textes fondateurs - très embêtée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 20:51

J'édite mon 1er message pour garantir mon anonymat car le message est visible sur le net.
Pour résumer :
Dans ma séquence sur les textes fondateurs, j'ai intégré le terme de "mythes". Cela semble poser problème à un parent qui ne juge pas ces récits (Bible et Coran notamment) comme étant "fabuleux". Il souhaite me rencontrer et refuse que son enfant apprenne une poésie en lien avec l'un de ces textes.


Dernière édition par carolo le Mer 2 Fév 2011 - 20:10, édité 3 fois

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par sand le Mar 1 Fév 2011 - 21:03

Je viens de finir le même groupement de textes que le tien. Elle est gratinée, la dame. Reçois-la assistée de ton CDE et des textes officiels.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:10

Merci Sand pour ta réponse.
Je voulais éviter de faire intervenir le CDE (qui sous-entend "problème").


Dernière édition par carolo le Mer 2 Fév 2011 - 19:39, édité 1 fois

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Patate le Mar 1 Fév 2011 - 21:15

Heu... sans avoir lu la réaction de la mère, et sans être croyante, j'ai trouvé que ta séquence était très maladroite: tu mélanges mythe et texte religieux...
Si dans ta séance 1 tu dis qu'un mythe est une histoire imaginaire, et que dans ta séance 2 tu compares un mythe et un texte scientifique, et que tu prends comme "mythe" un extrait de la Bible affraid ... Tu viens de prouver par A+B que la Bible est une histoire imaginaire!

Les mythes sont des textes fondateurs de notre culture, tout comme la Bible, tout comme les contes, tout comme les fables...Je fais les mythes et les textes religieux dans 2 séquences séparées.

Bon, ceci dit, la mère a du culot de refuser de faireapprendre à sa fille le poème que tu as donné. Religion ou pas, c'est un poème qu'elle devait apprendre...


Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par sand le Mar 1 Fév 2011 - 21:19

Je lui dirais que mon rôle est simplement d'étudier des textes fondateurs, donc pour la plupart à caractère religieux, ainsi que le demandent les instructions officielles. Et n'étant pas animée d'un grand sentiment religieux, je considère simplement ces textes comme des tentatives d'explication du monde. Rien de plus.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:19

Patate, je sais que j'ai fait cette erreur.
Cela dit j'affirme que le mythe n'empêche pas la croyance. Je sais que le tout est maladroit. Auriez-vous des solutions?

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Patate le Mar 1 Fév 2011 - 21:20

Bon, je me relis, en fait mon post précédent est très maladroit., Désolée...
Ta séquence n'est pas si mal que ça, mais je crois que le plus gênant est la définition du mot "mythe" dans la séance 1, comme "récit imaginaire".

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:20

veneration Merci Sand!

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:21





Dernière édition par carolo le Mer 2 Fév 2011 - 21:25, édité 2 fois

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par JPhMM le Mar 1 Fév 2011 - 21:21

@Patate a écrit:tu mélanges mythe et texte religieux...
Question de naïf : Quelle est la différence ? J'avoue que je l'ignore.
Ainsi, quelle différence de nature entre un mythe de la création de l’Égypte antique et la Genèse ?
A moins que la différence soit liée à la personne qui analyse l'objet texte : un texte reste religieux tant que la Religion est encore d'actualité, il devient mythologique (ou mythique ?) quand sa Religion d'origine est morte ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Patate le Mar 1 Fév 2011 - 21:23

En fait, peut-être peux-tu t'en sortir en revenant sur ta définition, en donnant aux élèves une définition plus complexe: c'est une histoire qui n'est pas à prendre au pied de la lettre (il ne faut pas chercher la réalité à tout prix), mais ce n'est pas non plus à considérer comme quelque chose de complètement imaginaire, il peut y avoir une base réelle..

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Patate le Mar 1 Fév 2011 - 21:24

@JPhMM a écrit:
@Patate a écrit:tu mélanges mythe et texte religieux...
Question de naïf : Quelle est la différence ? J'avoue que je l'ignore.
Ainsi, quelle différence de nature entre un mythe de la création de l’Égypte antique et la Genèse ?
A moins que la différence soit liée à la personne qui analyse l'objet texte : un texte reste religieux tant que la Religion est encore d'actualité, il devient mythologique (ou mythique ?) quand sa Religion d'origine est morte ?

Oui oui, c'est pour ça que j'ai dit que mon post était très maladroit.

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Cava le Mar 1 Fév 2011 - 21:24

Ces textes ont d'abord été transmis oralement pour répondre à des questions que tout individu se pose au moins une fois dans sa vie : comment le monde a été créé , etc.
Tu peux pt-être dire que la publicité a recours à des images bibliques (cf parfum lolita lempicka). Wink

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:27

JphMM, je me pose les mêmes questions!
Oui, Cavalol, j'en ai parlé. Le problème étant que les parents estiment que ces textes disent la vérité et n'ont en aucun cas été transmis pour répondre à des inquiétudes.

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par sand le Mar 1 Fév 2011 - 21:28

Es-tu dans un établissement privé ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:29

@sand a écrit:Es-tu dans un établissement privé ?
Non, établissement public, classé ZEP.

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Celeborn le Mar 1 Fév 2011 - 21:31

@Patate a écrit: tu mélanges mythe et texte religieux...

C'est normal : il y a des mythes dans les textes religieux. Adam et Ève, Caïn et Abel, le déluge…, ce sont des mythes, tout autant que les p'tites sauteries de Zeus.
À ne pas confondre avec Jésus, qui, lui, a existé.

La terminologie employée est donc correcte.
Pour le parent d'élève, CDE s'il est bien, programmes officiels, couplet sur la laïcité, et signaler que le gamin aura zéro s'il n'apprend pas sa poésie.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par sand le Mar 1 Fév 2011 - 21:35

Venir embêter les gens pour une récitation jugée blasphématoire, faut avoir du temps à perdre... Tu préciseras à la dame qu'"imaginaire" ne signifie pas "incroyable". Ca la calmera !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Serge le Mar 1 Fév 2011 - 21:43

En même temps, la question religieuse, qui nous semble peut-être à nous sans intérêt, touche aux convictions et à la sensibilité profonde de cette dame, surtout si elle estime que le salut de son enfant est en jeu ( je caricature)

L'école est certes laïque et cette dame n'a pas à étaler ses croyances, mais force est d'admettre qu'avec le proramme c'est parfois nous qui mettons le pied dans le plat, amenons la question religieuse en l'attaquant sous des dehors d'étude de textes culturels et mythologiques et provoquons la collision en piétinant son éducation sans qu'elle ait rien demandé.
On peut comprendre aussi qu'elle se sente "attaquée" ou qu'elle estime que ses convictions se voient tourner en ridicule, et du coup c'est nous qui lui semblons bafouer la laïcité.

ceci dit, il faut qu'elle comprenne qu'il ne faut pas se sentir attaquée pour autant et j'imagine mal une poésie à réciter disant :

"La bible est un mythe, le coran c'est bidon
Les croyants qu'ils sont cons !"

Descartes


Dernière édition par Serge le Mar 1 Fév 2011 - 21:47, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 21:45

[/quote]

C'est normal : il y a des mythes dans les textes religieux. Adam et Ève, Caïn et Abel, le déluge…, ce sont des mythes, tout autant que les p'tites sauteries de Zeus.[/quote]
C'est sur ce point là que je vais avoir du mal à argumenter compte tenu des idées de la dame.

Je vous remercie pour vos réponses...

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par JPhMM le Mar 1 Fév 2011 - 21:52

N'est-ce pas aussi que le mot "mythe" est polysémique.
L'un des sens, sans doute entendu par la maman en question, est celui de croyance erronée.
Un autre sens, utilisé par toi, est celui de genre littéraire, sous-genre du récit (désolé si les termes que j'utilise ne sont pas canoniques, je ne suis pas expert). Sans aucun jugement de valeur (de vérité) donc.

Il y a donc essentiellement un malentendu, me semble-t-il.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par Adri le Mar 1 Fév 2011 - 21:54

ah oui, le fameux "mytho !", décliné également en verbe " Il m'a mythoné!" Twisted Evil

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par lilith888 le Mar 1 Fév 2011 - 21:56

@carolo a écrit:
Séance 2 : j'ai confronté "mythe et science" (en m'appuyant sur un article scientifique et l'extrait de la Genèse pour parler de la création du monde) en expliquant que l'explication religieuse s'opposait à l'explication scientifique car la 2nde se fondait sur des preuves.

hum, je pense que pour éviter ce genre de soucis, tu ne devrais pas "opposer" science et religion. Comme je l'explique à mes élèves, on n'oppose pas des choses qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre : la science est un texte explicatif qui se base sur des preuves concrètes, on est dans un sens propre.
Les textes religieux sont des textes narratifs qui comportent des paraboles : on est donc dans un sens figuré. L'intérêt de la Genèse n'est pas de faire un portrait fidèle du 1er homme et de la 1ère femme ! mais bien de donner une leçon de vie à dégager, un peu à la manière des fables.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par carolo le Mar 1 Fév 2011 - 22:07

Lilith, dorénavant on ne me reprendra pas sur ce genre de rapprochement!
Je suis d'accord avec toi : nous avons abordé cette idée de leçon de vie.
Mais je ne suis pas sûre que le parent accepte l'idée de sens figuré.

carolo
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: textes fondateurs - très embêtée

Message par lilith888 le Mar 1 Fév 2011 - 22:08

alors, c'est lui qui est en tort et qui ne comprend même pas les fondements de sa propre croyance !

(je travaille dans le privé catho)

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum