Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par minnie le Mar 18 Jan 2011 - 8:57

La semaine dernière j'étais en stage sur l'orthographe.
Je connaissais les formatrices qui ont en charge la formation des nouveaux profs.
Et j'ai trouvé leur formation formidable, vraiment. J'en suis repartie avec une mine de travaux un peu différents à essayer en classe.
Elles nous ont martelées de références des cahiers pédagogiques et du Français Aujourd'hui. Why not?
Mais ça restait tranquille par rapport à ma dernière formation avec elles.

Et puis c'est arrivé.

Elles sont tombées à boulet rouge sur "ces profs qui font grammaire le lundi et texte le mardi " (moi donc)
Refusant de comprendre que ce n'est pas incompatibles avec un enseignement décloisonné.
Et notre ami Brighelli s'en est pris plein les dents (mais il a l'habitude) avec une mauvaise foi incroyable. Brighelli? Vous ne connaissez pas? Mais si c'est ce type qui a écrit la fabrique des crétins. Vous vous rendez-compte, c'est lourd de sens ce titre, la fabrique DES crétins.
Ben oui, c'est lourd de sens, mais .............ce n'est pas ça le titre.
Autre chose qui a été dite : "ces gens" ont beaucoup d'influence auprès de nos jeunes collègues.
Et les pédagos alors? N'ont-ils pas aussi beaucoup d'influence? Il n'y a qu'eux parmi les inspecteurs, les formateurs. les nouveaux profs sont OBLIGES de penser par eux, comme eux. Ils n'avaient guère le temps de lire d'autres références avant, ce n'est pas maintenant qu'ils vont pouvoir le faire.
Ca me parait un scandale plus grand encore.

Ca m'a gonflée, parce que moi, petite prof de base, je ne suis pas une militante à fond d'un côté ou de l'autre. Bon, mon coeur balance du côté de sauver les lettres.... mais je ne refuse pas d'écouter les pédagos, ils proposent des choses intéressantes, leurs formations sont riches (enfin celles auxquelles j'ai pu assister)
Mais cette guerre idéologique est stupide.
Surtout que nous sommes inévitablement pris entre ces formateurs-inspecteurs pédago et des consignes nationales qu'ils réfutent, combattent mais que nous devons aussi appliquer.
Bah oui, les Brighelli et compagnie ont investi les hautes sphères gouvernementales. C'est dire s'ils sont dangereux.

J'en ai marre.
Vraiment.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Invité le Mar 18 Jan 2011 - 9:01

je ne m'étais pas rendu compte que Brighelli était devenu conseiller occulte de notre ministre. Mince alors!

(t'inquiète, ça dure depuis un moment! de mon temps, l'IUFM dézinguait Finkielkraut... c'était il y a presque 20 ans...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Pseudo le Mar 18 Jan 2011 - 9:03

J'en ai, moi aussi, ras les couettes de cette guéguerre, alimentée par les deux bords. C'est idéologique, et parfaitement contre productif.
Mais même ici c'est souvent impossible de passer outre. Il faut être d'un coté ou de l'autre, on est "du bon coté" ou "traitre à la cause".
Pourtant, sur le terrain, on a bien besoin de toutes les bonnes idées, d'où qu'elles viennent.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par LM le Mar 18 Jan 2011 - 9:04

@Pseudo a écrit:J'en ai, moi aussi, ras les couettes de cette guéguerre, alimentée par les deux bords. C'est idéologique, et parfaitement contre productif.
Mais même ici c'est souvent impossible de passer outre. Il faut être d'un coté ou de l'autre, on est "du bon coté" ou "traitre à la cause".
Pourtant, sur le terrain, on a bien besoin de toutes les bonnes idées, d'où qu'elles viennent.

+1! topela veneration

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Provence le Mar 18 Jan 2011 - 9:52

c'est surtout complètement déplacé de faire d'une formation l'occasion d'une tribune idéologique! Les formateurs ne sont pas là pour régler leurs comptes ni pour agresser les gens!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Marie Laetitia le Mar 18 Jan 2011 - 10:11

@Provence a écrit:c'est surtout complètement déplacé de faire d'une formation l'occasion d'une tribune idéologique! Les formateurs ne sont pas là pour régler leurs comptes ni pour agresser les gens!

C'est déplacé, c'est certain. Mais j'en suis arrivé que d'un bord ou d'un autre, ces combats manichéens doivent donner un sens à leur vie, les "occuper" en un sens...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Celeborn le Mar 18 Jan 2011 - 10:17

Je pense qu'il est important de pouvoir défendre ses idées (et, pour le coup, je m'identifie assez bien à un des deux camps). Ce n'est pas contre-productif, bien au contraire. Et doucement sur le manichéisme : la vérité n'est pas toujours au milieu non plus.

Ensuite, il y a des lieux où le faire et des manières de le faire (parler des idées plutôt que des personnes, par exemple ; développer une pensée plutôt que des condamnations radicales, également). Une charge sur "ceux d'en face" en pleine formation, ce n'est effectivement pas acceptable. Et c'est d'autant plus contre-productif que la formation semblait intéressante.

Au final, il faut de toute manière défendre la liberté pédagogique : si certains enseignent d'une façon qui n'est pas du tout la mienne et que ça fonctionne, tant mieux.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par JPhMM le Mar 18 Jan 2011 - 10:20

De la place de l'idéologie dans les sciences (sic) de l'éducation.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Augustin le Mar 18 Jan 2011 - 10:28

@minnie a écrit:
Autre chose qui a été dite : "ces gens" ont beaucoup d'influence auprès de nos jeunes collègues.
Et les pédagos alors? N'ont-ils pas aussi beaucoup d'influence?

Premièrement, les jeunes collègues savent lire, et même qu'ils sont intelligents (bac + 5 pour la plupart du moins) donc ils ont très bien compris ce qui se passait dans l'EN. De plus, ils ont l'avantage d'être sur le terrain et de subir de plein fouet les conséquences du désastre pédagogiste.

Cadeau pour vous : une petite remarque faite par un élève (pas le plus facile) hier en sortant d'un de mes cours purement magistral dont j'ai le secret. Remarque qui ne m'était d'ailleurs pas destiné, ce qui augmente sa valeur : "Aaaah (sur un ton repu et s'étirant) c'était bien ! On a bien écouté, bien écrit, bien répondu aux questions..."

Je vous le dis : la révolution est en marche et elle vient des jeunes professeurs insoumis.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Augustin le Mar 18 Jan 2011 - 10:35

Et au fait, la lutte des républicains pour l'instruction et, par la même, la possibilité donnée à tous de s'élever à son meilleurs niveau et de toucher l'excellence n'est pas une "guéguerre" mais une croisade pour la liberté. Les implications vont bien au delà d'une simple querelle de méthodes.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par clemiecamie le Mar 18 Jan 2011 - 11:09

Je comprends parfaitement ce que tu dis Minnie, et je me retrouve vraiment dans tes propos.
J'ai personnellement adoré ma formation IUFM, ce qui ne m'empêche pas d'en voir les limites, et de faire des cours de grammaire en parallèle, en séance décrochée. Il ne s'agit pas d'être au milieu Celeborn, mais de prendre le meilleur des deux camps, enfin je pense.

clemiecamie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Reine Margot le Mar 18 Jan 2011 - 12:35

comme toi Minnie, même si je me reconnais pédagogiquement dans quelque chose d'assez traditionnel, je prends aussi des choses "pédago"...

Ainsi, je fais encore des séquences...dans lesquelles les séances de grammaire (qui n'ont pas lieu un jour précis) tiennent une grande place, avec plein d'exos d'application.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par mel93 le Mar 18 Jan 2011 - 14:56

@Pseudo a écrit:J'en ai, moi aussi, ras les couettes de cette guéguerre, alimentée par les deux bords. C'est idéologique, et parfaitement contre productif.
Mais même ici c'est souvent impossible de passer outre. Il faut être d'un coté ou de l'autre, on est "du bon coté" ou "traitre à la cause".
Pourtant, sur le terrain, on a bien besoin de toutes les bonnes idées, d'où qu'elles viennent.

Merci Pseudo, tu énonces très clairement ma propre pensée !
Comme Celeborn, je suis très attachée à la liberté pédagogique, parce que je crois qu'il y autant de façons d'enseigner que de profs, et qu'il faut faire sa petite popote à soi pour être un bon prof. Et je trouve que les nouveaux programmes de français vont plutôt dans le bon sens de ce point de vue. Je n'ai pas envie de faire allégeance à tel ou tel camps, parce que je ne me reconnais ni dans l'un, ni dans l'autre, j'ai juste envie qu'on me foute la paix et qu'on me laisse enseigner comme j'ai envie dans le respect du contenu des IO.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par musa le Mar 18 Jan 2011 - 15:20

Es-tu intervenue Minnie pour leur donner ton sentiment?

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par ayo le Mar 18 Jan 2011 - 17:27

Bonjour,

je suis stagiaire (et en formation de deux semaines en ce moment) et je voulais juste vous livrer mon sentiment après cette petite expérience au sein de l'EN. Eh bien, je croyais que c'était has been d'être pédago!

Je vous dis ça car j'enseigne en 6e - 5e donc nouveaux programmes avec, entre autre, "la leçon de grammaire" autorisée en toutes lettres... Nos formateurs (même si on sent que ça leur fait un peu mal!) vont quand même dans ce sens. Et ils ont même promis de se laver la bouche au savon chaque fois qu'ils diraient "séquence" au lieu de "période"...

J'en venais même à penser que ça allait devenir hyper subversif d'être "pédago"... mais je crois que je manque beaucoup de recul!

Et j'espère que je ne vais pas avoir un gros choc le jour de mon inspection...

ayo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Hervé Hervé le Mar 18 Jan 2011 - 18:24

@ayo a écrit:Bonjour,
Et ils ont même promis de se laver la bouche au savon chaque fois qu'ils diraient "séquence" au lieu de "période"...


Et un jour on pourra même redire chapitre... (on peut d'ailleurs le faire si on a plus de quarante ans). Very Happy

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par mel93 le Mar 18 Jan 2011 - 18:30

@Hervé Hervé a écrit:
Et un jour on pourra même redire chapitre... (on peut d'ailleurs le faire si on a plus de quarante ans). Very Happy

Merde ! Je le savais ! Je suis une quarantenaire enfermée dans un corps de trentenaire !

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par ayo le Mar 18 Jan 2011 - 18:39

@mel93 a écrit:
@Hervé Hervé a écrit:
Et un jour on pourra même redire chapitre... (on peut d'ailleurs le faire si on a plus de quarante ans). Very Happy

Merde ! Je le savais ! Je suis une quarantenaire enfermée dans un corps de trentenaire !

Idem !

ayo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par ysabel le Mar 18 Jan 2011 - 18:41

@Hervé Hervé a écrit:
@ayo a écrit:Bonjour,
Et ils ont même promis de se laver la bouche au savon chaque fois qu'ils diraient "séquence" au lieu de "période"...


Et un jour on pourra même redire chapitre... (on peut d'ailleurs le faire si on a plus de quarante ans). Very Happy

Ouais, bon hein ! ça y est avec l'âge... moi aussi je dis chapitre...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Jean le Mar 18 Jan 2011 - 18:57

Ma semaine (pardon pour ceux qui m'ont déjà lu !), c'est par semaine, à jours fixes, deux heures d'un vrai "cours de grammaire" (avec exercices d'application) et deux heures d'explication de texte. L'explication de texte? Linéaire (surtout pas de tableaux, de fiches de lecture, de schémas! Non pas que ce soit forcément inintéressant, mais en l'occurrence je n'en ai pas besoin...) et pratiquement de bout en bout s'il s'agit d'une pièce de théâtre (en ce moment Knock en 5ème, le Médecin malgré lui en 4ème avec à la clé représentation par une troupe du coin ).

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par bellaciao le Mar 18 Jan 2011 - 19:02

Mais pourquoi seulement du théâtre ? Que tu prennes du temps pour lire à fond une pièce, je le conçois, mais que fais-tu du reste du programme ?

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Jean le Mar 18 Jan 2011 - 19:09

P.S. Il me semble que le sieur Brighelli a été en effet, il y a quelques années, assez proche de Xavier Darcos, et qu'il a eu une heureuse influence sur l'inflexion du cabinet du ministre en matière de nouveaux programmes de français... Il m'étonnerait fort qu'il poursuive cette mission occulte avec Luc Chatel, mais peut-être me trompeu-jeu.
En tout cas, prétendre que "ces gens-là" (je veux dire Darcos et Brighelli et leur mouvance) sont pédagogiquement "dangereux" me paraît d'une niaiserie accablante. Ceux qui sont dangereux, ce sont ceux qui ont, comme l'explique Brighelli dans la Fabrique du Crétin (le "Crétin" étant aussi bien le système que l'élève qui en sort , malgré lui, décérébré), ont bloqué l'ascenseur social en prétendant qu'il fallait en rabattre de ses exigences et "s'adapter à son public" dans les ZEP !

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Jean le Mar 18 Jan 2011 - 19:16

@bellaciao a écrit:Mais pourquoi seulement du théâtre ? Que tu prennes du temps pour lire à fond une pièce, je le conçois, mais que fais-tu du reste du programme ?

Le "programme", en français du moins, n'est pas fait pour être exécuté exhaustivement. Le professeur y fait des choix. Et il vaut mieux bien faire ce qu'on a décidé d'en retenir quitte à y passer un peu plus de temps. Les élèves sont tellement habitués au zapping permanent par ailleurs et à ne rien faire en profondeur ! Je fais d'autres choses dans l'année, quand même! Mais, crois-moi, cette année 2010-2011, les élèves s'en souviendront comme celle où ils ont expliqué à fond le Médecin malgré lui et ont appris une tonne de vocabulaire, où ils en ont appris plein d'extraits, où ils sont allés le voir au théâtre, représenté par une excellente troupe. Ce n'est pas du temps perdu, je crois. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait que le théâtre pour ne pas perdre son temps en classe...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Celeborn le Mar 18 Jan 2011 - 19:38

@mel93 a écrit:
@Hervé Hervé a écrit:
Et un jour on pourra même redire chapitre... (on peut d'ailleurs le faire si on a plus de quarante ans). Very Happy

Merde ! Je le savais ! Je suis une quarantenaire enfermée dans un corps de trentenaire !

Et moi j'ai pas encore 30 ans, ouiiiiiiiiin ! Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marre de la guéguerre pédago/sauver les lettres en formation

Message par Daphné le Mar 18 Jan 2011 - 20:08

@Jean a écrit:P.S. Il me semble que le sieur Brighelli a été en effet, il y a quelques années, assez proche de Xavier Darcos, et qu'il a eu une heureuse influence sur l'inflexion du cabinet du ministre en matière de nouveaux programmes de français... Il m'étonnerait fort qu'il poursuive cette mission occulte avec Luc Chatel, mais peut-être me trompeu-jeu.
En tout cas, prétendre que "ces gens-là" (je veux dire Darcos et Brighelli et leur mouvance) sont pédagogiquement "dangereux" me paraît d'une niaiserie accablante. Ceux qui sont dangereux, ce sont ceux qui ont, comme l'explique Brighelli dans la Fabrique du Crétin (le "Crétin" étant aussi bien le système que l'élève qui en sort , malgré lui, décérébré), ont bloqué l'ascenseur social en prétendant qu'il fallait en rabattre de ses exigences et "s'adapter à son public" dans les ZEP !

veneration

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum