Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par invitéW le Dim 23 Jan 2011 - 18:34

@doctor who a écrit:Ets-ce qu'on peut lui proposer d'instaurer l'apprentissage du français dès 3 ans ?

Il n'est pas du tout sur que les enfants puissent déjà être à l'école à cet age là dans les années qui viennent !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Adri le Dim 23 Jan 2011 - 20:58

et quand je vois les pauvres cours d'anglais de mon fils en CM1, avec son instit qui est maintenant chargée des cours d'anglais pour toute l'école avec un niveau, bah heu (c'est pas moi qui le dis, c'est elle, comme elle m'a raconté l'expérience de sa procédure d'habilitation affraid ). Et pendant qu'elle fait anglais avec les CM2, les CM1 font géo avec l'instit de CM2 (dommage, c'était justement la vraie spécialité de l'instit de CM1) et quand elle fait anglais avec les CE2, les CM1 font sport avec l'instit de CE2. Comment ça vous n'y comprenez rien ?
Le bon côté des choses, c'est que les loupiots ne seront pas trop dépaysés en arrivant en 6ème, ils jonglent déjà avec les instits ! Twisted Evil
C'est du grand n'importe quoi !

Ca va faire plaisir aux qq parents qui y croient Suspect , ça fait moderne, ça fait bien

furieux :colere: furieux

En plus, d'accord avec toi, Philip : qui sait si la maternelle existera encore pour les enfants de 3 ans pale

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par JPhMM le Dim 23 Jan 2011 - 21:13

J'ai toujours eu l'impression qu'il y avait un problème de liberté de choix dans ces idées-là. Je m'explique : si je ne veux pas que mon enfant étudie l'anglais à 3 ans, mais l'espagnol... au nom de quoi serait-ce impossible ?

Par principe, Châtel pose que les enfants de 3 ans devraient étudier l'anglais. Pourquoi l'anglais ? Bien sûr, je connais l'argument "pseudo-économico-libéral". Mais ça me heurte.
Dans certains pays de l'Europe de l'Est, ils avaient obligation d'apprendre le russe tout petits, dans nos pays, on y trouvait à redire. Je trouve la situation tout à fait symétrique (je n'ai pas dit identique).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Frisouille le Dim 23 Jan 2011 - 23:39

@Chocolat a écrit:
@doctor who a écrit:Ets-ce qu'on peut lui proposer d'instaurer l'apprentissage du français dès 3 ans ?

Non, le français, ça ne sert à rien!

Encore que, quand on voit comment parlent certains de nos ministres et notre Président, on pourrait penser qu'ils auraient bien besoin d'un cours ou deux en rab'... Rolling Eyes

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Night Owl le Lun 24 Jan 2011 - 0:32

Rolling Eyes Quand je suis arrivée en collège, les élèves découvraient l'anglais en 6° , et ce qu'on faisait en 3° devait correspondre à peu près à un B1. On était censé arriver à peu près au même 'niveau de compétence' en 2 ans en LV2 du fait que l'allemand était peu ou pas proposé en LEP et que certains élèves devaient donc intervertir leurs LV...
Aujourd'hui nos élèves arrivent en 6° avec 3 ou 4 ans d'anglais (ou Allemand mais c'est rare!) derrière eux et on leur demande de valider un A2 pour le Brevet (objectif A2 en LV2)...
Quelque chose doit m'échapper...

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par kensington le Lun 24 Jan 2011 - 6:00

@Night Owl a écrit:Rolling Eyes Quand je suis arrivée en collège, les élèves découvraient l'anglais en 6° , et ce qu'on faisait en 3° devait correspondre à peu près à un B1. On était censé arriver à peu près au même 'niveau de compétence' en 2 ans en LV2 du fait que l'allemand était peu ou pas proposé en LEP et que certains élèves devaient donc intervertir leurs LV...
Aujourd'hui nos élèves arrivent en 6° avec 3 ou 4 ans d'anglais (ou Allemand mais c'est rare!) derrière eux et on leur demande de valider un A2 pour le Brevet (objectif A2 en LV2)...
Quelque chose doit m'échapper...

topela

On marche sur la tête!

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Daphné le Lun 24 Jan 2011 - 6:57

@Night Owl a écrit:Rolling Eyes Quand je suis arrivée en collège, les élèves découvraient l'anglais en 6° , et ce qu'on faisait en 3° devait correspondre à peu près à un B1. On était censé arriver à peu près au même 'niveau de compétence' en 2 ans en LV2 du fait que l'allemand était peu ou pas proposé en LEP et que certains élèves devaient donc intervertir leurs LV...
Aujourd'hui nos élèves arrivent en 6° avec 3 ou 4 ans d'anglais (ou Allemand mais c'est rare!) derrière eux et on leur demande de valider un A2 pour le Brevet (objectif A2 en LV2)...
Quelque chose doit m'échapper...

Soyons précis : nos élèves arrivent en 6ème après avoir été dans des classes où un professeur/intervenant/ locuteur a essayé de faire quelques activités en anglais de manière ludique parce que faut quand même pas les traumatiser, tout cela parfois sans aucune pédagogie minimale de base et aucun apprentissage structuré : c'est souvent du boulot de singe - eh oui, un bon PE n'est pas forcément un bon linguiste voire un linguiste tout court - et les élèves nous arrivent sans connaissance mais s'imaginant que l'anglais c'est amusant.
Franchement, je préfèrerais et nous sommes nombreux à le penser, que rien ce serait mieux, au moins les élèves ne seraient pas déformés.
Alors soit on le fait bien et on met le paquet, soit on laisse tomber mais le saupoudrage actuel avec des intervenants parfois virés en cours d'année paskilniapludargent furieux
PS : j'espère que ce post ne sera en rien considéré comme une attaque envers les personnels concernés mais c'est une réalité humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par doublecasquette le Lun 24 Jan 2011 - 7:43

Vous ne pouvez pas nous faire un mot, juste pour ma collègue et moi, ou mieux, à grande échelle ?
Nous n'arrivons pas à faire comprendre à nos parents d'élèves ce que Daphné vient d'écrire ci-dessus.

Ce serait génial d'entendre un matin au réveil à la radio : les professeurs de LVE réclament l'arrêt de l'apprentissage des langues dès le primaire pour telle, telle, telle et telle raisons. Les spécialistes (linguistes, phoniatres, ...) les appuient.
Tous pensent qu'il serait bien mieux que les enfants arrivent en 6° avec un excellent niveau de français oral et écrit qui est le seul garant d'un bon démarrage dans l'apprentissage rapide et raisonné d'une langue étrangère.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Daphné le Lun 24 Jan 2011 - 8:26

Le congrès national du SNALC qui s'est tenu en novembre 2010 a travaillé sur plusieurs commissions - dont une sur l'avenir des humanités - et a voté plusieurs motions :

Commission 2 motion 11 tu trouveras ce que tu cherches :

http://www.snalc.fr/quel-avenir-pour-des-humanités-menacées-,536,358.html

Et pour toutes les motions du congrès - 5 commissions - c'est sur

www.snalc.fr rubrique Utile puis Congrès SNALC Toulouse - motions.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Docteur OX le Lun 24 Jan 2011 - 10:52

lu dans le forum libé sur le même sujet, ça me paraît bien envoyé:


"à 4 ans on travaille les équations différentielles, à 5 on passe le diplôme de médecin généraliste pour combler le désert médical, à 6 on fait un stage d'ingénieur aéronautique qui valide les compétences pour être pilote de ligne.
et ensuite on peut aller bosser au mac do à partir de 16 ... cool !"
signé : Agathe Zeblouz

Very Happy

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Daphné le Lun 24 Jan 2011 - 11:48

@doublecasquette a écrit:Vous ne pouvez pas nous faire un mot, juste pour ma collègue et moi, ou mieux, à grande échelle ?
Nous n'arrivons pas à faire comprendre à nos parents d'élèves ce que Daphné vient d'écrire ci-dessus.

Ce serait génial d'entendre un matin au réveil à la radio : les professeurs de LVE réclament l'arrêt de l'apprentissage des langues dès le primaire pour telle, telle, telle et telle raisons. Les spécialistes (linguistes, phoniatres, ...) les appuient.
Tous pensent qu'il serait bien mieux que les enfants arrivent en 6° avec un excellent niveau de français oral et écrit qui est le seul garant d'un bon démarrage dans l'apprentissage rapide et raisonné d'une langue étrangère.

Un communiqué de presse qui va t'intéresser sur www.snalc.fr

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par doublecasquette le Lun 24 Jan 2011 - 18:34

@Daphné a écrit:
@doublecasquette a écrit:Vous ne pouvez pas nous faire un mot, juste pour ma collègue et moi, ou mieux, à grande échelle ?
Nous n'arrivons pas à faire comprendre à nos parents d'élèves ce que Daphné vient d'écrire ci-dessus.

Ce serait génial d'entendre un matin au réveil à la radio : les professeurs de LVE réclament l'arrêt de l'apprentissage des langues dès le primaire pour telle, telle, telle et telle raisons. Les spécialistes (linguistes, phoniatres, ...) les appuient.
Tous pensent qu'il serait bien mieux que les enfants arrivent en 6° avec un excellent niveau de français oral et écrit qui est le seul garant d'un bon démarrage dans l'apprentissage rapide et raisonné d'une langue étrangère.

Un communiqué de presse qui va t'intéresser sur www.snalc.fr

Merci, c'est imprimé et ce sera diffusé !

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Dulcinea le Lun 24 Jan 2011 - 18:56

Je viens de lire le communiqué du SNALC, de qui se moque t-on??? Commençons par le français, ce sera déjà pas mal. Ce qui est curieux c'est qu'on fait commencer l'anglais à des élèves de plus en plus jeunes et on leur demande de moins en moins. Pourquoi se fader 8 ans d'anglais pour finalement n'exiger qu'un niveau A2 en fin de scolarité obligatoire? C'est comme cela qu'on les dégoûte, parce qu'on n'ose pas sortir du communicatif pur, alors que celui-ci ne devrait pas excéder trois ans maxi dans une scolarité. Les élèves s'ennuient et on l'impression de ne pas avancer (dixit ma fille en CM2).

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par lotta le Lun 24 Jan 2011 - 19:09

Apprendre l'anglais à 3 ans...Comme si on avait que ça à faire... !
Chaque fois que je vois une nouvelle idée de réformes proposée par le gouvernement, j'ai l'impression d'assister à un sketch.

lotta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par squeak le Lun 24 Jan 2011 - 22:25

Je suis d'accord, je ne trouve pas que l'idée soit fantastique non plus. Mes 6e actuelles ont effectivement des connaissances acquises en primaire. Mais ça n'était pas le cas l'an dernier. En plus, les élèves ne maîtrisent pas la grammaire française d'où des soucis en anglais car ils ne voient pas du tout de quoi je parle. par exemple, ne pas faire la distinction entre "sont" et "son". ou entre "est" et "et". du coup, leur anglais est plutôt étrange. Actuellement, j'ai des 3e qui ont commencé l'anglais en primaire et qui n'ont même pas le niveau A2. c'est inouï! certains osent encore me demander comment dire la date ou même les nombres de base comme 50 etc. Alors, je ne vois vraiment pas comment commencer l'anglais à 3 ans va changer quelque chose. a part, les embrouiller encore un peu plus....

squeak
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Daphné le Lun 24 Jan 2011 - 23:11

Nous avons les mêmes problèmes squeak : son et sont, et et est, à et a, de /of/from/'s/some......... et tout le reste à l'avenant.
Et je ne parle pas de l'usage du dictionnaire...........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Daphné le Lun 24 Jan 2011 - 23:18


Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Docteur OX le Mar 25 Jan 2011 - 8:40

Zemmour sur le sujet:




Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par invitéW le Ven 28 Jan 2011 - 19:31

http://bravepatrie.com/societe/reforme-de-l-education-by-luc,1744

Réforme de l’éducation by Luc Chatel : a fucking good idea !









Le sémillant ministre de l’Education
Luc Chatel veut réinventer l’apprentissage de l’anglais. Il souhaite que
celui-ci soit développé dès l’âge de trois ans.

La décision du ministre part d’un constat
simple : à 3 ans la plupart des enfants sont incapables d’aligner 3 mots
d’anglais et sont toujours infoutus de comprendre les règles du present perfect.
Quand on leur parle de « Leverage Buy Out » la plupart d’entre eux
marquent au mieux un désintérêt poli tout en essayant de ronger le
premier truc qui leur passe à portée de main et qui n’a pas été bouffé
par le chien (généralement plus rapide).

La faute à n’en pas douter à l’école qui n’a pas su préserver : les
valeurs républicaines, la victoire en chantant, la fierté nationale, la
cellule familiale, le respect du prêtre avant celui de l’instituteur, la
foi en l’avenir, le goût de l’effort, le bon sens paysan, les
mathématiques pas moderne, les blouses en nylon, le plein emploi, la
paix dans les banlieues et la baguette à 90 cts (entre autres).
Luc ChatelMy tailor is definitely richer than yours.
L’école est pourtant un sujet sérieux car elle doit préparer à
l’horizon indépassable de toute existence humaine : la « vie en
entreprise »®. Il faut donc cesser de ne voir dans les petites têtes
blondes que de vagues homoncules brailleurs non productifs tout juste
bon à servir de pâtée à MM. Fourniret, Dutroux et au 13h de JP Pernaud.

Car qu’on le veuille ou non, les chiards d’aujourd’hui sont la France de demain.

Il ne fait désormais aucun doute que la France de demain —
bienheureusement réformée par 20 ans de Sarkozysme éclairé — sera une
France propre, riche
et mondialisée. Par conséquent autant apprendre une langue étrangère
utile pour vendre des centrales nucléaires, la version 2.0 des Rafales
ou expliquer aux peuples du monde le truc sur les
droits-de-l’homme-la-démocratie-et-tout-ces-sortes-de-choses ou son inverse.
Certes d’un point de vue strictement numérique le chinois reste la
langue la plus parlée avec 1 habitant de la planète sur 5 ; il
n’empêche : 4 habitants sur 5 trouvent que c’est une langue
« imbitable ». Reste l’anglais, dont l’un des avantages indéniables est
que les chinois le parlent mal aussi [1].

L’anglais est également parlé avec un accent rigolo par les
américains et les gens bien élevés. Ainsi, entendre et voir le président
de la BCE, Jean Claude Trichet, présenter les chiffres de l’économie
européenne devant un parterre de journalistes avec le même réalisme
qu’un journaliste embedded de la Fox décrivant chaque jour la
victoire de l’OTAN en Afghanistan pour demain depuis bientôt 10 ans est
un plaisir d’une extrême subtilité.
Dora l’exploratriceA la saison 6, Dora a toujours des choses à dire mais a encore du mal avec le preterit
Comment faire profiter nos enfants des richesses de la langue anglaise ?

Les études scientifiques prouvent que plus un enfant est apprivoisé
tôt plus il est facilement domesticable. Une fois capturé on peut alors
exposer l’enfant à la langue anglaise. On aura soin de commencer avec
des choses assez soft (Dora l’exploratrice en junkie, 6 feet under) avant de passer à des trucs plus trash : les teletubbies, Jean-Pierre Gaillard, un reportage sur la contraception.

Ainsi, tout en babillant (c’est le bruit que font les enfants quand
ils jouent avec leur caca) l’enfant peut, à son rythme, commencer à
acquérir des « compétences linguistiques » et activer la « composante
pragmatique » de son apprentissage. Les moins stupides de nos lecteurs
auront tout de suite compris que, comme le définit le Conseil de
l’Europe, la « composante pragmatique renvoie à l’approche actionnelle et au choix de stratégies discursives pour atteindre un but précis »
ce qui est une jolie manière de dire qu’on apprend une langue et en
jette aussi pas mal lorsqu’on évoque le sujet à la machine à café.
Développement de l’enfantl’acquisition de la composante pragmatique est un phénomène naturel
En période de réduction budgétaire™ il ne faudrait pas pour autant
que l’appétence naturelle des enfants pour activer leur composante
pragmatique ne serve de prétexte aux déchaînements comptables les plus
fous. Ainsi, point de coûteuses formations données aux enseignants ; ce
serait un comble : ne sont-ce donc point eux qui doivent former ? Point
non plus d’embauches intempestives de jeunes sur-diplômés en anglais :
la perspective de laisser des classes entières d’enfants innocents entre
les mains d’admirateurs putatifs de l’UNEF-ID est encore plus
effrayante qu’elle est dispendieuse.

C’est pour toutes ces raisons que le gouvernement a trouvé LA
solution assurément la moins chère et la plus branchée : le Internet. En
plus d’assurer quelques subsides ici ou peut être ,
l’usage de le Internet permettra de développer des partenariats avec
des acteurs reconnus pour leur expertise pédagogique dans ce secteur. On
pense naturellement à France Télécom (discipline et esprit de groupe), Skyrock (producteur de contenus pour jeunes cons) ou même Marc Dorcel Productions (self-entertainment).
Une manière originale et moderne de mettre très tôt les futurs salariés
« en phase » avec la vraie vie du monde vrai : l’Entreprise.




















Notes


[1]
Il n’est d’ailleurs pas anodin qu’après avoir décrypté les enjeux de la
européenne constitution avec son célèbre « the yes needs the no to win
the yes against da no, where’s da weed bro’ ? » notre John-Peter
Raffarin ait depuis tourné son attention vers l’empire du milieu dans
une série de jolies courbettes des plus élégantes.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par kensington le Ven 28 Jan 2011 - 19:51


Oh, my god! Voilà une vision quand même bien réductrice de la langue anglaise!

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Lornet le Ven 28 Jan 2011 - 20:07

Il y a peu, j'ai étudié "Chant song" de Prévert avec mes 6e.
Je pensais que cela les amuserait. Ils aiment bien l'anglais, leur prof d'anglais, ont 15 de moyenne générale en anglais, ont fait de l'anglais au primaire, disent ne faire que de l'oral cette année...
J'entendis donc : "Rivière Rivère" pour "Rivière river" ou "Blood sang", avec deux o prononcés comme tels. Le poème fut, de fait, massacré. Quant à la compréhension...

http://www.leftfield.org/~artemis/poitry/chant_song.html

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Lornet le Ven 28 Jan 2011 - 20:08

@Daphné a écrit:
@Night Owl a écrit:Rolling Eyes Quand je suis arrivée en collège, les élèves découvraient l'anglais en 6° , et ce qu'on faisait en 3° devait correspondre à peu près à un B1. On était censé arriver à peu près au même 'niveau de compétence' en 2 ans en LV2 du fait que l'allemand était peu ou pas proposé en LEP et que certains élèves devaient donc intervertir leurs LV...
Aujourd'hui nos élèves arrivent en 6° avec 3 ou 4 ans d'anglais (ou Allemand mais c'est rare!) derrière eux et on leur demande de valider un A2 pour le Brevet (objectif A2 en LV2)...
Quelque chose doit m'échapper...

Soyons précis : nos élèves arrivent en 6ème après avoir été dans des classes où un professeur/intervenant/ locuteur a essayé de faire quelques activités en anglais de manière ludique parce que faut quand même pas les traumatiser, tout cela parfois sans aucune pédagogie minimale de base et aucun apprentissage structuré : c'est souvent du boulot de singe - eh oui, un bon PE n'est pas forcément un bon linguiste voire un linguiste tout court - et les élèves nous arrivent sans connaissance mais s'imaginant que l'anglais c'est amusant.
Franchement, je préfèrerais et nous sommes nombreux à le penser, que rien ce serait mieux, au moins les élèves ne seraient pas déformés.
Alors soit on le fait bien et on met le paquet, soit on laisse tomber mais le saupoudrage actuel avec des intervenants parfois virés en cours d'année paskilniapludargent furieux
PS : j'espère que ce post ne sera en rien considéré comme une attaque envers les personnels concernés mais c'est une réalité humhum

Un collègue, professeur d'anglais, me disait récemment qu'il avait dit, à une PE qui lui demandait quelles bases faire acquérir à ses élèves pour les aider ensuite au collège : "Ne faites pas d'anglais mais de la grammaire française !"

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par kensington le Ven 28 Jan 2011 - 20:15


On est bien d'accord, je l'ai dit plus haut on marche sur la tête. Il y a suffisamment à faire en français.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Invité le Ven 28 Jan 2011 - 20:21

Même avis ici
http://foodamour.free.fr/index.php?post/2011/01/23/My-teacher-is-a-computer

ça parle des cours d'anglais en 3e, puis au primaire en passant par l'éducation prodiguée par certains parents aujourd'hui...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut instaurer l'apprentissage de l'anglais dès 3 ans

Message par Ruthven le Mer 2 Fév 2011 - 17:55

Dédicace spéciale à nos collègues anglicistes :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/02/97001-20110202FILWWW00519-anglaismaternelle-des-profs-de-lycee-a.php

Anglais/maternelle: des profs de lycée ?
AFP
02/02/2011 | Mise à jour : 16:48 Réactions (21)
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a évoqué l'idée de faire appel aux professeurs de langue de collège et lycée pour venir faire de la "sensibilisation" à l'anglais dès la maternelle, aujourd'hui, lors d'une visite au Salon Expolangues à Paris.

Le ministre, qui a annoncé il y a dix jours sa volonté de "réinventer l'apprentissage de l'anglais", suggérant notamment un enseignement dès trois ans, a réaffirmé aujourd'hui sa volonté de vouloir mettre en oeuvre "une sensibilisation à l'anglais dès la maternelle". "Pour que cette sensibilisation soit efficace, pourquoi ne pas solliciter l'intervention de professeurs d'anglais du secondaire (collèges et lycées, ndlr)? Réfléchissons-y. Ouvrons des portes!", a-t-il lancé.

Pour M. Chatel, le comité chargé de réfléchir au nouvel apprentissage des langues, installé "dans les prochains jours", devra notamment "trouver des nouvelles modalités d'apprentissage plus efficaces, peut être davantage en phase avec notre époque".

Il devra aussi réfléchir à "la place de la conversation, de la communication dans l'enseignement des langues" ou encore à la "répartition" du nombre d'heures de langues tout au long de la scolarité d'un élève, une répartition aujourd'hui "peut-être trop figée, uniforme", selon M. Chatel, qui a suggéré d'"envisager une modulation personnalisée, mieux adaptée aux besoins de chaque élève".

"Tous les linguistes l'affirment, l'apprentissage d'une langue doit être amorcé dès le plus jeune âge", a-t-il réaffirmé. "Les enfants entre 3, 4 et 5 ans sont parfaitement en mesure d'assimiler" des rudiments de langue étrangère, a-t-il ajouté, suggérant de passer par les "comptines, dessins animés et jeux".

M. Chatel a dit qu'il lançait un appel d'offre afin que les enseignants disposent à la rentrée prochaine d'un "panel de méthodes et d'un kit" pour cette "sensibilisation".

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum