Textes argumentatifs sur la peine de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 15:56

Bonjour je fais une fois de plus appel à vos lumières!!! Je fais une petite séquence sur l'argumentation pour préparer l'étude de Claude Gueux et je sèche un peu sur le choix des textes. Hormis Hugo, Badinter, Maurice Barrès et Des Délits et des peines commenté par Voltaire, auriez vous des idées à me suggérer? Sioupléé... Smile Pfff c'est difficile de remettre le cerveau en marche en cette fin d'année... Embarassed

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par nuages le Mer 29 Déc 2010 - 16:02

Camus essai sur la guillotine

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 16:06

Merci Nuages pour cette réponse hyper rapide, je pars à la recherche de ce texte immédiatement!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par cannelle21 le Mer 29 Déc 2010 - 16:07

Lors de ma première inspection j'avais comparé la fin du livre Le pull over rouge à la fin du téléfilm sur l'affaire Ranucci. Les deux s'intéressent à ce fait divers qui est plutôt proche et pose la question de la culpabilité car nous ne sommes toujours pas certains que Ranussi ait été coupable.
Pour le discours de Badinter, je le leur montre: tu peux le trouver sur You tube.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par cannelle21 le Mer 29 Déc 2010 - 16:10

Il y a aussi une planche de BD issue des Idées Noires de Franquin. Je leur fais écouter la Marche au supplice dans La Symphonie fantastique.
Je leur fais également travailler sur Je suis pour, de Sardou
Et j'ai une séance recherche internet toute prête.
Si quelque chose dans tout ça t'intéresse, n'hésite pas.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 16:17

Merci pour tout Cannelle 21!
Je viens de trouver le BD de Franquin et je vais l'utiliser car elle est vraiment géniale!!
Peux-tu me dire sur quoi porte ta recherche internet? Leur demandes-tu des dates? des faits? Je n'y avais pas pensé mais c'est vrai que ça clarifierai peut être les choses pour eux!
Je retiens ton idée sur l'affaire Ranucci pour l'an prochain car je n'ai pas lu le livre ni vu le téléfilm donc ça fait juste pour cette année! Mais tu es une très bonne source d'inspiration!! Merci encore! fleurs2

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par cannelle21 le Mer 29 Déc 2010 - 16:19

La recherche porte sur des faits, des arguments, des chiffres... le tout afin d'alimenter une rédaction.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 16:22

Allez il ne me reste plus qu'à me mettre au travail humhum , je pense vraiment reprendre l'idée de ton questionnaire!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par julie3 le Mer 29 Déc 2010 - 16:24

Il y a aussi ce texte qui a le mérite de présenter des arguments simples et efficaces qui permettent de discuter sur les "idées reçues".
Le discours d'Aristide Briand
Recherchons si la peine de mort présente les qualités que doit avoir un châtiment dans une société civilisée.
Elle devrait être tout à la fois moralisatrice et intimidante (...).
Moralisatrice ? Il n'est personne parmi les partisans de la peine de mort qui ait osé soutenir que la mort soit moralisatrice.
Elle l'est si peu que ceux qui en demandent le maintien sont d'accord pour qu'elle soit appliquée dans l'obscurité.
De même que le meurtre privé se cache par crainte, vous demandez que le meurtre social se cache par honte (...)
La peine de mort est-elle du moins exemplaire ? On vous a rappelé combien de criminels, au moment de l'exécution, ont avoué avoir assisté antérieurement à de tels spectacles.
Je suis arrivé au point le plus intéressant du problème : la peine de mort exercerait-elle une intimidation sur les malfaiteurs ?
Si la peine de mort a une puissance d'intimidation, sa suppression doit amener immédiatement une recrudescence de crimes ; si cette recrudescence ne se manifeste pas, c'est que l'abolition demeure sans effet.
Or, c'est la conclusion à laquelle on aboutit quand on considère les différents pays où la peine de mort a été supprimée, et quand on ne prend pas les chiffres d'une année pour les opposer arbitrairement à ceux d'une autre année ; quand on prend des périodes suffisamment longues, des périodes de dix ans par exemple (...).
Journal officiel, Annales de la Chambre des Députés, 1908.

[i]

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par cannelle21 le Mer 29 Déc 2010 - 16:27

@dandf a écrit:Allez il ne me reste plus qu'à me mettre au travail humhum , je pense vraiment reprendre l'idée de ton questionnaire!

Si tu veux gagner du temps, je peux t'envoyer mon cours.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 16:31

C'est très gentil de ta part Cannelle mais je ne veux pas abuser mais par contre si tu as le questionnaire dans tes archives ça m'arrangerait effectivement! Embarassed


Merci Julie3, je ne connaissais pas non plus ce etxte...Décidément...

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par cannelle21 le Mer 29 Déc 2010 - 16:41

Voici le questionnaire sur la peine de mort avec un travail de lexique en amont.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 16:48

Merci Cannelle!Cela me permet de gagner du temps ce qui est loin d'être anodin à quelques jours de la reprise: veneration

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par Apolline le Mer 29 Déc 2010 - 16:50

Il y a aussi Julien Clerc L'Assassin assassiné à comparer avec Sardou, et bien sûr Hugo, préface du Dernier Jour d'un Condamné. Dans"La peine de mort" de Voltaire à Badinter, GF, il y a plein de supports! Et là un débat est intéressant en classe! Bon travail!

Apolline
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par Apolline le Mer 29 Déc 2010 - 16:53

Pardon tu avais bien sûr cité Hugo! Embarassed

Apolline
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par dandf le Mer 29 Déc 2010 - 16:58

Il n'y a pas de mal!!!!!Il mérite bien d'être cité deux fois en même temps
Wink !!!

dandf
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par DH le Mer 29 Déc 2010 - 17:31

la tête des autres de MArcel Aymé

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par nuages le Mer 29 Déc 2010 - 17:41

Tu as sans doute déjà ce poème
VICTOR HUGO (1802 - 1885 ) les quatre vents de l’esprit







Œil pour œil ! Dent pour dent ! Tête pour tête ! À mort !
Justice ! L'échafaud vaut mieux que le remords.
Talion! Talion! -Silence aux cris sauvages !
Non ! Assez de malheur, de meurtre et de ravages !
Assez d'égorgement ! Assez de deuil ! Assez
De fantômes sans tête et d'affreux trépassés !
Assez de visions funèbres dans la brume !
Assez de doigts hideux, montrant le sang qui fume,
Noirs, et comptant les trous des linceuls dans la nuit !
Pas de suppliciés dont le cri nous poursuit !
Pas de spectres jetant leur ombre sur nos têtes !
Nous sommes ruisselants de toutes les tempêtes ;
Il n'est plus qu'un devoir et qu'une vérité,
C'est, après tant d'angoisse et de calamité,
Homme, d'ouvrir son cœur, oiseau, d'ouvrir son aile
Vers ce ciel que remplit la grande âme éternelle !
Le peuple, que les rois broyaient sous leurs talons,
Est la pierre promise au temple, et nous voulons
Que la pierre bâtisse et non qu'elle lapide !
Pas de sang ! Pas de mort ! C'est un reflux stupide
Que la férocité sur la férocité.
Un pilier d'échafaud soutient mal la cité.
Tu veux faire mourir ! Moi je veux faire naître !
Je mure le sépulcre et j'ouvre la fenêtre.
Dieu n'a pas fait le sang, à l'amour réservé,
Pour qu'on le donne à boire aux fentes du pavé.
S'agit-il d'égorger ? Peuples, il s'agit d'être.
Quoi ! Tu veux te venger, passant ? De qui ? Du maître ?
Si tu ne vaux pas mieux, que viens-tu faire ici ?

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes argumentatifs sur la peine de mort

Message par nuages le Mer 29 Déc 2010 - 17:44

texte de Camus:

Le châtiment, qui sanctionne sans prévenir,
s’appelle en effet la vengeance. C’est une réponse quasi arithmétique que fait
la société à celui qui enfreint sa loi primordiale. Cette réponse est aussi
vieille que l’homme : elle s’appelle le talion. Qui m’a fait mal doit avoir
mal ; qui m’a crevé un œil doit devenir borgne ; qui a tué enfin doit mourir.
Il s’agit d’un sentiment, et particulièrement violent, non d’un principe. Le
talion est de l’ordre de la nature et de l’instinct, il n’est pas de l’ordre de
la loi. La loi, par définition, ne peut obéir aux mêmes règles que la nature.
Si le meurtre est dans la nature de l’homme, la loi n’est pas faite pour imiter
ou reproduire cette nature. Elle est faite pour la corriger. Or le talion se
borne à ratifier et à donner force de loi à un pur mouvement de nature. Nous
avons tous connu ce mouvement, souvent pour notre honte, et nous connaissons sa
puissance : il nous vient des forêts primitives. À cet égard, nous autres
Français qui nous indignons, à juste titre, de voir le roi du pétrole, en
Arabie Saoudite, prêcher la démocratie internationale et confier à un boucher
le soin de découper au couteau la main du voleur, nous vivons aussi dans une
sorte de Moyen-Âge qui n’a même pas les consolations de la foi. Nous définissons
encore la justice selon les règles d’une arithmétique grossière. Peut-on dire
du moins que cette arithmétique est exacte et que la justice, même élémentaire,
même limitée à la vengeance légale, est sauvegardée par la peine de mort ? Il
faut répondre que non.
Laissons de côté le fait que la loi du talion est inapplicable et qu’il
paraîtrait aussi excessif de punir l’incendiaire en mettant le feu à sa maison
qu’insuffisant de châtier le voleur en prélevant sur son compte en banque une
somme équivalente à son vol. Admettons qu’il soit juste et nécessaire de
compenser le meurtre de la victime par la mort du meurtrier. Mais l’exécution
capitale n’est pas simplement la mort. Elle est aussi différente, en son
essence, de la privation de vie, que le camp de concentration l’est de la
prison. Elle est un meurtre, sans doute, et qui paye arithmétiquement le
meurtre commis. Mais elle ajoute à la mort un règlement, une préméditation
publique et connue de la future victime, une organisation, enfin, qui est par
elle-même une source de souffrances morales plus terribles que la mort. Il n’y
a donc pas équivalence. Beaucoup de législations considèrent comme plus grave
le crime prémédité que le crime de pure violence. Mais qu’est-ce donc que
l’exécution capitale, sinon le plus prémédité des meurtres auquel aucun forfait
de criminel, si calculé soit-il, ne peut être comparé ? Pour qu’il y ait
équivalence, il faudrait que la peine de mort châtiât un criminel qui aurait
averti sa victime de l’époque où il lui donnerait une mort horrible et qui, à
partir de cet instant, l’aurait séquestrée à merci pendant des mois. Un tel
monstre ne se rencontre pas dans le privé.


ALBERT
CAMUS, Réflexions sur la guillotine, 1957

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum