Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Jeu 13 Jan 2011 - 7:38

Comment réagissez-vous à ça ?
Je leur ai dit qu'aucune religion n'interdisait de lire des textes d'une autre religion (en l'occurrence, la Bible) mais il me faudrait des textes. De plus il me semble qu'ils sont dans l'obligation de suivre mes cours -mais là encore il me faudrait des textes.
Je leur ai dit que je n'en avais rien à faire de leur religion, que dans mon cours ils étaient des élèves point. Je passe sur les considérations choquées sur le pauvre élève athée qui a osé exprimer sa pensée et qu'il a fallu que je défende et protège.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Isia le Jeu 13 Jan 2011 - 7:51

tout simplement affraid !!!
le texte que tu recherches, ce ne serait pas tout simplement la LOI (sur la scolarisation) ???
ça me scie de telles réactions ! et ça m'effraie aussi...

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Reine Margot le Jeu 13 Jan 2011 - 7:54

j'aurais dit que

1) on n'étudie pas une religion mais des textes fondateurs (je suppose que c'est l'étude de la Bible en 6e qui pose pb)
2) que c'est au programme
3) qu'il n'est pas obligé de choisir une école publique.
4) que je vais contacter les parents pour leur expliquer le programme (et là tu vois si le gamin dit vrai)

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par InvitéN le Jeu 13 Jan 2011 - 10:16

Comme d'hab sur ces questions de religion, je suis convaincue et note précieusement les arguments de marquise topela veneration

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Daphné le Jeu 13 Jan 2011 - 10:35

C'est du sectarisme borné.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par fael le Jeu 13 Jan 2011 - 11:27

Je leur dis que je suis athée et que je leur parle de ces textes en tant que textes fondateurs, c'est-à-dire grandes références pour comprendre notre culture. Que je ne suis pas là pour faire du catéchisme.

fael
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marie Laetitia le Jeu 13 Jan 2011 - 14:15

Je corrigerai juste les termes de Marquise (j'espère que tu ne m'en veux pas).

1) que l'on peut apprendre à connaître une religion sans y croire ni demander aux élèves d'y croire, parce que justement c'est la différence entre catéchisme, école coranique etc ET enseignement du fait religieux :
2) c'est mis au programme parce que savoir permet de ne pas dire et penser des bêtises: tu lui enfonces l'argument "tu aimerais, toi, que tes camarades non-musulmans disent des bêtises sur le Prophète?"
3) qu'il n'est pas obligé de choisir une école publique.
4) que je vais contacter les parents pour leur expliquer le programme (et là tu vois si le gamin dit vrai)

Évidemment à dire dans le cadre d'un entretien avec les élèves qui réagissent à vif et leurs parents.

En 5e on a le même "problème" puisque l'on étudie le christianisme médiéval et la naissance de l'islam.

Si ça vous intéresse mon rapport de stage sur l'enseignement du fait religieux (en mots clés) traîne sur internet... J'avais mis une étude faite avec les élèves sur l'importance du fait religieux dans la presse quotidienne...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marie Laetitia le Jeu 13 Jan 2011 - 14:18

@fael a écrit:Je leur dis que je suis athée et que je leur parle de ces textes en tant que textes fondateurs, c'est-à-dire grandes références pour comprendre notre culture. Que je ne suis pas là pour faire du catéchisme.

je tique un peu sur le "je dis que je suis athée", parce que je ne suis pas athée, mais en tant qu'historienne, jamais au grand jamais je ne parle de mes convictions religieuses. Si je le faisais, je n'agirais plus scientifiquement, je n'agirais plus en historienne, mais en particulier qui donne son avis, exprime sa foi ou son absence de foi...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Xana le Jeu 13 Jan 2011 - 17:13

@Marie Laetitia a écrit:
@fael a écrit:Je leur dis que je suis athée et que je leur parle de ces textes en tant que textes fondateurs, c'est-à-dire grandes références pour comprendre notre culture. Que je ne suis pas là pour faire du catéchisme.

je tique un peu sur le "je dis que je suis athée", parce que je ne suis pas athée, mais en tant qu'historienne, jamais au grand jamais je ne parle de mes convictions religieuses. Si je le faisais, je n'agirais plus scientifiquement, je n'agirais plus en historienne, mais en particulier qui donne son avis, exprime sa foi ou son absence de foi...

Je suis d'accord car cela signifierait que l'on ne pourrait enseigner le fait religieux sans faire de prosélytisme qu'à condition d'être athée. De même que la religion des élèves nous importe peu, la nôtre (ou notre absence de foi religieuse) n'a rien à voir à l'affaire.

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Jeu 13 Jan 2011 - 17:48

Je leur ai dit qu'on travaillait sur des textes fondateurs (en effet ce sont des 6e) et qu'il ne s'agissait pas d'y croire mais de les lire comme des histoires. Mais rien à faire.

Bon là je suis au bord du burn -out de toute façon. Je ne supporte plus tout ça, aujourd'hui j'ai quasiment traité certains de mes 3e de crétins.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marillion le Jeu 13 Jan 2011 - 18:01

@fael a écrit:Je leur dis que je suis athée et que je leur parle de ces textes en tant que textes fondateurs, c'est-à-dire grandes références pour comprendre notre culture. Que je ne suis pas là pour faire du catéchisme.

J'ai dit exactement la même chose aux parents qui me l'ont reproché par le passé.

Il m'est arrivé d'avoir dans mes classes beaucoup de maghrébins. Dans ce cas, j'utilise volontiers un ouvrage où les comparaisons entre la Bible / le Coran / la mythologie greco-romaine / indienne / amérindienne / sont intéressantes : Lire les textes fondateurs - Itinéraires thématiques - Delagrave - CRDP Midi-Pyrénées. Cela fait taire tous les commentaires.

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par pseudo-alison le Jeu 13 Jan 2011 - 18:15

Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par InvitéN le Jeu 13 Jan 2011 - 18:23

Lynette a écrit:Je leur ai dit qu'on travaillait sur des textes fondateurs (en effet ce sont des 6e) et qu'il ne s'agissait pas d'y croire mais de les lire comme des histoires. Mais rien à faire.

Bon là je suis au bord du burn -out de toute façon. Je ne supporte plus tout ça, aujourd'hui j'ai quasiment traité certains de mes 3e de crétins.



Je te comprends; ça m'est arrivé une fois où j'étais à bout de m'énerver sérieusement sur un crétin de 5ème sexiste, cruel et provocateur. Je l'ai alors traité de connard : j'ai biaisé en épelant le mot ( prudente c'était la seconde fois que ça m'arrivait mais la première c'était envers un collègue d'EPS Embarassed ) : conar : un oiseau exotique. La classe entière dont la plupart des filles étaient martyrisées par le crétin en question a bien ri mais ma cde non .

D'où mon conseil : si tu en es à ce niveau de fatigue à une semaine de la rentrée : mets toi en arrêt maladie idee Neutral

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par liliepingouin le Jeu 13 Jan 2011 - 18:27

@pseudo-alison a écrit:Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.


_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Kroko le Jeu 13 Jan 2011 - 18:28

@liliepingouin a écrit:
@pseudo-alison a écrit:Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.


pareil, je ne comprends pas trop ... le cours de Lynette est certainement intéressant, qui sont-ils en 6e pour en juger ?

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Jeu 13 Jan 2011 - 18:30

Je ne les ai pas traités de crétins mais quasiment; c'est à un gosse de 3e qui me disait qu''on s'en fichait de Victor Hugo parce que ça ne rapportait pas d'argent que j'ai répondu que sans Victor Hugo certains petits crétins ne seraient pas sur les bancs de l'école. Oui c'est très limite mais c'est un gamin très agressif aussi.
Et sinon j'assume tout à fait le fait que oui, je me fiche de leur religion en classe, ils n'ont pas le droit d'en parler dans mon cours de même que je ne leur parle pas de mes opinions politiques ou religieuses.
80% de mes élèves étaient choqués et m'ont dit aimer mes cours, je ne crois vraiment pas que le problème vienne de là.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par InvitéN le Jeu 13 Jan 2011 - 18:32

[quote="Kroko"]
@liliepingouin a écrit:
@pseudo-alison a écrit:Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.


pareil, je ne comprends pas trop ... le cours de Lynette est certainement intéressant, qui sont-ils en 6e pour en juger ? [/quote]

topela Totalement d'accord. Il n'y a pas à solliciter leur avis. Ceci viendra en ...lycée pour les plus autonomes et avec en plus de l'accompagnement personnalisé en demi groupe. Ce n'est pas l'école qui est obligatoire mais l'instruction : ils ne sont pas contents ? Ils restent à la maison ou trouvent un autre bahut plus souple ( et il y en a ) :boxe: chevalier

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Jeu 13 Jan 2011 - 18:33

Merci beaucoup pour vos pistes intéressantes.
Pour ma part j'utilise le recueil "Les textes fondateurs" chez Etonnants classiques.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Marillion le Jeu 13 Jan 2011 - 18:35

Lynette, celui auquel j'ai fait référence plus haut est destiné aux enseignants (les élèves n'ont que des photocopies des textes que je choisis en fonction).

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Docteur OX le Jeu 13 Jan 2011 - 18:43

@pseudo-alison a écrit:Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.

Sympa la leçon de morale et les conseils pédagognagnans !



Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Docteur OX le Jeu 13 Jan 2011 - 18:54

Lynette a écrit:Je ne les ai pas traités de crétins mais quasiment; c'est à un gosse de 3e qui me disait qu''on s'en fichait de Victor Hugo parce que ça ne rapportait pas d'argent que j'ai répondu que sans Victor Hugo certains petits crétins ne seraient pas sur les bancs de l'école. Oui c'est très limite mais c'est un gamin très agressif aussi.
Et sinon j'assume tout à fait le fait que oui, je me fiche de leur religion en classe, ils n'ont pas le droit d'en parler dans mon cours de même que je ne leur parle pas de mes opinions politiques ou religieuses.
80% de mes élèves étaient choqués et m'ont dit aimer mes cours, je ne crois vraiment pas que le problème vienne de là.

+1...et constater qu'un gosse est crétin à l'instant T et lui faire remarquer, il n'y a pas mort d'homme et ça peut être bon pour une petit remise en cause perso de l'ado en puissance et un arrêt brutal mais efficace de son numéro à la noix devant les autres.

Quant à la religion, en tant que prof d'HG, ça devient réellement pénible avec certains élèves (j'ai bien dit certains) d'une certaine religion et notamment leur intolérance insupportable et leur fierté puérile.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Angua le Jeu 13 Jan 2011 - 19:24

Un peu HS, mais je rebondis sur les histoires de "crétins": c'est un mot que j'emploie souvent en classe: "c'est un attitude de crétin / arrête(z) de faire le(s) crétin(s) / vu que tu n'es pas un crétin fais (ou ne fais pas) ça (mon préféré) / tu as agi comme un crétin (quand on discute à froid)"
Je passe ma vie à les comparer à des crétins, en fait. scratch Mais ils ont l'air de bien le vivre.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Invité31 le Ven 14 Jan 2011 - 7:55

je voulais aussi préciser que je leur ai dit qu'on devait respecter les croyants comme les non-croyants, qu'il fallait respecter la religion ou l'irreligion des autres.

Invité31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par Amaliah le Ven 14 Jan 2011 - 8:42

Marie Laetitia, on le trouve où exactement ton mémoire? Ton travail m'intéresse beaucoup!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux collègues de ZEP: "mes parents m'ont dit que notre religion nous interdisait d'écouter vos cours"....

Message par pseudo-alison le Ven 14 Jan 2011 - 9:30

@Docteur OX a écrit:
@pseudo-alison a écrit:Je suis sûr qu'ils seraient surpris de constater à quel point ils peuvent être ignorants sur leur propre religion ... présente leur ton cours comme un apport de connaissances historiques/littéraires supplémentaires.

Je suis d'accord avec le fait de leur préciser qu'il s'agit d'un cours sur le 'fait religieux' (si c'est de l'histoire) et non un sur la religion en elle-même. Par contre les traiter de crétins ou leur dire que tu n'en as rien à faire de leur religion ça ne va pas t'avancer (même si tu le penses très fort). A toi de prendre en compte ce qu'ils disent en tout cas de les écouter un minimum et de remettre des cadres scolaires, tu n'as pas à te justifier sur ton cours puisque c'est le programme mais le rendre intéressant ça peut servir pour la bonne ambiance.

Sympa la leçon de morale et les conseils pédagognagnans !



Sympa ta réflexion, que veux tu on peut pas tous avoir le même avis. Moi je donne mon avis avec des conseils pédagognangnans de débutante comme ça à chaud mais je respect tout à fait ce que fait déjà Lynette d'ailleurs le fait qu'elle en parle c'est bien un signe qu'elle s'intéresse à son cours et à ses élèves même si c'est parfois chiant ...

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum