Voeux de Natacha Polony

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par InvitéN le Jeu 20 Jan 2011 - 11:57

@Marie Laetitia a écrit:
@Jean a écrit:
Oui, mais sa présence au Figaro me gêne, "quoi qu'on die"!
Je la préférerais dans un petit collège (pas forcément en ZEP ! je ne lui souhaite pas spécialement d'en baver!) à transmettre à nos côtés les bases de la civilisation aux paires d'yeux et d'oreilles avides de savoirs, et je la verrais bien, puisqu'elle est agrégée de Lettres modernes, au Bureau de la Société des agrégés, à ferrailler dur avec le cabinet du ministre et à remporter quelque victoires concrètes (comme celle qui a ôté au conseil pédagogique, il y a quelques années, l'harmonisation des méthodes pédagogiques des enseignants - on dit "Merci!, la Société des agrégés!"). Parce que, pour l'instant, elle parle, elle parle, elle parle... Et après?

Elle est ancien professeur en ZEP dans un lycée d’Epinay-sur-Seine, Natacha Polony a démissionné de l’Education nationale. Journaliste à Marianne (aussi) depuis octobre 2002, elle enseigne également la culture générale au pôle universitaire Léonard-de-Vinci.

Faut-il absolument renoncer à sa carrière pour être crédible? Rolling Eyes

Disons que pour s'épanouir quand on a son profil, il faut sans aucun doute renoncer à se retrouver en ZEP en région parisienne heu Neutral .

Merci pour ses infos.

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Jan 2011 - 11:59

nateka a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Jean a écrit:
Oui, mais sa présence au Figaro me gêne, "quoi qu'on die"!
Je la préférerais dans un petit collège (pas forcément en ZEP ! je ne lui souhaite pas spécialement d'en baver!) à transmettre à nos côtés les bases de la civilisation aux paires d'yeux et d'oreilles avides de savoirs, et je la verrais bien, puisqu'elle est agrégée de Lettres modernes, au Bureau de la Société des agrégés, à ferrailler dur avec le cabinet du ministre et à remporter quelque victoires concrètes (comme celle qui a ôté au conseil pédagogique, il y a quelques années, l'harmonisation des méthodes pédagogiques des enseignants - on dit "Merci!, la Société des agrégés!"). Parce que, pour l'instant, elle parle, elle parle, elle parle... Et après?

Elle est ancien professeur en ZEP dans un lycée d’Epinay-sur-Seine, Natacha Polony a démissionné de l’Education nationale. Journaliste à Marianne (aussi) depuis octobre 2002, elle enseigne également la culture générale au pôle universitaire Léonard-de-Vinci.

Faut-il absolument renoncer à sa carrière pour être crédible? Rolling Eyes

Disons que pour s'épanouir quand on a son profil, il faut sans aucun doute renoncer à se retrouver en ZEP en région parisienne heu Neutral .

Merci pour ses infos.

je ne comprends pas ce que tu veux dire... scratch

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par InvitéN le Jeu 20 Jan 2011 - 12:03

@Marie Laetitia a écrit:
nateka a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Jean a écrit:
Oui, mais sa présence au Figaro me gêne, "quoi qu'on die"!
Je la préférerais dans un petit collège (pas forcément en ZEP ! je ne lui souhaite pas spécialement d'en baver!) à transmettre à nos côtés les bases de la civilisation aux paires d'yeux et d'oreilles avides de savoirs, et je la verrais bien, puisqu'elle est agrégée de Lettres modernes, au Bureau de la Société des agrégés, à ferrailler dur avec le cabinet du ministre et à remporter quelque victoires concrètes (comme celle qui a ôté au conseil pédagogique, il y a quelques années, l'harmonisation des méthodes pédagogiques des enseignants - on dit "Merci!, la Société des agrégés!"). Parce que, pour l'instant, elle parle, elle parle, elle parle... Et après?

Elle est ancien professeur en ZEP dans un lycée d’Epinay-sur-Seine, Natacha Polony a démissionné de l’Education nationale. Journaliste à Marianne (aussi) depuis octobre 2002, elle enseigne également la culture générale au pôle universitaire Léonard-de-Vinci.

Faut-il absolument renoncer à sa carrière pour être crédible? Rolling Eyes

Disons que pour s'épanouir quand on a son profil, il faut sans aucun doute renoncer à se retrouver en ZEP en région parisienne heu Neutral .

Merci pour ses infos.

je ne comprends pas ce que tu veux dire... scratch

Pardon, je ne suis pas claire ce matin. Je veux dire que si elle aspirait à défendre une certaine vision de la culture générale - élitiste, universitaire et classique- je peux comprendre qu'elle ait quitté son boulot de prof de zep.

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Jan 2011 - 12:06

Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Jean le Jeu 20 Jan 2011 - 12:48

@Marie Laetitia a écrit:Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

Je ne suis pas sûr du tout qu'elle soit plus "utile" là où elle est, car l'enseignement secondaire a besoin de gens convaincus. En restant dans son lycée, elle pouvait y faire beaucoup de bon travail, certes plus humble, comme nous tous. Elle y aurait transmis les bases de la culture, le goût de la littérature, tels qu'on les lui avait transmis à elle, et quelques élèves lui en seraient reconnaissants pour la vie. Eh bien, n'y en eût-il que quelques uns, sa présence là-bs aurait été justifiée.
Quant à "informer le grand public", bof! La plupart des gens se contre-fichent de l'école... Et les politiques ont déjà leur opinion, inébranlable! Le seul livre qui ait vraiment mis le feu aux poudres et fait un peu bouger les choses dans l'Education nationale, c'est "Et vos enfants ne sauront pas lire, ni compter" , de Marc Le Bris, lequel a été reçu aussitôt avec le tapis rouge par François Fillon... En dehors de ça, beaucoup de paroles et peu de résultats. Même "La Fabrique du Crétin" n'a pas changé grand-chose à la réalité. Si Brighelli a eu quelque influence sur les nouveaux programmes de français, c'est du fait de ses liens personnels avec Darcos.


Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par InvitéN le Jeu 20 Jan 2011 - 12:49

@Marie Laetitia a écrit:Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

C'est une hypothèse : je ne connais pas le fonctionnement de cette dame.

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par InvitéN le Jeu 20 Jan 2011 - 12:53

@Jean a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

Je ne suis pas sûr du tout qu'elle soit plus "utile" là où elle est, car l'enseignement secondaire a besoin de gens convaincus. En restant dans son lycée, elle pouvait y faire beaucoup de bon travail, certes plus humble, comme nous tous. Elle y aurait transmis les bases de la culture, le goût de la littérature, tels qu'on les lui avait transmis à elle, et quelques élèves lui en seraient reconnaissants pour la vie. Eh bien, n'y en eût-il que quelques uns, sa présence là-bs aurait été justifiée.
Quant à "informer le grand public", bof! La plupart des gens se contre-fichent de l'école... Et les politiques ont déjà leur opinion, inébranlable! Le seul livre qui ait vraiment mis le feu aux poudres et fait un peu bouger les choses dans l'Education nationale, c'est "Et vos enfants ne sauront pas lire, ni compter" , de Marc Le Bris, lequel a été reçu aussitôt avec le tapis rouge par François Fillon... En dehors de ça, beaucoup de paroles et peu de résultats. Même "La Fabrique du Crétin" n'a pas changé grand-chose à la réalité. Si Brighelli a eu quelque influence sur les nouveaux programmes de français, c'est du fait de ses liens personnels avec Darcos.

C'est tout à fait possible car seules les relations apportent un plus ...Mais bon en même temps beaucoup de collègues de lettres se sont retrouvés dans cette vision décapante de l'institution : ils se sentent moins seuls et ça leur fait du bien, c'est déjà une bonne chose.

Après je pense que pour brighelli/abraxas ( et ce n'est pas pour le flatter ) c'est différent car il a d'autres cordes à son arc. Et son discours s'accompagne de contre propositions très argumentées et cohérentes. La démarche n'est pas la même.

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Aurore le Jeu 20 Jan 2011 - 12:54

@Jean a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

Je ne suis pas sûr du tout qu'elle soit plus "utile" là où elle est, car l'enseignement secondaire a besoin de gens convaincus. En restant dans son lycée, elle pouvait y faire beaucoup de bon travail, certes plus humble, comme nous tous. Elle y aurait transmis les bases de la culture, le goût de la littérature, tels qu'on les lui avait transmis à elle, et quelques élèves lui en seraient reconnaissants pour la vie. Eh bien, n'y en eût-il que quelques uns, sa présence là-bs aurait été justifiée.
Quant à "informer le grand public", bof! La plupart des gens se contre-fichent de l'école... Et les politiques ont déjà leur opinion, inébranlable! Le seul livre qui ait vraiment mis le feu aux poudres et fait un peu bouger les choses dans l'Education nationale, c'est "Et vos enfants ne sauront pas lire, ni compter" , de Marc Le Bris, lequel a été reçu aussitôt avec le tapis rouge par François Fillon... En dehors de ça, beaucoup de paroles et peu de résultats. Même "La Fabrique du Crétin" n'a pas changé grand-chose à la réalité. Si Brighelli a eu quelque influence sur les nouveaux programmes de français, c'est du fait de ses liens personnels avec Darcos.


Et pour cause. Il ne roulerait pas pour l'UMP, lui ?
Et le projet de l'examen d'entrée en 6e à la sauce Copé, ce ne serait pas encore lui, par hasard lol! ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Jan 2011 - 12:58

@Jean a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

Je ne suis pas sûr du tout qu'elle soit plus "utile" là où elle est, car l'enseignement secondaire a besoin de gens convaincus. En restant dans son lycée, elle pouvait y faire beaucoup de bon travail, certes plus humble, comme nous tous. Elle y aurait transmis les bases de la culture, le goût de la littérature, tels qu'on les lui avait transmis à elle, et quelques élèves lui en seraient reconnaissants pour la vie. Eh bien, n'y en eût-il que quelques uns, sa présence là-bs aurait été justifiée.
Quant à "informer le grand public", bof! La plupart des gens se contre-fichent de l'école... Et les politiques ont déjà leur opinion, inébranlable! Le seul livre qui ait vraiment mis le feu aux poudres et fait un peu bouger les choses dans l'Education nationale, c'est "Et vos enfants ne sauront pas lire, ni compter" , de Marc Le Bris, lequel a été reçu aussitôt avec le tapis rouge par François Fillon... En dehors de ça, beaucoup de paroles et peu de résultats. Même "La Fabrique du Crétin" n'a pas changé grand-chose à la réalité. Si Brighelli a eu quelque influence sur les nouveaux programmes de français, c'est du fait de ses liens personnels avec Darcos.


Si on va par là, dans ce cas, je démissionne de mon contrat dans le sup et je retourne dans le secondaire. Et tous les enseignants du supérieur aussi. Neutral Et qui s'occuperait de la formation dans le supérieur ? De ce point de vue, tout départ hors du secondaire est une trahison Rolling Eyes Je trouve ce genre de jugement (si je ne me trompe pas d'interprétation) très désagréable pour ceux qui font "autre chose". Et même un peu gratuit et facile.
Parce que le travail d'un enseignant du secondaire n'est certainement pas plus humble que celui d'un professeur d'université. Dire cela, que c'est plus humble, c'est en fait accentuer la coupure entre secondaire et supérieure, ce qui est absurde au moins sur ce plan-là.

Là, vous lui faites un deuxième mauvais procès. De toute façon, si le journalisme l'intéressait, avait-elle le droit de devenir journaliste sans démissionner du secondaire? Idem pour son contrat dans le supérieur (à moins qu'elle soit titulaire mais vu la formulation, ça m'étonnerait). Et même titulaire ou sous contrat, pas le droit d'exercer dans le privé en plus de son activité.
En fait je ne vois pas en quoi son parcours ou son statut pose problème. C'est son choix. Quand à dire qu'elle n'a pas d'audience au delà des convaincus, je ne suis pas du tout sûre...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Aurore le Jeu 20 Jan 2011 - 13:04

@Marie Laetitia a écrit: Si on va par là, dans ce cas, je démissionne de mon contrat dans le sup et je retourne dans le secondaire. Et tous les enseignants du supérieur aussi. Neutral Et qui s'occuperait de la formation dans le supérieur ? De ce point de vue, tout départ hors du secondaire est une trahison Rolling Eyes Je trouve ce genre de jugement (si je ne me trompe pas d'interprétation) très désagréable pour ceux qui font "autre chose". Et même un peu gratuit et facile.
Parce que le travail d'un enseignant du secondaire n'est certainement pas plus humble que celui d'un professeur d'université. Dire cela, que c'est plus humble, c'est en fait accentuer la coupure entre secondaire et supérieure, ce qui est absurde au moins sur ce plan-là.

Là, vous lui faites un deuxième mauvais procès. De toute façon, si le journalisme l'intéressait, avait-elle le droit de devenir journaliste sans démissionner du secondaire? Idem pour son contrat dans le supérieur (à moins qu'elle soit titulaire mais vu la formulation, ça m'étonnerait). Et même titulaire ou sous contrat, pas le droit d'exercer dans le privé en plus de son activité.
En fait je ne vois pas en quoi son parcours ou son statut pose problème. C'est son choix. Quand à dire qu'elle n'a pas d'audience au delà des convaincus, je ne suis pas du tout sûre...

topela

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Jean le Jeu 20 Jan 2011 - 13:06

Elle enseigne dans le supérieur? J'ignorais. Eh bien, c'est très bien aussi. Ce que je veux dire, c'est que quitter l'enseignement, à quelque niveau que ce soit, pour se limiter à "écrire sur" l'enseignement ne me paraît pas le choix le plus heureux. Mais ça la regarde.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Jean le Jeu 20 Jan 2011 - 13:08

P.S. Brighelli, que je sache, "écrit", mais va aussi au charbon... Comme Le Bris.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Jan 2011 - 13:15

@Jean a écrit:Elle enseigne dans le supérieur? J'ignorais. Eh bien, c'est très bien aussi. Ce que je veux dire, c'est que quitter l'enseignement, à quelque niveau que ce soit, pour se limiter à "écrire sur" l'enseignement ne me paraît pas le choix le plus heureux. Mais ça la regarde.

là, je suis assez d'accord.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par doublecasquette le Jeu 20 Jan 2011 - 18:35

@Aurore a écrit:
@Jean a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Vouais... Enfin l'élitisme à l'université... Mouarf quoi. Je te scanne les copies que je suis en train de corriger ? lol!
Et je comprends tout à fait que l'on se sente totalement impuissant dans un lycée ZEP... Alors autant aller voir ailleurs et y être plus utile... Rolling Eyes Pour ça je ne lui jetterai certainement pas la pierre.

Je ne suis pas sûr du tout qu'elle soit plus "utile" là où elle est, car l'enseignement secondaire a besoin de gens convaincus. En restant dans son lycée, elle pouvait y faire beaucoup de bon travail, certes plus humble, comme nous tous. Elle y aurait transmis les bases de la culture, le goût de la littérature, tels qu'on les lui avait transmis à elle, et quelques élèves lui en seraient reconnaissants pour la vie. Eh bien, n'y en eût-il que quelques uns, sa présence là-bs aurait été justifiée.
Quant à "informer le grand public", bof! La plupart des gens se contre-fichent de l'école... Et les politiques ont déjà leur opinion, inébranlable! Le seul livre qui ait vraiment mis le feu aux poudres et fait un peu bouger les choses dans l'Education nationale, c'est "Et vos enfants ne sauront pas lire, ni compter" , de Marc Le Bris, lequel a été reçu aussitôt avec le tapis rouge par François Fillon... En dehors de ça, beaucoup de paroles et peu de résultats. Même "La Fabrique du Crétin" n'a pas changé grand-chose à la réalité. Si Brighelli a eu quelque influence sur les nouveaux programmes de français, c'est du fait de ses liens personnels avec Darcos.


Et pour cause. Il ne roulerait pas pour l'UMP, lui ?
Et le projet de l'examen d'entrée en 6e à la sauce Copé, ce ne serait pas encore lui, par hasard lol! ?

Je ne sais pas, mais, en tout cas, il avait prévu le coup puisqu'une proposition d'épreuves pour l'examen d'entrée en 6° traînait sur son blog.


doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Mélane le Jeu 20 Jan 2011 - 19:04

@Jean a écrit:Elle enseigne dans le supérieur? J'ignorais. Eh bien, c'est très bien aussi. Ce que je veux dire, c'est que quitter l'enseignement, à quelque niveau que ce soit, pour se limiter à "écrire sur" l'enseignement ne me paraît pas le choix le plus heureux. Mais ça la regarde.

Je l'ai déjà entendue dire que si elle avait pu ne pas démissionner de l'EN tout en bossant ailleurs dans le même temps (journalisme, supérieur privé), elle l'aurait fait. C'est l'EN qui n'a pas voulu.

C'est vraiment lui faire un mauvais procès que de lui reprocher d'avoir quitté le navire. Il est au contraire très important que des gens se mouillent (l'engagement public n'est pas si facile, on s'expose personnellement à de nombreuses critiques, au poids du politiquement correct, etc.) et donnent une visibilité publique au combat pour une école républicaine exigeante. Par ailleurs, je ne vois pas en quoi ce serait une trahison que de bosser pour Le Figaro: il n'existe pratiquement aucun média indépendant en France, et en ce qui concerne l'éducation elle défend une ligne qui n'est pas celle de l'UMP, qu'elle critique ouvertement. A mes yeux, tous les "lieux" sont bons pour se faire entendre.

Mélane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Ruthven le Jeu 20 Jan 2011 - 19:14

@Mélane a écrit:
C'est vraiment lui faire un mauvais procès que de lui reprocher d'avoir quitté le navire. Il est au contraire très important que des gens se mouillent (l'engagement public n'est pas si facile, on s'expose personnellement à de nombreuses critiques, au poids du politiquement correct, etc.) et donnent une visibilité publique au combat pour une école républicaine exigeante. ... En ce qui concerne l'éducation elle défend une ligne qui n'est pas celle de l'UMP, qu'elle critique ouvertement. A mes yeux, tous les "lieux" sont bons pour se faire entendre.

On ne sait toujours pas quel est la nature des liens qu'elle entretient avec l'association de A. Coffinier - avec participation au colloque mais aussi au jury du Grand Prix de la Fondation pour l'école - et elle esquive toujours un peu la question (je veux bien qu'on puisse participer à un colloque sans en partager les vues, en revanche, la participation au jury, je ne vois pas comment cela est possible). Cela me gêne cent fois plus que la question de la reconversion ou le travail au Figaro ; du coup, je suis toujours à chercher les motivations cachées derrière ce qu'elle écrit.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par doublecasquette le Jeu 20 Jan 2011 - 19:16

Et le jury d'honneur du Grand Prix de la Fondation pour l'École, ça le fait pour une ardente combattante pour une école républicaine exigeante ?

http://www.google.fr/search?client=firefox-a&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&channel=s&hl=fr&source=hp&q=concors+de+r%C3%A9daction+fondation+pour+l%27%C3%A9cole&btnG=Recherche+Google


doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Chocolat le Jeu 20 Jan 2011 - 19:29

@Marie Laetitia a écrit:
Si on va par là, dans ce cas, je démissionne de mon contrat dans le sup et je retourne dans le secondaire. Et tous les enseignants du supérieur aussi. Neutral Et qui s'occuperait de la formation dans le supérieur ? De ce point de vue, tout départ hors du secondaire est une trahison Rolling Eyes Je trouve ce genre de jugement (si je ne me trompe pas d'interprétation) très désagréable pour ceux qui font "autre chose". Et même un peu gratuit et facile.
Parce que le travail d'un enseignant du secondaire n'est certainement pas plus humble que celui d'un professeur d'université. Dire cela, que c'est plus humble, c'est en fait accentuer la coupure entre secondaire et supérieure, ce qui est absurde au moins sur ce plan-là.

Là, vous lui faites un deuxième mauvais procès. De toute façon, si le journalisme l'intéressait, avait-elle le droit de devenir journaliste sans démissionner du secondaire? Idem pour son contrat dans le supérieur (à moins qu'elle soit titulaire mais vu la formulation, ça m'étonnerait). Et même titulaire ou sous contrat, pas le droit d'exercer dans le privé en plus de son activité.
En fait je ne vois pas en quoi son parcours ou son statut pose problème. C'est son choix. Quand à dire qu'elle n'a pas d'audience au delà des convaincus, je ne suis pas du tout sûre...

Mais on va par là, aussi, à un moment donné.
Perso, c'est ce que j'ai choisi de faire, par exemple; et il y en a d'autres; pas nombreux, mais il y en a.
Alors les approches des gens comme Miss Polony, qui quittent le navire et se posent en experts qui analysent tout et n'importe quoi en enfonçant des portes ouvertes, comment dire... au risque de me répéter, je dirais que je trouve cela lassant et très peu constructif.

Je prends par ailleurs la liberté d'affirmer qu'il est dix fois plus facile d'être prof à la fac qu'être prof en collège ou en lycée; et je parle en connaissance de cause; alors bon...

Et puisqu'on a parlé de Brighelli, on peut lui reprocher ce que l'on veut, mais ce mec sait de quoi il parle, lorqu'il parle enseignement, puisqu'il n'est pas né hier, et qu'il a bourlingué pas mal, avant de se "poser" dans un lieu plus calme. Il est évident qu'à côté, des gens comme Miss Polony ne font pas le poids, question crédibilité et légitimité.
Et pour en revenir à elle, personne ne lui fait de procès; c'est juste qu'on aimerait la voir plus pragmatique et moins je-sais-tout-mais-je-ne-fais-rien.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Aurore le Jeu 20 Jan 2011 - 19:31

@doublecasquette a écrit:Et le jury d'honneur du Grand Prix de la Fondation pour l'École, ça le fait pour une ardente combattante pour une école républicaine exigeante ?

http://www.google.fr/search?client=firefox-a&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&channel=s&hl=fr&source=hp&q=concors+de+r%C3%A9daction+fondation+pour+l%27%C3%A9cole&btnG=Recherche+Google


Si je ne m'abuse, NP a pris l'initiative de s'en expliquer il y a peu sur Bonnet d'Ane.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Chocolat le Jeu 20 Jan 2011 - 19:33

@Ruthven a écrit:
On ne sait toujours pas quel est la nature des liens qu'elle entretient avec l'association de A. Coffinier - avec participation au colloque mais aussi au jury du Grand Prix de la Fondation pour l'école - et elle esquive toujours un peu la question (je veux bien qu'on puisse participer à un colloque sans en partager les vues, en revanche, la participation au jury, je ne vois pas comment cela est possible). Cela me gêne cent fois plus que la question de la reconversion ou le travail au Figaro ; du coup, je suis toujours à chercher les motivations cachées derrière ce qu'elle écrit.

topela

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Jan 2011 - 20:00

@Chocolat a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Si on va par là, dans ce cas, je démissionne de mon contrat dans le sup et je retourne dans le secondaire. Et tous les enseignants du supérieur aussi. Neutral Et qui s'occuperait de la formation dans le supérieur ? De ce point de vue, tout départ hors du secondaire est une trahison Rolling Eyes Je trouve ce genre de jugement (si je ne me trompe pas d'interprétation) très désagréable pour ceux qui font "autre chose". Et même un peu gratuit et facile.
Parce que le travail d'un enseignant du secondaire n'est certainement pas plus humble que celui d'un professeur d'université. Dire cela, que c'est plus humble, c'est en fait accentuer la coupure entre secondaire et supérieure, ce qui est absurde au moins sur ce plan-là.

Là, vous lui faites un deuxième mauvais procès.

Mais on va par là, aussi, à un moment donné.
Perso, c'est ce que j'ai choisi de faire, par exemple; et il y en a d'autres; pas nombreux, mais il y en a.
Alors les approches des gens comme Miss Polony, qui quittent le navire et se posent en experts qui analysent tout et n'importe quoi en enfonçant des portes ouvertes, comment dire... au risque de me répéter, je dirais que je trouve cela lassant et très peu constructif.

Je prends par ailleurs la liberté d'affirmer qu'il est dix fois plus facile d'être prof à la fac qu'être prof en collège ou en lycée; et je parle en connaissance de cause; alors bon...

Il est évident qu'à côté, des gens comme Miss Polony ne font pas le poids, question crédibilité et légitimité.
Et pour en revenir à elle, personne ne lui fait de procès; c'est juste qu'on aimerait la voir plus pragmatique et moins je-sais-tout-mais-je-ne-fais-rien.

Et quel est l'intérêt ? Je ne considère pas un métier supérieur à un autre, donc là, je reste perplexe. D'autant que pour influer sur la formation des Master, dans la mesure où l'on peut toucher aux contenus de la formation dans le cadre fixé par le gouvernement (soupir) ben vaut mieux être à l'université que hors de l'université pour y oeuvrer... Rolling Eyes

Évidemment que l'enseignement dans le sup est plus facile. La question ne se discute pas. Et ce n'est pas là le problème.
Quant à ceux qui se "posent en expert" ils sont sans doute lassant pour toi, mais certainement pas pour le grand public.
Et abandonner la recherche, ben non. Je ne vois pas pourquoi ça vaudrait moins qu'enseigner. À moins d'y être contrainte.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Chocolat le Jeu 20 Jan 2011 - 20:15

@Marie Laetitia a écrit:
Et quel est l'intérêt ? Je ne considère pas un métier supérieur à un autre, donc là, je reste perplexe. D'autant que pour influer sur la formation des Master, dans la mesure où l'on peut toucher aux contenus de la formation dans le cadre fixé par le gouvernement (soupir) ben vaut mieux être à l'université que hors de l'université pour y oeuvrer... Rolling Eyes

Évidemment que l'enseignement dans le sup est plus facile. La question ne se discute pas. Et ce n'est pas là le problème.
Quant à ceux qui se "posent en expert" ils sont sans doute lassant pour toi, mais certainement pas pour le grand public.
Et abandonner la recherche, ben non. Je ne vois pas pourquoi ça vaudrait moins qu'enseigner. À moins d'y être contrainte.

Par qui? Pourquoi? scratch


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Marie Laetitia le Jeu 20 Jan 2011 - 20:19

@Chocolat a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Et quel est l'intérêt ? Je ne considère pas un métier supérieur à un autre, donc là, je reste perplexe. D'autant que pour influer sur la formation des Master, dans la mesure où l'on peut toucher aux contenus de la formation dans le cadre fixé par le gouvernement (soupir) ben vaut mieux être à l'université que hors de l'université pour y oeuvrer... Rolling Eyes

Évidemment que l'enseignement dans le sup est plus facile. La question ne se discute pas. Et ce n'est pas là le problème.
Quant à ceux qui se "posent en expert" ils sont sans doute lassant pour toi, mais certainement pas pour le grand public.
Et abandonner la recherche, ben non. Je ne vois pas pourquoi ça vaudrait moins qu'enseigner. À moins d'y être contrainte.

Par qui? Pourquoi? scratch


si je n'ai pas le temps à cause d'un poste "pourri" dans le secondaire qui me pompe toute mon énergie par exemple... Et dans les faits, on a moins de temps pour la recherche et non est pas entretenu au même niveau d'exigences intellectuelles purement disciplinaires, surtout dans ma matière... Rolling Eyes
Mais c'est anecdotique par rapport au reste de ma réponse.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Jean le Jeu 20 Jan 2011 - 20:34

@Mélane a écrit:
@Jean a écrit:Elle enseigne dans le supérieur? J'ignorais. Eh bien, c'est très bien aussi. Ce que je veux dire, c'est que quitter l'enseignement, à quelque niveau que ce soit, pour se limiter à "écrire sur" l'enseignement ne me paraît pas le choix le plus heureux. Mais ça la regarde.

Je l'ai déjà entendue dire que si elle avait pu ne pas démissionner de l'EN tout en bossant ailleurs dans le même temps (journalisme, supérieur privé), elle l'aurait fait. C'est l'EN qui n'a pas voulu.

C'est vraiment lui faire un mauvais procès que de lui reprocher d'avoir quitté le navire. Il est au contraire très important que des gens se mouillent (l'engagement public n'est pas si facile, on s'expose personnellement à de nombreuses critiques, au poids du politiquement correct, etc.) et donnent une visibilité publique au combat pour une école républicaine exigeante. Par ailleurs, je ne vois pas en quoi ce serait une trahison que de bosser pour Le Figaro: il n'existe pratiquement aucun média indépendant en France, et en ce qui concerne l'éducation elle défend une ligne qui n'est pas celle de l'UMP, qu'elle critique ouvertement. A mes yeux, tous les "lieux" sont bons pour se faire entendre.

"Elle défend une ligne qui n'est pas celle de l'UMP"... Peut-être, mais tout le monde s'en bat l'oeil à l'UMP. Si elle n'a pas été encore virée du Figaro, c'est qu'elle ne doit pas les déranger beaucoup.
Si elle sait tellement bien ce que c'est qu'enseigner, que ne retourne-t-elle au contact des élèves?

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par Jean le Jeu 20 Jan 2011 - 20:35

Ou plutôt : que ne retourne-t-elle au contact des élèves !

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voeux de Natacha Polony

Message par kensington le Jeu 20 Jan 2011 - 21:01

Finalement peut-être qu'elle écrit tout ça pour décrédibiliser encore plus le "camp des Républicains" à force d'enfoncer le clou de ses idées ringardes, passéistes, élitistes!
Tant de constance dans les arguments, les références, les démonstrations, ça doit cacher quelque chose!
Elle doit être payée par Julliard pour créer le ras-le-bol et que le "camp des pédagos" gagne complètement et définitivement, appelé au secours par les électeurs pour les délivrer de tous ces réacs.

scratch


Dernière édition par kensington le Jeu 20 Jan 2011 - 21:03, édité 1 fois

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum