Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Invité14 le Mar 11 Jan 2011 - 18:37

En collège, je peux comprendre qu'ils soient agités.

Mais en première ES avec des maths coeff 5 ou 7 pour certains affraid

Le problème vient du fait qu'on les laisse passer.
Ils ne redoublent plus.
Ils arrivent en Première ES ou STG avec 4 ou 5 de moyenne en maths.

Ils n'aiment pas la matière et je ne vois pas comment la leur faire aimer avec le programme de maths dans cette classe.

Bon, il y a quand même plus de la moitié qui ont le niveau et qui bossent mais les autres les perturbent surement.


Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par ysabel le Mar 11 Jan 2011 - 18:42

chanig a écrit:En collège, je peux comprendre qu'ils soient agités.

Mais en première ES avec des maths coeff 5 ou 7 pour certains affraid

Le problème vient du fait qu'on les laisse passer.
Ils ne redoublent plus.
Ils arrivent en Première ES ou STG avec 4 ou 5 de moyenne en maths.

Ils n'aiment pas la matière et je ne vois pas comment la leur faire aimer avec le programme de maths dans cette classe.

Bon, il y a quand même plus de la moitié qui ont le niveau et qui bossent mais les autres les perturbent surement.


Pareil en français...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par lalilala le Mar 11 Jan 2011 - 18:45

pareil en espagnol...en plus tout le monde s'en tape de cette matière (élèves, parents...aux conseils de classe les notes d'espagnol ne sont jamais décisives). Je suis en lycée aussi chanig...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Mar 11 Jan 2011 - 18:57

@lalilala a écrit:pareil en espagnol...en plus tout le monde s'en tape de cette matière (élèves, parents...aux conseils de classe les notes d'espagnol ne sont jamais décisives). Je suis en lycée aussi chanig...

C'est bien pour ça que l'insistance des associations et des syndicats à réclamer l'affectation systématique en lycée pour les agrégés me paraît carrément déraisonnable, vu l'état actuel du lycée, qui est devenu à peu de choses près un collège en pire puisqu'on n'y a quasiment aucune prise disciplinaire sur les quasi adultes qu'on a devant soi. On n'a plus qu'à espérer y avoir des classes homogènes et motivées comme il s'en trouve quand même encore, et là, c'est évidemment un régal, mais est-ce fréquent?
Le grand avantage du collège, c'est le fait que les élèves y sont encore des gosses et qu'il n'est pas impossible, pour peu que tout le monde s'y mette à commencer par la direction, de leur imposer des limites. Je dis bien "pour peu que tout le monde s'y mette", car si le principal se terre dans son bureau et refuse d'aller au charbon, on se retrouve bien seul.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Invité14 le Mar 11 Jan 2011 - 19:14

J'ai enseigné en collège et je n'y arrivais pas. C'était le bordel. Je sais maintenant que je ne mettais pas de limite, et je les traitais en adultes.
Je ne veux plus y retourner.

Je suis en lycée depuis 6 ans.
Il y avait moins de discipline à faire, au début.
Mais depuis 2 ou 3 ans, je trouve que les élèves ont changé : ils ne travaillent pas, sont agités...
Je vois bien que les élèves de Première ne comprennent pas qu'il faille se taire en classe. Tout simplement, parce qu'ils n'y sont pas habitués!

Alors vérifier le travail, les coller si pas faits, les laisser debout, sanctionner si's parlent et tous les conseils que vous donnez... personne ne le fait chez nous.
En cas de souci, je n'ai pas de soutien de le Direction.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par ysabel le Mar 11 Jan 2011 - 19:19

chanig a écrit:J'ai enseigné en collège et je n'y arrivais pas. C'était le bordel. Je sais maintenant que je ne mettais pas de limite, et je les traitais en adultes.
Je ne veux plus y retourner.

Je suis en lycée depuis 6 ans.
Il y avait moins de discipline à faire, au début.
Mais depuis 2 ou 3 ans, je trouve que les élèves ont changé : ils ne travaillent pas, sont agités...
Je vois bien que les élèves de Première ne comprennent pas qu'il faille se taire en classe. Tout simplement, parce qu'ils n'y sont pas habitués!

Alors vérifier le travail, les coller si pas faits, les laisser debout, sanctionner si's parlent et tous les conseils que vous donnez... personne ne le fait chez nous.
En cas de souci, je n'ai pas de soutien de le Direction.

en effet, c'est un gros pb. Ce n'est pas le cas chez nous et quand il y a un pb dans une classe, tout le monde fait bloc et ça casse rapidement la classe.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par lalilala le Mar 11 Jan 2011 - 19:19

moi mon souci c'est que j'arrive pas à gérer le cours et la discipline, je n'y arrive pas...Donc, soit je me concentre sur le cours et je laisse passer plein de choses pour ne pas trop interrompre le cours, soit je m'agace, je punis et je m'emmêle les pinceaux...et puis je ne pense pas toujours à ramasser les punitions, même si je le marque quelque part....Bref, je ne suis pas efficace.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par lapetitemu le Mar 11 Jan 2011 - 19:51

@lalilala a écrit:moi mon souci c'est que j'arrive pas à gérer le cours et la discipline, je n'y arrive pas...Donc, soit je me concentre sur le cours et je laisse passer plein de choses pour ne pas trop interrompre le cours, soit je m'agace, je punis et je m'emmêle les pinceaux...et puis je ne pense pas toujours à ramasser les punitions, même si je le marque quelque part....Bref, je ne suis pas efficace.

Pareil, j'ai une tendance bordélique qui est difficilement compatible avec l'enseignement en collège.

Donc ça y est, je suis arrêtée jusqu'à la fin de la semaine. Ma principale m'a dit qu'elle mettrait en place des choses avec moi pour que ça tourne mieux avec mes classes (qui sont objectivement difficiles, surtout les deux 4e). Mais ça me fait un peu douter... qu'est-ce qui va bien pouvoir marcher ? Elle n'a pas beaucoup d'autorité avec les élèves, elle non plus...
Ce qu'il faut que je trouve, c'est un moyen d'enrayer le bruit. Mais ça commence avant même d'entrer dans la classe : dans le couloir, ils se tiennent n'importe comment, hurlent, et avec le bruit des autres classes, je n'arrive pas à me faire entendre pour leur dire de se mettre en rang et d'entrer dans la classe en silence. Ce bruit incessant dans les locaux, c'est une vraie plaie, c'est ça qui me fatigue le plus, je crois. Ensuite, une fois en classe, ils se parlent à voix haute et c'est impossible à arrêter. J'ai essayé avec les 6e de leur dire "le premier qui parle à voix haute, c'est une heure de colle" et je l'ai fait... j'ai collé cinq élèves en deux jours et aucun résultat notable. En plus, comme je ne vais pas être au collège de la semaine, ça va être difficile pour le suivi des colles. Déjà que je devais re-coller un élève qui n'est pas venu vendredi dernier... Ca m'épuise d'avance tout ça.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par deroute le Mar 11 Jan 2011 - 19:52

Je ne comprends pas mu, normalement c'est la vis scolaire qui se charge du suivi des colles et pas toi!

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Invité le Mar 11 Jan 2011 - 20:07

@deroute a écrit:Je ne comprends pas mu, normalement c'est la vis scolaire qui se charge du suivi des colles et pas toi!

En théorie, oui. Dans la pratique, ça dépend de l'équipe de vie scolaire. Certaines ne veulent pas prendre en charge les perturbateurs, refusent les heures de colle quand elles dépassent le nombre de 2 par élève, d'autres confondent discipline et copinage avec les élèves... Donc parfois, il faut prendre en charge soi-même les heures de retenue pour être certain que les élèves effectuent bien leur colle...
Dans mon établissement, 3h de retenue pour une même classe et la CPE hurle. Mais si tu prends les élèves dans tes cours, aucun problème, la vie scolaire est ravie de traiter avec toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par lapetitemu le Mar 11 Jan 2011 - 20:08

@deroute a écrit:Je ne comprends pas mu, normalement c'est la vis scolaire qui se charge du suivi des colles et pas toi!

Haha, la bonne blague !
Justement, c'est une des choses que l'on va réclamer pendant l'heure syndicale, vendredi matin : jusque là, c'était à nous, professeurs, de passer à la vie scolaire demander si l'élève X avait bien fait sa colle, et si non, toujours à nous de dire à l'élève qu'il sera de nouveau collé, en doublant le nombre d'heures si on le souhaite, tel jour, de refaire une fiche de retenue à donner à la vie scolaire...
Donc on va demander à ce que ce soit géré automatiquement par les surveillants maintenant. Parce que c'est une des choses qui merdent chez nous.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par deroute le Mar 11 Jan 2011 - 20:09

@lapetitemu a écrit: Parce que c'est une des choses qui merdent chez nous.

Oui je confirme!

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par mimile le Mar 11 Jan 2011 - 21:26

chanig a écrit:J'ai enseigné en collège et je n'y arrivais pas. C'était le bordel. Je sais maintenant que je ne mettais pas de limite, et je les traitais en adultes.
Je ne veux plus y retourner.

Je suis en lycée depuis 6 ans.
Il y avait moins de discipline à faire, au début.
Mais depuis 2 ou 3 ans, je trouve que les élèves ont changé : ils ne travaillent pas, sont agités...
Je vois bien que les élèves de Première ne comprennent pas qu'il faille se taire en classe. Pareil avec mes premières ! Il ne sont pas méchants mais ont un comportement inadapté...Tout simplement, parce qu'ils n'y sont pas habitués!

Alors vérifier le travail, les coller si pas faits, les laisser debout, sanctionner si's parlent et tous les conseils que vous donnez... personne ne le fait chez nous.
En cas de souci, je n'ai pas de soutien de le Direction.

Je vérifie systématiquement les exercices que j'ai donné et je colle s'ils n'ont pas fait leur travail au bout de 3 fois. Je fais des plans de classe en fonction des bavardages observés. Une élève a déjà dit "on se croirait au collège" pendant que je mettais des petites croix. J'ai répondu que s'ils se comportaient comme des lycéens, je ne ferais pas tout ça (j'ai systématiquement plusieurs "travail non faits" !!).

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Invité14 le Mar 11 Jan 2011 - 22:01

je ne vérifie plus trop le travail.

depuis janvier, il y a des colles les soirs . Donc, je pense qu'on peut facilement coller les élèves pour travail non fait.
Je le fait en seconde mais pas en première.
Je ferai ça l'an prochain, si je m'y tiens.

Mais par contre, depuis janvier,je fais régulièrement des interros de leçon.


Ca les embete mais certains aiment car ça remonte leur moyenne et ils finiront par comprendre qu'ils font bosser?

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Eos le Mar 11 Jan 2011 - 23:49

@Jean a écrit:
@Eos a écrit:
nateka a écrit:
@Eos a écrit:Bon, je reviens donner des nouvelles. J'ai cru avoir débarqué dans la quatrième dimension aujourd'hui avec les 3e, j'ai suivi certains conseils donnés dans la discussion, silence, visage impassible,j'ai aussi pris un stylo et une feuille pour noter qui bavardait dans le couloir et ils se sont calmés et sont rentrés sans bruit Suspect . Ils se sont assis à leurs nouvelles places sans broncher. J'ai annoncé que tout bavardage serait puni et le premier que j'ai surpris à parler sans permission a eu une page du manuel à recopier. D'autres se sont fait prendre et j'ai dû tripler la punition pour un élève mais pour la première fois depuis longtemps on a pu travailler! Le cours s'est déroulé plutôt dans le calme, ils ont même participé Shocked . Après le cours, j'ai vu l'une des PP qui m'a dit les avoir sermonnés, je ne sais pas si le changement est dû à cela uniquement mais j'espère que ça va durer. L'espoir fait vivre.
Merci pour vos conseils en tout cas.

Là c'est pas l'espoir qui a permis ces résultats...C'est la réflexion et la discussion idee
Bon courage fleurs trefle

Hélas tout ça n'a pas duré, au cours suivant j'ai quitté la quatrième dimension et les 3e ont recommencé à faire comme avant. J'avais pourtant fait comme lundi mais ça n'a pas marché, les bavardages intempestifs et autres tactiques pour ne rien faire ont repris de plus belle, ils ont été franchement infects Crying or Very sad . Je n'ai rien à attendre du CPE, il ne veut pas se mouiller, le CDE se couche devant les parents et ne pense qu'à se couvrir furieux. Pour couronner le tout il semblerait que des élèves de cette classe veulent ma tête, "ouais mon père il va écrire et vous allez être virée" ai-je entendu. Le pire c'est qu'ils pourraient y arriver, les parents sont particulièrement procéduriers dans le coin et se sont déjà plaints de mes absences pour maladie. Je vais donc me rapprocher d'un syndicat, personne ne milite dans mon collège. J'espère que ça servira à quelque chose, il est quasi impossible de faire cours avec cette classe.

As-tu essayé de ne rien laisser transparaître de tes états d'âme? As-tu essayé, aussi, de leur polycopier ton cours, par exemple, si c'est de la grammaire (je ne sais pas), et de le leur faire recopier en classe, en le faisant suivre d'exercices que tu fais faire aussitôt (et terminer à la maison)? Si c'est une classe a priori agitée, il faut les faire "participer" le moins possible, car c'est immanquablement l'occasion de faire les pitres, et les faire écrire le plus possible, en un mot être archi-directif et leur flanquer en pré-mâché tout ce qu'ils ont à apprendre. Et comme en grammaire, ils ne savent rien, c'est facile de leur mettre le nez dans leur ignorance et leur rabattre indirectement leur caquet.

J'ai effectivement essayé de ne rien laisser transparaître et garde une expression peu avenante. Je vais devoir polycopier le cours comme tu le dis et leur pré-mâcher le travail ou on n'avancera jamais. Il va falloir aller contre les directives qu'on nous donne en LV où on est tout ou presque est censé servir à communiquer et où la grammaire c'est de la PRL à faire à partir des productions d'élèves. Autant dire qu'avec cette classe on ne produit pas grand-chose et que c'est mal barré pour l'expression orale. Or on nous rebat les oreilles avec la prise de parole en continu et surtout en interaction et l'écrit est l'incarnation du mal. Je veux bien faire de l'oral et c'est indispensable mais dans ces conditions c'est la porte ouverte à tous les dérapages. Bon courage aux autres profs confrontés à des perturbateurs en tout cas.

Eos
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Mer 12 Jan 2011 - 8:42

@Eos a écrit:
@Jean a écrit:
@Eos a écrit:
nateka a écrit:
@Eos a écrit:Bon, je reviens donner des nouvelles. J'ai cru avoir débarqué dans la quatrième dimension aujourd'hui avec les 3e, j'ai suivi certains conseils donnés dans la discussion, silence, visage impassible,j'ai aussi pris un stylo et une feuille pour noter qui bavardait dans le couloir et ils se sont calmés et sont rentrés sans bruit Suspect . Ils se sont assis à leurs nouvelles places sans broncher. J'ai annoncé que tout bavardage serait puni et le premier que j'ai surpris à parler sans permission a eu une page du manuel à recopier. D'autres se sont fait prendre et j'ai dû tripler la punition pour un élève mais pour la première fois depuis longtemps on a pu travailler! Le cours s'est déroulé plutôt dans le calme, ils ont même participé Shocked . Après le cours, j'ai vu l'une des PP qui m'a dit les avoir sermonnés, je ne sais pas si le changement est dû à cela uniquement mais j'espère que ça va durer. L'espoir fait vivre.
Merci pour vos conseils en tout cas.

Là c'est pas l'espoir qui a permis ces résultats...C'est la réflexion et la discussion idee
Bon courage fleurs trefle

Hélas tout ça n'a pas duré, au cours suivant j'ai quitté la quatrième dimension et les 3e ont recommencé à faire comme avant. J'avais pourtant fait comme lundi mais ça n'a pas marché, les bavardages intempestifs et autres tactiques pour ne rien faire ont repris de plus belle, ils ont été franchement infects Crying or Very sad . Je n'ai rien à attendre du CPE, il ne veut pas se mouiller, le CDE se couche devant les parents et ne pense qu'à se couvrir furieux. Pour couronner le tout il semblerait que des élèves de cette classe veulent ma tête, "ouais mon père il va écrire et vous allez être virée" ai-je entendu. Le pire c'est qu'ils pourraient y arriver, les parents sont particulièrement procéduriers dans le coin et se sont déjà plaints de mes absences pour maladie. Je vais donc me rapprocher d'un syndicat, personne ne milite dans mon collège. J'espère que ça servira à quelque chose, il est quasi impossible de faire cours avec cette classe.

As-tu essayé de ne rien laisser transparaître de tes états d'âme? As-tu essayé, aussi, de leur polycopier ton cours, par exemple, si c'est de la grammaire (je ne sais pas), et de le leur faire recopier en classe, en le faisant suivre d'exercices que tu fais faire aussitôt (et terminer à la maison)? Si c'est une classe a priori agitée, il faut les faire "participer" le moins possible, car c'est immanquablement l'occasion de faire les pitres, et les faire écrire le plus possible, en un mot être archi-directif et leur flanquer en pré-mâché tout ce qu'ils ont à apprendre. Et comme en grammaire, ils ne savent rien, c'est facile de leur mettre le nez dans leur ignorance et leur rabattre indirectement leur caquet.

J'ai effectivement essayé de ne rien laisser transparaître et garde une expression peu avenante. Je vais devoir polycopier le cours comme tu le dis et leur pré-mâcher le travail ou on n'avancera jamais. Il va falloir aller contre les directives qu'on nous donne en LV où on est tout ou presque est censé servir à communiquer et où la grammaire c'est de la PRL à faire à partir des productions d'élèves. Autant dire qu'avec cette classe on ne produit pas grand-chose et que c'est mal barré pour l'expression orale. Or on nous rebat les oreilles avec la prise de parole en continu et surtout en interaction et l'écrit est l'incarnation du mal. Je veux bien faire de l'oral et c'est indispensable mais dans ces conditions c'est la porte ouverte à tous les dérapages. Bon courage aux autres profs confrontés à des perturbateurs en tout cas.

Je suis en Lettres classiques, mais si j'avais à faire un cours de langue vivante, je ferais un cours archi-directif, je ferais presque exclusivement de la grammaire avec des exercices d 'application, du vocabulaire, et de la traduction de textes simples. Très peu d'oral, ou seulement en application des notions de grammaire et de vocabulaire étudiées et maîtrisées, sinon, c'est du n'importe quoi. De toute façon, je me ficherais des directives officielles, qui aboutissent par exemple, à ce que mes élèves de 3ème sont incapables, après quatre ans de prétendu allemand sans compter l'école primaire, de traduire en allemand "le livre de l'élève" parce qu'ils n'ont jamais étudié ni le génitif en allemand ni le complément du nom en français...
L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par lalilala le Mer 12 Jan 2011 - 8:52

@Jean a écrit:
@Eos a écrit:
@Jean a écrit:
@Eos a écrit:
nateka a écrit:
@Eos a écrit:Bon, je reviens donner des nouvelles. J'ai cru avoir débarqué dans la quatrième dimension aujourd'hui avec les 3e, j'ai suivi certains conseils donnés dans la discussion, silence, visage impassible,j'ai aussi pris un stylo et une feuille pour noter qui bavardait dans le couloir et ils se sont calmés et sont rentrés sans bruit Suspect . Ils se sont assis à leurs nouvelles places sans broncher. J'ai annoncé que tout bavardage serait puni et le premier que j'ai surpris à parler sans permission a eu une page du manuel à recopier. D'autres se sont fait prendre et j'ai dû tripler la punition pour un élève mais pour la première fois depuis longtemps on a pu travailler! Le cours s'est déroulé plutôt dans le calme, ils ont même participé Shocked . Après le cours, j'ai vu l'une des PP qui m'a dit les avoir sermonnés, je ne sais pas si le changement est dû à cela uniquement mais j'espère que ça va durer. L'espoir fait vivre.
Merci pour vos conseils en tout cas.

Là c'est pas l'espoir qui a permis ces résultats...C'est la réflexion et la discussion idee
Bon courage fleurs trefle

Hélas tout ça n'a pas duré, au cours suivant j'ai quitté la quatrième dimension et les 3e ont recommencé à faire comme avant. J'avais pourtant fait comme lundi mais ça n'a pas marché, les bavardages intempestifs et autres tactiques pour ne rien faire ont repris de plus belle, ils ont été franchement infects Crying or Very sad . Je n'ai rien à attendre du CPE, il ne veut pas se mouiller, le CDE se couche devant les parents et ne pense qu'à se couvrir furieux. Pour couronner le tout il semblerait que des élèves de cette classe veulent ma tête, "ouais mon père il va écrire et vous allez être virée" ai-je entendu. Le pire c'est qu'ils pourraient y arriver, les parents sont particulièrement procéduriers dans le coin et se sont déjà plaints de mes absences pour maladie. Je vais donc me rapprocher d'un syndicat, personne ne milite dans mon collège. J'espère que ça servira à quelque chose, il est quasi impossible de faire cours avec cette classe.

As-tu essayé de ne rien laisser transparaître de tes états d'âme? As-tu essayé, aussi, de leur polycopier ton cours, par exemple, si c'est de la grammaire (je ne sais pas), et de le leur faire recopier en classe, en le faisant suivre d'exercices que tu fais faire aussitôt (et terminer à la maison)? Si c'est une classe a priori agitée, il faut les faire "participer" le moins possible, car c'est immanquablement l'occasion de faire les pitres, et les faire écrire le plus possible, en un mot être archi-directif et leur flanquer en pré-mâché tout ce qu'ils ont à apprendre. Et comme en grammaire, ils ne savent rien, c'est facile de leur mettre le nez dans leur ignorance et leur rabattre indirectement leur caquet.

J'ai effectivement essayé de ne rien laisser transparaître et garde une expression peu avenante. Je vais devoir polycopier le cours comme tu le dis et leur pré-mâcher le travail ou on n'avancera jamais. Il va falloir aller contre les directives qu'on nous donne en LV où on est tout ou presque est censé servir à communiquer et où la grammaire c'est de la PRL à faire à partir des productions d'élèves. Autant dire qu'avec cette classe on ne produit pas grand-chose et que c'est mal barré pour l'expression orale. Or on nous rebat les oreilles avec la prise de parole en continu et surtout en interaction et l'écrit est l'incarnation du mal. Je veux bien faire de l'oral et c'est indispensable mais dans ces conditions c'est la porte ouverte à tous les dérapages. Bon courage aux autres profs confrontés à des perturbateurs en tout cas.

Je suis en Lettres classiques, mais si j'avais à faire un cours de langue vivante, je ferais un cours archi-directif, je ferais presque exclusivement de la grammaire avec des exercices d 'application, du vocabulaire, et de la traduction de textes simples. Très peu d'oral, ou seulement en application des notions de grammaire et de vocabulaire étudiées et maîtrisées, sinon, c'est du n'importe quoi. De toute façon, je me ficherais des directives officielles, qui aboutissent par exemple, à ce que mes élèves de 3ème sont incapables, après quatre ans de prétendu allemand sans compter l'école primaire, de traduire en allemand "le livre de l'élève" parce qu'ils n'ont jamais étudié ni le génitif en allemand ni le complément du nom en français...
L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

veneration et vive la grammaire!!!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par guiz le Mer 12 Jan 2011 - 9:27

@Jean a écrit: L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

@lalilala a écrit: veneration et vive la grammaire!!!

Amen! J'ai aussi du mal avec la perspective actionnelle, à laisser les élèves dire des énormités telles que "I am don't" ou "they is" tout en m'extasiant parce qu'ils ont parlé et que c'est l'essentiel au fond (ne pas surtout pas les corriger car cela est trop frontale comme pédagogie: il faut laisser place à l'autocorrection ou l'inter-correction... Neutral ). . Je suis sceptique, mais bon, je ne suis que stagiaire, je ne vais pas refaire le monde.

guiz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Crazy Cow le Mer 12 Jan 2011 - 9:39

guizmogirl a écrit:
@Jean a écrit: L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

@lalilala a écrit: veneration et vive la grammaire!!!

Amen! J'ai aussi du mal avec la perspective actionnelle, à laisser les élèves dire des énormités telles que "I am don't" ou "they is" tout en m'extasiant parce qu'ils ont parlé et que c'est l'essentiel au fond (ne pas surtout pas les corriger car cela est trop frontale comme pédagogie: il faut laisser place à l'autocorrection ou l'inter-correction... Neutral ). . Je suis sceptique, mais bon, je ne suis que stagiaire, je ne vais pas refaire le monde.

La pédagogie actionnelle ne mène à rien. J'ai des élèves de 1ères qui ne savent même pas faire 2 phrases correctes à la suite. Et quand ils prennent la peine d'apprendre quelques phrases correctes, elles sont oubliées au cours suivant....
Je leur ai même fait faire de la lecture à haute voix.... Shocking!! Et dire qu'ils passent le bac à l'oral l'année prochaine.... Enfin, j'dis ça, j'dis rien... Je ne suis que stagiaire! Shocked

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Crazy Cow le Mer 12 Jan 2011 - 9:40

Par ailleurs, on s'entête à ne pas leur faire de grammaire, alors que justement, c'est ce dont ils ont BESOIN! Twisted Evil

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Mer 12 Jan 2011 - 9:50

guizmogirl a écrit:
@Jean a écrit: L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

@lalilala a écrit: veneration et vive la grammaire!!!

Amen! J'ai aussi du mal avec la perspective actionnelle, à laisser les élèves dire des énormités telles que "I am don't" ou "they is" tout en m'extasiant parce qu'ils ont parlé et que c'est l'essentiel au fond (ne pas surtout pas les corriger car cela est trop frontale comme pédagogie: il faut laisser place à l'autocorrection ou l'inter-correction... Neutral ). . Je suis sceptique, mais bon, je ne suis que stagiaire, je ne vais pas refaire le monde.

Vous êtes stagiaire, alors pliez-vous hypocritement à toutes les conneries qu'on vous impose ! La titularisation vaut bien... (comment qu'y disait, l'autre bouffon ? "Paris vaut bien une messe"?). Une fois titulaire, vous enseignez à votre guise, dans la mesure du possible. D'ailleurs je ne comprends pas que les associations de professeurs de langues vivantes ne se soient pas déjà rebellées contre la pédagogie officielle-merdique-inefficace-et-décourageante-pour-le-professeur...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Crazy Cow le Mer 12 Jan 2011 - 10:03

@Jean a écrit:
guizmogirl a écrit:
@Jean a écrit: L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

@lalilala a écrit: veneration et vive la grammaire!!!

Amen! J'ai aussi du mal avec la perspective actionnelle, à laisser les élèves dire des énormités telles que "I am don't" ou "they is" tout en m'extasiant parce qu'ils ont parlé et que c'est l'essentiel au fond (ne pas surtout pas les corriger car cela est trop frontale comme pédagogie: il faut laisser place à l'autocorrection ou l'inter-correction... Neutral ). . Je suis sceptique, mais bon, je ne suis que stagiaire, je ne vais pas refaire le monde.

Vous êtes stagiaire, alors pliez-vous hypocritement à toutes les conneries qu'on vous impose ! La titularisation vaut bien... (comment qu'y disait, l'autre bouffon ? "Paris vaut bien une messe"?). Une fois titulaire, vous enseignez à votre guise, dans la mesure du possible. D'ailleurs je ne comprends pas que les associations de professeurs de langues vivantes ne se soient pas déjà rebellées contre la pédagogie officielle-merdique-inefficace-et-décourageante-pour-le-professeur...

Ne t'inquiète pas Jean, je m'y plie à leur pédagogie à la noix! Pas le choix. L'année prochaine, je serais LIBRE!!!! yesyes

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par lalilala le Mer 12 Jan 2011 - 10:06

guizmogirl a écrit:
@Jean a écrit: L'enseignement des langues vivantes est sinistré, et toujours à cause des mêmes joueurs de flûte de Harlem de la pédagogie...

@lalilala a écrit: veneration et vive la grammaire!!!

Amen! J'ai aussi du mal avec la perspective actionnelle, à laisser les élèves dire des énormités telles que "I am don't" ou "they is" tout en m'extasiant parce qu'ils ont parlé et que c'est l'essentiel au fond (ne pas surtout pas les corriger car cela est trop frontale comme pédagogie: il faut laisser place à l'autocorrection ou l'inter-correction... Neutral ). . Je suis sceptique, mais bon, je ne suis que stagiaire, je ne vais pas refaire le monde.

Je ne vois pas comment ils pourraient être capables de s'auto-corriger ou de corriger les autres...C'est bien le rôle du prof ça il me semble. Ils sont aussi censés déduire les règles de grammaire à partir des tournures vues dans les documents....ben voyons!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Jean le Mer 12 Jan 2011 - 10:10


Je ne vois pas comment ils pourraient être capables de s'auto-corriger ou de corriger les autres...C'est bien le rôle du prof ça il me semble. Ils sont aussi censés déduire les règles de grammaire à partir des tournures vues dans les documents....ben voyons! [/quote]

Pour s'auto-corriger, il faut d'abord avoir appris quelque chose de sûr et de précis!
Quant à leur faire "déduire les règles de grammaire à partir des tournures vues dans les documents", là, c'est carrément du délire...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Crazy Cow le Mer 12 Jan 2011 - 10:11

@Jean a écrit:
Je ne vois pas comment ils pourraient être capables de s'auto-corriger ou de corriger les autres...C'est bien le rôle du prof ça il me semble. Ils sont aussi censés déduire les règles de grammaire à partir des tournures vues dans les documents....ben voyons!

Pour s'auto-corriger, il faut d'abord avoir appris quelque chose de sûr et de précis!
Quant à leur faire "déduire les règles de grammaire à partir des tournures vues dans les documents", là, c'est carrément du délire...
[/quote]

veneration veneration veneration

_________________
We should never allow our fears or the expectations of others to set the frontiers of our destiny.

Crazy Cow
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Reprendre les élèves en main à la rentrée: vos techniques! Merci d'avance, je suis désespérée.

Message par Azad le Mer 12 Jan 2011 - 10:12

Tout à fait d'accord. Quelque part, je me demande si les élèves ne demandent tout simplement pas des cours plus magistraux, les mettre "au centre de la pédagogie", c'est peut-être essayer de construire des chateaux de cartes... C'est du moins ce que je me dis, et c'est vrai que les cours où les élèves m'ont dit avoir appris le plus de choses sont souvent ceux où ils se sont contentés de copier et d'écouter.

Je plussoie donc Jean, des cours plus directifs et moins de place à l'oral, même si ça entre en contradiction avec les IO....

Azad
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum