Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Ziegelzeig le Lun 10 Jan 2011 - 21:05

Comme je l'ai promis sur ma fiche de présentation, je vais tenir une sorte de journal de bord de mes aventures de prof débutant afin que vous puissiez suivre en direct mon évolution dans ce beau métier! Ce topic pourra toujours servir plus tard, pour d'autres qui se trouveraient un jour dans la même situation que moi, les conseils, avis et encouragements que vous pourrez me faire perdurant ainsi dans le temps et les mémoires (que c'est beau snif).

Pour ceux qui ne seraient pas au courant de mes aventures, je vais faire une petite piqure de rappel. Donc je suis en Master 2 de Lettres Modernes et je me destine à l'enseignement. Je suis maître d'internat à mi-temps depuis plus d'un an et demi... et vendredi dernier, le rectorat m'a contacté pour prendre un mi-temps de professeur de français remplaçant dans un collège, pas très loin de chez moi. Un souci? Ben... j'ai jamais enseigné de ma vie, et du coup je ne suis pas vraiment au taquet pour ça. Bon, je n'ai pas peur de parler en public et je ne pense pas être mauvais pédagogue, mais je n'ai encore jamais préparé ni animé un cours, ni même mis les pieds dans le système administratif d'un quelconque bahut. Le niveau d'euphorie est donc à l'égal de celui de panique. Il me reste une semaine avant de prendre mes classes... mon remplacement débutant le Lundi 17 Janvier... Wouhou!!

Ce sont deux classes de cinquième qui m'attendent et les pauvres n'ont pas eu de chance cette année... je suis déjà leur quatrième professeur de français, et ils n'ont quasiment pas eu cours entre Septembre et Novembre, uniquement 5 ou 7 heures dispatchées çà et là, d'après le proviseur. Ils doivent donc être super à la bourre niveau programme, et c'est à moi de leur faire remonter la pente. Mission stressante pour un jeune remplaçant en première affectation, pas vrai? ^^" Bon, pour pouvoir bien les remettre à niveau, l'académie a accepté qu'ils aient une heure de français en plus par semaine, ce qui va me permettre d'avoir chaque classe pendant cinq heures. Moi qui ne savait même pas quoi leur faire faire pendant quatre heures... bon j'exagère, j'ai bien des idées... mais comment les mettre en pratique? Bref, on verra ça!

Aujourd'hui, je me suis rendu pour la première fois dans ce collège où je vais travailler. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est vraiment magnifique. Refait à neuf en 2006 (je crois), il est moderne, très beau, et surtout... super bien équipé!! Un peu trop pour moi d'ailleurs, surtout quand on m'a dit que même les fiches d'appel étaient informatisées (y a un ordi par salle à la disposition de l'enseignant, sur le bureau... trop la classe je vous dis). Ce qui est bien sinon, c'est que c'est un "petit" collège de fond de vallée, tout de même assez actif, mais avec quasiment aucun problème de comportement ou de délinquance... espérons que les premiers ennuis ne vont pas naître dans mes classes ^^"

Demain, je vais rencontrer la prof que je vais remplacer jusqu'à la fin de l'année scolaire, voir un peu où elle en est, ce qu'elle a fait avec les élèves, quelles parties du programme elle a abordé, qu'est ce qu'il me reste à faire, etc. Ce qui me permettra de me préparer au mieux pour la semaine prochaine. Je suis prêt à en découdre, yep furieux Je vous tiendrais bien sûr au courant de tout ça, je vais tout vous dire, j'vous l'ai dis ^^

Bon, histoire de ne pas faire passer ce topic pour du pur babillage, je vais quand même poser deux-trois questions, comme ça, les premières qui me passent par la tête.
A ma place, comment occuperiez vous la première heure que vous avez avec chacune de ces classes? Prendre bien son temps pour se présenter, apprendre à les connaître, rappeler les règles de comportement (histoire d'immédiatement asseoir une autorité qu'on risquerait de me contester en tant que remplaçant...), leur expliquer ce qu'on va faire ensemble dans les prochains temps, etc.? Ou bien ne pas perdre de temps en palabres et foncer tout de suite dans le vif du sujet?
Comme ce sont deux classes de cinquième du même niveau, ayant vécues les même déboires, est ce que vous pensez que le mieux soit que je leur fasse des cours identiques à chacune? Les élèves ne vont ils pas dire que je suis qu'un perroquet si jamais ils parlent de moi entre classes, en dehors des cours? ^^" J'aborderais bien des points du programme différents avec chaque classe, l'une faisant tout de suite ce que l'autre ferait plus tard dans l'année, et vice versa, mais ça me demanderait le double de boulot pour préparer mes premiers cours...
Sinon, au niveau des évaluations, vous me conseillez quelle fréquence? Je pense d'ailleurs leur faire assez rapidement (genre la semaine suivant mon arrivée) un contrôle de grammaire/conjugaison sur les points qu'ils ont vu jusqu'à présent, juste pour voir si tout est bien assimilé et ce qui est éventuellement à revoir.
Ah, ben à propos... vous êtes plutôt du genre à séparer l'apprentissage de la grammaire/conjugaison dans des cours distincts, genre une heure de grammaire par semaine, tel jour, et le reste du temps pour les cours moins "théorique"? Quand j'étais au collège, mes profs avaient tendance à le faire, mais je ne saurais pas dire si c'est une bonne chose ou pas.
Et puis si vous avez le moindre conseil pratique, suggestion, anecdote, proposition à me faire, allez y, ce topic est aussi le vôtre!

J'espère qu'on s'amusera bien ensemble à me faire progresser ^^"

Ziegelzeig
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par deroute le Lun 10 Jan 2011 - 21:11

J'ai plusieurs classes de cinquièmes. Je leur fais le même cours mais j'adapte selon le niveau de la classe.
Bon courage pour ton remplacement!

deroute
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Thalie le Lun 10 Jan 2011 - 21:16

@Ziegelzeig a écrit:
A ma place, comment occuperiez vous la première heure que vous avez avec chacune de ces classes? Prendre bien son temps pour se présenter, apprendre à les connaître, rappeler les règles de comportement (histoire d'immédiatement asseoir une autorité qu'on risquerait de me contester en tant que remplaçant...), leur expliquer ce qu'on va faire ensemble dans les prochains temps, etc.? Ou bien ne pas perdre de temps en palabres et foncer tout de suite dans le vif du sujet?
Ils ont assez perdu du temps. Précise que tu as rencontré leur professeur, cela fait sérieux. Tu préciseras tes exigences au fur et à mesure que vous avancerez et que tu auras besoin de les poser ou pas (puisque collège calme).
@Ziegelzeig a écrit:Comme ce sont deux classes de cinquième du même niveau, ayant vécues les même déboires, est ce que vous pensez que le mieux soit que je leur fasse des cours identiques à chacune?
OUI. Tu n'as pas de temps à perdre.
@Ziegelzeig a écrit:Ah, ben à propos... vous êtes plutôt du genre à séparer l'apprentissage de la grammaire/conjugaison dans des cours distincts, genre une heure de grammaire par semaine, tel jour, et le reste du temps pour les cours moins "théorique"? Quand j'étais au collège, mes profs avaient tendance à le faire, mais je ne saurais pas dire si c'est une bonne chose ou pas.
OUI, découpe tes 5 heures pour faire de la lecture/écriture/voc et de la langue (ortho,conj, grammaire) chaque semaine.
Un conseil : file au CDI, fais toi ami avec la doc et demande-lui de te montrer les nouveaux manuels de 5e parus en juin 2010. Emprunte tout de suite le Nathan Terre des Lettres de Véronique Marchais qui est sur ce forum et suis-le c'est une bible et le meilleur des manuels de 5e sur le marché. Very Happy
Bon courage, tu as de la chance de commencer dans de bonnes conditions, cela ne peut que bien se passer.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par cristal le Lun 10 Jan 2011 - 21:23

@Thalie a écrit:
@Ziegelzeig a écrit:
A ma place, comment occuperiez vous la première heure que vous avez avec chacune de ces classes? Prendre bien son temps pour se présenter, apprendre à les connaître, rappeler les règles de comportement (histoire d'immédiatement asseoir une autorité qu'on risquerait de me contester en tant que remplaçant...), leur expliquer ce qu'on va faire ensemble dans les prochains temps, etc.? Ou bien ne pas perdre de temps en palabres et foncer tout de suite dans le vif du sujet?
Ils ont assez perdu du temps. Précise que tu as rencontré leur professeur, cela fait sérieux. Tu préciseras tes exigences au fur et à mesure que vous avancerez et que tu auras besoin de les poser ou pas (puisque collège calme).

+1
Commence à travailler dès la première heure. Sois ferme dès qu'un souci (travail non fait, bavardage...) se présente.

J'ai commencé comme toi, en faisant des remplacements. Bon courage.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Ziegelzeig le Lun 10 Jan 2011 - 21:28

Ah super, déjà tant de réponses, je suis vraiment ravi ^^
Bon, moi qui hésitait encore sur quoi faire pendant la première séance, je pense que vous venez de mettre un terme à mes doutes. On prendra 5 minutes pour faire connaissance et on attaquera immédiatement, ça met tout autant en confiance, pas vrai?

C'est clair que je ne débute pas dans des conditions difficiles : établissement calme, classes d'âge assez bas, largement assez de temps pour me préparer et pour m'informer sur la manière dont fonctionne l'établissement, etc. Je n'ai pas à me plaindre.
Et en plus, j'ai Néoprofs. Que demande le peuple? Smile

Par contre, quoique me dise ma collègue demain, et même si elle est au beau milieu d'une séquence, je ne pense pas faire une continuité directe avec ses cours, mais commencer quelque chose de totalement nouveau, pour qu'ils comprennent bien l'amorce d'une phase d'apprentissage qui ne sera pas entravée par de nouvelles coupures (à moins que je ne meurs inexplicablement dans les quatre prochains mois).

Merci beaucoup de vos interventions en tout cas.

Ziegelzeig
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Isia le Lun 10 Jan 2011 - 21:29

Connais-tu le manuel en vigueur dans ton futur établissement ?
Thalie est de bon conseil... pas de temps à perdre en recommandations chronophages, mets les au boulot tout de suite (l'idée d'une éval' rapidement est une bonne idée). Sers toi aussi de la progression de ta collègue. Demande le mail de la documentaliste (ou du), et la liste des séries disponibles au CDI...
Je crois qu'il est plus sage de faire les mêmes séquences avec les deux classes, cela allègera un peu les préparations ! Tu vas suffisamment avoir à faire....
Enfin, procure-toi le TDL 5° et profite !
Au boulot Razz

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Ziegelzeig le Lun 10 Jan 2011 - 21:31

Non pour la manuel je ne sais pas encore, je profiterais d'y retourner demain pour faire mes hommages à la documentaliste, et le lui emprunter en sus du Nathan Terre des Lettres niveau 5ème, qui semble être votre Saint Graal ^^

Ziegelzeig
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Mélisande le Lun 10 Jan 2011 - 21:36

1) Commence à travailler tout de suite, 30 sec pour te présenter et hop, tu sors tes photocopies ou ils sortent leurs livres et vogue la galère !

2) fais des cours de grammaire bien construits, bien détaillés avec plein d'exercices. Il leur faut du temps pour bien assimiler.

3) un devoir de grammaire sur toutes les notions vues jusqu'à présent me semble "casse-gueule", il y a de grandes chances pour qu'ils le ratent et que tu te sentes obligés de revoir tout ce qu'ils ont fait depuis le début de l'année. Mieux vaut décider demain, avec la prof que tu remplaces, quelle notion tu peux aborder maintenant (on est plusieurs à faire les propositions, en ce moment, en 5e, par exemple), et partir d'emblée là-dessus, quitte, quand tu les connaitras bien et que tu auras pris tes marques, à revenir sur un point vu précédemment et mal assimilé.

4) demande bien, demain, à la prof que tu remplaces, des questions précises sur les habitudes de punition de cet établissement : écrit-on un mot dans le carnet ? Où exactement (tu perds de ton autorité si tu prends un carnet pour écrire un mot et que l'élève est obligé de t'indiquer la bonne page...), peux-tu virer un élève de classe (suivant les établissements, c'est plus ou moins autorisé), peux-tu consigner facilement, ou est-ce à éviter ? Si tu consignes, c'est un soir de la semaine ? sur une heure de creux ? le mercredi après-midi, le samedi matin ? Dit-on "consigne" ou "colle" ou "retenue" ?
Bref, demande le plus de détails "logistiques" précis afin que les élèves ne voient pas trop que tu es nouveau et un peu perdu dans "leur" établissement, leurs habitudes. Wink


Et bon courage. Smile


Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Ziegelzeig le Lun 10 Jan 2011 - 23:56

Ah oui merci Mélisande, c'est vrai que ce genre de petits détails techniques peuvent faire toute la différence, et comme je suis plus angoissé par le fonctionnement de tout ce matériel high tech, j'aurais pu omettre ce genre de questions dont la réponse est pourtant plus qu'utile lorsqu'on se retrouve en situation. Il faut que je réfléchisse à toutes ces petites choses que j'ai besoin de savoir pour les lui demander demain... en gros, la journée "type" d'un prof dans cet établissement. C'est le meilleur moyen de brasser tous les petits détails qui permettront de me mettre dans le bain, comme il faut.

Sinon, on va continuer les petites questions techniques. Je vais à présent vous demander la façon dont vous vous organisez personnellement, histoire de me donner une idée de la manière dont je vais amorcer mes cours. Comment organisez vous votre travail? Comment déterminez vous que telle préparation va pouvoir durer sur tant d'heures de cours? Combien faut il prévoir en avance pour ne pas se retrouver à blanc au beau milieu d'une séance? ^^"

(J'ai l'air un peu trop stressé, non?)

Ziegelzeig
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Dulcinea le Mar 11 Jan 2011 - 0:25

Plein de courage à toi Ziegelzeig!! Tu vas être bien conseillé ici.

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Thalie le Mar 11 Jan 2011 - 0:52

@Ziegelzeig a écrit:

Par contre, quoique me dise ma collègue demain, et même si elle est au beau milieu d'une séquence, je ne pense pas faire une continuité directe avec ses cours, mais commencer quelque chose de totalement nouveau, pour qu'ils comprennent bien l'amorce d'une phase d'apprentissage qui ne sera pas entravée par de nouvelles coupures (à moins que je ne meurs inexplicablement dans les quatre prochains mois)
+1.

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Thalie le Mar 11 Jan 2011 - 1:00

@Ziegelzeig a écrit: Sinon, on va continuer les petites questions techniques. Je vais à présent vous demander la façon dont vous vous organisez personnellement, histoire de me donner une idée de la manière dont je vais amorcer mes cours. Comment organisez vous votre travail? Comment déterminez vous que telle préparation va pouvoir durer sur tant d'heures de cours? Combien faut il prévoir en avance pour ne pas se retrouver à blanc au beau milieu d'une séance? ^^"

(J'ai l'air un peu trop stressé, non?)
Difficile à dire mais ce qui est sûr c'est que les élèves sont souvent très longs et qu'un prof inexpérimenté prépare toujours plus.
Si tu es pris de cours, prépare tes exercices supplémentaires ou fais leur lire le texte à l'oral une fois étudié (mais je ne pense pas que cela arrive).
Pour t'organiser, prends un agenda et pour chaque heure de cours, impose-toi pour les premières semaines un planning. Du genre par exemple :
lundi 2h lecture + petit exercice d'écriture
mardi 1h leçon de grammaire (exos pour vendredi)
mercredi 1H dictée + leçon d'ortho avec exos vs leçon de voc à partir du texte de lecture du lundi et exos de voc.
vendredi 1h suite leçon de grammaire + correction exos

Thalie
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par lulubellule le Mar 11 Jan 2011 - 1:12

Je me reconnais complètement dans ton parcours, tes doutes, tes questions... si ça peut te rassurer, nous sommes nombreux à avoir commencer comme ça, c'est une excellente école, tu apprends très vite à devenir efficace dans tes progressions, préparations et corrections. Ne te colle pas trop de pression, les élèves seront forcément impressionnés lors de la première heure, ils ne te connaissent pas, alors respire bien!
Dans le contenu tout a été dit, n'hésite pas à poser tes questions sur ce forum ou à tes collègues, avec l'arrivée des stagiaires, ils ont l'habitude des petits nouveaux tout frais, je n'hésite pas pour ma part (même après 2 ans et demi) à montrer certaines séances ou certains devoirs aux collègues pour connaître leur opinion. Alors c'est sûr, certains ne seront pas forcément des plus agréables, voire un peu hautains (attention tu n'as pas ton capes, ouh la la! même si tu as un bagage universitaire plus important qu'un certain nombre de profs titulaires...), passe ton chemin et adresse-toi à ceux qui ont la fibre, je dirais le modjo, tu devrais trouver ton bonheur!
En espérant que cette première expérience soit comme pour moi un révélateur, une confirmation de ta vocation.

lulubellule
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Ziegelzeig le Mar 11 Jan 2011 - 18:15

Haha Lulubellule! Ca fait plaisir de voir quelqu'un qui a quasiment le même parcours que moi et qui affirme en bout de chemin son attirance pour la vocation. J'espère que je suivrais la même voie que toi! Mais on a tous un peu le même parcours, d'ailleurs, quelque part, pas vrai? Et à ce propos, je vous remercie encore mille fois du soutien, de l'écoute et de l'aide que vous m'apportez. Vous êtes ma principale source de soulagement et d'orientation dans le travail pour l'instant.

Ce matin, j'ai donc rencontré l'enseignante que je vais remplacer. Je me réjouissais énormément de cette rencontre, dont j'avais plus que besoin. Elle était vraiment super sympa, elle m'a bien rassuré, et elle m'a présenté ce qu'elle a fait avec eux jusqu'à présent. J'ai pu évoquer avec elle quelques questions techniques par rapport au fonctionnement du collège, notamment au niveau des sanctions, que ce soit exclusions, colles ou simples punitions. Tout fonctionne avec un système de fiches mais je n'ai pas eu la présence d'esprit de lui demander la manière dont il fallait interagir avec le carnet de correspondance de l'élève ^^" Je dois de toute manière y retourner Jeudi matin pour quelques questions techniques, faire mon inscription sur le réseau informatique, récupérer les clés et les manuels scolaires, donc je pourrais demander ces choses à ce moment là.

Première mauvaise surprise d'ailleurs, à propos de ces manuels... le manuel principal est plutôt nase d'après ce que j'en ai vu. La collègue que je remplace n'en tirait d'ailleurs pas un grand éloge. Il s'agit du «Français 5ème en séquences» de Magnard, une édition datant en plus de 2001!! Dix ans de retard sur le programme, voilà qui n'aide pas beaucoup à l'élaboration de mes cours car, visiblement, de ce que j'ai pu en voir dans le sommaire et la présentation de l'ouvrage, on est tout de même assez éloigné de ce que le programme officiel nous demande de faire avec les élèves de 5ème à l'heure actuelle.

De fait, cela m'indispose quelque peu par rapport aux cours de l'enseignante que je remplace, puisqu'elle est restée assez proche de l'évolution du manuel, ce qui n'entre pas vraiment en conflit avec le programme officiel, mais plutôt avec la manière dont j'ai l'intention de le traiter. En gros, plutôt que de traiter les grosses séquences au programme, la littérature médiévale, le roman d'aventure, la comédie classique et l'initiation aux formes poétiques, elle a picoré dans plusieurs domaines pour agrémenter des cours sur des notions formelles assez fermées. Par exemple, sa séquence 1 avait pour intitulé «Le texte narratif - Réagir aux histoires» et traitait de l'incipit, de la présentation et la description des personnages (le portrait), la chronologie du récit, l'identification du narrateur et la focalisation.

Dans mon esprit, il aurait été très simple de détailler tout cela dans le cadre d'une grosse séquence sur la littérature médiévale ou le roman d'aventure, mais cela a été fait avec des textes d'origines et de styles multiples, d'époques très variés, sans réelle cohésion entre eux. Dans l'ensemble, le travail qu'elle a effectué auprès des élèves me semble intéressant, même s'il n'a malheureusement pas inclut les notions importantes du programme (elle a par contre inclut les règles grammaticales et de la conjugaison de la meilleure des façons à mon sens), mais ça risque de rentrer en confrontation avec ce que je compte faire, non? Puisqu'invariablement, en traitant la littérature médiévale, par exemple, je vais être amené à reparler de ces notions de récits, de portrait, etc.

Bref, que me conseillez vous de faire par rapport à tout ça?
Et maintenant, l'échéance se fait de plus en plus proche. Comment vais je m'organiser? Classeurs? Cahiers? Agenda? Qu'est ce que je dois acheter, et comment tout mettre en place pour que je ne me perde pas dans tout ce que j'ai à faire? ^^"
(Question totalement à l'Ouest mais pensez vous que Bilbo le Hobbit puisse être considéré comme un bon roman d'aventure à leur faire lire en œuvre complète? Je pourrais me rabattre sur des classiques ayant fait leurs preuves, comme des récits de Jules Verne ou de Stevenson, mais j'ai envie de faire quelque chose de plus original, qui fera un bon lien avec l'univers médiéval de l'autre séquence. C'est un roman qui est plus typé Heroic Fantasy, mais à mon souvenir il conserve tous les codes du roman d'aventure, non?)

Ziegelzeig
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par lulubellule le Mar 11 Jan 2011 - 19:43

1. Pour le manuel : beaucoup d'établissements fonctionnent avec des manuels, disons... pas toujours récents... (sur trois établissements que je fréquente cette année, je ne me sers que d'un manuel distribué aux élèves, les autres... pfff... archaïsantesques!). Donc, tu peux très bien te servir d'autres manuels, pour les cinquièmes, on te la déjà dit mais le Terre de Lettres est un très bon guide. J'organise mes séquences de cinquième principalement avec celui-ci, je complète la progression grammaticale par un TD (Bordas), ça ne reste que ma façon à moi de fonctionner, oui je cloisonne l'étude de langue, j'aborde quelques points dans la lecture de texte et je consacre une heure par semaine au TD, ce qui pour le moment fonctionne bien.
2. La progression et le risque de redite : si certains détails techniques ont été vus par ta collègue, ça ne demandera qu'un rappel lors d'une très courte séquence de lecture par exemple. Si j'ai bien compris, tu vas être obligé de faire l'impasse sur certains points vu que nous sommes en janvier... mais si tu y tiens, rien de t'empêche de faire un groupement sur le médiéval... Méfie-toi juste de ton grand enthousiasme, les premières séquences que tu prépareras seront énormes, donc longues... c'est toujours comme ça!
3. Bilbo : je dirais que pour un début... c'est un peu audacieux, peut-être que (et ce parce que tu manques de temps) il te serait plus simple de t'approcher d'un récit plus classique pour lequel tu aurais le soutien d'une séquence en manuel... c'est tout de même très pratique pour ta préparation que d'avoir des textes sélectionnés, des questions de lecture, des points de langue... c'est un vrai gain de temps et qui plus est, ça te renseigne bien sur le niveau attendu. Par contre, Bilbo en lecture cursive, donc à la maison, avec un questionnaire de lecture suivie, ou le fait de l'inclure dans le devoir final de la séquence, ça oui, c'est, je crois, une bonne idée. Voyons ce qu'en pense les sages.
4. J'édite, j'avais oublié l'organisation : tu dois avoir un topic de début d'année sur la question du classeur/cahier. Pour ma part, c'est gros un cahier grands carreaux 24x32 (attention, si 21x29,7, ils passeront un temps fou à découper les photocopies que tu donneras qui ne "rentreront" pas...). J'ai cependant entendu une collègue qui disait demander un cahier par séquence, après chaque phase de vacances (ce rythme de une séquence par zone de vacances est très confortable mais dur à tenir...) en 24x32 mais moins de pages, ce qui redonnait aux élèves un peu de motivation à faire un cahier tout beau tout propre, je pense faire ça l'an prochain.
Pour toi : bon bah, une trousse avec des stylos de couleur (étant sur plusieurs établissement, j'ai une couleur par classe dans mon agenda), une agenda journalier sur lequel tu notes ce que tu fais avec chaque classe, les devoirs donnés... un livre de bord de l'enseignant, très pratique pour les notes, absences, mots dans le carnet, travail non fait... et autres réjouissances (pour la discipline, c'est important que tu n'oublies pas, surtout au début, de vérifier les signatures, les devoirs... donc de noter ça dans ton petit carnet de bord te permet d'être à jour sur ce point), tu peux aussi y noter les infos de l'établissement, ton NUMEN, ton code de photocopie, login et mot de passe info... des trucs qui te servent tous les jours!
Voilà, je crois avoir été plutôt complète... encore une fois, c'est une méthode parmi d'autres, ce sera à toi de trouver la tienne en piochant ici ou là...


Dernière édition par lulubellule le Mar 11 Jan 2011 - 19:54, édité 1 fois (Raison : incomplet)

lulubellule
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Ziegelzeig le Mer 12 Jan 2011 - 12:25

Pfou merci Lulubellule... plus le jour fatidique se rapproche, et plus je regrette d'avoir accepté ^^" On me propose au même moment un temps plein à l'internat, moins gratifiant certes, mais plus stable, plus reposant, me laissant plein de temps libre pour finir mon Master tranquillement... c'est sûr qu'entre la préparation des cours et l'animation de ceux-ci en classe, il va me rester nettement moins de temps. Enfin, y en a qui me diront que j'aurais mieux fait d'y réfléchir avant, et ils n'auront pas tort. Et je me demande si je suis pas en train de me chercher inconsciemment des excuses pour me défiler... enfin bon. J'ai pas fermé l'œil de la nuit à l'internat, j'ai fais que cogiter face à tous les problèmes de logistique et d'organisation que je vais rencontrer, les difficultés que je vais avoir à me rendre aux colloques de la fac, le manque de temps qui risque de me pénaliser pour mon mémoire. Je sais très bien que le tout peut se concilier sans difficulté, mais je me laisse aller à la panique, je le vois bien.

Tenez, simple exemple de crainte débile : je veux utiliser des textes du Terre des Lettres plutôt que du vieux Magnard moisi qu'ils ont au collège, et rien que cette idée fait naître chez moi des flots multiples d'angoisse. Les collègues ne vont-ils pas mal prendre le fait que j'utilise des textes provenant d'un autre manuel? Que je m'éloigne de la méthode de l'établissement? Et puis y a pas que ça... il faut prévenir 48 heures à l'avance pour faire des photocopies dans ce bahut, comment je vais m'en sortir au niveau de l'organisation? Il faudra toujours que j'ai une tonne d'avance, et ils vont pas finir par râler si je viens tirer des polycops en grand nombre toutes les semaines, non?

En fait c'est même pas faire cours qui me terrorise, c'est tous les à-côtés, j'ai l'impression d'être perdu en pleine jungle et je ne trouve du soutien nulle part, même pas du côté de ma famille, qui fait que me rabattre que je suis débile et que je ne réalise même pas la chance et l'opportunité que j'ai et gnagnagna... j'aimerais bien les y voir.

Pfouu... je suis dépassé... Sad

Ziegelzeig
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par Héliandre le Mer 12 Jan 2011 - 12:31

@Ziegelzeig a écrit:Pfou

Tenez, simple exemple de crainte débile : je veux utiliser des textes du Terre des Lettres plutôt que du vieux Magnard moisi qu'ils ont au collège, et rien que cette idée fait naître chez moi des flots multiples d'angoisse. Les collègues ne vont-ils pas mal prendre le fait que j'utilise des textes provenant d'un autre manuel? Que je m'éloigne de la méthode de l'établissement? Et puis y a pas que ça... il faut prévenir 48 heures à l'avance pour faire des photocopies dans ce bahut, comment je vais m'en sortir au niveau de l'organisation? Il faudra toujours que j'ai une tonne d'avance, et ils vont pas finir par râler si je viens tirer des polycops en grand nombre toutes les semaines, non?

Ne t'inquiète pas, tout le monde fait ça (piocher dans divers manuels), dans mon établissement plusieurs collègues n'utilisent jamais le manuel des élèves (vieux et qui ne leur convient pas). En plus dans les équipes de Lettres les gens sont souvent indépendants, alors ça m'étonnerait que les collègues se préoccupent de la provenance de tes textes (de leur qualité, peut-être, s'ils veulent t'aider).
En revanche pour ce qui est des photocopies ça risque d'être effectivement compliqué. j'ai connu ça, le délai de 48h, il va falloir t'organiser pour avoir de l'avance...
Ne passe pas tes nuits à penser aux problèmes qui risquent de se poser, tu as l'air motivé, alors je te conseillerait de plutôt préparer tes 1ères séances pour avoir l'esprit tranquille, le reste viendra en temps et en heure.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par lulubellule le Mer 12 Jan 2011 - 13:29



[/quote]

Ne passe pas tes nuits à penser aux problèmes qui risquent de se poser, tu as l'air motivé, alors je te conseillerais de plutôt préparer tes 1ères séances pour avoir l'esprit tranquille, le reste viendra en temps et en heure.[/quote]
+1

lulubellule
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques des débuts d'un prof de français remplaçant

Message par miss sophie le Mer 12 Jan 2011 - 15:44

Le manuel Magnard 2001, je l'ai, et le livre du prof aussi, alors si tu as un doute sur un exercice, je peux te scanner les pages de réponses... Il ne m'a pas l'air si horrible que cela, je pense que tu pourras t'appuyer dessus en complétant par quelques textes et exercices d'autres manuels. C'est ce que je fais dans mon collège, où le manuel de 5e est le Hatier de... 2001 aussi. Il sera tout de même plus facile pour toi d'utiliser le livre qu'ont les élèves, ne serait-ce que pour contourner le problème des photocopies. A ce sujet, renseigne-toi sur les quotas éventuels : dans certains établissements, il y a un nombre de photocopies à ne pas dépasser (par année et par matière).

Ne te morfonds pas d'avoir accepté, je pense que cette expérience te sera très utile et t'évitera bien des déboires quand tu seras stagiaire.

Pour ce qui est de ton organisation matérielle, pense à vérifier avant ton premier cours si ta salle comporte un tableau vert ou blanc et si tu es équipé en craies ou en marqueurs (à demander à l'intendance).

Je te conseille de remplir ton cahier de textes personnel (un simple cahier peut faire l'affaire) à chaque heure si possible, ou en fin de journée plus vraisemblablement, en y notant ce que tu as fait dans chaque classe, quels devoirs tu leur as donnés et pour quelle date, quels élèves étaient absents aussi (très utile pour penser à donner à Machin le document qu'il n'a pas eu, ou pour répondre à Bidule que, si, il a eu le document puisqu'il était là, ou pour ne pas t'énerver sur Truc qui n'a pas fait le travail mais qui était malade, ou pour penser à faire rattraper le contrôle manqué par X...).

Enfin, un document qui avait circulé sur ce forum et qui pourra t'être utile :

UN GUIDE DE QUESTIONNEMENT POUR CONSTRUIRE UN CADRE PÉDAGOGIQUE


1. LA PRÉSENCE DES ÉLÈVES
- Comment réagissez-vous quand un élève arrive en retard en cours ?
- Comment réagissez-vous quand un élève entre sans frapper ?
- Comment réagissez-vous aux absences longues d’élèves ?
- Comment réagissez-vous aux absences perlées ou sélectives (l’élève ne vient pas à votre cours) ?

2. LES ASPECTS MATÉRIELS
Le matériel de l’élève :
- Quels matériels demandez-vous ? Pourquoi ?
- Avez-vous des normes de présentation des écrits que les élèves vous remettent ?
- Faites-vous des vérifications de matériel ? A quel moment de l’heure ? A quel moment de l’année ?
- Que faites-vous quand l’élève n’a pas de matériel ?
- Que faites-vous pour qu’ils sortent vite leur matériel en début de cours ?
Le matériel de la salle :
- Faites-vous vous même les tâches matérielles quotidiennes (tableau à essuyer, chaises à ranger, papiers à ramasser) ?
- Est-ce que vous déléguez ces tâches ? Selon quelles règles ?
Les matériels spécifiques : (rétroprojecteur, vidéo projecteur, télévision, magnétoscope...)
- Comment vous assurez-vous au préalable qu’ils sont en état de marche ?
- Quel scénario de repli prévoyez-vous ?

3. LA PRÉSENCE DU CORPS
- Que faites-vous quand un élève mange un bonbon ou un chewing-gum ?
- Réagissez-vous à des attitudes corporelles décontractées (élèves appuyés aux murs, pieds sur les chaises ...)
- Intervenez-vous sur des choix vestimentaires des élèves ?
- Acceptez-vous qu’ils gardent leur anorak ou leur couvre-chef ?
- Avez-vous des lignes de conduite sur ces sujets en ce qui concerne vos choix d’attitudes, de vêtements ?

4. LES DÉPLACEMENTS
- Comment gérez-vous les entrées et les sorties de la salle de classe ?
- Comment gérez-vous les déplacements dans les escaliers ?
- Comment gérez-vous les déplacements dans la salle ?
- Est-ce que vous autorisez les sorties en cours d’heure ?
- Ont-ils droit de sortir de la salle quand vous les avez deux heures en suivant ?

5. LES PLACEMENTS DANS LA CLASSE
- Selon quels critères placez-vous les élèves en début d’année (ordre alphabétique, mixité, affinités entre élèves....) ?
- Comment-vous assurez-vous qu’ils reprennent les mêmes places d’un cours sur l’autre ?
- Établissez-vous un plan de classe ?
- Procédez-vous à des réajustements ultérieurs ?
- Comment disposez-vous les tables dans la salle ?

6. LA COMMUNICATION ORALE
Les échanges collectifs :
- En début d’année, quels moyens vous donnez-vous pour retenir le nom et le prénom des élèves ?
- Est-ce que vous les tutoyez ou vous les vouvoyez ?
- Est-ce que vous faites attention à votre voix ?
- Comment gérez-vous les interventions orales des élèves ?
- Est-ce que vous avez des techniques verbales pour les valoriser ?
Les échanges élèves/élèves :
- Qu’est-ce que vous estimez tolérable ?
- Construisez-vous avec les élèves des règles de communication ? Comment ?
- Comment intervenez-vous dans les autres cas ?
Les échanges entre le professeur et un élève :
- En cas de travail individualisé, répondez-vous au cas par cas ou bien dans un certain ordre ?
- Dans les autres cas, est-ce que vous acceptez de répondre à une demande avant la mise au travail de tous ou bien vous le mettez provisoirement de côté ?
- Est-ce vous qui vous déplacez ou bien l’élève ?
- L’échange a-t-il lieu à voix haute ou à voix basse ?
Les règles de politesse :
- Avez-vous un code établi ?
Le conflit en classe avec un élève : (échange qui tourne mal).
- Comment résolvez-vous le problème ? En direct ou en différé ?
- Est-ce que vous le gardez en fin d’heure pour un entretien ?
Le conflit avec un groupe d’élèves ou la classe :
- Quel type de solution choisissez-vous ?

7. LES MISES AU TRAVAIL
La phase d’accueil des élèves :
- Comment faites-vous entrer les élèves ?
- A quel moment remplissez-vous les différents registres (cahier de textes ou feuilles d’absence) ?
- Vous contentez-vous des registres administratifs d’absence ou bien jugez-vous utile d’en avoir un qui vous soit personnel ?
- Ces tâches sont-elles déléguées à des élèves ?
- Quel moment choisissez-vous pour faire les communications qui ne concernent pas directement le cours ?
La phase de mise en relation :
- Comment faites-vous une connexion avec votre cours précédent ?
- Comment annoncez-vous le travail du jour ?
La phase de cours proprement dite :
- Comment les supports de cours sont-il distribués ?
- Comment gérez-vous les traces écrites (tableau, cahiers) ?
- Comment signifiez-vous aux élèves que tel moment de travail prend fin ?
La clôture du cours :
- Comment anticipez-vous la fin du cours ?
- Quand donnez-vous le travail ultérieur ?
- Qui décide que le cours est fini (vous, les élèves, la sonnerie, l’autobus scolaire) ?
- Comment les élèves sortent-ils de la classe ?

8. L’ÉVALUATION
-Avez-vous un système d’explications et de justifications des notes que vous mettez ?
- Est-ce un système stable ou évolutif dans l’année ?
- Acceptez-vous de revenir sur une erreur d’évaluation que vous avez commise ? (Quand vous avez oublié une erreur ou quand vous en avez compté une à tort).
- Avez-vous des principes de conduite en cas de triche ?

9. LE TRAVAIL HORS CLASSE
- Comment vous assurez-vous qu’il est fait ?
- Que faites-vous quand il n’est pas fait ?
- A quel moment du cours réglez-vous ce type de problème ?
- Est-ce que vous astreignez à rendre les travaux dans des temps déterminés ?
- Prenez-vous des mesures si leurs notes de leçons sont régulièrement au-dessous de la moyenne ?

10. LES SANCTIONS (terme neutre)
- Quels types de sanctions envisagez-vous ?
- Avez-vous pensé à des systèmes de gradation des sanctions ?
- Se traduisent-elles parfois par du travail scolaire ? Lequel ?
- Est-il justifié aux élèves ? Est-il évalué ? Noté ?
- Avez-vous pensé à des sanctions positives ?

11. LA CONDUITE HORS DE LA SALLE DE CLASSE
- Intervenez-vous dans les couloirs ? Dans la cour ? Devant l’établissement ?
- Intervenez-vous par rapport à des élèves que vous n’avez pas en classe ?


Bon courage à toi !



Smile

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum