Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Bee
Niveau 5

Question oral de bac

par Bee le Mar 25 Jan 2011 - 21:48
J'essaie de préparer les élèves à l'oral au fur et à mesure. J'ai lu le passage du BO qui en résumé indique la question doit permettre de voir "un aspect essentiel du texte [...] en lien avec un objet d'étude". Je comprends l'idée mais ... je crains de préparer des questions un peu difficiles ou alors j'ai du mal à lier objet d'étude et aspect essentiel du texte.

Auriez-vous des exemples de questions que vous avez posées à l'oral 2010?

avatar
Daniel
Niveau 9

Re: Question oral de bac

par Daniel le Mar 25 Jan 2011 - 21:54
Il y avait eu un doc du MEN il y a quelques années qui donnait des modèles de questions (genre annales zéro...), je ne sais pas si on peut encore le retrouver quelque part ?

Tu peux déjà partir, pour les entraîner en douceur, avec des questions très larges et qui sont possibles le jour J, par exemple si tu bosses sur une fable : du style "en quoi ce texte appartient-il au genre de la fable ?" ou bien "en quoi cette fable répond-elle au double objectif de plaire et instruire ?"
avatar
Bee
Niveau 5

Re: Question oral de bac

par Bee le Mar 25 Jan 2011 - 22:11
Merci Daniel ! je pense faire ça alors puisque je bosse sur une fable Very Happy
avatar
Artémis
Fidèle du forum

Re: Question oral de bac

par Artémis le Mar 25 Jan 2011 - 22:15
Il y a des exemples de questions sur weblettres, par objet d'étude.
Ici sur le théâtre : http://www.weblettres.net/spip/article.php3?id_article=299
Ensuite en bas de la page, tu as les liens vers les autres objets d'étude.
avatar
Bee
Niveau 5

Re: Question oral de bac

par Bee le Mar 25 Jan 2011 - 22:15
Je viens de trouver ça qui donne quelques pistes de formulations possibles*

Edit: merci pour le lien de Weblettres !
avatar
ysabel
Devin

Re: Question oral de bac

par ysabel le Mar 25 Jan 2011 - 22:57
Surtout il faut éviter de poser des questions trop pointues.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Question oral de bac

par User5899 le Mer 26 Jan 2011 - 0:23
@Daniel a écrit:Il y avait eu un doc du MEN il y a quelques années qui donnait des modèles de questions (genre annales zéro...), je ne sais pas si on peut encore le retrouver quelque part ?

Ici !

Perso, je pose à tout le monde "Quel est selon vous l'intérêt de ce texte ?"
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Question oral de bac

par Iphigénie le Mer 26 Jan 2011 - 9:43
vieux débat:voici des directives officiellles (rapport EAF 2010)
- La question ne doit pas être ne simple reprise de la problématique de la
séquence
- L’examinateur doit éviter de poser une question nécessitant de l’élève une
analyse de ses attentes implicites
- La question ne doit pas mener vers une réponse-catalogue, vers la
paraphrase ou la note de synthèse
- On évitera le formalisme ou le métalangage excessif qui condamne bien
souvent toute approche personnelle chez le candidat (cela ne signifie pas que
ce formalisme ou ce métalangage ne soit pas attendu –dans des proportions
raisonnables- dans la réponse du candidat)
Elle doit :
- Permettre au parcours de l’élève de s’exprimer en lui proposant une
relecture du texte et non pas une redécouverte
- Permettre au candidat d’aborder à la fois le sens et les choix d’écriture.
C’est sur ce point que les coordonnateurs nous ont rapporté les plus
nombreuses remarques de la part des examinateurs. Nous avons invité
effectivement les collègues à poser des questions motivant la réceptivité du texte par
les candidats. Certains d’entre eux ont compris que nous n’attendions finalement
plus qu’une simple approche personnelle vaguement argumentée par des recours au
texte. Ainsi, ont fleuri des questions comme « Que pensez-vous du personnage de
Dom-Juan dans cet extrait ? » ou bien « Vous reconnaissez-vous dans l’indifférence
aux événements affichée par Meursault dans cet extrait ?» ou encore « Quel est
l’intérêt du texte ? ». Nous aimerions trouver ce genre de questions dans la partie
entretien plutôt et non comme support à l’exposé car elles négligent totalement le
travail d’interprétation du texte et de compréhension de sa singularité littéraire. Or,
l’exposé est bel et bien un travail d’analyse qui mobilise des compétences d’analyse
et de lecture au service d’un projet imposé par la question. Les questions qui se
réduisent à une simple restitution du sens littéral du texte ou bien à une approche
exclusivement affective ne convoquent pas assez, comme le précise le BO du 8
janvier 2003 les qualités qu’une « réponse construite, argumentée et pertinente, au
service d'une interprétation » doit démontrer.
La réponse à la question : l’exposé
Cette première partie de l’oral est bien un exposé et non « une lecture
analytique » comme certains bordereaux l’indiquent encore. La lecture analytique est
une démarche de classe (collective et individuelle) qui accompagne les élèves dans
leur appropriation et leur construction du sens d’un texte. L’exposé de l’EAF est une
réponse organisée à une question : cheminement inverse à la lecture analytique
(puisque l’entrée dans le texte est imposée et que l’on ne part pas d’hypothèses de
lecture).
Ce parcours que suppose l’exposé sera forcément hésitant et lacunaire mais nous
n’attendons pas un commentaire composé oral (pas d’axes de lecture ni de parties
obligatoires). Il n’y a donc pas de méthode attendue si ce n’est « une présentation
logique » et le « suivi du projet » (B.O. du 8 janvier 2003).
très restrictif pour le prof,très large pour l'élève
avatar
Bee
Niveau 5

Re: Question oral de bac

par Bee le Mer 26 Jan 2011 - 18:00
Merci ! Voilà qui va m'aider à rassurer mes élèves demain.
Contenu sponsorisé

Re: Question oral de bac

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum