Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Igniatius
Empereur

Re: Lettre à la presse

par Igniatius le Dim 23 Jan 2011 - 12:32
Bravo Véronique en effet.

Mais l'assaut contre l'école est tellement puissant actuellement que je crains peu de réactions de la part des médias.
Tiens-nous au courant !



Excusez mon pessimisme.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Lettre à la presse

par Daphné le Dim 23 Jan 2011 - 12:34
@Igniatius a écrit:Bravo Véronique en effet.

Mais l'assaut contre l'école est tellement puissant actuellement que je crains peu de réactions de la part des médias.
Tiens-nous au courant !



Excusez mon pessimisme.

Avec Médiapart je ne sais pas, on a peut-être une petite chance woohoo
avatar
collegedevinci
Niveau 5

Re: Lettre à la presse

par collegedevinci le Dim 23 Jan 2011 - 12:36
avez-vous pensé à Rue 89, ils offrent très souvent des tribunes libres et on a pu y lire d'intéressants articles de collègues !
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Lettre à la presse

par V.Marchais le Dim 23 Jan 2011 - 12:51
Non, collègedevinci, je n'avais pas pensé à Rue89, mais je vais le faire cet aprèm, merci.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Lettre à la presse

par Ruthven le Dim 23 Jan 2011 - 12:54
Il me semble que la citation de Platon est plus un digest qu'une citation authentique (j'ai le vague souvenir d'avoir fait la recherche). Je crois qu'on en avait discuté, mais je ne retrouve pas le fil.
avatar
John
Médiateur

Re: Lettre à la presse

par John le Dim 23 Jan 2011 - 12:54
Ecrivez à fabula@fabula.org aussi.

Je signale à toutes fins utiles que j'ai passé 10 minutes à rétablir la mise en forme lorsque Veronique a posté le message pour la première fois, car les balises Word ou odt ne fonctionnent pas forcément partout.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Lettre à la presse

par V.Marchais le Dim 23 Jan 2011 - 12:56
Merci, John. J'avais moi-même essayé de rendre la MEP lisible, mais manifestement, ce n'était pas suffisant.
Je ne connais pas fabula, je vais regarder.
avatar
John
Médiateur

Re: Lettre à la presse

par John le Dim 23 Jan 2011 - 12:56
@Ruthven a écrit:Il me semble que la citation de Platon est plus un digest qu'une citation authentique (j'ai le vague souvenir d'avoir fait la recherche). Je crois qu'on en avait discuté, mais je ne retrouve pas le fil.
On a parlé du texte ici : http://www.neoprofs.org/t11016-texte-sur-l-education mais on n'a rien dit sur son authenticité.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Lettre à la presse

par Reine Margot le Dim 23 Jan 2011 - 12:58
est-ce qu'on pourrait faire une pétition? ça aurait du poids, non?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Lettre à la presse

par Ruthven le Dim 23 Jan 2011 - 12:59
@John a écrit:
@Ruthven a écrit:Il me semble que la citation de Platon est plus un digest qu'une citation authentique (j'ai le vague souvenir d'avoir fait la recherche). Je crois qu'on en avait discuté, mais je ne retrouve pas le fil.
On a parlé du texte ici : http://www.neoprofs.org/t11016-texte-sur-l-education mais on n'a rien dit sur son authenticité.

Je suis presque sûr que c'est dans un autre fil, mais comme le moteur de recherche ne permet pas de chercher dans les messages, je n'arrive pas à le retrouver.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Lettre à la presse

par Ruthven le Dim 23 Jan 2011 - 13:02
Je l'ai retrouvé, c'est ici :

http://www.neoprofs.org/t9088-l-ecole-a-l-agonie-edito-du-nouvel-obs?vote=viewresult

Je m'auto-cite :
"C'est sans doute une adaptation de la critique le l'esprit de liberté qui conduit de la démocratie à la tyrannie, dans l'épisode de la dégénérescence des régimes en République VIII 562b sqq."
avatar
Aurore
Esprit éclairé

Re: Lettre à la presse

par Aurore le Dim 23 Jan 2011 - 13:09
Bravo et merci à Véronique ! veneration
Je fais circuler la lettre.
frankenstein
Vénérable

Re: Lettre à la presse

par frankenstein le Dim 23 Jan 2011 - 13:16
Je la trouve très claire cette lettre, espérons que les partis politiques traditionnels vont enfin entendre ce qui se passe...
Attention quand même aux amalgames possibles que j'ai évoqués dans un autre post... angedemon
http://www.neoprofs.org/t29221p180-sondage-marine-le-pen-peut-elle-creer-la-surprise-en-2012

Pour Platon, ben elle le cite aussi...
http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/selon-marine-le-pen-l-ecole-24514

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Lettre à la presse

par Iphigénie le Dim 23 Jan 2011 - 13:19
Ruthven,
tu as raison,cette citation est un "condensé",particulièrement révélateur du politiquement correct,et de la manière dont on eut déformer la pensée de quelqu'un pour le besoin d'une cause car dans la phrase qui suit celle des pères et des fils,Platon ajoute:"et pareillement pour le métèque qui se fait l'égal du citoyen et le citoyen l'égal du métèque,et de même pour l'étranger"
ce qui évidemment,n'est pas très acceptable pour nous....Par ailleurs il ne parle pas de tyrannie mais d'anarchie,ce qui n'est pas tout à fait pareil non plus....Platon n'est pas à proprement parler un démocrate....

Mais qui va aller vérifier ce que dit Platon ?(à part un prof de philo)...

Cette nuance mise à part,la lettre de Véronique est très bien et la démission de la collègue est un acte bien courageux.
avatar
Mélane
Niveau 6

Re: Lettre à la presse

par Mélane le Dim 23 Jan 2011 - 13:30
Bravo Véronique. Je te suggère d'envoyer ta lettre au média en ligne indépendant "Enquête et débat": je suis sûre qu'ils donneront un écho à ta démarche. Tu cliques sur "participer" et tu pourras leur envoyer un mail.

Tout mon soutien.
frankenstein
Vénérable

Re: Lettre à la presse

par frankenstein le Dim 23 Jan 2011 - 13:32
@iphigénie a écrit:Ruthven,
tu as raison,cette citation est un "condensé",particulièrement révélateur du politiquement correct,et de la manière dont on eut déformer la pensée de quelqu'un pour le besoin d'une cause car dans la phrase qui suit celle des pères et des fils,Platon ajoute:"et pareillement pour le métèque qui se fait l'égal du citoyen et le citoyen l'égal du métèque,et de même pour l'étranger"
ce qui évidemment,n'est pas très acceptable pour nous....Par ailleurs il ne parle pas de tyrannie mais d'anarchie,ce qui n'est pas tout à fait pareil non plus....Platon n'est pas à proprement parler un démocrate....

Mais qui va aller vérifier ce que dit Platon ?(à part un prof de philo)...

Cette nuance mise à part,la lettre de Véronique est très bien et la démission de la collègue est un acte bien courageux.

Pour Platon, étant donné que la démocratie repose sur le principe de la souveraineté du peuple, l’anarchie en est la conséquence inéluctable, et c'est pour cette raison qu'elle donne naissance à la tyrannie... angedemon

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Lettre à la presse

par Iphigénie le Dim 23 Jan 2011 - 13:34
le texte original pour les curieux:
"Mais n'est-ce pas le désir insatiable de ce que la démocratie regarde
comme son bien suprême qui perd cette dernière?
Quel bien veux-tu dire?
La liberté, répondis-je. En effet, dans une cité démocratique (562c) tu
entendras dire que c'est le plus beau de tous les biens, ce pourquoi un
homme né libre ne saurait habiter ailleurs que dans cette cité.
Oui, c'est un langage qu'on entend souvent.
Or donc - et voilà ce que j'allais dire tout à l'heure - n'est-ce pas le désir
insatiable de ce bien, et l'indifférence pour tout le reste, qui change ce
gouvernement et le met dans l'obligation de recourir à la tyrannie?
Comment? demanda-t-il.
Lorsqu'une cité démocratique, altérée de liberté, trouve (562d) dans ses
chefs de mauvais échansons, elle s'enivre de ce vin pur au delà de toute
décence; alors, si ceux qui la gouvernent ne se montrent pas tout à fait
dociles et ne lui font pas large mesure de liberté, elle les châtie, les
accusant d'être des criminels et des oligarques.
C'est assurément ce qu'elle fait, dit-il.
Et ceux qui obéissent aux magistrats, elle les bafoue et les traite
d'hommes serviles et sans caractère; par contre, elle loue et honore, dans
le privé comme en public, les gouvernants qui ont l'air de gouvernés et
les gouvernés qui prennent l'air de gouvernants. N'est-il pas (562e)
inévitable que dans une pareille cité l'esprit de liberté s'étende à tout?
Comment non, en effet?
Qu'il pénètre, mon cher, dans l'intérieur des familles, et qu'à la fin
l'anarchie gagne jusqu'aux animaux?
Qu'entendons-nous par là? demanda-t-il.
Que le père s'accoutume à traiter son fils comme son égal et à redouter
ses enfants, que le fils s'égale à son père et n'a ni respect ni crainte pour
ses parents, [8,563] parce (563a) qu'il veut être libre, que le métèque devient l'égal
du citoyen, le citoyen du métèque et l'étranger pareillement.
Oui, il en est ainsi, dit-il.
Voilà ce qui se produit, repris-je, et aussi d'autres petits abus tels que
ceux-ci. Le maître craint ses disciples et les flatte, les disciples font peu
de cas des maîtres et des pédagogues. En général les jeunes gens copient
leurs aînés et luttent avec eux en paroles et en actions; les vieillards, de
leur côté, s'abaissent aux façons des jeunes gens et se montrent pleins
d'enjouement et de bel esprit, (563b) imitant la jeunesse de peur de passer
pour ennuyeux et despotiques.
C'est tout à fait cela.
Mais, mon ami, le terme extrême de l'abondance de liberté qu'offre un
pareil État est atteint lorsque les personnes des deux sexes qu'on achète
comme esclaves ne sont pas moins libres que ceux qui les ont achetées."

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lettre à la presse

par User5899 le Dim 23 Jan 2011 - 13:37
Ce qui pourrait faire réagir les parents en leur faisant peur, c'est la perspective de la disparition à court terme des profs et donc, pour eux, la nécessité... Eh oui ! De s'occuper de leurs gosses Very Happy L'angoisse ! Gniarf
frankenstein
Vénérable

Re: Lettre à la presse

par frankenstein le Dim 23 Jan 2011 - 13:41
Cripure a écrit:Ce qui pourrait faire réagir les parents en leur faisant peur, c'est la perspective de la disparition à court terme des profs et donc, pour eux, la nécessité... Eh oui ! De s'occuper de leurs gosses Very Happy L'angoisse ! Gniarf
Il y aura toujours des nounous et des animateurs...C'est d'ailleurs ce qui risque d'arriver...aux profs ! Suspect

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Kroko
Sage

Re: Lettre à la presse

par Kroko le Dim 23 Jan 2011 - 13:41
bravo Véronique pour ce texte ...

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Lettre à la presse

par Iphigénie le Dim 23 Jan 2011 - 13:45
ce ne sont pas les profs qui disparaissent mais leur mission d'instruction, au profit d'une garderie généralisée et même étendue au temps des vacances.
Le problème c'est que les parents qui en prennent conscience quittent le public,comme les enfants de nos ministres successifs,et les autres y trouvent leur compte,puisqu'il ne s'agit pour eux que de ce que l'on garde leurs foutus gamins!(je n'ai pas osé inverser la place de l'adjectif,mais on pourrait)...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Lettre à la presse

par V.Marchais le Dim 23 Jan 2011 - 13:51
Merci, Iphigénie, pour le texte original. J'avoue qu'en ce moment, je ne prends pas le temps de vérifier ce genre de choses - j'ai tort, la preuve. Bon, le "digest" ne défigure pas l'idée du philosophe mais l'adapte plutôt au public moderne et à ses références. Ouf.

Honnêtement, Marquise, je ne suis pas sûre qu'une pétition de plus ou de moins sur le net changerait grand chose. Pour demander quoi, d'ailleurs ? C'est d'abord cela qu'il faut définir (j'y travaille doucettement, entre deux nausées - pardon pour cette incursion dans ma vie intime). Ensuite, je pense davantage à une adresse à nos députés et aux chefs de parti, dans la perspective des présidentielles, qu'à une pétition. Mais je n'ai rien d'un grand politique sous le soleil. Je suis ouverte aux suggestions.
Mais je ne vois pas ce que nous pourrions réclamer clairement et fortement sans avoir avant tout établi un cahier des charges. Je suis sûre que Marc44 se ferait un plaisir de le transmettre à un grand parti de gauche qui aurait déjà raté le 2e tour à cause des voix des profs...
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Lettre à la presse

par V.Marchais le Dim 23 Jan 2011 - 13:54
@iphigénie a écrit:ce ne sont pas les profs qui disparaissent mais leur mission d'instruction, au profit d'une garderie généralisée et même étendue au temps des vacances.
Le problème c'est que les parents qui en prennent conscience quittent le public,comme les enfants de nos ministres successifs,et les autres y trouvent leur compte,puisqu'il ne s'agit pour eux que de ce que l'on garde leurs foutus gamins!(je n'ai pas osé inverser la place de l'adjectif,mais on pourrait)...

Oui, quant à l'appel à démissionner massivement lancé sur une autre liste, je ne cautionne PAS DU TOUT. Non seulement je suis convaincue qu'il ne peut y avoir de réponse individuelle (ou aussi peu facilement coordonnable) aux problèmes que nous pointons, mais je suis persuadée que cela arrangerait comme pas possible le gouvernement. Ils veulent ouvertement se défaire des fonctionnaires - voyez le dernier projet de loi sur la modification de ce statut ! Si ceux qui sont en place pouvaient donner leur démission et être remplacés par des vacataire, ce serait tellement trop beau qu'ils doivent même pas oser en rêver, à l'UMP. Ne leur faisons pas un tel cadeau.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Lettre à la presse

par Reine Margot le Dim 23 Jan 2011 - 13:57
et puis honnêtement, combien peuvent se permettre de démissionner?

espérons que cet appel soit entendu...
sinon j'ai découvert au hasard de ma préparation de concours qu'on pouvait depuis 2008 obliger le gouvernement à organiser un référendum si on obtenait un certain nombre de signatures de la population à une pétition, et 1/5 des députés...je ne sais pas si ça va servir à quelque chose, mais je dis ça comme ça.
avatar
kathe
Niveau 4

Re: Lettre à la presse

par kathe le Dim 23 Jan 2011 - 14:05
J'ai signalé depuis quelques jours à certains collégues cette lettre (vue sur un autre forum) et je n'ai eu que des réactions nulles (aucune réaction !) Quant aux démissions en masse, quelle erreur! Effectivement , le projet d'un certain parti vise à éliminer les fonctionnaires et la machine est bien lancée pour l' EN.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Lettre à la presse

par Iphigénie le Dim 23 Jan 2011 - 14:16
Véronique,le débat sur Platon est un aparté qui ne change en rien la valeur de ta lettre et l'approbation (à fond ) sur tout ce que tu dis dedans.
La démission ne résout pas le problème (surtout si ce sont les meilleurs qui s'en vont) mais cette exception a le mérite de bien révéler l'étendue du problème.A un moindre degré de mérite c'est le cas pour la démission d'un proviseur de l'ordre des palmes académiques ;il ya aussi l'appel à la manifestation contre les suppressions de postes provenant des I.A eux-mêmes,et les multiples témoignages alarmistes et alarmants des jeunes collègues balancés sur le terrain à l'aveugle:tout cet ensemble forme bien un faisceau convergent qui devrait alerter sinon le ministère et Josette Théophile ,du moins toute l'opposition.Et la faire se remuer un peu....
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum