Autour du CECRL

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autour du CECRL

Message par Pili le Jeu 6 Jan 2011 - 21:17

Dulcinea (et les autres bien sûr) je vous propose de discuter ici autour du cadre..

Je cite le dernier message de Dulcinea dans une autre rubrique et y réponds:

Bon courage à toi pour ton inspection Pili, tout devrait bien se passer. Cela m'intéresserait bcp de savoir ce qu'a dit ton IPR sur le "free-style". J'aime bien ton expression, moi j'adore le free-style en cours sur des documents que je maîtrise sur le bout des doigts, cela crée une dynamique intéressante. Dans le fond, ça n'est pas incompatible avec le CE, celui-ci ne préconisant aucune méthode au départ mais plutôt un type d'évaluation.
En ce qui concerne la participation d'un seul élève à la fois, je comprends bien les inconvénients que tu soulignes, ils sont réels, en 50mn, tout le monde ne va pas parler. Quand les autres écoutent et que cela se voit, c'est déjà bien.
Tiens-nous au courant et donne-nous de bonnes nouvelles..

Oui, ça ne devrait pas être incompatible mais je n'arrive pas hors rapport frontal à laisser les élèves en "free-style"

ex:
on est en CO, la correction à l'oral sera seulement de rapporter les réponses, y'a rien de spontané là dedans ...(contrairement à une étude classique d'un texte dans lequel le prof pose sa question, et directement sans préparation l'élève répond

en CE, idem à l'oral on corrige en lisant plus ou moins ce qui a été fait...où est la spontanéité ???

en EE, rien à l'oral

et en EO , ce que je fais en évaluation sera par exemple de jouer un dialogué créé, mais on l'apprend par coeur, et il n'y a pas de véritable interaction...
bref , faut que j'éclaircisse ce point



Dernière édition par Pili le Dim 16 Jan 2011 - 21:14, édité 1 fois

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 21:36

J'ai été lire le post en question et je me retrouve tout à fait dans ce que dit Dulcinea:

... je préfère garder la main sur ce qui se passe en cours, donc j'évite ce genre d'activité en classe entière et dans les classes pénibles. Je les réserve aux TD, quand les élèves sont calmes et qu'il m'est facile d'intervenir.
L'avantage des échanges frontaux, c'est que je peux leur transmettre un petit quelque chose, la difficulté étant de bien faire circuler la parole et d'aller chercher les timides.
Enfin, un élève peut très bien être acteur de ses apprentissages dans un cours plus traditionnel, ce n'est pas forcément incompatible.
J'avoue ne pas être originale du tout dans mes cours mais cela n'a pas l'air de perturber plus que ça mes élèves. Ce que je recherche, ce sont des supports qui les fassent réagir et qui soient "efficaces" en termes d'enrichissements linguistiques et personnels.
Le CECRL n'est pas mauvais en soi mais ce n'est pas non plus le saint Graal, j'aimerais qu'on nous laisse davantage de liberté dans le cadre des programmes et qu'on cesse de nous présenter ce cadre comme quelque chose de révolutionnaire qui va régler tous les pbs. A la longue, toutes ces usines à gaz, CECRL, évaluations à outrance, portfolio, groupes de compétences...cela rend notre univers très sclérosant et notre marge de manoeuvre se réduit comme peau de chagrin.

Plutôt que de liberté dans les programmes, je souhaite surtout une liberté dans les méthodes, les démarches de cours.
L'actionnel par exemple ça ne me dit rien, personnellement je ne le sens pas et n'en fais pas vraiment. Il faut aussi soi-même être à l'aise dans la façon de faire pour être efficace. On peut en effet tout à fait faire parler les élèves de façon authentique sans mettre en place un scénario contraignant, artificiel et qui ne vole pas très haut souvent. Ce qui est important c'est d’exposer les élèves à la langue le plus possible et les faire pratiquer. Pas de jouer à la marchande ou au touriste.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Pili le Jeu 6 Jan 2011 - 21:54

J'ai des collègues effectivement qui pensent comme toi Kensington, une en particulier disait : "je ne suis pas animatrice moi!"

Je comprends..
je suis aussi d'accord avec l'idée que si on ne le sent pas, ça ne sert à rien d'essayer. Comment peut-on faire passer un message si à la base, on ne se sent pas crédible? ...impossible

Kensington, tu es en anglais au collège n'est-ce-pas ?
L/es nouveaux manuels reçus doivent te laisser perplexes alors ?

quand tu dis qu'il faut les faire pratiquer, penses-tu qu'un rapport frontal (prof/élèves) les fasse pratiquer vraiment ?


Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Dulcinea le Jeu 6 Jan 2011 - 22:06

Je vais répondre partiellement à ta question. Pour les CO, chez moi, c'est direct free-style puisque je ne donne ni fiche, ni questionnaire ni rien (je suis une grosse paresseuse, je sais) y compris au collège. Je leur passe l'enregistrement en faisant des pauses, ils me disent ce qu'ils ont capté et ils se complètent les uns les autres. Je n'écris rien et si l'enregistrement est dans le manuel, ils le réécoutent et répondent aux questions chez eux et doivent être capables de me faire un topo à l'oral pour la fois d'après.
Pour la CE en classe, ce que j'aime faire quand c'est possible, je leur donne un texte sans questions, sans rien, je les laisse lire et ils réagissent comme ils veulent. Quand ils ne disent rien, je gueule donc ça finit toujours par venir. J'appelle ça CE globale et cela peut être noté. Une fois qu'on a débroussaillé un peu le texte, je leur donne les questions et là c'est moins spontané. Il se peut qu'il y ait des redites, dans ces cas-là, on va plus vite. A l'écrit par contre, rien d'original, ils répondent aux questions.
En EO, j'ai à peu près le même problème que toi, sauf qu'étant en lycée, je peux me permettre d'être moins dirigiste et parfois, je fais l'un des intervenants du dialogue, donc ils sont obligés de "me gérer" comme ils peuvent et à vrai dire, on se marre. Cela les force à improviser.
En EE, idem.

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:14

Eh bien, je suis aussi d'accord avec ta collègue! Razz

Certains manuels me laissent un peu perplexe, oui. Mais s'ils sont cohérents avec la démarche qu'ils veulent proposer, soit. Il y a parfois des supports intéressants mais dans ceux "d'avant" aussi. Ce qui me gêne c'est que l'exploitation en est aujourd'hui assez superficielle. Et certains thèmes, bof!!

Le rapport frontal n'empêche pas de faire pratiquer, c'est le nombre d'élèves par classe qui limite la prise de parole du plus grand nombre. Sinon les échanges avec le prof sont authentiques. Ce qui est important c'est d'avoir des activités qui font dire aux élèves des choses authentiques.
Le rapport frontal a surtout l'avantage de donner un retour à l'élève sur la qualité de ce qu'il dit et l'aider à corriger/reformuler. Tout en laissant un place à la fluidité des échanges, je suis d'accord que dans certaines phases du cours il faut favoriser l'expression libre sans tout corriger.
Je ne vois pas en tout cas pourquoi parler avec le prof, lui répondre, lui poser une question serait moins bénéfique que d'échanger avec un camarade.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Pili le Jeu 6 Jan 2011 - 22:18

@Dulcinea a écrit:Je vais répondre partiellement à ta question. Pour les CO, chez moi, c'est direct free-style puisque je ne donne ni fiche, ni questionnaire ni rien (je suis une grosse paresseuse, je sais) y compris au collège. Je leur passe l'enregistrement en faisant des pauses, ils me disent ce qu'ils ont capté et ils se complètent les uns les autres. Je n'écris rien et si l'enregistrement est dans le manuel, ils le réécoutent et répondent aux questions chez eux et doivent être capables de me faire un topo à l'oral pour la fois d'après.
ici, on nous dirait que ce que tu fais, n'est pas de la CO mais ...de l'EO !!!En leur demandant d'exprimer ce qu'ils ont compris, tu passes au stade supérieur et tu juges l'expression, tu vois? ceci dit, tu relèves le niveau, et ...est-ce un tort ? pas sûr !

D'ailleurs en anglais, il me semble (corrigez-moi si je me trompe) que parfois pour une CO, ils peuvent répondre en français à la question, car la seule chose évaluée est la compréhension


Pour la CE en classe, ce que j'aime faire quand c'est possible, je leur donne un texte sans questions, sans rien, je les laisse lire et ils réagissent comme ils veulent. Quand ils ne disent rien, je gueule donc ça finit toujours par venir. idem, tu es à nouveau en EE !! Wink

En EO, j'ai à peu près le même problème que toi, sauf qu'étant en lycée, je peux me permettre d'être moins dirigiste et parfois, je fais l'un des intervenants du dialogue, donc ils sont obligés de "me gérer" comme ils peuvent et à vrai dire, on se marre.c'est super sympa, je trouve ! c'est de la réelle communication, en temps réel avec du sens ! Cela les force à improviser.
En EE, idem.

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par caperucita le Jeu 6 Jan 2011 - 22:21

En même temps Pili, rien n'interdit de coupler deux activités langagières, et CO/EOC ou CE/ EOC vont souvent de pair pendant le cours. Après, si tu veux l'évaluer et le noter, là je pense que pour être sûre que les élèves ont compris la CO et évaluer juste cet aspect, on peut leur demander de répondre en français.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par caperucita le Jeu 6 Jan 2011 - 22:22

Kensi rends moi mon bel irlandais !! Sad Sad Sad

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:27

@Pili a écrit:
Oui, ça ne devrait pas être incompatible mais je n'arrive pas hors rapport frontal à laisser les élèves en "free-style"

ex:
on est en CO, la correction à l'oral sera seulement de rapporter les réponses, y'a rien de spontané là dedans ...(contrairement à une étude classique d'un texte dans lequel le prof pose sa question, et directement sans préparation l'élève répond

en CE, idem à l'oral on corrige en lisant plus ou moins ce qui a été fait...où est la spontanéité ???

en EE, rien à l'oral

et en EO , ce que je fais en évaluation sera par exemple de jouer un dialogué créé, mais on l'apprend par coeur, et il n'y a pas de véritable interaction...
bref , faut que j'éclaircisse ce point


Pili, est-ce que par "spontané", tu veux dire "authentique"?

Après une CO, ce qui est authentique, c'est par exemple de leur faire demander aux camarades ce qu'ils n'ont pas compris. Admettons qu'ils aient eu à noter dans un grille d'écoute les matières qu'aime ou pas le(s) personnage(s) et la raison, ils pourraient être amenés naturellement à demander "I didn't understand why X doesn"t like history." Un élève qui a trouvé répondra, l'échange est authentique, on échange les informations qu'on a et on corrige en même temps. On est dans le frontal parce que le prof dirige les échanges mais ils ne passent pas tous forcément par lui.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Pili le Jeu 6 Jan 2011 - 22:30

Je suis HS pour ce soir, je vous laisse mais à très bientôt pour d'autres discussions ... yesyes

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:30

@caperucita a écrit:Kensi rends moi mon bel irlandais !! Sad Sad Sad

???? un ancien avatar?

Il faut bien changer de temps en temps! Wink

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:30

@Pili a écrit:Je suis HS pour ce soir, je vous laisse mais à très bientôt pour d'autres discussions ... yesyes

See ya!

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Dulcinea le Jeu 6 Jan 2011 - 22:35

Exact Pili, je suis en fait à cheval sur deux activités langagières. Je n'arrive pas à faire autrement sinon je m'ennuie, à la différence que, lorsqu'ils réagissent à chaud, je suis moins tatillonne sur le style. C'est pour cela que je trouve la distinction compréhension/expression très artificielle et pas toujours fondée, car souvent, on fait les deux en même temps dans la vraie vie.
Par contre, la distinction oral/écrit me semble tout à fait fondée, on ne fait pas appel aux mêmes aptitudes intellectuelles.
Par ailleurs, je rejoins ce que dit Kensington sur le rapport frontal, le big pb ce sont les effectifs et aussi le comportement des élèves. Si ceux-ci sont réglo, cela peut être très bénéfique. Ex: mes élèves de ma classe à 39 participent plus et mieux que ceux de ma classe à 25. La différence se joue sur la discipline et la motivation de départ.
A très bientôt donc.

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:36

@caperucita a écrit:En même temps Pili, rien n'interdit de coupler deux activités langagières, et CO/EOC ou CE/ EOC vont souvent de pair pendant le cours. Après, si tu veux l'évaluer et le noter, là je pense que pour être sûre que les élèves ont compris la CO et évaluer juste cet aspect, on peut leur demander de répondre en français.

Oui, on parlait avant de l'intégration des compétences. Une activité de compréhension amène à s'exprimer sur le support lui-même puis après plus personnellement. Par exemple: compréhension orale sur les goûts, correction/mise en commun, expression orale/discussion sur les goûts des élèves, écriture d'un petit paragraphe sur soi-même.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:38

@Dulcinea a écrit:Exact Pili, je suis en fait à cheval sur deux activités langagières. Je n'arrive pas à faire autrement sinon je m'ennuie, à la différence que, lorsqu'ils réagissent à chaud, je suis moins tatillonne sur le style. C'est pour cela que je trouve la distinction compréhension/expression très artificielle et pas toujours fondée, car souvent, on fait les deux en même temps dans la vraie vie.
Par contre, la distinction oral/écrit me semble tout à fait fondée, on ne fait pas appel aux mêmes aptitudes intellectuelles.
Par ailleurs, je rejoins ce que dit Kensington sur le rapport frontal, le big pb ce sont les effectifs et aussi le comportement des élèves. Si ceux-ci sont réglo, cela peut être très bénéfique. Ex: mes élèves de ma classe à 39 participent plus et mieux que ceux de ma classe à 25. La différence se joue sur la discipline et la motivation de départ.
A très bientôt donc.

topela

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par invitéW le Jeu 6 Jan 2011 - 22:53

@kensington a écrit:
@caperucita a écrit:Kensi rends moi mon bel irlandais !! Sad Sad Sad

???? un ancien avatar?

Il faut bien changer de temps en temps! Wink

oui mais bon quand même il y a des limites... Very Happy

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 22:59


Toi non plus, tu n'aimes pas mon Rochester?

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par invitéW le Jeu 6 Jan 2011 - 23:01

@kensington a écrit:
Toi non plus, tu n'aimes pas mon Rochester?
en un mot comme en cent... non Embarassed

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Jeu 6 Jan 2011 - 23:04


Alors, patience...

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Mélu le Ven 7 Jan 2011 - 7:10

Ben moi je l'aime bien !
Spoiler:
Mais je préférais Henri VIII nutella

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par caperucita le Ven 7 Jan 2011 - 13:27

@kensington a écrit:
@caperucita a écrit:Kensi rends moi mon bel irlandais !! Sad Sad Sad

???? un ancien avatar?

Il faut bien changer de temps en temps! Wink
Bien-sûr que tu peux changer d'avatar, et même que tu as l'embarras du choix Laughing









_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par caperucita le Ven 7 Jan 2011 - 13:30

@kensington a écrit:

Oui, on parlait avant de l'intégration des compétences. Une activité de compréhension amène à s'exprimer sur le support lui-même puis après plus personnellement. Par exemple: compréhension orale sur les goûts, correction/mise en commun, expression orale/discussion sur les goûts des élèves, écriture d'un petit paragraphe sur soi-même.

Oui, c'est souvent ce que je pratique, utiliser la CO ou la CE pour pratiquer l'EOC, l'EOI quand c'est possible, et donner un travail d'EE à la maison sur le même sujet topela

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par Libé-Ration le Ven 7 Jan 2011 - 13:42

Philip, j'aime bien ton nouvel avatar, en tout cas.

Pour en revenir au sujet, en FLS, je mixe les différentes compétences aussi, tout le temps, dans la même séance. Après tout, compréhension et expression peuvent difficilement être séparées.


Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par kensington le Ven 7 Jan 2011 - 13:52

Et il y a plein de choses authentiques à faire à partir de ce fonctionnement sans mettre en place une situation fictive un peu bidon. Et évidemment ça permet d'utiliser des supports et des thèmes un peu plus consistants que le shopping, la télé etc.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour du CECRL

Message par thrasybule le Ven 7 Jan 2011 - 13:57

Ah merci Kensi!!!! Ce Rochester à la triste figure me donnait mal au ventre

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 17 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum