accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Héliandre le Mer 26 Jan 2011 - 21:44

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, car je suis déjà assez contrariée par la situation. Je voudrais simplement votre avis.
Je dois accompagner un voyage de 5 jours, les collègues organisatrices m'ont demandé depuis longtemps. Ma CDE m'a appris il y a peu que "d'accord, mais il faudra remplacer les heures" (de français, pas de latin, soit 4 heures). Qu'en pensez-vous ?
Je donnerai peut-être plus de détail après. Merci.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Syl80 le Mer 26 Jan 2011 - 21:47

Accompagner des classes est déjà un travail, non?
Si jamais tu ne peux pas refuser (et il me semble que tu peux le faire), il faut exiger que tu sois payée en heures supplémentaires...

Syl80
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Isia le Mer 26 Jan 2011 - 21:52

euh... je suis vraiment choquée par la proposition de ta direction !
Tu ne pars pas en voyage perso, c'est un voyage scolaire, tu vas t'occuper des gosses le jour, la nuit... rattraper des heures ? et puis quoi encore ! faut pas exagérer non plus !

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Cath le Mer 26 Jan 2011 - 21:53

Alors là jamais.
Je ne rattraperai jamais les heures alors que j'accompagne un voyage, il ne manquerait plus que ça!
Demande-lui si elle compte te payer en heures sup toutes les heures que tu vas faire au-delà de 18 pendant ces 5 jours!
Ne te laisse pas faire!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Héliandre le Mer 26 Jan 2011 - 22:08

Je ne suis pas du genre à réagir tout de suite. Ce que mon chef me dit /
me propose est au 1er abord reçu par moi sans trop de méfiance et réflexion. Je n'ai donc rien dit.
J'ai pris le temps d'en discuter autour de moi et pris l'avis de mes collègues qui se sont inquiété du précédent que cela pourrait constituer.

Une semaine après, après accord avec mes collègues, je suis allée annoncer que je ne participerai donc pas au voyage. Ma CDE m'a répondu quee les documents étaient envoyés, que donc j'accompagnais et qu'elle prenait note que je refusais de remplacer mes heures (le ton relevait de la menace).
Presque tous nos échanges sont sujets à conflit, sans que j'ai l'impression d'avoir fait quelque chose pour ça. Ca relève d'un nouveau fil (je me pose la question du harcèlement), que je lancerai peut-être. Mais là, je suis fatiguée.
Lors de la conversation elle m'a dit que je déformais ses propos et qu'elle m'avait dit de remplacer "dans la mesure du possible" (elle a d'ailleurs dit qu'elle ferait une mise au point générale), et qu'il ne fallait pas venir se plaindre du niveau des élèves après.
Je suis en temps partiel 12h, donc elle y gagne si j'accompagne, et je pense que personne ne souhaite me remplacer.
J'ai l'assurance que je serai rémunérée pour les heures remplacée, elle m'a dit que je peux ne pas les faire (mais avec quel jugement !), mais cela me contrarie d'en rester là.


Dernière édition par Héliandre le Dim 30 Jan 2011 - 19:44, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par enrad le Mer 26 Jan 2011 - 22:37

Je n accompagne pas. Jamais.
Je les vois suffisamment comme ca, les tetards, pour ne pas avoir a m imposer du boulot non paye, surtout vu la reconnaissance desdits tetards, des familles et de l admi

enrad
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Derborence le Mer 26 Jan 2011 - 22:40

@Isia a écrit:euh... je suis vraiment choquée par la proposition de ta direction !
Tu ne pars pas en voyage perso, c'est un voyage scolaire, tu vas t'occuper des gosses le jour, la nuit... rattraper des heures ? et puis quoi encore ! faut pas exagérer non plus !
+ 1

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par enrad le Mer 26 Jan 2011 - 22:52

@Derborence a écrit:
@Isia a écrit:euh... je suis vraiment choquée par la proposition de ta direction !
Tu ne pars pas en voyage perso, c'est un voyage scolaire, tu vas t'occuper des gosses le jour, la nuit... rattraper des heures ? et puis quoi encore ! faut pas exagérer non plus !
+ 1

ben si, faut ! tant qu il y en a qui sont assez couillon(e)s pour accepter !

enrad
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Héliandre le Mer 26 Jan 2011 - 23:31

Euh... je ne me sens pas "assez couillonne pour accepter"... J'y trouve aussi mon intérêt, je n'ai pas d'enfant, j'aime le pays, on y voit un vestige romain très chouette. Je pense que ça n'empêche pas d'être reconnu dans la mission et d'estimer qu'on n'a pas à faire en plus les heures que les autres élèves perdent. Ma question portait sur le caractère légal / légitime de la demande. Sachant qu'il est facile pour un personnel de direction de dire ensuite : vous accompagnez, mais que faire pour les heures des autres... Enfin, merci pour ton avis enrad, il m'éclaire en partie.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 23:35

je suis tout aussi scandalisée que les autres. Accompagner un voyage scolaire est extrêmement épuisant, bien plus que de faire sa semaine pépère. Tu devrais lui demander des heures supp pour compenser cet effort.

Pour le harcèlement, faut un dossier: demande des docs écrits. Si ta CDE veut qq chose, elle doit en faire la demande écrite. Si tu vas en entretien, sois accompagnée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Héliandre le Mer 26 Jan 2011 - 23:42

Lorica a écrit:Si tu vas en entretien, sois accompagnée.
C'est ce que vient de me répéter une amie et collègue. Je me le disais avant de me rendre à la dernière entrevue, mais j'avais trop envie que la question soit réglée (la porte était cependant ouverte, mais je ne suis pas sûre de pouvoir compter sur le soutien de la secrétaire). On ne m'y reprendra plus... elle ne me donnera pas de doc écrit, déjà oralement elle a changé l'orientation de ses propos. J'ai gardé au moins un mail problématique, et j'ai plusieurs collègues qui supportent de moins en moins la différence de traitement... merci Lorica.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Augustin le Jeu 27 Jan 2011 - 17:49

Il a du culot à revendre ton CDE ! Moi à ta place j'aurais d'abord souri, puis, reprenant en 1/4 de seconde mon visage naturel (fermé et inquiétant, genre de Niro dans Casino), je lui aurais sorti un truc du style : "non seulement je rattrape rien du tout, mais en plus c'est vous qui allez cracher les HSE pour le travail supplémentaire occasionné par ce voyage". Bon, en même temps je fantasme car 1. je ne participe jamais aux voyages scolaires 2. je sais qu'il n'aurait jamais osé avec moi, ces enfoirés savent très bien à qui ils s'adressent.

Augustin
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Stered le Jeu 27 Jan 2011 - 17:53

Non, mais n'importe quoi...
On surveille les élèves 24h/24 et on devrait le considérer comme des vacances ?
Un voyage scolaire est suffisamment épuisant, même quand ça se passe bien, pour qu'on puisse légitimement estimer que c'est l'établissement qui nous doit des heures et non l'inverse !

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Adri le Jeu 27 Jan 2011 - 18:32

et puis il faut aussi que tu paies pour partir en vacances avec tes élèves sur ton temps de travail sans doute furieux

Pour accompagner un voyage / une sortie, il faut un ordre de mission, quand tu es en mission, par définition, tu travailles. Comme déjà tu ne seras pas rémunérée pour toutes les heures sup que tu vas faire pendant cette mission, tu ne vas pas en plus faire encore des heures sup (appelées récupération par ta CDE) non payées Evil or Very Mad

Ce genre de demande me rend furieuse furieux

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par phenicia le Jeu 27 Jan 2011 - 18:53

Stered a écrit

Un voyage scolaire est suffisamment épuisant, même quand ça se passe bien, pour qu'on puisse légitimement estimer que c'est l'établissement qui nous doit des heures et non l'inverse !

+ 1000

Il faut absolument refuser de rentrer dans ce jeu là , ça serait la porte ouverte aux abus de tous genres!!!

Dans le même genre d'abus : dans le collège on j'étais il y a deux ans, l'intendante voulait faire payer les profs accompagnateurs affraid car selon elle ce n'était pas les élèves qui devaient supporter la part des profs!!!!! Selon je ne sais quelle loi, c'était interdit....
Comme évidemment il n'était pas question qu'on sorte le moindre centime de notre poche pour travailler, on avait finalement trouvé comme arrangement que la part des profs serait financée par la coopérative!

Pour revenir à ton cas, n'hésite pas à te rapprocher d'un syndicat pour faire valoir tes droits, et je suis d'accord avec les autres, fais toi accompagner pour l'entretien avec le CDE.


Dernière édition par phenicia le Jeu 27 Jan 2011 - 18:58, édité 1 fois

phenicia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Invité le Jeu 27 Jan 2011 - 18:58

je crois que le pb se pose sur le plan national: interdiction de faire financer la part des profs par les élèves, alors c'est souvent le FSE qui prend en charge. Pour combien de temps?

C'est franchement n'importe quoi. Quand j'achète un voyage, je paie l'accompagnateur, ça me parait normal.

Mon ex-proviseur a répondu une fois, à un parent qui saluait le bus partant en disant "bonnes vacances, les profs!" en expliquant qu'il fallait souvent 2-3 semaines aux profs pour récupérer de ce type de réjouissances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par MHG le Jeu 27 Jan 2011 - 19:08

On arrive à ce genre de dérive... bientôt, il faudra rattraper les heures perdues lorsqu'on est en arrêt...
Quel culot !

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par lene75 le Ven 28 Jan 2011 - 12:26

Refusez collectivement d'organiser des voyages dans ces conditions. Si tu es à temps partiel, ce n'est pas pour faire des heures sups, qu'elles soient payées ou non, d'ailleurs Rolling Eyes

De toute façon, moi, je suis une vieille rabat-joie mais je suis contre ces voyages.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Daphné le Ven 28 Jan 2011 - 12:37

Lorica a écrit:je crois que le pb se pose sur le plan national: interdiction de faire financer la part des profs par les élèves, alors c'est souvent le FSE qui prend en charge. Pour combien de temps?

C'est franchement n'importe quoi. Quand j'achète un voyage, je paie l'accompagnateur, ça me parait normal.

Mon ex-proviseur a répondu une fois, à un parent qui saluait le bus partant en disant "bonnes vacances, les profs!" en expliquant qu'il fallait souvent 2-3 semaines aux profs pour récupérer de ce type de réjouissances.

Ce sont toutes ces raisons qui font que je ne fais plus de voyage depuis pas mal de temps !!
Même du temps où on n'avait pas encore le culot de nous demander une participation financière ou le rattrappage des heures de cours : non mais ça va pas !
Se faire qualifier de "prof qui sera absent la semaine prochaine", entendre dire "il est parti se promener........" etc etc.. tout en se coltinant les gamis plus ou moins polis ou capricieux, aucun remerciment jamais mais des critiques parce que le bus a un peu de retard, ça m'a suffit largement.
Plus rien comme ça on n'a plus rien à me dire non plus.
Et si un parent râle, je lui fournis les catalogues de séjours linguistiques, vu les prix ça le calme tout de suite affraid Laughing Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Gryphe le Ven 28 Jan 2011 - 13:42

@Daphné a écrit:Et si un parent râle, je lui fournis les catalogues de séjours linguistiques, vu les prix ça le calme tout de suite affraid Laughing Laughing
C'est vrai, tu le fais en rencontres parents-profs ? Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Héliandre le Ven 28 Jan 2011 - 13:44

(Edit pour abréger un peu)
J'ai du mal à gérer la situation.
Au 1er échange, la CDE me dit "Vous accompagnez ? Bien, mais alors il faudra rattraper des heures." Vous allez avoir une formation, vous avez été absente, un moment vis à vis des parents il faut aussi être cohérent..." J'ai dit que dans ce cas je n'accompagnerais pas, mais les collègues organisatrices avaient insisté pour que je sois présente (projet en commun, mais je sais que je ne suis pas indispensable).
Je sais qu'elle rémunérera les heures, sa préoccupation c'est qu'elles soient faites (d'ailleurs j'ai quelques collègues qui demandent des heures supp. alors qu'ils n'ont rien à rattraper).

Je tilte après que le voyage ce sera déjà beaucoup de travail et que sur le principe, même payé, ce n'est pas normal. J'apprends que je suis la seule à laquelle on a demandé cela (A une collègue qui, elle, n'a pas le niveau (qui part en voyage), on a demandé de ne plus venir -normal.)

2ème entrevue, j'informe que je n'accompagne plus, ne voulant pas pénaliser mes élèves de 5ème et ne voulant pas rattraper ses heures. Et en concertation avec mes collègues.
Réponses : Les documents sont envoyés, donc vous partez, je note que vous ne voulez pas remplacer. Comme j'ai répété que je n'accompagnerai pas, j'ai eu toute sortes de remarques et de réponses qui partaient dans tous les sens et relevaient de la mauvaise foi. Le summum étant quand elle m'a cité en exemple un collègue qui remplace par avance. Mais lui n'accompagne pas de voyage (il sera alors en congé pour la naissance de son enfant), je le lui fait remarquer, elle s'indigne alors en me disant qu'il a bien le droit de prendre un congé pour être père, et on se réjouit pour lui ... !

Je ne peux même plus m'insurger sur le fait que j'ai des heures à remplacer, puisqu'elle m'a dit que j'avais déformé ses propos, et qu'elle avait dit "dans la mesure du possible".
Donc en gros je fais ce que je veux (même si c'est irresponsable de ma part de ne pas rattraper et qu'il ne faudra pas venir ses plaindre après), je serai payée si je rattrape, et j'accompagne.
Mais là je n'ai plus du tout, mais alors plus du tout envie d'accompagner. Maintenant je me demande comment faire entendre la chose à quelqu'un qui ne prend pas en compte ce que je dis, et élève le ton à la hauteur de mon insistance...
Je me demande si ça ne va pas trop loin, au vu des arguments qu'elle avance (je ne suis pas obligée, donc pourquoi je changerai d'avis pour le voyage ?).
Je précise que, concernant mes absences, c'était des formations + un stage syndical, le 1er que je demande. Elle y a fait référence à chaque entrevue...


Dernière édition par Héliandre le Dim 30 Jan 2011 - 20:04, édité 4 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Daphné le Ven 28 Jan 2011 - 13:46

Et comment Gryphe !
Quand des parents commencent à miauler parce que vous comprenez les élèves vont être pénalisés s'il n'y a pas de voyage prévu et gna gna gna, je leur sors les catalogues, je peux leur en laisser, ça les calme !
On leur a fait des voyages à des pris défiant toute concurrence pour se faire critiquer et s'entendre dire ce que j'ai entendu dire, alors basta.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par lene75 le Ven 28 Jan 2011 - 13:53

Ça n'a effectivement pas l'air simple. Il faut dire que tu n'es visiblement pas aidée par les profs qui t'entourent : si je comprends bien, il y en a un qui va prendre son congé paternité et qui rattrape ses heures Rolling Eyes Mais on est où, là ???

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par Héliandre le Ven 28 Jan 2011 - 14:00

Lene, j'ai quelques collègues qui prennent les heures laissées libres (remplacement "de Robien" je crois) voire sur des études, les mêmes qui font école ouverte... Mais ils me soutiennent quand même, ce collègue rattrape les heures qu'il ne pourra faire aux élèves car ils seront en voyage (vous imaginez si tout le monde faisait ça !!!) (lui pendant ce temps sera en congé). Il m'a dit que la proposition venait de lui (alors qu'elle m'a laissé entendre qu'elle le lui avait demandé...)
Les autres collègues disent que si on leur demandait de rattraper elles annuleraient le voyage. Mais voilà on a demandé qu'à moi ("ils savent à qui ils s'adressent", j'ai bien retenu, Augustin.), justification : c'est du français et leur niveau est catastrophique... Oui, c'est la porte ouverte à tout. Alors que j'invoque cela il m'est dit qu'en fait on ne m'oblige à rien...


Dernière édition par Héliandre le Dim 30 Jan 2011 - 19:48, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: accompagnement voyage et heures non assurées à remplacer

Message par lene75 le Ven 28 Jan 2011 - 14:06

Ils te soutiennent en parole, mais par leur action ils ne te soutiennent pas : à partir du moment où certains acceptent de le faire (s'il s'est porté volontaire, c'est pire !), la CDE finit par penser que c'est un dû. Ce n'est pas un choix personnel, ça engage aussi les autres. Donc stratégie du CDE : ce n'est pas obligatoire m'enfin quand même les profs sérieux le font, eux.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum