Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
amarok
Habitué du forum

recherche fiche "comment étudier 1 page de roman"

par amarok le Lun 31 Jan 2011 - 10:00
Ma 1ère S est très faible, le bac blanc arrive et on commence tout juste le roman. auriez vous, car je suis très en retard ds ma prépa de cours, une fiche de méthode pr l'étude du roman/narration? d'avance 1000 merci veneration
avatar
aposiopèse
Érudit

Re: recherche fiche "comment étudier 1 page de roman"

par aposiopèse le Lun 31 Jan 2011 - 19:25
j'avais fait une fiche '"les questions à se poser face à un texte" pour chaque genre, ça t'intéresse ? Je vais voir si je la retrouve...
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: recherche fiche "comment étudier 1 page de roman"

par Pseudo le Lun 31 Jan 2011 - 19:27
avatar
aposiopèse
Érudit

Re: recherche fiche "comment étudier 1 page de roman"

par aposiopèse le Lun 31 Jan 2011 - 19:29
en fait, ce n'est pas aussi précis que dans mon souvenir... Ce n'est pas vraiment une fiche méthode rigoureuse, mais ça pourra peut-être te dépanner :


QUELQUES QUESTIONS À SE POSER FACE À UN TEXTE
1) Ai-je bien compris le texte ? Vérifiez dans un dictionnaire (à la maison) le sens de tous les mots inconnus. Elucidez les allusions éventuelles (personnage biblique ou mythologique par exemple)

2) Examinez le paratexte (= tout ce qui est autour du texte)
-titre de l’œuvre
- auteur
- dates de composition et de publication. (demandez-vous alors si l’œuvre s’inscrit dans un contexte particulier : guerre, mouvement artistique comme le romantisme ou le réalisme, etc)

3) Qu’est-ce qui fait l’unité du passage ?
 Soit le découpage est voulu par l’auteur (chapitre, strophe, incipit, etc), soit c’est le professeur/jury qui a décidé du découpage. Dans tous les cas, demandez-vous ce qui fait l’unité du passage (ex : un passage descriptif, le fait que tel personnage soit placé au centre, etc)

 Il peut également s’agir d’une scène-type : scène de rencontre amoureuse, scène d’aveu ou de confidence, scène d’exposition (au théâtre) ou incipit, dénouement théâtral ou explicit romanesque, etc. Demandez-vous alors si la scène correspond aux attentes du lecteur, ou si elle est surprenante.

4) Quel est le plan du passage ? peut-on distinguer plusieurs étapes ?
Demandez-vous s’il obéit à une composition, à une progression.
Ex : un paragraphe narratif qui raconte le voyage d’un personnage, puis la description de ce qu’il voit.
Ex : Un paragraphe en focalisation externe narrant un repas en famille, puis les pensées d’un des personnages en focalisation interne...
Ex : une progression chronologique, ou spatiale. (on change de lieu, le temps s’écoule, etc)
Ex : progression logique dans un paragraphe argumentatif : on peut passer de l’argument général, à un exemple particulier. Ou bien énoncer la thèse ennemie, puis la réfuter dans le paragraphe suivant.

5) Quel est le registre principal du texte ?
Cherchez le registre principal du texte : lyrique, pathétique, tragique, comique, épique, ironique, fantastique, réaliste, etc.
 Il peut y avoir plusieurs registres qui entrent en conflit. Ex : explicit de Pierre et jean : pathétique autour de Mme Roland, comique autour de son mari... à commenter !
 Il peut y avoir un décalage entre le type de scène, le registre attendu après le lecteur, et le registre utilisé. Ex : on ne s’attend pas à ce qu’une scène de demande en mariage soit comique ! si c’est le cas, il faut le commenter, chercher les procédés du comique, et se demander pourquoi l’auteur a fait ce choix d’écriture (pour se moquer de ses personnages ? pour critiquer le mariage en général ? etc)

6) Quelle est la nature de l’énoncé ?
 S’agit-il d’un discours (parole adressée à un interlocuteur), ou bien d’un récit (histoire racontée) ?
 S’agit-il du récit proprement dit (narration d’une action, donc souvent dynamique. Si le récit est au passé, les verbes d’action domineront, au passé simple) ?
 S’agit-il d’une description ? Si oui, qu’est-ce qui est décrit ? un paysage ? un objet ? Dans le cas du portrait d’un personnage : s’agit-il d’un portrait physique ? moral ? ou bien les deux ? Quels rapports la description entretient-il ici avec l’action ? (la description d’un paysage peut avoir une valeur symbolique, par exemple. De même, elle peut nous apprendre des choses sur le caractère d’un personnage...)
 Y a-t-il du dialogue ? Si oui, la répartition de la parole est-elle équilibrée ? Y a-t-il un rapport de force entre les interlocuteurs ? Tous les personnages participent-ils à la conversation ? etc.
 S’agit-il du monologue intérieur d’un personnage ? (dans le récit, longue suite de pensées qui se déroule comme un monologue, mais dans la conscience d’un personnage)
 S’agit-il d’une intervention du narrateur, qui veut donner son avis ?


7) Qui raconte l’histoire ?
 Le narrateur est-il externe au récit (extradiégétique) ? (récit à la 3ème personne)
 Le narrateur est-il un des personnages du récit ? (narrateur interne ou intradiégétique, récit à la 1ère personne)
 Le narrateur est-il présenté comme étant l’auteur ? (roman autobiographique)


8) Quelle est la focalisation adoptée ? (= le point de vue) :
 Externe ? (le narrateur est comme un témoin extérieur, il n’a pas accès à toutes les informations, il ignore notamment les pensées des personnages)
 Interne ? (le narrateur adopte le point de vue d’un des personnages, comme s’il entrait dans sa tête. Il a donc accès aux pensées de ce personnage uniquement)
 Zéro/ point de vue omniscient. C’est « le regard de Dieu » : le narrateur a accès aux pensées de chacun des personnages. Il connaît également leur passé, leur avenir, leur vie...


 Autres questions à se poser (liste à continuer) :

 Quel est le cadre spatio-temporel ?

 S’agit-il d’une narration simultanée (en même temps que les fait racontés), ou bien rétrospective ( sorte de « flashback » ? ( Dans ce dernier cas, le narrateur sait comment les éléments vont tourner)

 Quels sont les personnages ? Quelles informations apprenons-nous sur eux ? par quels procédés ? (ex : le narrateur peut nous dire que tel personnage est grossier. Mais il peut aussi nous l’apprendre en faisant dire à un autre personnage qu’il est grossier, dans un dialogue. Il peut aussi ne rien nous dire et nous montrer que ce personnage est grossier en nous rapportant ses gestes ou ses paroles...)

 Y a-t-il une évolution des personnages, de l’action... entre le début et la fin du passage ?

 Que veut chaque personnage ? y a-t-il un conflit d’intérêt ? (c’est très souvent le cas dans la tragédie)
 Que sait chaque personnage ? un personnage en sait-il plus ou moins qu’un autre ?
Le lecteur en sait-il plus ou moins que les personnages ?

 Quels sont les temps verbaux utilisés ? (ex : présent à valeur de vérité générale : le repérer et le commenter)

 Quel est le registre de langue utilisé ? familier, courant, soutenu ? (il peut y avoir un décalage entre, par exemple, le langage soutenu d’un personnage ou du narrateur, et le langage familier d’un autre personnage  analyser et commenter. Ex : confrontation de Silvia et Arlequin chez Marivaux)

 Y a-t-il un ou plusieurs champs lexicaux dominants ? (pistes de recherches : quelques thèmes dominants sont souvent l’objet de champs lexicaux : l’ombre et la lumière, les couleurs, les quatre éléments, les cinq sens, la beauté, etc)

 Recherchez des images, des oppositions, des effets d’insistance... Tous ces procédés correspondent à des figures de style qu’il faut identifier et commenter (cf. poly)

 Cherchez également des effets musicaux : jeux sonores, allitérations ou assonances qui attirent l’attention sur certains mots, etc.
avatar
Hestia
Niveau 10

Re: recherche fiche "comment étudier 1 page de roman"

par Hestia le Lun 31 Jan 2011 - 19:33
J'ai ça qui vient du nathan, 2007

I – Cerner les caractéristiques de l’œuvre et de l’extrait

• Utiliser le paratexte pour identifier l’auteur, le titre et la date de publication de l’œuvre, le thème de l’intrigue, et éventuellement les liens avec le contexte culturel ou les mouvements littéraires.
• Caractériser l’extrait : circonstances, personnages, actions, registres.
• Distinguer dans le récit les éventuels passages de dialogue, description, portrait ou analyse psychologique.

II – Etudier le mode de narration et de focalisation

• A quelle personne est écrit le texte ? Le narrateur est-il un personnage de l’histoire ou une voix extérieure à celle-ci ?
• Le narrateur intervient-il pour commenter les actions ou juger les personnages ? S’adresse-t-il directement au lecteur ?
• La focalisation est-elle interne, externe ou zéro ? Pour quels effets ?

III – Analyser la composition de l’extrait

• Examiner la progression du récit, en distinguant ses principales étapes.
• Etudier l’ordre et la vitesse du récit ainsi que le moment de la narration.
• Analyser la répartition entre le récit, le discours du narrateur et les paroles ou pensées rapportées des personnages.

IV – Etudier le style et les registres

• Déterminer le niveau de langage et commenter éventuellement les effets de mélange.
• Relever les principaux champs lexicaux en qualifiant l’atmosphère et les effets qu’ils créent.
• Identifier les figures de style et les effets rythmiques en expliquant ce qu’ils apportent au texte.
• Déterminer le ou les principaux registres en commentant les effets visés.

V – Interpréter les significations et les enjeux du texte.

• Caractériser les personnages : quelle fonction occupent-ils dans l’action ? Leur nom est-il signifiant ? Incarnent-ils un type social ou littéraire, des valeurs morales ? Sont-ils valorisés ou dévalorisés ?
• Etudier la valeur des lieux, des objets, des actions évoqués : créent-ils un effet de réel ? Ont-ils une dimension symbolique ?
• Evaluer le rapport qu’entretient le texte avec une tradition ou une forme littéraire (l’éloge, le portrait…), un topos romanesque (scène de première rencontre amoureuse…), un type de récit ou de personnage (roman d’apprentissage, femme fatale…), un mouvement littéraire (romantisme, naturalisme…) : le texte semble-t-il reproduire ou renouveler ces codes d’écriture ?
• Analyser la visée du texte : s’agit-il d’une représentation réaliste ou d’une transfiguration de la réalité ? L’auteur cherche-t-il à captiver, à émouvoir, à déconcerter ou à faire réfléchir le lecteur ?
Contenu sponsorisé

Re: recherche fiche "comment étudier 1 page de roman"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum