Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par John le Dim 26 Déc 2010 - 0:49
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/ni0243.pdf

Une enquête de la Direction de la programmation et du développement a permis d’appréhender le temps de travail des enseignants à temps complet : ils exercent, en moyenne, 39 heures 47 par semaine, dont 20 heures 27 hors enseignement. L’'enquête renseigne également sur leurs conditions de travail : une heure de cours est jugée à la fois plus fatigante et plus intéressante qu’une heure passée à la préparation des cours. [...]

Au total, les enseignants des disciplines littéraires déclarent travailler 42 h 55 par semaine alors que les enseignants d’EPS, arts et musique font 35 h 30 par semaine, le temps passé en heures hors enseignement est plus élevé pour les premiers (24 h 04). Entre ces deux cas de figure, les enseignants disent travailler 39 h 55 dans les disciplines technologiques, 39 h 37 en langues vivantes et 38 h 15 dans les disciplines scientifiques. Ce sont les heures hors enseignement qui différencient le plus les enseignants.

Dans les lycées, les enseignants déclarent 40 h 40 de travail effectif par semaine.

65,6 % du temps de travail hors enseignement est effectué au domicile des enseignants, soit 13 h 25 par semaine, en moyenne. Ce temps hors classe est plus important pour les enseignants qui exercent en lycée qu’en collège (22 h contre 19 h 25), pour les professeurs agrégés (24 h 10) et pour les enseignants de disciplines littéraires (24 h 04 contre 19 h 14 pour les scientifiques).
Hors enseignement, les enseignants sont occupés essentiellement à la préparation des cours et aux corrections de devoirs (respectivement
7 h 40 et 6 h 10 par semaine). Ils consacrent en moyenne près d’une heure par semaine aux parents d’élèves (0 h 59) et au suivi des élèves (1 h). La documentation apparaît comme une part importante du travail des enseignants puisqu’ils y consacrent en moyenne 2 h 12 par semaine. Ils passent en moyenne 1 h 17 à travailler avec d’autres enseignants (graphique 1).
En lycée, les enseignants passent en moyenne 8 h 27 à la préparation des cours, 7 h 15 à la correction et consacrent aussi 2 h 26 à la documentation. Parmi toutes les heures effectuées hors enseignement, ils travaillent 15 h 30 en moyenne à la maison.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Daphné le Dim 26 Déc 2010 - 8:05
Merci John Wink

Bon avec ça il y a encore des qui veulent nous faire rester 35 h en établissement sans structures prévues à cet effet heu furieux
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par olivier-np30 le Dim 26 Déc 2010 - 10:31
ça me semble correct : il est évident qu'il faut faire la moyenne entre ceux qui débutent et les chevronnés, les uns ayant nécessairement plus de travail que les autres.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par olivier-np30 le Dim 26 Déc 2010 - 10:34
@Daphné a écrit:Merci John Wink

Bon avec ça il y a encore des qui veulent nous faire rester 35 h en établissement sans structures prévues à cet effet heu furieux

Oui mais si on est un peu méchant on va compter à la minute : exemple une heure de cours = 55 minutes et décompter tout.

En entreprise itou.

Bref beaucoup se plaignent des 35 heures mais combien font 35 effectives (hors café, etc ...).

35 heures effectives c'est considérable pour une personne efficace.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Daphné le Dim 26 Déc 2010 - 10:53
Parce que nos heures ne sont pas efficaces ??

Rien que la tension en cours je trouve ça épuisant !

Quant aux 55 mn, laisse moi rire Laughing
On ne laisse pas tomber le bout de craie à la sonnerie, on finit sa phrase, on donne le travail aux élèves, et quand on ajoute les questions des uns et des autres ici ou là, elles font largement 60 mn Twisted Evil
avatar
lola
Niveau 3

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par lola le Dim 26 Déc 2010 - 11:20
@Daphné a écrit:Parce que nos heures ne sont pas efficaces ??

Rien que la tension en cours je trouve ça épuisant !

Quant aux 55 mn, laisse moi rire Laughing
On ne laisse pas tomber le bout de craie à la sonnerie, on finit sa phrase, on donne le travail aux élèves, et quand on ajoute les questions des uns et des autres ici ou là, elles font largement 60 mn Twisted Evil


+ 1000000000000000000

_________________
Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais. WILDE
Cath
Bon génie

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Cath le Dim 26 Déc 2010 - 11:28
J'avais été sélectionnée pour répondre à cette enquête à l'époque.
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par olivier-np30 le Dim 26 Déc 2010 - 11:33
@Daphné a écrit:Parce que nos heures ne sont pas efficaces ??

Rien que la tension en cours je trouve ça épuisant !

Tu n'as pas compris ce que j'ai dit.

C'est pour répondre à la polémique des 35 heures : qui travaille 35 heures effectives ? parce que 35 heures effectives c'est considérable.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Daphné le Dim 26 Déc 2010 - 11:37
Je pense que nous le faisons !
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par olivier-np30 le Dim 26 Déc 2010 - 11:40
Oui je suis d'accord là-dessus mais il est toujours important de préciser de quoi on parle, trop de gens se permettent de beaux discours et ils font de la présence.

Moi je juge l'efficacité.

Ce propos s'applique aussi bien au privé qu'au public.

Tu en as qui bossent à fond 10 minutes et abattent des montagnes et d'autres qui restent sur les genoux d'un collègue tout une après-midi à ricaner et n'aboutissent pas...

La notion de temps de travail est relative d'où l'importance de prendre garde à la manipulation de la notion des 35 heures.

Corriger ses copies par dessus la jambe dans un tramway, ce n'est pas du boulot. Mettre un 03 suivi d'assez faible sans analyser vraiment une copie itou...

Il faut voir qualité et quantité, le temps étant une mesure quantitative.

Parfois travailler une heure dans des conditions dégueulasses équivaut à 10 minutes dans de bonnes conditions.


Dernière édition par olivier-np30 le Dim 26 Déc 2010 - 11:47, édité 1 fois

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Fourseasons
Doyen

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Fourseasons le Dim 26 Déc 2010 - 11:46
@Daphné a écrit:Parce que nos heures ne sont pas efficaces ??

Rien que la tension en cours je trouve ça épuisant !

Quant aux 55 mn, laisse moi rire Laughing
On ne laisse pas tomber le bout de craie à la sonnerie, on finit sa phrase, on donne le travail aux élèves, et quand on ajoute les questions des uns et des autres ici ou là, elles font largement 60 mn Twisted Evil

Et ceux qui disent que "eux" produisent contrairement à nous... :colere: Et mettre du plomb dans la cervelle de vos mômes ca ne sert à rien ??? furieux:

Difficile de comptabiliser le temps de travail hebdomadaire moyen d'un enseignant... Ca dépend de la période de l'année, des disciplines, de la variété du service, du type de classe, du nombre de classes, de l'expérience de l'enseignant, du nombre d'années qu'il effectue ce service et du profil de l'enseignant...

L'année dernière j'avais 5 niveaux/matières différents (dont un seul déjà enseigné entièrement) sur 6 classes, deux lycées éloignés l'un de l'autre par 1h: là je peux vous assurer que pendant de nombreuses semaines j'explosais les 35h (bon après j'ai priorisé - question de santé et de sauvegarde de la vie privée quand même!).
A l'inverse, il y a 2 ans, j'ai fait un remplacement d'1,5 mois avec 2 matières différentes et 2 classes dont 1 de BTS (en hors spécialité) et un EDT sur 2,5 jours. Et bien, je ne bossais pas plus de 25h par semaine et je me faisais un véritable week end de 4 jours consécutifs ! Bon il y avait environ 8 heures de route par semaine et mon réveil pendant 3 jours consécutifs était à 4h30 du mat'... Et je ne m'étais pas grandement investie... (j'avais fait un seul DS en tout!) humhum
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Celeborn le Dim 26 Déc 2010 - 11:53
@olivier-np30 a écrit:
Corriger ses copies par dessus la jambe dans un tramway, ce n'est pas du boulot. Mettre un 03 suivi d'assez faible sans analyser vraiment une copie itou...

Un souci avec les collègues qui corrigent dans les transports en commun ? Parce que c'est mon cas, et c'est du boulot. Quant à "analyser" une copie qui a 3/20…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par olivier-np30 le Dim 26 Déc 2010 - 11:55
ça Celeborn, chacun a son avis sur le sujet. Moi je trouve ça choquant. Corriger sur une table dans un TGV OK, mais sur ses genoux entre trois personnes je n'y crois pas. Mais peut-être qu'on ne parle pas des mêmes tramways.

Moi c'est ceux de Lille qui desservent Roubaix.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Reine Margot le Dim 26 Déc 2010 - 11:59
c'est toute la difficulté de mesurer le travail, tant en quantité qu'en qualité, d'une profession intellectuelle: la pédagogie est chose difficilement mesurable.

Mais bon, on va bientôt faire du chiffre et être notés selon nos résultats (taux de réussite à tel examen, facile à modifier en surnotant, idem pour le contrôle continu, vous vous arrangez pour avoir une moyenne de 10 et vous êtes un bon fonctionnaire! cheers )

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par InvitéN le Dim 26 Déc 2010 - 12:01
@Celeborn a écrit:
@olivier-np30 a écrit:
Corriger ses copies par dessus la jambe dans un tramway, ce n'est pas du boulot. Mettre un 03 suivi d'assez faible sans analyser vraiment une copie itou...

Un souci avec les collègues qui corrigent dans les transports en commun ? Parce que c'est mon cas, et c'est du boulot. Quant à "analyser" une copie qui a 3/20…

On en a déjà parlé celeborn mais je serais favorable à une enquête sur le temps de correction réel en fonction des matières: certaines telles le français, la philo et/ou l'hist géo se verrraient alors alléger l'EDT de 2 heures ou 3, au moins en lycée.

Et intégrer des heures obligatoires de concertation dans le temps de service obligatoire.

Y aurait sans doute des pistes mais je dis pas la mise en concurrence des matières qui seraient induites par de tels changements. Je l'ai déjà dit travailler un peu plus sur place et moins à la maison je suis OK mais nous n'avons malheureusement pas les moyens matériels ( bureaux individuels, salles adaptées, etc...

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Celeborn le Dim 26 Déc 2010 - 12:06
@olivier-np30 a écrit:ça Celeborn, chacun a son avis sur le sujet.

Oui, mais là, tu écris que je travaille par dessus la jambe, et je trouve ça désagréable. Si je te dis que je ne travaille pas par-dessus la jambe en corrigeant des copies dans le métro/le RER (et donc oui, sur mes genoux, ou plutôt sur mon sac) ou le train (là, j'ai généralement une tablette), c'est que c'est vrai. Ça s'appelle l'habitude. Et quand on a entre 1h30 et 3h de transports en commun par jour, on s'y fait très vite, je t'assure.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
nuages
Doyen

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par nuages le Dim 26 Déc 2010 - 12:12
nateka a écrit: je serais favorable à une enquête sur le temps de correction réel en fonction des matières: certaines telles le français se verrraient alors alléger l'EDT de 2 heures ou 3, au moins en lycée.
d'accord avec ta réforme, Nateka! on pourrait même retirer 4h à l'EDT pour les profs qui ont deux TL comme moi! (un voeu pour l'année 2011!)
thrasybule
Prophète

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par thrasybule le Dim 26 Déc 2010 - 12:13
@nuages a écrit:
nateka a écrit: je serais favorable à une enquête sur le temps de correction réel en fonction des matières: certaines telles le français se verrraient alors alléger l'EDT de 2 heures ou 3, au moins en lycée.
d'accord avec ta réforme, Nateka! on pourrait même retirer 4h à l'EDT pour les profs qui ont deux TL comme moi! (un voeu pour l'année 2011!)
Idem pour une première , une tl et une terminale en grec( petit effectif mais gros boulot)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Reine Margot le Dim 26 Déc 2010 - 12:15
pour moi ce serait un piège, car ça diviserait les profs (entre matières, collège-lycée, voire entre niveaux), et ça fournirait un excellent argument au gouvernement pour augmenter le temps de travail de certains profs (allez, ceux qui n'ont que des 6e-5e-4e, 3h de plus à l'edt, rentabilité!)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par InvitéN le Dim 26 Déc 2010 - 12:39
@nuages a écrit:
nateka a écrit: je serais favorable à une enquête sur le temps de correction réel en fonction des matières: certaines telles le français se verrraient alors alléger l'EDT de 2 heures ou 3, au moins en lycée.
d'accord avec ta réforme, Nateka! on pourrait même retirer 4h à l'EDT pour les profs qui ont deux TL comme moi! (un voeu pour l'année 2011!)

Celà ne me dérangerait pas plus que ça. Et j'aimerais travailler dans une équipe dont tu ferais partie idee

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par InvitéN le Dim 26 Déc 2010 - 12:41
marquisedemerteuil a écrit:pour moi ce serait un piège, car ça diviserait les profs (entre matières, collège-lycée, voire entre niveaux), et ça fournirait un excellent argument au gouvernement pour augmenter le temps de travail de certains profs (allez, ceux qui n'ont que des 6e-5e-4e, 3h de plus à l'edt, rentabilité!)


Je suis consciente des effets pervers...mais la division est déjà là et depuis longtemps. Rien à perdre dans certains endroits Sleep cafe affraid

_________________
Plus on partage, plus on possède !
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Chocolat le Dim 26 Déc 2010 - 12:47
marquisedemerteuil a écrit:pour moi ce serait un piège, car ça diviserait les profs (entre matières, collège-lycée, voire entre niveaux), et ça fournirait un excellent argument au gouvernement pour augmenter le temps de travail de certains profs (allez, ceux qui n'ont que des 6e-5e-4e, 3h de plus à l'edt, rentabilité!)

Complètement d'accord!
Et n'oublions pas le fait qu'une heure de cours en TL est très différente d'une heure de cours en 4e, du point de vue de l'énergie à déployer devant les élèves. Les journées en collège laissent les gens sur les rotules!

Bref, les profs bossent trop, ou alors ils sont trop peu payés pour le travail fourni et l'énergie dépensée, et ce à tous les niveaux!
N'oublions tout de même pas le fait que nous avons plusieurs casquettes, que nous travaillons avec des êtres humains - des enfants et des ados qui plus est - que nous devons former (instruire ET éduquer, la plupart du temps).
C'est une sacrée responsabilité que personne n'a l'air de vouloir prendre en considération!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Carabas le Dim 26 Déc 2010 - 12:49
@Daphné a écrit:Parce que nos heures ne sont pas efficaces ??

Rien que la tension en cours je trouve ça épuisant !
J'étais plus épuisée (et je dis bien épuisée) après une ou deux heures de cours qu'après une semaine à 35h en bibliothèque. Mais ça, c'est un discours que nul, en dehors des profs, ne veut entendre.

Olivier, j'ai déjà corrigé dans les transports, et j'étais consciencieuse. Soit je corrigeais des contrôle de grammaire-conjugaison, soit je lisais une première fois les rédac avec un commentaire au crayon, à revoir chez moi.


Dernière édition par Carabas le Dim 26 Déc 2010 - 12:54, édité 2 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
InvitéN
Grand sage

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par InvitéN le Dim 26 Déc 2010 - 12:51
@Carabas a écrit:
@Daphné a écrit:Parce que nos heures ne sont pas efficaces ??

Rien que la tension en cours je trouve ça épuisant !
J'étais plus épuisée 'et je dis bien épuisée) après une ou deux heures de cours qu'après une semaine à 35h en bibliothèque. Mais ça, c'est un discours que nul, en dehors des profs, ne veut entendre.

ça c'est le problème de la visibilité du travail. Les profs ne sont ils pas des travailleurs de l'ombre ?

_________________
Plus on partage, plus on possède !
Invité
Invité

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Invité le Dim 26 Déc 2010 - 13:10
les gens croient toujours que quand nous sommes chez nous, nous ne faisons rien!
Ce qu'olivier-np30 voulait dire, c'est qu'en entreprise, ils font 35h, mais ce ne sont pas 35 heures de travail effectif. Alors que nos 18 heures sont du travail effectif et épuisant ET qu'en plus, on bosse chez nous (et pas mal quand même!)

Perso, quand j'étais en collège au moment des changements de programmes, je bossais 50 à 70h/semaine (et j'ai perdu du poids!! c'est ça, le régime efficace! engagez-vous dans l'EN!) pas de loisirs, pas de temps libre, et mes collègues d'HG c'est pareil: jamais le temps pour voir des amis ou la famille...
Et tout ça pour avoir certains parents sur le dos qui te reprochent de ne pas faire ci et ça...
En LP, je ne fous plus rien, mais c'est un choix, c'est le contre-coup des années infernales passées. Bon, j'ai toujours mes 18h de cours effectives que je prépare un minimum. Puis il faut bien un minimum de 3 devoirs/trimestre, en HG ET en Français. Mais j'en fais plus finalement car les élèves veulent toujours rattraper leurs mauvaises notes.
Contenu sponsorisé

Re: Temps de travail des enseignants : enquête officielle [2002]

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum