Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par thrasybule le Sam 1 Jan 2011 - 21:16

@Jean a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:comme pour tout, les trucs ne marchent que quand on y croit et que ça correspond à notre façon d'agir habituelle...

Un professeur n'est pas un copain, c'est un professeur. Il s'en déduit un certain nombre de principes...
Êntre les recettes simplificatrices et les principes, il y a un monde

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Sam 1 Jan 2011 - 21:28

@thrasybule a écrit:
@Jean a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:comme pour tout, les trucs ne marchent que quand on y croit et que ça correspond à notre façon d'agir habituelle...

Un professeur n'est pas un copain, c'est un professeur. Il s'en déduit un certain nombre de principes...
Êntre les recettes simplificatrices et les principes, il y a un monde

Entre l'abandon d'une jeune collègue à ses angoisses ("les mains pures, mais pas de mains") et le courage de s'engager en lui donnant quelques recettes que l'on croit utiles, il y en a un aussi.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par thrasybule le Sam 1 Jan 2011 - 21:32

@Jean a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Jean a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:comme pour tout, les trucs ne marchent que quand on y croit et que ça correspond à notre façon d'agir habituelle...

Un professeur n'est pas un copain, c'est un professeur. Il s'en déduit un certain nombre de principes...
Êntre les recettes simplificatrices et les principes, il y a un monde

Entre l'abandon d'une jeune collègue à ses angoisses ("les mains pures, mais pas de mains") et le courage de s'engager en lui donnant quelques recettes que l'on croit utiles, il y en a un aussi.
Je ne comprends guère l'analogie, et mettre la phrase de péguy à propos de Kant me semble peu approprié
Je dis seulement qu'elle tes recettes sont contestables, d'autant que tu les présentes comme l'alpha et l'omega de la gestion de classe

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Reine Margot le Sam 1 Jan 2011 - 21:33

personne n'a dit qu'il s'agissait de l'abandonner!
simplement il y a plein de techniques envisageables, à chacun de puiser celles qui lui semblent lui correspondre le mieux.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Sam 1 Jan 2011 - 21:40

marquisedemerteuil a écrit:personne n'a dit qu'il s'agissait de l'abandonner!
simplement il y a plein de techniques envisageables, à chacun de puiser celles qui lui semblent lui correspondre le mieux.

"Il y a plein de ..." Evidemment !
Encore faut-il lui en proposer quelques unes...
La critique est aisée, mais l'art est difficile.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Reine Margot le Sam 1 Jan 2011 - 21:42

bah le fil est rempli de conseils différents, non?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par thrasybule le Sam 1 Jan 2011 - 21:43

marquisedemerteuil a écrit:bah le fil est rempli de conseils différents, non?
Je crois que c'est à moi que cette critique était destinée

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Passerose le Sam 1 Jan 2011 - 22:07

Je suis pourtant assez d'accord avec l'intervention de Jean sur le fait que les élèves n'aiment pas les profs qui sont "en demande" : en demande même de les intéresser. J'ai compris avec une succession d'années difficiles, notamment en 3e, que je devais lâcher l'envie de me faire apprécier (je ne parle pas de l'affectif, mais de ma manière d'être prof). Il faut être détaché(e) de toute tentation affective avec eux, ce qui n'empêche pas d'être bienveillant, lorsqu'on peut l'être. Sinon, tant pis.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par frankenstein le Sam 1 Jan 2011 - 22:38

Je crois que c'est risqué de donner des conseils, comme ça, sur internet, sans connaître les classes et la personnalité de l'enseignant...Se donner une fausse image glaciale, c'est risqué si ça ne colle pas au personnage...puis jouer ce rôle jusqu'en juin, faut pouvoir... Rolling Eyes
J'essaierais une autre voie, sans céder aux élèves mais en jouant franc-jeu.

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Eos le Dim 2 Jan 2011 - 0:18

Le sujet m'intéresse aussi, la stagiaire que je suis ayant beaucoup de soucis avec une classe de 3e où trop d'élèves n'en font qu'à leur tête. Les ennuis commencent avant l'entrée en classe, ils refusent de se taire et de se mettre en rangs et préfèrent bavarder pour la plupart. Or on m'a dit de ne pas les faire entrer avant qu'ils se calment, et de toute façon c'est vrai que si je les laisse entrer dans le désordre ils sont encore plus excités après. Ils peuvent rester dehors 15 à 20 minutes sans problème et une fois entrés le manège recommence, ils préfèrent rester debout qu'arrêter de parler pour s'asseoir furieux . Les punitions ne semblent pas atteindre les perturbateurs qui n'ont d'ailleurs jamais leur carnet ou refusent de le donner. Le reste de la classe est composé à quelques exceptions de suiveurs, pas méchants dans le fond mais bon. Mon tuteur est sympa mais très occupé et quand il peut venir ils se tiennent tranquilles évidemment. J'ai été obligée d'en exclure certains de cours dont une élève qui a levé la main pour me gifler, j'avais eu le malheur de lui dire de changer de place et d'être allée la voir pour qu'elle le fasse. Tout ça a donné lieu à un rapport mais à part l'heure de colle donnée la gamine n'a pas été sanctionnée. Je voudrais bien prendre les perturbateurs en colle entre midi et deux mais pas moyen! Les colles ont lieu le soir seulement et le CPE m'a dit que je ne pouvais pas les retenir le midi s'ils ne voulaient pas :colere:. Je vais voir s'il serait possible de les prendre en colle le soir à la place des surveillants, je ne sais plus quoi faire pour qu'ils cessent de pourrir l'ambiance.
Bref si quelqu'un avait une idée pour les calmer avant l'entrée en cours ...
Pardon pour le pavé, il fallait que ça sorte.

Eos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par John le Dim 2 Jan 2011 - 0:28

J'ai été obligée d'en exclure certains de cours dont une élève qui a levé la main pour me gifler, j'avais eu le malheur de lui dire de changer de place et d'être allée la voir pour qu'elle le fasse. Tout ça a donné lieu à un rapport mais à part l'heure de colle donnée la gamine n'a pas été sanctionnée.
Heu, tu as marqué sur le rapport qu'elle a essayé de te gifler, et elle n'a eu qu'une heure de colle ?! Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Eos le Dim 2 Jan 2011 - 0:47

Heu, tu as marqué sur le rapport qu'elle a essayé de te gifler, et elle n'a eu qu'une heure de colle ?! Shocked

Ben oui, et c'est moi qui ai donné l'heure de colle, l'administration ne veut pas faire de vagues apparemment. Ils se sont peut-être dit qu'après tout elle n'était pas allée jusqu'au bout alors ce n'est pas bien grave hein! Il a fallu qu'un élève de cette classe enchaîne les punitions et sanctions depuis la rentrée et menace un prof pour qu'il passe en conseil de discipline mardi.

Eos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Provence le Dim 2 Jan 2011 - 0:58

@Eos a écrit:
Heu, tu as marqué sur le rapport qu'elle a essayé de te gifler, et elle n'a eu qu'une heure de colle ?! Shocked

Ben oui, et c'est moi qui ai donné l'heure de colle, l'administration ne veut pas faire de vagues apparemment. Ils se sont peut-être dit qu'après tout elle n'était pas allée jusqu'au bout alors ce n'est pas bien grave hein! Il a fallu qu'un élève de cette classe enchaîne les punitions et sanctions depuis la rentrée et menace un prof pour qu'il passe en conseil de discipline mardi.

Et déposer une main courante à la gendarmerie? Qu'en pensent tes collègues?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Eos le Dim 2 Jan 2011 - 1:13


Et déposer une main courante à la gendarmerie? Qu'en pensent tes collègues?

J'en ai parlé à mon tuteur qui m'a dit que je ne devais pas accepter ça mais sans plus, un autre collègue ne semblait pas étonné de la réaction de l'élève.Peu de temps après j'ai fait un malaise en plein cours avec cette classe et on m'a gardée 10 jours à l'hôpital, je n'ai pas eu l'occasion d'en parler avec d'autres collègues. Je n'ai pas vu mes élèves depuis fin novembre. Je dois dire que je crains aussi pour la titularisation, je n'ose pas trop l'ouvrir.

Eos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Provence le Dim 2 Jan 2011 - 1:25

C'est un collège difficile? Je suis effarée par le manque de soutien de tes collègues.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par ysabel le Dim 2 Jan 2011 - 1:26

marquisedemerteuil a écrit:
@ysabel a écrit:
@Jean a écrit:Surtout ne jamais élever la voix (Hermione a raison).
Penser aux moutons : quand on se saisit d'un des moutons du troupeau, tous les autres se tournent avec inquiétude vers leur congénère. Item, ne jamais faire de reproches, ne jamais lancer de récriminations à la cantonade : temps et forces gaspillées! Par contre toujours s'abattre sur UN individu en particulier.

tout à fait, et de préférence un élève qui suscite plutôt l'admiration - malsaine - des autres. Il faut casser un dur.

le problème après c'est l'effet-victime "pourquoi vous me regardez?" "pourquoi moi?" "j'ai rien fait", etc... Rolling Eyes

c'est encore plus amusant. Il faut en rajouter. Et c'est le moment de faire du vocabulaire : bouc émissaire, victime expiatoire etc.

Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par ysabel le Dim 2 Jan 2011 - 1:30

@Eos a écrit:Le sujet m'intéresse aussi, la stagiaire que je suis ayant beaucoup de soucis avec une classe de 3e où trop d'élèves n'en font qu'à leur tête. Les ennuis commencent avant l'entrée en classe, ils refusent de se taire et de se mettre en rangs et préfèrent bavarder pour la plupart. Or on m'a dit de ne pas les faire entrer avant qu'ils se calment, et de toute façon c'est vrai que si je les laisse entrer dans le désordre ils sont encore plus excités après. Ils peuvent rester dehors 15 à 20 minutes sans problème et une fois entrés le manège recommence, ils préfèrent rester debout qu'arrêter de parler pour s'asseoir . Les punitions ne semblent pas atteindre les perturbateurs qui n'ont d'ailleurs jamais leur carnet ou refusent de le donner. Le reste de la classe est composé à quelques exceptions de suiveurs, pas méchants dans le fond mais bon. Mon tuteur est sympa mais très occupé et quand il peut venir ils se tiennent tranquilles évidemment. J'ai été obligée d'en exclure certains de cours dont une élève qui a levé la main pour me gifler, j'avais eu le malheur de lui dire de changer de place et d'être allée la voir pour qu'elle le fasse. Tout ça a donné lieu à un rapport mais à part l'heure de colle donnée la gamine n'a pas été sanctionnée. Je voudrais bien prendre les perturbateurs en colle entre midi et deux mais pas moyen! Les colles ont lieu le soir seulement et le CPE m'a dit que je ne pouvais pas les retenir le midi s'ils ne voulaient pas . Je vais voir s'il serait possible de les prendre en colle le soir à la place des surveillants, je ne sais plus quoi faire pour qu'ils cessent de pourrir l'ambiance.
Bref si quelqu'un avait une idée pour les calmer avant l'entrée en cours ...
Pardon pour le pavé, il fallait que ça sorte.

euh ! il fallait la faire exclure de l'établissement. (bon, honnêtement, l'élève qui se risque à ça avec moi, il prend ma gauche - mouvement réflexe de ma part)

Ton pb c'est surtout ta direction.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par John le Dim 2 Jan 2011 - 1:45

@Eos a écrit:
Heu, tu as marqué sur le rapport qu'elle a essayé de te gifler, et elle n'a eu qu'une heure de colle ?! Shocked

Ben oui, et c'est moi qui ai donné l'heure de colle, l'administration ne veut pas faire de vagues apparemment. Ils se sont peut-être dit qu'après tout elle n'était pas allée jusqu'au bout alors ce n'est pas bien grave hein! Il a fallu qu'un élève de cette classe enchaîne les punitions et sanctions depuis la rentrée et menace un prof pour qu'il passe en conseil de discipline mardi.

Il y a des collègues qui militent pour un syndicat dans ton collège ? Est-ce qu'ils sont au courant de ça ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Eos le Dim 2 Jan 2011 - 1:53

@Provence a écrit:C'est un collège difficile? Je suis effarée par le manque de soutien de tes collègues.

Le collège n'est pas censé être difficile mais quand les groupes de langue ont été faits j'ai hérité d'une bande de perturbateurs. Je ne pense pas que beaucoup de collègues savent ce qui s'est passé, je ne peux pas leur en vouloir.

Eos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Raph le Dim 2 Jan 2011 - 1:57

Eos, je sais que l'année de la titularisation donne envie de faire profil bas, mais tu dois bien avoir un ou deux collègues susceptibles de t'épauler ou de réagir devant un tel incident. Du moins je l'espère. Il faut que tu en parles avec des personnes qui t'inspirent confiance. Mais si un collègue n'est pas étonné de la réaction de l'élève en question, il y a peut-être moyen de trouver des appuis, si certains collègues ne se défilent pas. Neutral

_________________
"Il faut rire de tout. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans." Pierre Desproges

Raph
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Provence le Dim 2 Jan 2011 - 2:32

Dans mon collège, on répartit les élèves perturbateurs dans différentes classes pour équilibrer les difficultés. Le problème, c'est que les groupes de langues rassemblent ceux qu'on avait séparés. Des collègues expérimentés se sont retrouvés cette année à gérer des groupes difficiles. On ne peut pas tout mettre sur le compte de ton inexpérience: ton administration est en dessous de tout si elle juge la situation normale. Le gamin aurait dû passer en conseil de discipline. A force de ne pas vouloir faire de vagues, on risque de récolter la tempête. Tiens bon!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Dim 2 Jan 2011 - 9:20

@Passerose a écrit:Je suis pourtant assez d'accord avec l'intervention de Jean sur le fait que les élèves n'aiment pas les profs qui sont "en demande" : en demande même de les intéresser. J'ai compris avec une succession d'années difficiles, notamment en 3e, que je devais lâcher l'envie de me faire apprécier (je ne parle pas de l'affectif, mais de ma manière d'être prof). Il faut être détaché(e) de toute tentation affective avec eux, ce qui n'empêche pas d'être bienveillant, lorsqu'on peut l'être. Sinon, tant pis.

Si l'on veut qu'ils se tiennent à carreaux, ce qui est la première condition pour qu'on puisse les instruire, il faut leur faire sentir d'emblée qu'on se fiche de leurs états d'âme (= "être glacial"), qu'on est là pour travailler et les faire travailler, point à la ligne. C'est ou "copain", genre moniteur de centre aéré, ou "prof" : les deux sont incompatibles. "Prof", c'est sérieux, et il faut (essayer de) le marquer dans toute son attitude. Il vaut mieux viser leur estime que leur affection...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 9:45

@John a écrit:
La tronche dissuasive, Lo, la tronche dissuasive! L'air sinistre!
Il faut quand même vraiment que ça colle à sa personnalité.

Je suis d'accord avec John et j'ai envie de nuancer le discours de Jean.
Je n'ai aucune difficulté à me situer par rapport aux élèves, ils savent très bien que je ne suis pas là pour être leur copine et que je me fiche bien de savoir s'ils m'apprécient ou non. Je les fais bosser et progresser, point barre. C'est un point sur lequel ils apprennent vite à me faire confiance, et ils perçoivent dès lors la légitimité de mes exigences et de ma sévérité - je crois que c'est là l'essentiel.
Ceci dit, en lettres, et notamment pour l'étude des textes, j'exploite le plus possible l'enthousiasme des élèves pour les personnages, leurs réactions à chaud face à telle situation. Je transmets une passion pour les textes et un plaisir de partager ceux-ci dans la discussion qui s'accorde mal, selon moi de "la tronche", comme dit Jean, ou d'une attitude glaciale. C'est totalement contraire à ma personnalité. Je ne rabaisse rien de mes exigences, je punis immanquablement les perturbateurs, les étourdis qui prennent la parole n'importe comment, je remets discrètement à sa place, en circulant dans les rangs, l'élève qui a tendance à se retourner, mais le plus souvent avec le sourire, parfois même en plaisantant. On peut être tranquille, souriant et ferme. Les élèves connaissent les règles, savent qu'avec moi, rien n'est négociable - c'est peut-être cela qui nous permet d'être sereins et détendus. Pas besoin de se transformer en ce que l'on n'est pas. Je crois que de toute façon, ça ne marcherait pas.
Je crois que le seul vrai secret, c'est le travail, le contenu et les exigences. Faire travailler les élèves, c'est notre seule légitimité. Si nous sommes convaincu, au plus profond de nous-mêmes, que le respect des règles est indispensable au bon déroulement de ce travail, et que nous centrons toute notre attention sur ce travail lui-même, et non sur les élèves en tant qu'individus (l'élève au centre...) et leur comportement, tout devient plus facile. Nous remplissons notre mission et les élèves acceptent alors de nous suivre car, comme le signale Jean avec justesse, il y a là une attente forte de leur part et, malgré leurs provocations, un grand désarroi quand cette attente n'est pas remplie.
Le mélange d'exigence et de bienveillance souriante fonctionne bien, il est la base d'une vraie relation de confiance entre les élèves et le professeur.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Reine Margot le Dim 2 Jan 2011 - 9:48

bah moi justement, je viens en cours pour bosser et point, transmettre des connaissances, je suis exigeante sur le comportement...et 'jai au contraire l'impression qu'ils me le font payer. pale

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par V.Marchais le Dim 2 Jan 2011 - 9:56

Un petit exemple de ma schizophrénie professorale.
En classe, je suis souriante, cherchant à créer une atmosphère de convivialité qui pousse le plus d'élèves à participer. Mais je suis impitoyable sur le travail.
Je dois rendre dès demain à mes Sixième un contrôle de conjugaison que les trois quarts ont lamentablement raté tout simplement parce qu'ils n'ont rien daigné apprendre. Or c'est la deuxième fois que cela se produit (c'était un contrôle de rattrapage). Comme je l'ai déjà fait l'an passé, au lieu de rendre les copies aux élèves, je vais les envoyer par la poste à leurs parents, assorties de deux heures de colle pour travailler les conjugaisons et du courrier suivant, sous couvert du CDE :



Madame, Monsieur,



Votre enfant a eu à revoir, avant les vacances de Noël, la conjugaison du présent de l’indicatif. Un premier contrôle très simple a mis en évidence le fait qu’un grand nombre d’élèves n’avait pas appris sa leçon. Une punition a été donnée aux élèves concernés et le contrôle a été refait. Je tiens à préciser qu’il s’agissait dans les deux cas d’une simple récitation des conjugaisons étudiées, sans difficulté aucune ni exercice réclamant quelque réflexion.
Or, il se trouve qu’après cette première punition, votre enfant n’a toujours paspris la peine d’apprendre ses conjugaisons et qu’il a obtenu à son contrôle une note tout à fait insuffisante.
J’attire votre attention de parent sur le caractère particulièrement inquiétant de la situation. Le présent est le temps le plus courant de la langue français, il a déjà fait l’objet d’apprentissage et de révisions régulières tout au long de la scolarité primaire de votre enfant et il a été revu en détail cette année en classe. Cet échec à deux contrôles successifs révèle un manque durable de travail : cela fait des années qu’il n’apprend tout simplement pas assez sérieusement ses leçons. Il est urgent que votre enfant prenne conscience que cela ne peut plus durer. Un enfant qui ne travaille pas suffisamment pour réussir à maîtriser un temps de base comme le présent compromet gravement sa scolarité et son avenir.
Aussi, votre enfant sera collé, avec d’autres élèves de sa classe, le ... pour travailler à nouveau ses conjugaisons. Mais toutes les punitions seront inutiles si vous n’exercez pas votre autorité de parent pour contraindre votre enfant à apprendre ses leçons. C’est seulement ensemble que nous pourrons le faire progresser.
Confiante en votre soutien actif, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations cordiales.


Demain, j'annonce la couleur aux mômaks (ça, c'est pour le côté glacial Twisted Evil ) et on se met aussitôt au travail dans la joie et la bonne humeur... Very Happy

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum