Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Matières coefficientées

par Ramanujan974 le Mer 21 Fév 2018 - 10:48
@Elyas a écrit:Le fait que tu pointes une discipline en particulier au lieu de rester dans une généralité est maladroit. Chez moi, ce sont les mathématiques qui surnotent à mort.

Pour ta question, les coefficients ne sont pas autorisés. Ton cde a les textes pour lui [edit] dans l'esprit.

EDIT : En fait, certains établissements font des jeux de coefficients mais à but informatif pour faire comprendre les enjeux des passages en lycée ou dans certaines spécialités. Or, sur le LSU, il n'y a pas de coefficient (et il y a la question des moyennes).


J'estime que toutes les matières du collège qui ne sont plus enseignées en lycée ne devraient pas compter dans la moyenne pour le passage en 2de.
Ca m'éviterait ainsi d'avoir des élèves qui avaient 7 en maths, français et histoire-géo mais 17 en éducation musicale, arts plastiques et technologie d'être à la rue en 2de, et de devoir expliquer aux parents qu'en fait, leur enfant n'avait pas réellement 12-13 de moyenne en 3e.

Il y a un collège du secteur qui, sur les bulletins, ajoute une moyenne "M4", constituée de français, maths, histoire-géo et LV1.
C'est beaucoup plus crédible et ça ne leurre personne sur le présumé niveau en arrivant en 2de.
Ah oui, c'est le collège privé...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Matières coefficientées

par Caspar le Mer 21 Fév 2018 - 10:54
Mettre des coefficients inspirés de ceux du bac permet de faire comprendre à l'élève et aux parents qu'il risque d'avoir beaucoup de difficultés en seconde générale/Première S etc... Les notes d'arts plastiques, EPS, éducation musicale sont souvent plus élevées que dans les autres matières, sans que ce soit pour autant une généralité.
celinesud
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par celinesud le Mer 21 Fév 2018 - 10:54
Ce qui est anormal est surtout le fait qu'en éducation musicale, par exemple, avec une heure par semaine, il y a forcément moins d'évaluations, mais au final, la note de musique compte autant qu'une note d'une matière où les heures et les évaluations se multiplient.

avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Matières coefficientées

par Elyas le Mer 21 Fév 2018 - 11:02
Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Matières coefficientées

par Lord Steven le Mer 21 Fév 2018 - 11:02
@Caspar a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Caspar a écrit:
@RogerMartin a écrit:Les profs de langue surnotent aussi très souvent. Je vois arriver en L1 d'anglais des élèves qui ont eu des notes mirobolantes au lycée, et ne savent pas lire ou aligner deux mots.
Les coefficients seraient de toute façon la moindre des choses, ou mieux l'absence de moyenne générale entre des matières avec des volumes horaires et des exigences différentes. C'est d'ailleurs pour cette raison que la compensation entre UE actuellement imposée par les règlements nationaux des diplômes universitaires publics est une douce aberration (le coefficientage en est bridé).

Nous avons des grilles se notation très généreuses qui nous amènent à surnoter si nous les respectons à la lettre. Ke pompon étant réservé à la CO je crois: en LV2, il n'y a pas de note possible entre 14 et 20 par exemple ( donc impossoblende mettre 15, 16, 17 etc) et dans le doute noisbsimmes censés mettre la note la plus haute évidemment.

Je me doute bien que ce n'est pas un délire général spontané des collègues. Mais l'effet est terrible sur certains élèves, qui pensent sincèrement qu'ils sont très forts en LV.

Plutôt que de délire, je parlerais de formatage, voire de bourrage de crâne ou de lavage de cerveau (j'exagère à peine). J'ai un élève qui peut écrire des choses comme "she are don't can" (en Première L, et là je n'exagère pas) qui va certainement avoir 14 ou 15 au bac (coeff 8) grâce à la CE et surtout à l'épreuve orale.

Je ne trouve pas que la CE soit si simple, il est rarissime que j'atteigne les 15/20 même en corrigeant les copies d'euro de mes collègues lors du bac blanc, qui ont pourtant un excellent niveau en EE, justement parce que j'applique le barème à la lettre et que je ne laisse rien passer.... Et que quand je ne comprends pas la réponse.. .. Je ne cherche las à la comprendre. Pareil à l'oral je n'ai aucun scrupule à mettre des notes très basses. Votre élève Caspar n'aurait pas cette note avec moi. Et je m'insurge contre la réflexion de RM qui sous entend que nous surnotons - je suis dans un lycée de d'entre ville avec d'excellents élèves qui veulent faire prépa littéraire et pourtant un seul atteint 15 de moyenne, justement parce que je ne veux pas qu'ils se fassent d'illusions sur leurs compétences.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Matières coefficientées

par Caspar le Mer 21 Fév 2018 - 11:03
Cet élève a eu 8/10 à la dernière CE, il comprend les textes, mais son expression écrite est déplorable.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Matières coefficientées

par RogerMartin le Mer 21 Fév 2018 - 11:04
Ma réflexion n'était pas hors-contexte.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
celinesud
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par celinesud le Mer 21 Fév 2018 - 11:05
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

On peut discuter des horaires de chaque discipline. Je parlais de ce qui se passe aujourd'hui, avec les horaires tels qu'ils sont.
Une seule note de musique par trimestre a le même poids que 6 ou 7 notes en français. Je persiste à dire que ce n'est pas normal.
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Matières coefficientées

par Lord Steven le Mer 21 Fév 2018 - 11:08
@Caspar a écrit:Cet élève a eu 8/10 à la dernière CE, il comprend les textes, mais son expression écrite est déplorable.

Alors ce doit être moi qui ne sait pas évaluer, tout comme .es collègues d'ailleurs. Mais les attendus de la CE sont tellement pointus dans les barèmes que je me retrouve à enlever des points à tout va.... bref....
Sinon pour répondre à la question initiale chez nous les matières sont coefficientees en première et terminale uniquement, ce qui est logique

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Matières coefficientées

par Caspar le Mer 21 Fév 2018 - 11:10
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

Tu as raison sur le fond, mais comment faire ? Les horaires ne sont pas extensibles à l'infini. J'ai vu des choses merveilleuses en musique en Angleterre (je me souviens encore 25 ans après d'une production de Joseph Andrews de Fielding adapté en comédie musicale dans un lycée britannique). Il y a une forte tradition d'orchestres scolaires aux USA mais les cours se terminent beaucoup plus tôt, c'est plus difficile chez nous de faire rester des collégiens de 17 à 19 heures). Les cours au conservatoire ne sont pas si coûteux dans l'absolu, mais ils peuvent l'être évidemment pour des familles à faible revenu).
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Matières coefficientées

par Caspar le Mer 21 Fév 2018 - 11:14
@Lord Steven a écrit:
@Caspar a écrit:Cet élève a eu 8/10 à la dernière CE, il comprend les textes, mais son expression écrite est déplorable.

Alors ce doit être moi qui ne sait pas évaluer, tout comme .es collègues d'ailleurs. Mais les attendus de la CE sont tellement pointus dans les barèmes que je me retrouve à enlever des points à tout va.... bref....
Sinon pour répondre à la question initiale chez nous les matières sont coefficientees en première et terminale uniquement,  ce qui est logique

Il ne s'agissait pas d'une CE du bac, je l'ai trouvée dans le guide pédagogique du manuel, et elle n'était pas très difficile. Je persiste à dire que si on suit les grilles de notation de l'oral avec la "bienveillance" exigée, on peut mettre une note correcte à un br... qui n'a visiblement rien fichu de toute l'année. Notre IPR, que je connais et respecte, nous demande d'accepter à l'oral de LVA des élèves sans dossier, de ne leur faire aucune remarque susceptible de les stresser, idem pour le chef de centre donc oui, les élèves sont globalement surnotés en langues. Autre exemple: on nous demande de valider le niveau A2 en fin de troisième alors que ce niveau correspond plutôt à la classe de cinquième.
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: Matières coefficientées

par mafalda16 le Mer 21 Fév 2018 - 11:19
Et le niveau A2 qui devrait être validé en fin de 3e en LV2, permet d'obtenir 10/20 en compréhension orale au bac. Donc si on suit la logique, un élève qui n'a pas progressé en LV2 entre la 2e et la Tle mérite 10/20... Cette histoire ne me va pas du tout.
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par Cleroli le Mer 21 Fév 2018 - 11:20
@Elyas a écrit:
L'un des soucis majeurs que nous avons dans le contexte actuel est cette question de moyenne et d'imprécision de la valeur de note. Je dis bien dans le contexte actuel. L'exemple développé par Caspar et RogerMatin est assez significatif pour démontrer que ce contexte pourrit la question de l'évaluation et de l'orientation. Les coefficients du bac sont ceux du bac, pas du bulletin. Evidemment, on peut jouer avec. Mais techniquement, vous le savez, si un élève a 10 de moyenne générale alors qu'il a 6 en maths en 1reS, vous savez très bien ce que le contexte permet de faire.
Merci pour tes précisions. Je te rejoins sur les limites des notes mais, en l'absence de meilleur indicateur, cela permet à certains parents de réaliser que leur enfant, aussi merveilleux qu'il soit par ailleurs, n'est pas le petit génie auquel ils pensent.
Lorsqu'on est en 1ère, les coefs du bac, qui permettent de hiérarchiser les résultats, ont du sens. Perso (simple constat d'une difficulté à la laquelle je me heurte), j'ai du mal à faire admettre que "non, le 17/20 en EPS ne compense pas le 06/20 en Math, Hist./Géo, ... (au choix de chacun) parce que justement, le coef de cette matière est de 2 alors que celui des autres oscille entre 5, 7 voire 9 s'il s'agit d'une spécialité". Coefficienter la moyenne est parfois l'unique moyen pour faire accepter une réalité qui signe la fin des rêves (des parents souvent, pas forcément ceux des enfants, souvent en souffrance dan une filière dans laquelle ils ne se sentent pas à leur place).
celinesud
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par celinesud le Mer 21 Fév 2018 - 11:25
À l'inverse, il y a parfois des élèves brillants dans certaines disciplines, relayés au rang de "médiocre" car ils ne sont pas faits pour entrer dans le moule de travailler toutes les matières. Arrivés en 1ère, ils sortent alors du lot.
wilfried12
Niveau 8

Re: Matières coefficientées

par wilfried12 le Mer 21 Fév 2018 - 11:35
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

Ça se voit parfaitement sur le tronc commun, et sinon les heures on les prends sur quelles matières?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Matières coefficientées

par Elyas le Mer 21 Fév 2018 - 11:36
@Cleroli a écrit:
@Elyas a écrit:
L'un des soucis majeurs que nous avons dans le contexte actuel est cette question de moyenne et d'imprécision de la valeur de note. Je dis bien dans le contexte actuel. L'exemple développé par Caspar et RogerMatin est assez significatif pour démontrer que ce contexte pourrit la question de l'évaluation et de l'orientation. Les coefficients du bac sont ceux du bac, pas du bulletin. Evidemment, on peut jouer avec. Mais techniquement, vous le savez, si un élève a 10 de moyenne générale alors qu'il a 6 en maths en 1reS, vous savez très bien ce que le contexte permet de faire.
Merci pour tes précisions. Je te rejoins sur les limites des notes mais, en l'absence de meilleur indicateur, cela permet à certains parents de réaliser que leur enfant, aussi merveilleux qu'il soit par ailleurs, n'est pas le petit génie auquel ils pensent.
Lorsqu'on est en 1ère, les coefs du bac, qui permettent de hiérarchiser les résultats, ont du sens. Perso (simple constat d'une difficulté à la laquelle je me heurte), j'ai du mal à faire admettre que "non, le 17/20 en EPS ne compense pas le 06/20 en Math, Hist./Géo, ... (au choix de chacun) parce que justement, le coef de cette matière est de 2 alors que celui des autres oscille entre 5, 7 voire 9 s'il s'agit d'une spécialité". Coefficienter la moyenne est parfois l'unique moyen pour faire accepter une réalité qui signe la fin des rêves (des parents souvent, pas forcément ceux des enfants, souvent en souffrance dan une filière dans laquelle ils ne se sentent pas à leur place).

Tu oublies le contexte de surnotation. Si une matière fortement coefficientée est surnotée, la situation est pire.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Matières coefficientées

par Elyas le Mer 21 Fév 2018 - 11:44
@wilfried12 a écrit:
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

Ça se voit parfaitement sur le tronc commun, et sinon les heures on les prends sur quelles matières?

Un peu d'imagination. Un indice : pourquoi prendre des heures sur les autres disciplines ? N'y-aurait-il pas une autre piste par hasard ?
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par Cleroli le Mer 21 Fév 2018 - 11:54
@Elyas a écrit:
Tu oublies le contexte de surnotation. Si une matière fortement coefficientée est surnotée, la situation est pire.
Pire que quoi ? Si on se projette sur les études post bac, effectivement, certaines consignes de correction reviennent à mentir aux élèves sur leurs capacités réelles mais je ne vois pas en quoi cesser de coefficienter les moyennes lors des CC serait une solution à ce problème ? (question sincère).
wilfried12
Niveau 8

Re: Matières coefficientées

par wilfried12 le Mer 21 Fév 2018 - 11:56
@Elyas a écrit:
@wilfried12 a écrit:
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

Ça se voit parfaitement sur le tronc commun, et sinon les heures on les prends sur quelles matières?

Un peu d'imagination. Un indice : pourquoi prendre des heures sur les autres disciplines ? N'y-aurait-il pas une autre piste par hasard ?

Oui c'est pas du tout utopique.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Matières coefficientées

par Elyas le Mer 21 Fév 2018 - 11:58
@Cleroli a écrit:
@Elyas a écrit:
Tu oublies le contexte de surnotation. Si une matière fortement coefficientée est surnotée, la situation est pire.
Pire que quoi ? Si on se projette sur les études post bac, effectivement, certaines consignes de correction reviennent à mentir aux élèves sur leurs capacités réelles mais je ne vois pas en quoi cesser de coefficienter les moyennes lors des CC serait une solution à ce problème ? (question sincère).

Pour moi, le problème est la moyenne générale. C'est une absurdité sans nom. Coefficient ou non. Mais bon, je me retire du débat pour la simple et bonne raison que j'évalue sans note aucune. Donc, ce débat sur les coefficients et les moyennes me semble assez étranger au final (même si je rigole en conseil de classe quand on me regarde bizarrement quand je dis qu'un élève n'a pas le niveau, rejoignant le vilain mouton noir qui met des mauvaises moyennes dans sa discipline).


Dernière édition par Elyas le Mer 21 Fév 2018 - 12:03, édité 1 fois
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Matières coefficientées

par Elyas le Mer 21 Fév 2018 - 11:59
@wilfried12 a écrit:
@Elyas a écrit:
@wilfried12 a écrit:
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

Ça se voit parfaitement sur le tronc commun, et sinon les heures on les prends sur quelles matières?

Un peu d'imagination. Un indice : pourquoi prendre des heures sur les autres disciplines ? N'y-aurait-il pas une autre piste par hasard ?

Oui c'est pas du tout utopique.

Si on cesse de revendiquer le paradis, c'est l'enfer qu'on accepte.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Matières coefficientées

par Caspar le Mer 21 Fév 2018 - 11:59
@Elyas a écrit:
@wilfried12 a écrit:
@Elyas a écrit:Ce qui est anormal est que les arts plastiques et l'éducation musicale n'ont qu'une heure de cours par semaine et que leur enseignement est trop souvent confiné aux cours en conservatoire ou cours particuliers, souvent coûteux.

Maintenant, il y a aussi une spécificité française de déni des arts alors que ce sont les arts et les sciences qui ont fait la gloire de notre pays. On ne se focalise plus que sur les sciences et en tuant les arts et les humanités, ce sont les sciences qui en pâtissent aussi.

Ça se voit parfaitement sur le tronc commun, et sinon les heures on les prends sur quelles matières?

Un peu d'imagination. Un indice : pourquoi prendre des heures sur les autres disciplines ? N'y-aurait-il pas une autre piste par hasard ?

Cleroli
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par Cleroli le Mer 21 Fév 2018 - 12:01
@Elyas a écrit:Pour moi, le problème est la moyenne générale. C'est une absurdité sans nom. Coefficient ou non. Mais bon, je me retire du débat pour la simple et bonne raison que j'évalue sans note aucune. Donc, ce débat sur les coefficients et les moyennes me semblent assez étrangers au final (même si je rigole en conseil de classe quand on me regarde bizarrement quand je dis qu'un élève n'a pas le niveau, rejoignant le vilain mouton noir qui met des mauvaises moyennes dans sa discipline).
Entièrement d'accord avec toi, je déplore ce réflexe conditionné des élèves à l'approche des conseils.
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Matières coefficientées

par Ramanujan974 le Mer 21 Fév 2018 - 12:05
@celinesud a écrit:Ce qui est anormal est surtout le fait qu'en éducation musicale, par exemple, avec une heure par semaine, il y a forcément moins d'évaluations, mais au final, la note de musique compte autant qu'une note d'une matière où les heures et les évaluations se multiplient.



Le plus simple et juste serait que coefficient = horaire.
celinesud
Fidèle du forum

Re: Matières coefficientées

par celinesud le Mer 21 Fév 2018 - 12:09
Oui, par exemple.
Autre possibilité : certaines matières non évaluées.
Je sens que je vais me faire taper dessus ...
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Matières coefficientées

par Isis39 le Mer 21 Fév 2018 - 12:10
Le plus simple c'est de n'a pas mettre la moyenne générale sur les bulletins. Et même chose en conseil de classe.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum