Primes pour les chefs d'établissement

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ministre a-t-il raison d'introduire une prime au mérite pour les chefs d'établissement ?

3% 3% 
[ 4 ]
94% 94% 
[ 132 ]
3% 3% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 141

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Igniatius le Mer 26 Jan 2011 - 11:21

@Karine B. a écrit:le SGEN vient d'annoncer qu'il soutenait cette mesure (qui va permettre de moderniser l'EN) ...


ALors eux, ce sont vraiment les meilleurs...

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Igniatius le Mer 26 Jan 2011 - 11:26



Ce que dit Meyer n'est pas limpide : il milite manifestement pour l'autonomie réelle des établissements, non ?

Je pense que c'est une grosse connerie, et je suis pour la centralisation.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 12:33

la recentralisation.

bon, je crois que je suis officiellement syndicalement orpheline.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par InvitéN le Mer 26 Jan 2011 - 13:03

marlène.N a écrit:Ma chef s'indigne " mais on est capable d'orienter les élèves, ce n'est pas à eux de choisir, mais à nous, on sait ce qui est bon pour eux" dit elle en me reprochant le faible taux de passage en Seconde G
chez nous, les LP sont pour beaucoup de parents la voie royale.
et ceux qu'on y envoie, assez nombreux, s'en sorte bien, et vont au bout.
on a pas de chiffres sur ceux là.
On ne fait pas passer assez d'élèves en Seconde G, on nous le reproche, ma chef me le reproche, les inspecteurs vont le lui reprocher.
tant que je serai PP 3eme, je n'appliquerai pas cette méthode à la con, c'est moi qui vois les parents, qui discute avec eux, qui vais visiter les LP.
Je résisterai encore cette année.
jusqu'à quand je sais pas.
et quand on sera un bahut ÉCLAIR ( buzzzzz vers l'infini et l'au delàààà ) ceux qui n'appliquerons pas les décisions se feront jeter.
et ...
faudra réfléchir à une reconversion.

Je suis déjà E-clair cafe sorciere2 et je crains le pire quand je vois ma cde et sa grande ambition personnelle !

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par InvitéN le Mer 26 Jan 2011 - 13:06

@Ruthven a écrit:On peut s'indigner (à juste titre) de la prime des CdE mais il faut voir que cette logique des primes modulables existe partout dans la fonction publique (sauf dans l'enseignement) ; dans d'autres ministères, les fonctionnaires - et pas seulement les chefs de service - ont des primes modulables depuis longtemps.


Oui mais ce sont les critères d'attribution des primes qui peuvent nous inquiéter. La logique d'entreprise ne me semble pas tranférable à la logique du système éducatif. Et surtout c'est encore une belle hypocrisie supplémentaire.

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par frankenstein le Mer 26 Jan 2011 - 13:19

L'UNSA aussi , il me semble...Je crois que 3 syndicats de proviseurs "ont traité" avec le MEN...Qui est le 3° ? diable

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 16:37

il ne doit pas y en avoir 36, des syndicats de CdE... et à SUD encore moins! je dirais donc UNSA, FSU et SGEN au pif (dites moi si j'ai faux)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Daphné le Mer 26 Jan 2011 - 16:39

Il y en a aussi un à la FAEN.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Daphné le Mer 26 Jan 2011 - 16:40

@Karine B. a écrit:le SGEN vient d'annoncer qu'il soutenait cette mesure (qui va permettre de moderniser l'EN) ...

Tsssssssssssssssss m'étonne pas tiens Rolling Eyes

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 16:42

bah non, le sgen ce n'est pas étonnant; la CFDT a toujours été pour l'autonomie version utopiste. mais les temps étant ce qu'ils sont, les hommes aussi, ils n'ont pas compris qu'il fallait laisser tomber.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Mélane le Mer 26 Jan 2011 - 16:56


Le collège = le maillon faible ? Certes puisqu'on refuse de différencier les parcours en fin de 5e et que cela produit la cocotte minute que l'on sait. Mais bon, quand on en est réduit à faire de l'alphabétisation en 6e, on peut aussi penser que le maillon faible, ce n'est pas seulement le collège.

Mélane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Karine B. le Mer 26 Jan 2011 - 17:06

Lorica a écrit:il ne doit pas y en avoir 36, des syndicats de CdE... et à SUD encore moins! je dirais donc UNSA, FSU et SGEN au pif (dites moi si j'ai faux)

faux, pas FSU (il y en a un mais pas considéré comme représentatif), le 3ème = indépendance et direction

Celui de la FSU dit :

Communiqué du SNU.PDEN-FSU

Prime de Fonction et de Résultats
Ou
Prime Féodale pour les Restrictions ?

En pleine période de restrictions budgétaires, d’annonces de suppressions de postes et d’augmentation du nombre d’élèves par classe, le Ministre de l’Education nationale communique sur la Prime de Fonction et de Résultats pour les chefs d’établissements.
Le snU.pden-FSU, syndicat national unitaire des personnels de direction de la FSU, rappelle son opposition totale à de telles primes.

Ce type de primes, déjà octroyées aux Recteurs, va renforcer la concurrence entre les établissements, créer des divisions entre les personnels de direction eux-mêmes (chefs et adjoints, chefs de petits ou grands établissements) et entre les personnels des équipes éducatives.

Les personnels de direction revendiquent prioritairement l’amélioration des conditions dans lesquelles ils exercent leur profession. Ils revendiquent une amélioration de leur grille indiciaire ainsi qu’une augmentation du point d’indice pour tous les fonctionnaires.

L’amélioration de leurs conditions de travail nécessite prioritairement les moyens adéquats pour que les établissements fonctionnent mieux : enseignants et autres personnels (ATTE, administratifs…) mieux formés et en nombre suffisant, conditions d’enseignement correctes pour tous les élèves, équipes de direction complètes…et les moyens budgétaires pour l’Education nationale en rapport avec les ambitions de la Nation pour la réussite des élèves. C’est le sens du message dont nous avons été porteurs lors des manifestations du samedi 22 janvier 2011.

Les revendications réelles des personnels de direction doivent enfin être véritablement examinées par le Ministère de l’Education nationale.
C’est le sens de l’appel commun lancé à l’initiative du snU.pden-fsu par cinq organisations syndicales de personnels de Direction le 15 novembre 2010.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 17:10

Merci.
alors qui a signé? Unsa, Sgen et "indépendance et direction " (??) c'est ça?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Karine B. le Mer 26 Jan 2011 - 17:13

Lorica a écrit:Merci.
alors qui a signé? Unsa, Sgen et "indépendance et direction " (??) c'est ça?

oui

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par invitéW le Mer 26 Jan 2011 - 18:06



Dernière édition par philip le Mer 26 Jan 2011 - 18:54, édité 1 fois

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par phenicia le Mer 26 Jan 2011 - 18:40

Excellente la chronique de Carlier ce matin je trouve....
Merci Philip pour le lien Very Happy

phenicia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 19:29


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 19:35

http://bego.06.free.fr/index.php?post/2011/01/26/La-nouvelle-prime-%C3%A0-la-casse


Le ministre de l'éducation, Luc Chatel, vient de proposer une prime pour les chefs d'établissements "méritants" (les chefs, pas les établissements !) pouvant aller jusqu'à 6 000 € sur 3 ans.

Cette prime est en principe destinée à
récompenser les principaux de collèges et les proviseurs de Lycées
particulièrement méritants, actifs et "dociles" selon des critères
purement subjectifs tels que "le projet pédagogique de l'établissement",
"les résultats scolaires", "la capacité d'intégrer des élèves en grande
difficulté". En apparence, et bien enveloppé dans la propagande
ministérielle, cela semble être des mesures de bon aloi pour un meilleur
fonctionnement des établissements.

Mais, car il y a des gros "mais" à cette proposition :




  • Quelles peuvent être les qualités réelles d'un projet pédagogique;
    quant on sait que ce ne sont que des pages de verbiages qui n'apportent
    vraiment rien de concret. Des phrases creuses comme "améliorer la
    culture scientifique des élèves de secondes", ou "diminuer l'échec
    scolaire". Tout cela sans moyen supplémentaire.
  • Que veut dire "les résultats scolaires" ?

    • Cela peut être la diminution du taux de redoublement. IL est facile
      d'y remédier : soit les professeurs notent de manière extrêmement
      laxiste les exercices et devoirs des élèves; et toute la classe a
      largement la moyenne avec une médiane à 15; soit la notation est la même
      qu'actuellement mais sur des exercices extrêmement faciles. La hantise
      des rectorats et du ministère est qu'actuellement les redoublements sont
      trop nombreux, et cela coûte cher; il faut donc qu'il y en ait très
      peu voir plus du tout. Or un redoublement n'est pas une punition pour
      l'élève, c'est une seconde chance qu'on lui donne pour reprendre
      confiance et progresser. Mais notre "bon"(? ?) ministre veut copier
      d'autres pays où les redoublements n'existent pas, ils n'ont jamais
      existé, tout en oubliant de dire que dans ces pays des orientations
      presque obligatoires les remplacent!
    • De bons résultats scolaires peuvent être les bonnes notes des
      élèves, on retombe dans ce que je disais ci-dessus : on peut noter très
      haut sans se préoccuper réellement des capacités et du niveau des
      élèves.
    • De bons résultats scolaires peuvent être des taux de réussite élevés
      aux examens, brevet des collège et baccalauréat. Là aussi, le niveau
      apparent des élèves peut augmenter dans un établissement si le chef
      n'accepte pas des élèves faibles venant hors de la carte scolaire (car
      elle existe toujours); bref en se rapprochant du mode de recrutement des
      établissements privés qui ne gardent que les "bons" élèves.


  • Que veut dire "capacité d'intégrer des élèves en grande difficulté" ?
    Sans que se soit dit à haute voix, il ne s'agit ni plus ni moins que de
    supprimer les classes d'élèves en difficulté et de saupoudrer ceux-ci
    dans les classes "normales". Bonjour les dégâts : ces élèves
    progresseront encore moins et tirerons vers un bas encore plus bas les
    autres.


Cet appât de primes est un leurre
destiné à berner le commun des électeurs UMPiste (et proches) en faisant
croire que ce dispositif va "améliorer le système éducatif" (phrase banale et passe-partout très prisée des hautes(!) autorités)
. En réalité, ces primes visent à récompenser les chefs d'établissement
dociles et dévoués à la réforme. La pensée ministérielle est de créer
de "petits chefs" courroie de transmission entre le pouvoir et les
exécutants (les professeurs) pour mener à bien la politique de
démantèlement et de casse de l'enseignement en France. Chatel, ex DRH de
Loréal, veut diriger l'éducation nationale comme une entreprise. Et
bien non, les élèves ne sont pas des marchandises, les établissements ne
sont pas des magasins, les professeurs ne sont pas des vendeurs. Il se
trompe de monde et trompe son monde. Un fonctionnaire est au service de
l'état, c'est à dire du peuple, et il doit s'atteler à bien faire
fonctionner le service public dans l'intérêt du public; et non pas au
service du gouvernement.
Il faut dire NON à cette proposition et
demander que les sommes prévues pour ces primes soient réparties pour
mieux faire fonctionner les établissements, ne serait ce que d'avoir
suffisamment de papier pour faire des tirages à la photocopieuse, quand
elle marche; ou bien pour augmenter la valeur du point d'indice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Docteur OX le Mer 26 Jan 2011 - 20:00

Lorica a écrit:

mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par enrad le Mer 26 Jan 2011 - 22:33

Si ce projet passe, et si les syndicats sont des syndicats, ( je crois beaucoup plus au premier point qu au second...) ils devraient tous lancer le meme mot d ordre :

TOUT LE MONDE MET 20 / 20 TOUT LE TEMPS A TOUT LE MONDE

enrad
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Héliandre le Mer 26 Jan 2011 - 22:36

Comme pour les compétences ? Ca se tient...

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par frankenstein le Mer 26 Jan 2011 - 22:57


_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par enrad le Mer 26 Jan 2011 - 22:59

@Héliandre a écrit:Comme pour les compétences ? Ca se tient...

ben tiens que ca se tient ! a guignol, guignol et demi.

seulement les syndicats sont beaucoup trop faux-culs pour ça. et les collègues beaucoup trop l^^aches pour prendre seuls l initiative

enrad
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par V.Marchais le Jeu 27 Jan 2011 - 8:11

Prendre seul une initiative, ce n'est ni lâche ni courageux, c'est idiot.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par phenicia le Jeu 27 Jan 2011 - 8:35

Lu sur le café péda du jour:
Prime des chefs d'établissement : la mariée n'a toujours pas dit oui...

Les trois syndicats représentatifs des personnels de direction affirment n'avoir rien signé avec le ministère. Luc Chatel serait allé un peu trop vite...

Le 25 janvier Luc Chatel annonçait à la radio et confirmait en conférence de presse la mise en place d'une "prime de fonction et de résultat" pour les chefs d'établissement. Elle varierait de 1000 à 6000 euros sur trois ans en fonction des objectifs atteints par le chef d'établissement.

Le 26 janvier, le Sgen affirmait que "à ce jour, notre organisation n’a absolument pas signé de protocole de discussion avec le Ministre" et que, en l'état, il n'en signerait pas. "Le groupe de travail qui s’est réuni lundi 24 janvier a reçu des propositions qui concernent l’ensemble du régime indemnitaire des personnels de direction et pas seulement la partie « Résultat ». La Prime de Fonction et de Résultat a été actée pour la fonction publique en 2009, et à l’époque la CFDT s’était prononcée contre. À partir du moment où le ministère réfléchit à la manière de mettre en œuvre cette PFR pour les personnels de direction, le Sgen- CFDT se doit de participer aux discussions". Le Sgen précise qu'en l'état il ne signerait pas d'accord.

"Dans le contexte actuel désastreux de préparation de la rentrée 2011", ajoute le Sgen, "le Sgen-CFDT met en garde contre toute annonce intempestive assimilant le « bon chef » à celui qui saurait supprimer des postes et pratiquer des politiques élitistes dans son établissement".

Même son de cloche au Snpden Unsa, premier syndicat de chefs d'établissement, où on affirme "qu'aucune proposition définitive n'a été formulée et aucun accord n'a donc été signé par aucune des organisations représentatives çà ce sujet".



phenicia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Primes pour les chefs d'établissement

Message par Invité le Jeu 27 Jan 2011 - 9:23

ah, l'unsa et le sgen prendraient conscience du terrain?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum