22h de cours pour 573 euros par mois ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 22h de cours pour 573 euros par mois ?

Message par Adri le Lun 17 Jan 2011 - 9:11

légal ou pas, croyez-moi, l'EN s'en fiche ! Twisted Evil
Il n'y a qu'à voir comment sont "respectés" les textes ... furieux

Sans doute que qqn va répondre à cette annonce...
Qu'elle existe, c'est inadmissible, révoltant, effrayant pale

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 22h de cours pour 573 euros par mois ?

Message par Pseudo le Lun 17 Jan 2011 - 9:16

Ce qui me surprends c'est qu'on s'en étonne.

Lors de la création du statut d'AP, c'est une dérive que nous avons vu rapidement se mettre en place. Soutenue par le fait que les profs étaient bien contents dans notre bahut de se débarrasser de tâches et de demi-groupe, voire d'heure sup (si on accepte pas les heures sup des classes restent sans prof).

Dans les faits, depuis le début, les AP et les profs se retrouvent souvent à avoir les même responsabilités et le même job. Un prof dédouble sa classe et en refile moitié à l'AP. Qui, assez régulièrement, prépare lui-même son intervention (pas toujours). Je connais même un cas où le prof ne garde que deux ou trois élèves, refile un demi-groupe à la doc et le reste à l'AP... Mais pour l'institution, et les élèves, le message est clair : l'AP, c'est comme le prof. En mieux ! Moins cher, plus malléable, moins exigent, etc...

L'AP peut aussi remplacer un prof absent. Un AP a comme ça été prof d'histoire à mi-temps et AP sur l'autre mi-temps. Pour la confusion des genre, c'est pas mal. Un AP a assuré un service en espagnol sous une forme étrange : un prof était censé préparer le travail de l'AP pour un groupe qu'il n'avait pas, et ne voyait jamais.

Quand les AP sont arrivés dans mon bahut, j'ai émis l'hypothèse que dans un avenir proche il n'y aurait plus que des AP encadrés par un ou deux profs titulaires. Aujourd'hui, c'est un prof de FLE que l'on cherche. Mais qui pourra certainement rendre des services en lettres, non ? Surtout qu'il manque tellement de tzr... Un prof chevronné pour le tutorer et roule ma poule.

Demain, on cherchera des "formateurs" en informatique pour s'appuyer le b2i, et puis des "formateurs" en musique ou arts plastiques, après tout, ça n'est pas si grave. Évidemment des "formateurs" pour le CDI (ça, ça se fait déjà dans les CDI sans doc). Et puis, de proche en proche, d'exception en exception, on se réveillera douloureusement un matin...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: 22h de cours pour 573 euros par mois ?

Message par Pierre_au_carré le Lun 17 Jan 2011 - 9:18

@John a écrit:Oui mais c'est considéré comme un mi-temps, non, puisqu'on ne cherche pas un enseignant, mais un "formateur" ?

Il y a le message de Dryss mais sinon la durée légale est de 35 h/ semaine (!!) pas 44.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 22h de cours pour 573 euros par mois ?

Message par Pierre_au_carré le Lun 17 Jan 2011 - 9:21

Dryss a écrit:
@ysabel a écrit:
@frankenstein a écrit:
@Hermione0908 a écrit:J'ai été AP un peu moins d'un an quand je passais le capes pour la deuxième fois. Je faisais une vingtaine d'heures (de mémoire) pour ce salaire environ. Donc oui, c'est le tarif. Cependant, je n'avais pas ces conditions de travail. Et si je n'ai pas eu à faire des cours de FLE à tout un groupe, j'ai tout de même dû coacher une élève anglophone qui venait passer un an en France. Et c'est du boulot (surtout quand on n'a aucune formation, mais c'est une autre histoire).
En tout cas, ça fait envie : 22h à 570€ c'est cynique. C'est tabler sur le besoin des gens de travailler à n'importe quel prix pour ne pas se retrouver dans une m*** noire (enfin pas loin quand même).
Ben, pour 20h, c'est bien payé mais là c'est: Salaire: 573 euros mensuels pour 22 heures par semaine, ça fait 6,52 €/h (4 semaines= 88h)...

donc c'est illégal puisque le smic est passé à 9€/h depuis le 1er janvier.

J'étais assistant pédagogique pendant deux ans, et c'était environ le salaire que je touchais. Il ne faut pas oublier que l'on est aussi payé pendant les vacances, c'est à dire au moment où l'on fait pas d'heure, car le contrat d'AP court jusque fin août. De plus celui ci n'indique pas le nombre d'heures mensuelles que nous faisons, mais le nombre d'heures total que l'on doit assurer jusqu'à la fin du contrat.

En faisant le calcul total des heures jusqu'à la fin du contrat en supposant qu'il commencer le 31 janvier (soit 7 mois jusqu'à fin août), ça donne :

7 mois x 573 = 4011 euros au total,
(environ 30 semaines - 10 de vacances) x 22 heures = 220 heures à assurer.
4011/220 = 18,23 de l'heure. Et pouf l'affaire est jouée.

Cependant, je ne faisais que 18h (et encore...) et je n'avais pas de cours à préparer, juste du soutient à assurer pour des publics difficiles et/ou en échec scolaire.

C'est donc honteux de faire passer une annonce de prof sur un statut d'AP.

C'est sans doute ce que tu dis, mais je ne suis pas sûr que le contrat irait jusqu'au 31/08. Rolling Eyes

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum