux pas enseigner au lycée car les élèves n'y ont pas la dynamique scolaire qu'on attends d'un apprenant!

voili voilou, en gros je suis un drogué de l'école, un homme qui aurait voulu être écolier toute sa vie ^^

mais j'aime surtout transmettre du savoir et de l'expérience !

_________________
nemo auditur suam propriam turpitudinem allegans!  Rolling Eyes

invitédn
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Passerose le Jeu 23 Déc 2010 - 9:07

@Carabas a écrit:C'est bien le problème.
Pas que tu ne saches pas spécifiquement, mais que ce soit si mystérieux.

Je pensais que le travail, la volonté, l'envie et bien sûr les connaissances suffisaient. Eh bien non. Sad

Et je n'ai rien envie de faire d'autre.

Mais si, Carabas, cela suffit ! Ils ne t'ont pas laissée tenter ta chance, c'est le problème. Comme on finit d'apprendre à conduire le jour où on se retrouve seul dans la voiture, on finit d'apprendre à enseigner pendant des années. C'est bien le côté vocation, tout ça, mais aussi c'est un métier, et un métier cela se peaufine, se gagne au fur et à mesure.
On apprend de la même manière à gérer un groupe, à se sentir bien en salle de cours. Je l'ai dit et le redis : au début, je ne savais rien faire d'une classe d'élèves. Il a fallu trois ou quatre ans pour que moi, j'ai l'impression de faire quelque chose de ma classe. Pourtant, les élèves qui m'ont eue la 3e année me trouvaient déjà une prof normale (il y en a plein la maison de ma mère, et qui n'étaient pas des plus sages Laughing ), ils ont un bon souvenir. Moi je me sentais nulle de chez nulle.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Jeu 23 Déc 2010 - 9:18

@Libellune a écrit:Mais comment peut-on faire autre chose ?

Parce que c'est passionnant, parce qu'on est seul maître à bord, parce qu'on est sur scène au centre des regards, parce qu'on est maître d'oeuvre de la construction, parce qu'on fait jaillir ex-nihilo l'étincelle de la compréhension du monde, parce qu'on vit au milieu de nos passions, parce qu'on apprend autant qu'on enseigne, parce que ce n'est jamais pareil, parce que chaque jour est un nouveau défi, parce que ces petits c... d'ados sont quand même bougrement attachants, parce qu'un "merci" de leur part vaut beaucoup plus que les remarques à la noix de l'administration, ou de l'inspecteur....

Parce que c'est une passion, une vocation, un rôle à jouer passionnant, difficile, un challenge...

Bon, si vous n'avez pas compris, j'adore mon boulot, j'adore mes élèves, je me régale quand je dois travailler sur Les Misérables, et que je dois préparer pour chque séance 4 niveaux de difficultés différentes, entre ceux qui en sont à l'alphabet et ceux qui vont présenter leur bac de français en juin... Very Happy

Mais bon, j'aime bien les vacances aussi, même si clairement je ne considère pas cela comme un avantage du métier (puisqu'on travaille, pendant nos vacances !)

ça peut être ça quand ça se passe bien. Or les élèves peuvent se révéler de vrais monstres, encore plus quand l'administration ne vous soutient pas. et ce, même si vous mettez des limites et sanctionnez sans états d'âme.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par leyade le Jeu 23 Déc 2010 - 9:23

@Passerose a écrit:
@Carabas a écrit:C'est bien le problème.
Pas que tu ne saches pas spécifiquement, mais que ce soit si mystérieux.

Je pensais que le travail, la volonté, l'envie et bien sûr les connaissances suffisaient. Eh bien non. Sad

Et je n'ai rien envie de faire d'autre.

Mais si, Carabas, cela suffit ! Ils ne t'ont pas laissée tenter ta chance, c'est le problème.

Je plussoie.
Carabas, ils t'ont pourri ton année de stage, personne n'aurait tenu le choc, tu es tombée dans une conjoncture pourrie, ce sont les circonstances extérieures de m**de qui ont fait que les mailles du filet t'ont retenue.
Franchement , on nous met des massues cloutées dans les roues quand on veut démarrer le métier.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Jeu 23 Déc 2010 - 9:26

je nuance quand même: les élèves sentent les moindre failles psychologiques d'un prof. Et aujourd'hui, comme on ne peut plus vraiment les sanctionner, un prof qui n'est pas absolument sûr de lui ne peut pas tenir une classe, le métier est plus fait de relationnel pur que de transmission.

sinon il est vrai que carabas n'a pas été aidée...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Jeu 23 Déc 2010 - 9:27

C'est un mélange des deux à mon sens .C'est ce qui fait qu'on tient d'ailleurs.L'année dernière j'ai galéré avec mes 3° zoos , des 4° fous-fous , des 6° très faibles.Et cette année, j'ai 4 classes normales , des 4° assez faibles mais très gentils , des 6° qui sont à fond, et une classe de 3° faible mais calme et les autres qui s'éparpillent vite mais qui sont sur le cours.Donc je renais, j'aime à nouveau enseigner (même en collège alors que ce n'était pas ma passion).Et puis je suis au même endroit depuis 4 ans, et je commence à avoir des retours plutôt agréables, des parents ou des anciens élèves qui me disent que ça marche au lycée grâce à leurs cours de 3°, des 6° qui le jour où je leur dis que je ne les prends pas car heure de vie syndicale me disent "que c'est une grande déception" (sic)..A côté de ça , c'est vrai qu'il y a toujours quelques pétasses ou neuneus qui ricanent quand ils me voient dans la rue, des moments d'agacements...C'est un mélange de tout ça ce métier me semble-t-il..(et c'est d'ailleurs pour ça que contrairement à beaucoup d'entre vous j'avais bien aimé "entre les murs" car le mélange de hauts et de bas était bien montré ).

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par Reine Margot le Jeu 23 Déc 2010 - 11:28

le problème c'est quand on n'a plus de hauts et uniquement des bas...l'an dernier j'ai été bordélisée et cette année j'ai eu deux 4e pénibles (compensés par 2 secondes agréables) qui se donnaient le plaisir de réclamer la personne que je remplaçais, et de me dire à la fin de mon rempla "avec nous madame vous avez variment détesté votre métier..."

à côté de ça j'ai eu des heures sympas avec les 2ndes mis ça ne sufiit plus, je ne supporte plus les moments d'agacement.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel interêt d'être prof ?

Message par roxanne le Jeu 23 Déc 2010 - 11:33

marquisedemerteuil a écrit:le problème c'est quand on n'a plus de hauts et uniquement des bas...l'an dernier j'ai été bordélisée et cette année j'ai eu deux 4e pénibles (compensés par 2 secondes agréables) qui se donnaient le plaisir de réclamer la personne que je remplaçais, et de me dire à la fin de mon rempla "avec nous madame vous avez variment détesté votre métier..."

à côté de ça j'ai eu des heures sympas avec les 2ndes mis ça ne sufiit plus, je ne supporte plus les moments d'agacement.
oui ça c'est le problème des remplacements surtout s'ils sont courts.Ca a été le cas plusieurs fois sur des congés mater, où tout ce que je faisais était critiqué ..par ceux-là même qui quand je partais me regrettaient ..en poste fixe , les choses seraient plus simples pour toi je pense.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum