Conseils pour une inspection

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseils pour une inspection

Message par sabeth le Sam 22 Jan 2011 - 14:18

Bonjour à tout le monde,

Bon, ça y est, je vais me faire inspecter la semaine prochaine (je suis T1). Et, pas de chance, cela tombe sur ma classe la pire. C'est aussi la pire classe en terme de résultats, de tout le collège (et vous vous doutez bien que l'attitude est à la mesure des résultats). Ceci dit, cela devrait aller de ce côté-là car mon chef d'établissement me soutiendra sur ce point et sera même présent dans la salle (je n'en suis pas ravie, mais ça calmera les élèves, c'est sûr: cela évitera peut-être leurs sempiternelles insultes).
En plus, je n'ai pas vraiment le moral en ce moment, donc ça ne m'enchante pas.
Mais mes questions portent en particulier sur trois points:

1. Mes choix pédagogiques : j'ai choisi d'organiser le classeur en différentes rubriques qui séparent clairement la langue de la lecture des textes. J'avais beaucoup réfléchi à cela avant de reprendre l'enseignement et je n'étais absolument pas satisfaite du saupoudrage que je constatais dans les anciens programme. J'ai donc une progression de grammaire séparée. Vu le niveau de ces élèves, je suis bien heureuse d'avoir fait ce choix. Or si les nouveaux programmes le permettent, ce n'était pas le cas dans les anciens (c'est une classe de 4e). Je suis prête à défendre ce choix, mais pensez-vous que cela va poser problème? Cela me déprime d'avance de penser qu'on pourrait me reprocher quelque chose alors que c'est pour moi le résultat d'une réflexion réelle.

2. La manière de travailler avec la classe. Impossible de les "mettre en activité", comme on dit. Ils sont soit trop faibles, soit trop agités. Seule la moitié de la classe fait le travail lorsque je demande de repérer quelques mots dans le texte, et lorsqu'il s'agit de rédiger eux-mêmes, seulement quelques élèves (5 au maximum) le font. Les autres attendent que ça se passe, bavardent, s'insultent. Certains ne prennent pas leur cours. D'autres sont absentéistes (je les ai très peu vu depuis le début de l'année). J'ai donc un paquet de classeurs incomplets. J'ai puni, suivi tout ça et puis j'ai lâché un peu du lest, pour travailler avec ceux qui le veulent bien (et pour me préserver, aussi). J'ai tout de même réussi, je crois, à instaurer un climat de travail. Maintenant, mener une lecture analytique avec eux est vraiment extrêmement délicat : comme ils ne font pour la plupart pas l'effort de chercher, je propose des questions très ciblées et courtes. A la fin, je leur fais recopier une synthèse (ça les calme, et au moins ils ont un cours correct). Je fais la plupart du temps des Powerpoint : ça m'évite d'être tournée et d'écrire au tableau.
Bref, j'ai bien envie de faire...comme d"habitude. De toute façon, je ne peux pas les mener très loin. Qu'en pensez-vous?

3. Mon évolution de "carrière". J'hésite beaucoup avec ce point. Je suis sur un poste spécifique, j'ai un parcours universitaire fourni et je pense qu'il va me parler de tout cela. Seulement, le problème, c'est que je veux quitter l'EN, et le plus tôt sera le mieux. Je vais de toute manière demander une nouvelle disponibilité (et je cherche activement un autre poste). J'imagine qu'il ne faut pas en toucher mot...Là encore, cela va m'être difficile de jouer à celle qui croit encore à la réussite des élèves dans les conditions actuelles, et qui s'enthousiasme pour son métier. Que me conseillez-vous? Sans dire que je veux partir, puis-je aussi évoquer mes réserves et mon ressenti sur le travail?

Merci pour vos conseils et désolée d'avoir été un peu longue... Dans l'absolu, et puisque je sais que je ne ferais pas carrière, cette visite n'a pas vraiment d'importance. Mais, me sentant fragile en ce moment, je ne souhaiterai pas que cela mine encore davantage mon moral. Je précise que mon désir de départ ne m'a pas fait négliger mes cours et je pense vraiment avoir fait des efforts pour travailler avec ces élèves, sans concession aucune (sur ce plan-là donc, il me serait salutaire d'obtenir un semblant de reconnaissance...).

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par clairlaure le Sam 22 Jan 2011 - 15:08

Courage!!!!
L'année dernière en ZEP, j'ai aussi pensé à tout arrêter et depuis cette année, dans un collège "normal", tout va pour le mieux. Je suis heureuse de faire ce métier.
Moi aussi j'ai recloisonné leur cahier, j'ai une partie séances et une partie langue. Et l'inspecteur pourra me dire ce qu'il veut, je ne changerai pas d'avis car j'en suis satisfaite.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par InvitéeHr le Sam 22 Jan 2011 - 15:20

Oui mais sabeth veut partir et son choix semble mûri, je suis surprise de voir à chaque fois des réponses qui laissent entrevoir un espoir de changement. Je n'ai pas assez d'expérience pour te répondre sabeth, faut-il jouer la carte de la transparence et lui faire part de tes projets ? je ne suis pas sûre que cela te desserve. Quant à cette classe, décris-lui ce que tu as fait pour tenter de la faire bosser, mais fais-lui part aussi des limites que tu as rencontrées.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par clairlaure le Sam 22 Jan 2011 - 15:23

heather a écrit:Oui mais sabeth veut partir et son choix semble mûri, je suis surprise de voir à chaque fois des réponses qui laissent entrevoir un espoir de changement. Je n'ai pas assez d'expérience pour te répondre sabeth, faut-il jouer la carte de la transparence et lui faire part de tes projets ? je ne suis pas sûre que cela te desserve. Quant à cette classe, décris-lui ce que tu as fait pour tenter de la faire bosser, mais fais-lui part aussi des limites que tu as rencontrées.

Pourquoi est-ce que ça ne changerait pas? Pourquoi es-tu surprise de ce type de réponse? Cela ne veut pas dire que je désapprouve son choix de quitter l'EN.

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par frankenstein le Sam 22 Jan 2011 - 15:55

Mon évolution de "carrière". J'hésite beaucoup avec ce point. Je suis sur un poste spécifique, j'ai un parcours universitaire fourni et je pense qu'il va me parler de tout cela. Seulement, le problème, c'est que je veux quitter l'EN, et le plus tôt sera le mieux. Je vais de toute manière demander une nouvelle disponibilité (et je cherche activement un autre poste). J'imagine qu'il ne faut pas en toucher mot...Là encore, cela va m'être difficile de jouer à celle qui croit encore à la réussite des élèves dans les conditions actuelles, et qui s'enthousiasme pour son métier. Que me conseillez-vous? Sans dire que je veux partir, puis-je aussi évoquer mes réserves et mon ressenti sur le travail?
Ouh là là ! Malheureuse, si tu lui dis ou fais sentir que tu veux quitter l'EN, il ne va pas t'encourager à rester et ne risque pas d'être élogieux dans son rapport ! diable

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par CarmenLR le Sam 22 Jan 2011 - 16:35

C'est flippant. A qui peut-on dire "j'aime bien ce que je fais pour l'instant, mais j'ai envie d'autre chose, d'une "mobilité"", puisque le mot est à la mode, sinon à son inspecteur ?

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par sabeth le Sam 22 Jan 2011 - 16:38

Bon, au vu de la variété des conseils, je crois que je vais rester dans la demi-mesure : je ne vais pas faire preuve d'enthousiasme simulé, et voir s'il me pose des questions sur mon ressenti. Si c'est le cas, je ne vais pas, par contre, dire que je m'épanouis dans le métier. Je fais bien mon travail (en tout cas j'essaye), on ne peut pas me reprocher de ne pas l'aimer...
Ceci dit, à force d'arrondir les angles, on laisse croire que tout va bien et cela ne me paraît pas toujours être productif.
Sinon, Clairlaure, je ne crois pas que ce soit une question d'établissement. Le mien est bien géré, l'équipe est sympathique dans l'ensemble. Alors oui, les élèves ne sont pas évidents, je passe un temps fou à gérer les sanctions et à remplir des paperasses pour cela, sans compter les PPRE et autres...Mais mon malaise a des causes plus large, pour le dire rapidement, qui touchent à l'ensemble du système et du métier (et aussi à des raisons plus personnelles!).
Cependant, ma décision est bien mûrie, comme l'a fait remarquer Heather. J'ai de vraies perspectives de changement et j'y ai bien réfléchi!
En tout cas merci pour vos conseils...

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par sabeth le Sam 22 Jan 2011 - 16:39

@CarmenLR a écrit:C'est flippant. A qui peut-on dire "j'aime bien ce que je fais pour l'instant, mais j'ai envie d'autre chose, d'une "mobilité"", puisque le mot est à la mode, sinon à son inspecteur ?

Je suis d'accord avec toi CarmenLR. Je voyais les choses sous cet angle. J'ai d'ailleurs fait la démarche de rencontrer le conseiller mobilité du rectorat.

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par InvitéN le Sam 22 Jan 2011 - 16:46

@CarmenLR a écrit:C'est flippant. A qui peut-on dire "j'aime bien ce que je fais pour l'instant, mais j'ai envie d'autre chose, d'une "mobilité"", puisque le mot est à la mode, sinon à son inspecteur ?

A une personne plus neutre et moins influente ?
On attend généralement d'un IPR la neutralité et l'objectivité. Or j'ai entendu des collègues formateurs tenir en groupe acad' ( dont les membre étaient cooptés, ce fût mon cas )qu'il leur suffisait d'appeler l'IPR pour être augmentés dans la semaine heu affraid Des fanfarons ? Possible mais ça existe malheureusement. Donc prudence si tu ne connais pas et n'as pas confiance en cet IPR.

Personnellement j'ai toujours joué franc jeu avec mes différents IPR et je n'ai jamais eu à le regretter. Ils ont aussi une fonction/mission de conseil si je ne m'abuse. Par contre la mobilité ne signifie pas quitter l'EN : d'autres fonctions/missions parallèles peuvent t'amener une évolution: conseil pédagogique, formation d'adultes, etc...je sais les issues sont réduites et les places sont chères ( et je ne te parle pas de la cooptation/du piston qui s'y jouent ).


_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par CarmenLR le Sam 22 Jan 2011 - 16:54

Merci Nateka, ça ne me rassure pas...
Quand je pense "mobilité", je pense hors EN, :-).

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par InvitéN le Sam 22 Jan 2011 - 17:09

@CarmenLR a écrit:Merci Nateka, ça ne me rassure pas...
Quand je pense "mobilité", je pense hors EN, :-).

Désolée, je ne voulais pas t'inquiéter. Une reconversion s'anticipe et se prépare et il vaut mieux y penser quand on est jeune et ne pas trop attendre. Il faut de l'énergie !

Je te conseille de te renseigner sur ton IPR ( est il connu ? apprécié pour ses rapports et notes ? ) et de t'ouvrir prudemment à lui . Il faudrait te mettre en valeur en mettant l'accent sur le fait que tu es "ouverte" à toute perspective d'évolution mais montrer que celà ne signifie pas que tu n'aimes pas ton métier, sinon celà peut être risqué en effet.
Mais celà n'est que mon humble avis de prof sincère avec ses IPR et chanceuse aussi ( j'en ai rencontré de très sympathiques et vraiment à l'écoute ).

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par CarmenLR le Sam 22 Jan 2011 - 17:23

nateka a écrit:
@CarmenLR a écrit:Merci Nateka, ça ne me rassure pas...
Quand je pense "mobilité", je pense hors EN, :-).

Désolée, je ne voulais pas t'inquiéter. Une reconversion s'anticipe et se prépare et il vaut mieux y penser quand on est jeune et ne pas trop attendre. Il faut de l'énergie !


Merci Nateka.
Je ne comprends plus bien ce que veut dire "jeune".

Pourquoi parle-t-on de "reconversion" et pas simplement de changement ou de mobilité ? Nous racontons à nos élèves qu'ils feront au moins trois métiers dans leur vie et pour nous, tout est compliqué. C'est presque vu comme une trahison...


Dernière édition par CarmenLR le Lun 28 Fév 2011 - 11:18, édité 1 fois

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par InvitéN le Sam 22 Jan 2011 - 17:35

Je crois que le terme de mobilité est employé pour parler des mutations aussi...

Jeune c'est l'argument évoqué quand on évoque des reconversions réussies. il ne faut pas oublier que dans le monde du travail -et dans le privé auquel tu te destines sans doute -, passé 40 ans tu es déjà considérée comme "vieille" . Si, si...J'ai des amies qui se sont reconverties contraintes et forcées vers 50 ans et c'est très difficile, vraiment et elles ont pu le faire car elles étaient en couple avec un conjoint dans une bonne situation.

L'un des problèmes dans l'EN, c'est que les congés de formation sont longs à obtenir et réservés ( quotas ) et que nous ne disposons pas de période de chomâge.

En EPS les rares cas de reconversion dont j'ai eu vent ont été des échecs professionnels et ont eu des conséquences sur la vie privée des gens. Donc il est nécessaire de se faire aider et accompagner ( voir ta DRH? celle de mon académie est vraiment top et fait du bon travail en liaison avec les IPR )...

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par bellaciao le Sam 22 Jan 2011 - 18:27

Pour le point 1, c'est défendable : tu peux dire que tu sépares les deux mais que tu fais des ponts dans tes séances, réutilises les points de langue en écriture...
Pour le point 2, garde tes projections Power point : pourquoi pas pour une synthèse de cours ? Est-ce que tu as un tableau numérique ? Est-ce que tu peux projeter quelque chose que tu élabores avec eux et qui ne soit pas préparé d'avance ? S'ils sont trop instables, tu peux le faire sur une question réduite. Peut-être le fait que l'inspecteur et le CDE soient là les fera tenir tranquilles et ils se rendront compte que c'est plutôt agréable une séance où ils travaillent bien !
Pour le point 3, je m'en tiendrais aux faits. Aucun inspecteur ne te demandera de simuler un intérêt pour ton métier : tu le fais bien et consciencieusement, cela suffit. Cette discussion serait plus appropriée avec le/la DRH du rectorat. Toutefois, si tu as des perspectives de reconversion dans l'enseignement supérieur, tu peux le valoriser.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par sabeth le Sam 22 Jan 2011 - 19:19

@bellaciao a écrit:Pour le point 1, c'est défendable : tu peux dire que tu sépares les deux mais que tu fais des ponts dans tes séances, réutilises les points de langue en écriture...
Pour le point 2, garde tes projections Power point : pourquoi pas pour une synthèse de cours ? Est-ce que tu as un tableau numérique ? Est-ce que tu peux projeter quelque chose que tu élabores avec eux et qui ne soit pas préparé d'avance ? S'ils sont trop instables, tu peux le faire sur une question réduite. Peut-être le fait que l'inspecteur et le CDE soient là les fera tenir tranquilles et ils se rendront compte que c'est plutôt agréable une séance où ils travaillent bien !
Pour le point 3, je m'en tiendrais aux faits. Aucun inspecteur ne te demandera de simuler un intérêt pour ton métier : tu le fais bien et consciencieusement, cela suffit. Cette discussion serait plus appropriée avec le/la DRH du rectorat. Toutefois, si tu as des perspectives de reconversion dans l'enseignement supérieur, tu peux le valoriser.

Pour la séparation langue/lecture, je fais effectivement des ponts dans les séances mais surtout dans l'écriture (en tout cas, dès que c'est possible...ce qui n'est pas toujours le cas).
Je n'ai pas de tableau numérique, mais effectivement j'élabore en général avec eux les réponses, voire la synthèse (même si j'ai toujours quelque chose de prêt - la diapo suivante - au cas où ils sont trop pénibles). Et d'accord pour la question 3!

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par Reine Margot le Sam 22 Jan 2011 - 19:35

@sabeth a écrit:
3. Mon évolution de "carrière". J'hésite beaucoup avec ce point. Je suis sur un poste spécifique, j'ai un parcours universitaire fourni et je pense qu'il va me parler de tout cela. Seulement, le problème, c'est que je veux quitter l'EN, et le plus tôt sera le mieux. Je vais de toute manière demander une nouvelle disponibilité (et je cherche activement un autre poste). J'imagine qu'il ne faut pas en toucher mot...Là encore, cela va m'être difficile de jouer à celle qui croit encore à la réussite des élèves dans les conditions actuelles, et qui s'enthousiasme pour son métier. Que me conseillez-vous? Sans dire que je veux partir, puis-je aussi évoquer mes réserves et mon ressenti sur le travail?
.

non, n'en parle pas. Tu es inspectée, donc tu dois jouer le rôle de la prof sinon enthousiaste, du moins qui veut rester. As-tu parlé de ton projet de reconversion dans l'étb ou pas? si c'est le cas alors l'IPR en aura eu vent et il vaut mieux jouer cartes sur table, en disant que tu veux partir, mais sans omettre tout ce que tu trouves absolument génialmerveilleuxintéressant dans ce métier. si c'est qqch que tu as gardé pour toi jusqu'ici, continue.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par nuages le Sam 22 Jan 2011 - 19:43

je trouve très regrettable que Sabeth ne puisse pas parler sincèrement de son intention de quitter l'Education Nationale, des raisons qui la poussent à le faire et qu'elle ne puisse pas demander conseil à son inspecteur. Il faut donc tenir absolument un discours aussi opportuniste qu'hypocrite? Si son inspecteur est une personne intelligente, pourquoi ne pas avoir un dialogue franc avec lui? L'inspecteur ne doit-il pas aussi être à l'écoute des enseignants dans l'entretien qui suit la visite?

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par Reine Margot le Sam 22 Jan 2011 - 19:44

Disons que cela dépend de l'inspecteur...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par CarmenLR le Sam 22 Jan 2011 - 19:49

Il y a une vidéo éloquente sur le site d'aideauxprofs : l'enseignement, c'est comme la mafia, ça ne se quitte pas...

http://www.wat.tv/video/aide-aux-profs-3ajrz_2iqop_.html


Dernière édition par CarmenLR le Sam 22 Jan 2011 - 20:16, édité 1 fois

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par InvitéN le Sam 22 Jan 2011 - 20:04

Bon courage sabeth trefle fleurs

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par sabeth le Sam 22 Jan 2011 - 20:14

@CarmenLR a écrit:Il y a une vidéo éloquente sur le site d'aideauxprofs : l'enseignement, c'est comme la mafia, ça ne se quitte pas...

C'est un peu cela! Pour répondre à Marquise, non, je n'en ai pas parlé puisque je viens d'arriver dans l'établissement (qui plus est sur un poste spé). Cela ferait mauvais genre de vouloir partir sitôt arrivée. J'avais l'intuition que cela se passera ainsi pour moi cette année mais je voulais le vérifier avant de prendre une décision. Je pense donc être prudente pour éviter la vendetta : de toute façon, je n'attends pas vraiment d'aide de sa part. Mais par contre, je pense tout de même évoquer ce que je considère comme difficile dans ce travail.
Je vous tiendrai au courant...

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par clairlaure le Lun 24 Jan 2011 - 19:30

Ca va Sabeth? pas trop stressée pour demain?

clairlaure
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par bellaciao le Lun 24 Jan 2011 - 20:43

Bon courage ! Décompresse... Un bon livre, et au lit !

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par sabeth le Lun 24 Jan 2011 - 20:50

Pfff, en fait c'est mardi prochain... Mauvaise info de la part de mon chef d'établissement, ou comment jouer aux montagnes russes avec mon humeur... Mais merci pour vos messages, et je vous tiendrai au courant!

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour une inspection

Message par bellaciao le Mar 25 Jan 2011 - 18:11

Cela ne changera pas trop ta progression ? Dommage pour ce contretemps, mais cela te laisse du temps pour être encore meilleure. cheers

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum