Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par dorémy le Mar 1 Fév 2011 - 19:47

Nous allons, Ambre42 et moi, remplacer un stagiaire durant sa formation. Nous aimerions avoir votre avis sur la séquence que nous avons mis en place. Niveau 5ème, objet d'étude : Poésie. Toutes critiques seront les bienvenues.



Séance 1 :
Etape 1 :
Au CDI : Faire un concert de poésie. (On distribue un corpus de poèmes à tous les élèves. Le but étant que les élèves lisent un vers, une phrase, un mot les uns après les autres afin de créer des sonorités de façon collégiale)
Etape 2 :Demander aux élèves : « Qu’est-ce que pour vous la poésie ? » (à l’oral)
Etape 3 :Cela permet de revoir quelques notions caractéristiques de la poésie : rimes, allitération, assonances…. (à l’oral aussi)

Séance 2 :

Etape 1 :Distribution d’un corpus de textes : « L’oiseau futé » de Claude Roy (traitement des allitérations) + quelques vers de poèmes avec des assonances.
Etape 2 : Rappel à l’écrit des notions vues à la séance précédente :
- rappeler ce qu’est un vers
- revoir les rimes (plates, embrassées, croisées)
- allitération (lecture du corpus)
- assonance (lecture du corpus)
Etape 3 : Distribution de : « heureux qui comme Ulysse »
Lecture (faite par le professeur)
Faire une analyse du texte (cf p. 287 du manuel de 5 ème) (Quelqu'un aurait-il un bon questionnaire pour ce poème, on a seulement trouvé un questionnaire d'un autre poème des Regrets, que l'on pensait appliquer à celui-ci...)Plus utiliser le texte à trou
Permet aussi l’étude de la comparaison.

Séance 3
Etape 1 :
Ecoute de Ridan « Heureux qui comme Ulysse »
Etape 2 :
Poser les questions suivantes :
(cf les questions du polycop de weblettres)
Etape 3 :
Distribution du texte de Marbeuf « la mer et l’amour »
Etape 4 :
Questions :
- Y a-t-il des similitudes avec le texte de Du Bellay (forme fixe du sonnet)
- Y a-t-il des différences ? – pas la même histoire
- présence d’homonymes
Etape 5 : faire un rappel sur les notions d’homonyme, synonyme, antonyme. (Quelqu'un aurait-il une bonne fiche sur ces notions?)

Séance 4 :

Etape 1 : Ecoute de grand corps malade : « Père et mère »
Etape 2 :Questions :
- De quel type de chanson s’agit-il ? : du slam
- Quelle est la particularité de ce slam ? : homonyme + similitude au niveau des sonorités.

- Pour vous qu’est-ce que le slam ?

Leur montrer qu’il s’agit d’une forme très codifiée (forme fixe avec des contraintes différentes de celles du sonnet) Montrer un paradoxe : slam sans musique et pourtant musicalité grâce au lexique utilisé et au jeu qui en est fait.
Même si le slam est souvent décrit comme un moyen de liberté d'expression, il n'empêche que le spectacle est structuré par des règles qui sont généralement les suivantes :
§ Pas de décorations sonores, lumineuses ou vestimentaires
§ Temps de parole de 3 minutes maximum
§ Texte issu de sa propre création
- Connaissez-vous d’autres chanteurs de slam ?

Etape 3 :Distribuer les textes de La Fontaine ( la cigale et la fourmi) et de Queneau (la cimaise et la fraction)
A lire pour la séance suivante.

Séance 5

Etape 1 :Découverte de la fable de La Fontaine.
But : montrer que ce qui est « poétique » ne se trouve pas seulement en poésie. (travail sur la notion de genre)
Demander aux élèves de s’intéresser aux rimes.
On leur demande de compter les syllabes, cela permet de faire un rappel sur le mètre.
Etape 2 :Proposer une synthèse sur les mètres (écrite par les élèves dans leurs cahiers)
Leur donner un polycop avec un certain nombre d’exercices pour voir s’ils savent calculer les mètres.
Etape 3 :Découverte de la réécriture, avec la lecture du texte de Queneau
Questions :
- Que pouvez-vous dire de ce poème ?
(Expliquer le principe S+7 : OULIPO : jeu sur l’écriture)
Etape 4 :
Travail proposé en classe ou à la maison (selon le temps)
Diviser la classe en 1/3 pour leur faire faire le travail S+…
Support : « le menuisier » de Guillevic
1/3 classe fera : S+5
1/3 classe fera : S+8
1/3 classe fera : S+5

Séance 6
Etape 1 :Lecture des productions sur le modèle du texte de Queneau
Leur dire que nous prendrons quelques vers de leur création pour les afficher en classe (leur montrer qu’ils peuvent eux aussi être poètes)
Etape 2 :Distribuer « le serpent qui danse » de Baudelaire
Questions :
- « comment est structuré le poème ? » : cela permet de s’attarder sur la notion d’enjambement
- Qui sont les deux personnages dont il est question dans le poème ?
- Le poète décrit plusieurs éléments du corps humain, quels sont-ils ?
- A quoi est comparée la femme ?
Etape 3 :Faire un rappel sur la notion de comparaison, mais aussi sur la métaphore.

Séance 7
Etape 1 :Ecoute du « serpent qui danse » de Gainsbourg
Questions :
- As-tu reconnu les paroles ?
- Puis avec le texte de Baudelaire, voir si la chanson est fidèle.
- Qu’apporte la musique au poème ?

Etape 2 :
Etude de la langue : la fonction « sujet ». (Là encore on recherche de bons exercices)

Séance 8 :
Evaluation
Support :
« les djinns » de Victor Hugo








dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Celeborn le Mar 1 Fév 2011 - 20:21

Mes remarques n'engagent (évidemment) que moi, et si elles te déplaisent, n'en tiens pas compte Smile

Ça manque de poésie.

On a une 1/2 séance max sur l'étude d'un véritable poème (Du Bellay), La Fontaine n'est qu'un prétexte pour faire des oulipismes (et Dieu sait que j'aime pourtant ça), et finalement la seule étude un peu sérieuse, c'est sur un poème de Baudelaire horriblement difficile.

À mon sens, la séance 1 est inutile (surtout l'étape 2). Il y a mieux à "étudier" que Claude Roy. Ridan, bon, ça a ses défenseurs, mais passer une séance sur le slam, franchement…

Je trouve qu'il y a beaucoup trop d'éléments disparates (et d'éléments tout court, d'ailleurs) et je crains qu'à l'arrivée, à force d'avoir fait des séances CDI, du slam et des S+7, les élèves ne retiennent pas grand chose (bref, c'est la mère de toutes les séquences pédagogiques décloisonnées).

Une question : que vient faire une étude de la fonction sujet à ce moment de l'année ?

My two cents…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Provence le Mar 1 Fév 2011 - 20:36

Je trouve, comme Céléborn, que vous ne prévoyez pas suffisamment d'études de poèmes classiques (et la connaissances des classiques, c'est ce qui manque cruellement à nos élèves) et que les questionnaires ont l'air assez superficiels. Il faudrait se limiter à quelques poèmes mais les étudier vraiment. Les faire apprendre aux élèves aussi, pour exercer leur mémoire.

Évoquer le slam en passant, pourquoi pas? Y consacrer toute une séance me paraît trop long et peu productif, de même que les questions du type "Qu'est-ce pour vous?".

En ce qui concerne l'étude de la fonction sujet, je ne vois pas non plus le rapport avec la poésie. J'espère que vous ne vous limitez pas à cela en matière grammaticale, sinon c'est vraiment léger. Quid des autres fonctions grammaticales?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Angua le Mar 1 Fév 2011 - 20:49

J'édite mon pavé car d'autres réponses sont arrivées entre temps! ;p

Globalement, je suis très portée "classique"... et je mettrais un peu plus de points de langue. Par exemple, une séance de vocabulaire (synonymes, antonymes?)
Avez-vous réfléchi à une problématique d'ensemble ou à un fil directeur? Je vois beaucoup de choses dans votre séquence chapitre appelezcommevousvoulezselonletermeenvigueurdelacollègueremplacée projet, et il me manque quelque chose pour faire le lien sur l'ensemble.

Question un peu HS: vous êtes en M1?

Mon avis:
- ajoutez une trace écrite à la fin de la séance 1 (sous forme de doc à compléter par exemple), que les élèves aient quelque chose à apprendre, et aussi l'occasion de poser par écrit les choses (une heure d'oral seulement, au CDI, ça peut être intéressant, mais j'aurais peur de partir sur une vision "fun" de votre enseignement de la part des élèves)
- comme ça, zou, ça vous fait de la matière pour étudier le texte de la séance 2 et un point de départ pour la leçon sur le sujet (les rimes et Cie peuvent être chronophages... j'ai (souvent) découvert que pour des élèves les notions de sons et de syllabes étaient loin d'être acquises)
(sinon j'ai un questionnaire préparatoire où les élèves doivent chercher seuls les noms propres présents dans le poème et un peu de vocabulaire)
Ajouter la comparaison au reste, je ne sais pas... tout dépend di vous voulez seulement l'observer ou déjà l'approfondir: une heure ne suffira pas forcément pour tout.
- la séance 3 me parait clairement trop chargée (même si je en connais pas la fiche de Weblettres). Je ne connais pas non plus le texte de Mabeuf, mais je traiterais à part synonymes/antonymes (relation purement lexicale) et homonymes.
- séance 4 (je n'y connais rien en slam, bou, je suis vilaine)...
- séance 5 Plutôt que les lancer les élèves sur de l'OuLiPien, je leur ferais écrire des vers et chercher des rimes, histoire d'enfoncer le clou et faire le lien avec ce qui aura été vu au début de l'heure. Mais pourquoi Queneau, je suis partisane de la moindre ouverture de dictionnaire!
- séance 6: RAS
- séance 7: savez-vous quel manuel utilisent les élèves? Vous y trouverez peut-être des exercices exploitables.

En espérant vous avoir été utile... bon courage en tout cas!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par dorémy le Mar 1 Fév 2011 - 20:56

La question du sujet est demandée par le stagiaire que l'on remplace....
Pour les questionnaires, il s'agit encore d'une ébauche les textes seront étudiés plus dans le détail.
Quels textes étudiez-vous avec des 5èmes?
On est en master 2 donc très loin des réalités de l'enseignement en collège.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Angua le Mar 1 Fév 2011 - 21:08

@dorémy a écrit:La question du sujet est demandée par le stagiaire que l'on remplace....
Pour les questionnaires, il s'agit encore d'une ébauche les textes seront étudiés plus dans le détail.
Quels textes étudiez-vous avec des 5èmes?
On est en master 2 donc très loin des réalités de l'enseignement en collège.

Ok, je m'en doutais un peu...
je viens d'ouvrir de vieux fichiers, en 5e, j'ai déjà fait:
-un GT sur la "poésie du quotidien" ( Après trois ans de Verlaine, le Buffet de Rimbaud, les petits bruits nocturnes de Bazin, l'Ecolier de Queneau et La maison où je dors, truc qui était dans le manuel d'alors dont je n'ai aucune trace... si cela parle à qqun!)
- en ODL dans ce même chapitre: les expansions nominales, le lexique de la perception et des sensations, les PSR
- comparaisons/métaphore, métrique et rimes

Etant TZR, les GT changent quasi chaque année, mais je viens de découvrir qu'en général ce sont les mêmes points de langue que j'y vois, à peu de choses près.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par dorémy le Mar 1 Fév 2011 - 21:09

Je mets le poème de Marbeuf et le texte de Grand Corps Malade.
On voulait travailler sur les jeux de mots, de langage, pour déboucher sur un travail sur homonyme et paronomase, puis un rappel sur antonyme et synonyme.


Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
Et la mer est amère, et l'amour est amer,
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.



Père et mère de Grand Corps Malade:
"
Depuis la nuit des temps l'histoire des pères et des mères prospèrent
Sans sommaire et sans faire d'impairs, j'énumère pèle-mêle, Pères Mères

Il y a des pères détestables et des mères héroïques
Il a des pères exemplaires et des merdiques
Il y a les mères un peu père et les pères maman
Il y a les pères intérimaires et les permanent
Il y a les pères imaginaires et les pères fictions
Et puis les pères qui coopèrent à la perfection
Il y les pères sévères et les mercenaires
Les mères qui interdisent et les permissions
Y'a des pères nuls et des mères extra, or dix mères ne valent pas un père

Même si dix pères sans mère sont du-per (perdu) c'est clair
Y'a des pères et des beaux-pères comme des compères qui coopèrent
Oubliant les commères et les langues de vipère
Il y a les « re-mères » qui cherchent des repères
Refusant les pépères amorphes
Mais les pauvres se récupèrent les experts (ex-pères) du divorce
Il y a les pères outre-mère qui foutent les glandes à ma mère
Les pères primaires, les perfides, les personnels qui ont le mal de mère
Ceux qui laissent les mères vexent et les perplexes
Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs
Et au milieu de ce récit
Je prends quelques secondes je tempère
Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y une mère candide et un père aimable
Il y une mère rigide et imperméable
Il y a des pères absent et des mères usées
Il y a des mères présentes et des perfusés
Il y a des mères choyées et des mères aimées
Il y a des pères fuyants et des périmés
Il y a la mère intéressée et la mère ville
L'argent du père en péril face à la mercantile
Il y a les pensions alimentaires, les « pères crédit »
Des pères du week-end et des mercredi
Y'a des pères hyper-fort et des mères qui positivent
Ou les coups de blues qui perforent les mères sans pères-pectives
Mais si les persécutés, le père sait quitter
Et si la mère pleure c'est l'enfant qui perd
Mais si la mère tue l'amertume la magie s'éveille
Et au final qu'elle soit jeune ou vielle la mère veille (merveille)
Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs
Et au milieu de ce récit
Je prends quelques secondes je tempère
Pour dire à mon père et à ma mère merci

Il y a les mères qui désespèrent à cause des amourettes
Perpétuellement à la recherche d'un homme à perpet'
Il y a la mère célibataire persuadé de n'être personne
Et qui attends que dans ses chimères que derrière la porte un père sonne
Il y a les mères soumises et les pères pulsions
Il y a les mères battues et les percussions
Il y a les mères en galère à cause des pervers, des perturbés
Alors il y a la mère qui s'casse si elle est perspicace
En revanche, si le père et la mère s'acoquine et vont se faire mettre si je peux me permettre
La tension est à dix milles ampères
Car quand le père est en mère et que la mère obtempère
C'est la hausse du mercure car le père percute et la mère permute
Le père tend sa perche et la mère se rit de cette performance, de ce perforant impertinent
Elles sont les péripéties du père dur face à l'effet mère (l'éphémère)
Moi mon père et ma mère sont carrément Hors-pairs
Et au milieu de ce récit
Je prends quelques secondes je tempère
Pour dire à mon père et à ma mère merci"



dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Celeborn le Mar 1 Fév 2011 - 21:14

@dorémy a écrit:
Quels textes étudiez-vous avec des 5èmes?

Je fais un joli groupement de poèmes du Moyen Âge et du XVIe ; mais je ne vous conseille pas de vous lancer dans ce genre de trucs.

Honnêtement, quelques beaux poèmes de diverses formes fixes ( c'est un peu l'idée du programme de 5e, tout de même, alors pourquoi pas ajouter au sonnet de Du Bellay un p'tit rondeau de Charles d'Orléans, ou même le pantoum de Baudelaire, quitte à faire du Baudelaire compliqué ?), éventuellement agrémentés À LA MARGE de petits excursus "modernes", avec de la récitation (c'est quand même bien utile) et des séances de langue un peu + denses et occupant toute l'heure, ça me semble déjà un point de départ efficace. Apportez du savoir et de la culture aux élèves : ils vous en remercieront.

Sinon, je vois que l'IUFM "nouvelle formule" se porte bien !


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par dorémy le Mar 1 Fév 2011 - 21:22

Merci pour ces conseils. Je vais y réfléchir.
Bonne soirée.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par miss sophie le Mar 1 Fév 2011 - 21:24


miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par V.Marchais le Mar 1 Fév 2011 - 21:27

Dorémy, des élèves de 5e (des collégiens en général) ont toute leur culture à construire. Ne cédez pas à la tentation de leur donner du "proche d'eux" (non, cela ne les intéressera pas davantage) mais donnez-leur justement ce à quoi ils ne sauraient accéder sans votre médiation de professeurs.
Le programme de 5e demande de lier forme et signification et d'initier aux formes fixes. Je commence donc par étudier quelques fables de La Fontaine, maître des variations suggetives du vers, pour montrer justement que ces variations ne sont pas gratuites. Puis quelques sonnets et rondeaux simples et expressifs (Ronsard, Rimbaud, Machaut, Ch. d'Orléans...). C'est modeste, cela ne prétend pas être d'une grande fantaisie, mais se donner les moyens de comprendre et d'apprécier ces poèmes (avec un vrai travail de mise en voix), c'est déjà beaucoup. Si l'école ne donne pas ces textes aux élèves, qui le fera ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par ambre42 le Mer 2 Fév 2011 - 9:47

Vos remarques sont pertinentes et effectivement il nous manque des éléments! Avec dorémy nous allons donc nous remettre au travail!
Merci beaucoup à vous!!!
Juste une petite question: j'ai du mal à comprendre ce qu'ils entendent par "étude de la forme et de la signification" dans les IO!!! Quelqu'un pourrait-il m'éclairer!?

ambre42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Celeborn le Mer 2 Fév 2011 - 9:57

@ambre42 a écrit:
Juste une petite question: j'ai du mal à comprendre ce qu'ils entendent par "étude de la forme et de la signification" dans les IO!!! Quelqu'un pourrait-il m'éclairer!?

On n'écrit pas un sonnet, ou un rondeau, ou une ballade par hasard. On ne fait pas des alexandrins ou des octosyllabes juste comme ça. Il y a un lien entre la forme poétique choisie et le sens du texte, en gros. Par exemple, quand j'étudie La Ballade des pendus, je montre que la forme de la ballade permet à Villon d'adresser un message (envoi) et même de le marteler (répétition du derniers vers à la fin de chaque strophe) ; ou encore que dans sa chanson « Que me conseillez-vous, mon cœur ? », Charles d'Orléans utilise une forme qui mime par ses trois strophes les trois étapes de la pensée, et qui marque son indécision (répétition de la question). En gros, la forme fait sens, voilà, et il faut le faire comprendre aux élèves.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par ambre42 le Mer 2 Fév 2011 - 9:59

merci!!! C'est bien ce à quoi je pensais, mais ces explications me confortent dans mon idée!

ambre42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par lapetitemu le Ven 4 Fév 2011 - 17:22

Quand j'attendais avec impatience et anxiété, cet été, de savoir mes classes, j'avais imaginé pour des 5e de travailler sur les formes fixes médiévales et leur lien avec la musique : je ne l'ai malheureusement pas gardé, mais j'avais trouvé un petit corpus de poèmes de forme fixe MA / 16e (ballades de Villon, de Charles d'Orléans, chansons du MA, sonnets...), et j'avais complété avec des chansons ou slams d'aujourd'hui. Il y a plusieurs versions de la Ballade des Pendus sur Deezer : celle de Reggiani, mais aussi celle de Lavilliers, que je ne connaissais pas, qui n'est pas chantée, mais déclamée (la 1e version peut permettre de travailler sur la musicalité, la 2e sur l'expressivité des vers, et sur le contexte historique, époque troublée, mort omniprésente,etc...). (En plus, si j'ai bien compris, vous êtes stéphanoises, donc hommage à Lavilliers ! ^^)
Et j'avais même trouvé une version un peu "ska", de Yan Caillasse... sympa pour faire la fête avant les vacances Very Happy

Sinon, j'ai tenté l'étape orale "Qu'est-ce que la poésie pour vous ?" avec mes 6e, c'était pas si mal pour reposer quelques notions, et briser les idées reçues (il existe de la poésie sans vers, sans rimes...). Pour des 5e, on peut faire la même chose, et leur demander ensuite de choisir une définition qui leur parle, et de la formuler dans une phrase complète, avec uns syntaxe correcte, qu'ils notent dans leur cours et qu'ils retiennent. Et hop, construction de la trace écrite par les élèves, bonus pour l'évaluation du stage, si évaluation il y a Smile

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par ambre42 le Sam 5 Fév 2011 - 9:54

suite à une réflexion avec notre prof d'iufm, nous avons certainement une autre possibilité pour la première séance.
On se base sur un poème ou deux qu'on lit nous-mêmes aux élèves (sans les distribuer pour l'instant).
On leur demande ensuite de réagir à l'écrit par rapport à ces textes:
- que ressentez-vous?
-lequel vous plait le plus, pourquoi?
à quoi ces poèmes vous font-ils penser?

Puis on leur distribue les textes, et on refait la lecture
Puis on leur demande de réagir à nouveau:
- que pouvez-vous dire au niveau de la forme de ces poèmes?

(cette trace écrite étant gardé pour constituer le journal de lecture qu'ils gardent dans leur classeur!)

Evidemment nous écrivons au tableau les réponses qui sont susceptibles de participer à la synthèse que nous leur avons constitué.

Voilà pour la première séance!

Qu'en pensez-vous?!

ambre42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Provence le Sam 5 Fév 2011 - 10:37

C'est très IUFM, l'idée des deux lectures, l'idée de partir des sentiments et ressentis des élèves. Comment un gamin de 5e pourrait-il exprimer intelligemment les raisons pour lesquelles un poème lui plaît plus qu'un autre? Cela fait appel à une maturité et une maîtrise de l'analyse littéraire qui ne sontpas de son âge. Ensuite, il ne faut pas forcément se situer dans l'immédiateté. A nous de montrer, autant que possible, la beauté et l’intérêt des poèmes en question: une seule lecture n'en rend pas forcément compte.

La seconde idée d'activité me paraît très superficielle. Passer toute l'heure à évoquer la forme d'un poème? Il faut en parler, mais en rapport avec le sens.

Demandez-vous toujours ce que votre cours apporte aux élèves en termes de connaissances. Allez droit au but, le plus simple étant souvent le plus efficace.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Séquence 5ème : Poésie. vos avis

Message par Serge le Sam 5 Fév 2011 - 10:48

@Celeborn a écrit:
@ambre42 a écrit:
Juste une petite question: j'ai du mal à comprendre ce qu'ils entendent par "étude de la forme et de la signification" dans les IO!!! Quelqu'un pourrait-il m'éclairer!?

On n'écrit pas un sonnet, ou un rondeau, ou une ballade par hasard. On ne fait pas des alexandrins ou des octosyllabes juste comme ça. Il y a un lien entre la forme poétique choisie et le sens du texte, en gros. Par exemple, quand j'étudie La Ballade des pendus, je montre que la forme de la ballade permet à Villon d'adresser un message (envoi) et même de le marteler (répétition du derniers vers à la fin de chaque strophe) ; ou encore que dans sa chanson « Que me conseillez-vous, mon cœur ? », Charles d'Orléans utilise une forme qui mime par ses trois strophes les trois étapes de la pensée, et qui marque son indécision (répétition de la question). En gros, la forme fait sens, voilà, et il faut le faire comprendre aux élèves.

Que j'aime ces textes yesyes

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum