Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Jeu 3 Fév 2011 - 20:46

Dans ma 4° très faible, je vais finir ma séquence sur la critique sociale au XVII° et au XVIII°, j'ai vu "Les Animaux malades de la peste", "Giton et Phédon", un extrait du Traité sur la tolérance (affaire Calas), un extrait du chapitre 3 de Candide (la guerre), le monologue de Figaro et une lettre de Montesquieu.
Et franchement je ne sais absolument pas quoi donner en évaluation finale. Auriez-vous des idées?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par V.Marchais le Jeu 3 Fév 2011 - 20:55

Si tu as travaillé à la fois sur La Bruyère et la dénonciation de la guerre, tu peux peut-être proposer, avec des coupes si la classe est faible, le fameux texte "Petits hommes de six pieds de haut" qui dénonce en la guerre une barbarie qu'on ne voit pas même chez les bêtes sauvages.
Pour aider les besogneux, ajoute une ou deux questions de cours du style : situer l'auteur dans le temps, citer une autre de ses oeuvre, un auteur contemporain..

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par V.Marchais le Jeu 3 Fév 2011 - 20:56

Tiens, j'ai retrouvé le texte exact.

Petits
hommes, hauts de six pieds, tout au plus de sept, qui vous enfermez aux foires
comme géants ; et comme des pièces rares dont il faut acheter la
vue, dès que vous allez jusques à huit pieds ; qui vous donnez sans pudeur de la hautesse et de l'éminence,
qui est tout ce que l'on pourrait accorder à ces montagnes voisines du ciel, et qui voient les nuages se former
au-dessous d'elles ; espèce d'animaux glorieux et superbes, qui méprisez toute autre espèce, qui ne faites pas
même comparaison avec l'éléphant et la baleine ; approchez, hommes, répondez un peu à Démocrite. Ne dites-vous pas en commun proverbe : des loups ravissants, des lions furieux,
malicieux comme un singe
? Et vous autres ; qui êtes-vous ? J'entends corner sans cesse à
mes oreilles : L
'homme est un animal raisonnable
; qui vous a passé cette définition ? sont-ce
les loups, les singes et les lions, ou si vous vous l'êtes accordée à vous-mêmes
? C'est déjà une chose plaisante que vous donniez aux animaux, vos confrères, ce qu'il y a de pire,
pour prendre pour vous ce qu'il y a de meilleur, laissez-les un peu se définir eux-mêmes, et vous verrez comme
ils s'oublieront, et comme vous serez traités. Je ne parle point, ô hommes, de vos légèretés, de vos folies et
de vos caprices qui vous mettent au-dessous de la taupe et de la tortue, qui vont sagement leur petit train, et
qui suivent, sans varier, l'instinct de la nature ; mais écoutez-moi un moment. Vous dites d'un
tiercelet de faucon qui est fort léger, et qui fait une belle descente sur la perdrix : «Voilà un bon oiseau» ; et d'un
lévrier qui prend un lièvre corps à corps : «C'est un bon lévrier». Je consens aussi que vous disiez d'un
homme qui court le sanglier, qui le met aux abois, qui l'atteint et qui le perce : «Voilà un brave homme.» Mais si vous
voyez deux chiens qui s'aboient, qui s'affrontent, qui se mordent et se déchirent, vous dites «Voilà de sots
animaux», et vous prenez un bâton pour les séparer. Que si l'on vous disait que tous les chats d'un grand pays
se sont assemblés par milliers dans une plaine, et qu'après avoir miaulé tout leur soûl, ils se sont jetés avec
fureur les uns sur les autres, et ont joué ensemble de la dent et de la griffe ; que de cette mêlée il est demeuré
de part et d'autre neuf à dix mille chats sur la place, qui ont infecté l'air à dix lieues de là par leur puanteur,
ne diriez-vous pas : "Voilà le plus abominable sabbat dont on ait jamais ouï parler ?» Et si les loups en faisaient
de même : « Quels hurlements, quelle boucherie ! » Et si les uns ou les autres vous disaient qu'ils aiment la
gloire, concluriez-vous de ce discours qu'ils la mettent à se trouver à ce beau rendez-vous à détruire
ainsi, et à anéantir leur propre espèce ; ou près l'avoir conclu ne ririez-vous pas de tout votre coeur de
l'ingénuité de ces pauvres bêtes ? Vous avez déjà, en animaux raisonnables, et pour vous distinguer de ceux qui ne
se servent que de leurs dents et de leurs ongles ; imaginé les lances ; les piques, les dards, les sabres et
les cimeterres, et à mon gré fort judicieusement ; car avec vos seules mains que pouviez-vous vous faire les
uns aux autres, que vous arracher les cheveux, vous égratigner au visage, ou tout au plus vous arracher les yeux de la
tête ? au lieu que vous voilà munis d'instruments commodes, qui vous servent à vous faire
réciproquement de larges plaies, d'où peut couler votre sang jusqu'à la dernière goutte, sans que vous puissiez craindre
d'en échapper. Mais, comme vous devenez d'année à autre plus raisonnables, vous avez bien enchéri sur cette vieille manière de vous exterminer
: vous avez de petits globes qui vous tuent tout d'un coup, s'ils peuvent
seulement vous atteindre à la tête ou à la poitrine ; vous en avez d’autres plus pesants et plus massifs, qui vous
coupent en deux parts ou qui vous éventrent, sans compter ceux qui, tombant sur vos toits, enfoncent les
planchers, vont du grenier à la cave, en enlevant les voûtes, et font sauter en l'air, avec vos femmes, l'enfant et
la nourrice ; et c'est là encore où gît la gloire ; elle aime le remue-ménage, et elle est personne d'un grand
fracas.[ ... ]

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Jeu 3 Fév 2011 - 20:59

Merci Véronique. J'ai honte, je ne connaissais pas du tout ce texte! Il me semble difficile pour mes élèves (dont certains ignorent le sens du mot "catalogue" affraid !), mais intéressant. Pourquoi pas effectivement?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par V.Marchais le Jeu 3 Fév 2011 - 21:02

Si le texte est difficile, tu peux le couper un peu, l'annoter, et poser des questions plus faciles, sur l'emploi du discours direct, la manière d'interpeller le lecteur, le rôle des exemples dans la progression du raisonnement...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Jeu 3 Fév 2011 - 21:05

Oui, c'est ce que je vais faire, je pense que je le couperai et je vais bien réfléchir à mes questions! Merci en tout cas! fleurs

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par V.Marchais le Jeu 3 Fév 2011 - 21:07

Et surtout, sur un texte qui exige des efforts d'attention et de compréhension de la part des élèves, avertis de la nécessité de relire plusieurs fois le texte (enfin, ça, tu le fais déjà) et pose plusieurs questions, avec de vrais points à gagner (pas juste un ou deux), sur la compréhension littérale. C'est pas rien, déjà, pouvoir lire et comprendre un texte comme ça.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Jeu 3 Fév 2011 - 21:16

Merci pour tes conseils. Je fais de la compréhension littérale l'essentiel de mes cours, j'en suis là avec cette classe... Je trouve qu'ils progressent un peu, à l'oral du moins parce que dès que je passe à l'écrit, c'est la catastrophe!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par V.Marchais le Jeu 3 Fév 2011 - 21:23

Oui, je vois le genre : j'ai les mêmes...
Bon courage !

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 14:20

@Amaliah a écrit:Merci pour tes conseils. Je fais de la compréhension littérale l'essentiel de mes cours, j'en suis là avec cette classe... Je trouve qu'ils progressent un peu, à l'oral du moins parce que dès que je passe à l'écrit, c'est la catastrophe!

La "compréhension littérale", il ne faut pas en parler avec dédain ! Car c'est le but de notre travail , non?
Moi, j'explique quasiment en détail et in extenso Knock et Le Médecin malgré lui : au moins, ça leur fera dans leur scolarité deux grands textes qu'ils connaîtront à fond, et DONC pourront vraiment goûter.
Quant à faire une "séquence La critique sociale... " avec des quasi illettrés, quel masochisme, car tu cours à l'échec et à l'amertume ! Au lieu de leur apprendre en toute simplicité la grammaire qui leur manque cruellement... et de leur expliquer, en toute simplicité aussi un ou deux "grands" textes ! Quelle désolation !

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par sand le Ven 4 Fév 2011 - 14:28

Faudrait arrêter de nous parler comme à des gamins de trois ans, Jean.

Amaliah, j'en ai une mais je suis quasiment obligée d'expliquer le texte avant de laisser les élèves faire les questions. Dis-moi en mp si ça t'intéresse.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 14:34

@sand a écrit:Faudrait arrêter de nous parler comme à des gamins de trois ans.

Je vous parle au contraire comme à des collègues responsables, dans le cadre d'un échange d'idées. Si tu refuses d'entendre ce qu'on a à répondre au collègue qui a lancé le fil, c'est un peu embêtant pour le dialogue...

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 14:37

@sand a écrit:
Amaliah, j'en ai une mais je suis quasiment obligée d'expliquer le texte avant de laisser les élèves faire les questions. Dis-moi en mp si ça t'intéresse.

C'est absolument normal, à mon humble avis, d'avoir à expliquer un texte littéraire avant de pouvoir poser des questions dessus. Pourquoi présenter ça comme une "obligation" , en sous-entendant qu'il y aurait mieux à faire?

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par sand le Ven 4 Fév 2011 - 14:39

Je te cite : "Quant à faire une "séquence La critique sociale... " avec des quasi illettrés, quel masochisme, car tu cours à l'échec et à l'amertume ! Au lieu de leur apprendre en toute simplicité la grammaire qui leur manque cruellement... et de leur expliquer, en toute simplicité aussi un ou deux "grands" textes ! Quelle désolation !"
A moins d'avoir mal compris, cela veut dire : fais donc des cours de grammaire et des explications de textes à tes élèves. Sauf ton respect, c'est aussi ce que nous faisons, pour la plupart d'entre nous. Travailler en séquences ne signifie pas galvauder notre enseignement.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 17:09

@sand a écrit:Je te cite : "Quant à faire une "séquence La critique sociale... " avec des quasi illettrés, quel masochisme, car tu cours à l'échec et à l'amertume ! Au lieu de leur apprendre en toute simplicité la grammaire qui leur manque cruellement... et de leur expliquer, en toute simplicité aussi un ou deux "grands" textes ! Quelle désolation !"
A moins d'avoir mal compris, cela veut dire : fais donc des cours de grammaire et des explications de textes à tes élèves. Sauf ton respect, c'est aussi ce que nous faisons, pour la plupart d'entre nous. Travailler en séquences ne signifie pas galvauder notre enseignement.

Très bien, mais alors pourquoi sembles-tu t'étonner et considérer comme anormal et fastidieux d'avoir à "expliquer" un texte avant de poser des questions dessus?

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Ven 4 Fév 2011 - 20:37

@Jean a écrit:
@Amaliah a écrit:Merci pour tes conseils. Je fais de la compréhension littérale l'essentiel de mes cours, j'en suis là avec cette classe... Je trouve qu'ils progressent un peu, à l'oral du moins parce que dès que je passe à l'écrit, c'est la catastrophe!

La "compréhension littérale", il ne faut pas en parler avec dédain ! Car c'est le but de notre travail , non?

Où vois-tu Jean que je parle avec dédain de la compréhension littérale? Je regrette juste de ne pouvoir aller très loin avec cette classe, mais je ne me suis pas montrée méprisante, en aucun cas. Je prends les élèves comme ils sont et j'essaie de les faire progresser.

Moi, j'explique quasiment en détail et in extenso Knock et Le Médecin malgré lui : au moins, ça leur fera dans leur scolarité deux grands textes qu'ils connaîtront à fond, et DONC pourront vraiment goûter.

Dans ma séquence précédente, on a lu intégralement à voix haute en classe L'Avare qu'on a donc expliqué scène à scène.

Quant à faire une "séquence La critique sociale... " avec des quasi illettrés, quel masochisme, car tu cours à l'échec et à l'amertume ! Au lieu de leur apprendre en toute simplicité la grammaire qui leur manque cruellement... et de leur expliquer, en toute simplicité aussi un ou deux "grands" textes ! Quelle désolation !

Et ta dernière remarque me laisse sans voix...
Ce n'est pas du masochisme que d'essayer de montrer à des élèves même très faibles en quoi consiste la critique sociale, les différentes formes qu'elle a pu prendre. C'est juste le respect des programmes et le respect des élèves. Alors parce que mes élèves seraient "quasi illettrés", ils n'auraient pas droit à cette partie du programme? Alors ça, ça me sidère. Oui, réservons aux bons élèves la critique sociale, et puis pour les autres cantonnons-nous à ce qui ne demande pas d'effort de réflexion.
Pourquoi courrais-je à l'échec? Certains de mes élèves malgré toutes leurs difficultés à l'écrit ont su apprécier le texte de La Fontaine, les portraits de la Bruyère, d'autant plus qu'ils ont dû écrire un portrait par imitation par la suite, s'indigner de l'affaire Calas etc.
Je n'éprouve d'ailleurs aucune amertume en classe avec mes 15 illettrés, au contraire j'essaie de leur apprendre quelque chose et quand j'y arrive même à très court terme, je m'en réjouis. J'ai réfléchi à ma séquence, je l'ai montée en pensant à mes élèves et j'ai essayé de choisir des textes qui les toucheraient et qui montreraient divers aspects de la critique sociale. Et comme je sais que les gère sans aucun problème, je sais aussi que tout passera avec eux.

La deuxième chose que ta remarque m'inspire, c'est que je trouve totalement irrespectueux et méprisant de ta part de m'expliquer ce que je dois faire en classe. Comment te permets-tu d'écrire "Au lieu de leur apprendre en toute simplicité la grammaire qui leur manque cruellement... et de leur expliquer, en toute simplicité aussi un ou deux "grands" textes ! Quelle désolation !"???
Je parle de ma séquence du point de vue des textes et tu te permets de juger de ma progression grammaticale dont je ne dis mot. Ce que j'appelle séquence est juste mon GT de textes puisque le cahier est cloisonné en deux parties: lecture-écriture et langue. Alors c'est sûr, tu montes sur tes grands chevaux dès qu'on utilise le mot "séquence" sans aller voir ce que ce mot recouvre chez les uns et chez les autres. Et c'est vraiment très pénible. D'autant que ma progression de langue est cloisonnée et que j'alterne systématiquement séance de lecture et séance de langue.

Et puis, regretter que je n'explique pas un ou deux "grands" textes... Ah bon, Candide n'est pas un grand texte? La fable de La Fontaine n'est pas un grand texte? La Bruyère peut-être pas un grand auteur? Mais as-tu seulement lu mon message initial? Je n'étudie justement que de "grands" auteurs!

Alors, critiquer par pur plaisir, c'est facile, mais en revanche me proposer un texte qui me permettrait de proposer une évaluation de fin de séquence, là il n'y a personne! Au lieu de démonter sans cesse en vain, peut-être pourrais-tu apporter le fruit concret de ta longue expérience aux collègues qui demandent de l'aide! Si ce n'est pas le cas, si ton seul et unique but est de mépriser et de critiquer sans fondement, tu peux effectivement passer ton chemin .

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Kiki le Ven 4 Fév 2011 - 20:43

Un extrait de la lettre de Fénelon ?
Il suggère à Louis XIV qu'il gouverne mal.
La lettre de Rousseau au comte de Lastic (mais il faut que les élèves aient vu l'ironie).

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 20:47

Je ne dis pas que tu as tort de leur ouvrir l'esprit, même s'ils sont faibles, aux textes de valeur. Je dis seulement que, comme tu avais l'air de te plaindre d'avoir à expliquer "d'abord" les textes, à ta place moi je commencerais par leur apprendre les chose simples qu'ils ne savent pas, plutôt que de leur faire des choses compliquées. Mais chacun est maître à bord.
Quant à la "séquence", je persiste à penser que c'est une invention destinée à se
mer la zizanie dans la pédagogie du français. Tu dis toi-même que chacun met ce qu'il veut sous cette étiquette. Alors, pourquoi ne pas se débarrasser de ce formalisme un peu cuistroïde et tout à fait vain?

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Ven 4 Fév 2011 - 20:53

@Jean a écrit:Je ne dis pas que tu as tort de leur ouvrir l'esprit, même s'ils sont faibles, aux textes de valeur.

Ta mémoire semble curieusement défaillante. Tu viens d'écrire "Quelle désolation!" à propos du travail que je fais faire à mes élèves.

Je dis seulement que, comme tu avais l'air de te plaindre d'avoir à expliquer "d'abord" les textes, à ta place moi je commencerais par leur apprendre les chose simples qu'ils ne savent pas, plutôt que de leur faire des choses compliquées. Mais chacun est maître à bord.
Quant à la "séquence", je persiste à penser que c'est une invention destinée à se
mer la zizanie dans la pédagogie du français. Tu dis toi-même que chacun met ce qu'il veut sous cette étiquette. Alors, pourquoi ne pas se débarrasser de ce formalisme un peu cuistroïde et tout à fait vain?

Je dis "séquence", je pourrais bien dire "chapitre", "groupement de textes", "période", "unité". C'est pour moi la même chose. C'est juste mon étiquette pour passer d'un objet d'étude à un autre et je ne vois pas où est le problème. Ce n'est pas vain, c'est juste pratique.

Merci Kiki pour tes propositions, je ne connais pas ces deux textes: je vais aller les chercher pour voir! Ça m'intéresse.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 21:03

@Amaliah a écrit:
@Jean a écrit:Je ne dis pas que tu as tort de leur ouvrir l'esprit, même s'ils sont faibles, aux textes de valeur.

Ta mémoire semble curieusement défaillante. Tu viens d'écrire "Quelle désolation!" à propos du travail que je fais faire à mes élèves.

Je dis seulement que, comme tu avais l'air de te plaindre d'avoir à expliquer "d'abord" les textes, à ta place moi je commencerais par leur apprendre les chose simples qu'ils ne savent pas, plutôt que de leur faire des choses compliquées. Mais chacun est maître à bord.
Quant à la "séquence", je persiste à penser que c'est une invention destinée à se
mer la zizanie dans la pédagogie du français. Tu dis toi-même que chacun met ce qu'il veut sous cette étiquette. Alors, pourquoi ne pas se débarrasser de ce formalisme un peu cuistroïde et tout à fait vain?

Je dis "séquence", je pourrais bien dire "chapitre", "groupement de textes", "période", "unité". C'est pour moi la même chose.
C'est juste mon étiquette pour passer d'un objet d'étude à un autre et je ne vois pas où est le problème. Ce n'est pas vain, c'est juste pratique.

Merci Kiki pour tes propositions, je ne connais pas ces deux textes: je vais aller les chercher pour voir! Ça m'intéresse.

Eh bien dis "chapitre", "groupement", "période", "unité". Pour toi c'est la même chose, je suis bien d'accord, mais pas pour les inventeurs de la "séquence". Si je m'insurge contre l'emploi de ce terme, c'est parce qu'il est fortement connoté "pédago", c'est parce qu'il s'inscrit dans la "pédagogie par objectifs " qui fut censée un temps renvoyer au magasin des archaïsmes intolérables la "pédagogie des programmes à transmettre".
Quant à ma "désolation", elle venait de ce que je ne comprenais pas comment on peut faire faire à des élèves réputés très faibles des choses qui a priori les dépassent. C'était une "désolation" de principe, si je puis dire, à, partir des éléments que tu nous donnais.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par sand le Ven 4 Fév 2011 - 21:07

@Jean a écrit:
@sand a écrit:Je te cite : "Quant à faire une "séquence La critique sociale... " avec des quasi illettrés, quel masochisme, car tu cours à l'échec et à l'amertume ! Au lieu de leur apprendre en toute simplicité la grammaire qui leur manque cruellement... et de leur expliquer, en toute simplicité aussi un ou deux "grands" textes ! Quelle désolation !"
A moins d'avoir mal compris, cela veut dire : fais donc des cours de grammaire et des explications de textes à tes élèves. Sauf ton respect, c'est aussi ce que nous faisons, pour la plupart d'entre nous. Travailler en séquences ne signifie pas galvauder notre enseignement.

Très bien, mais alors pourquoi sembles-tu t'étonner et considérer comme anormal et fastidieux d'avoir à "expliquer" un texte avant de poser des questions dessus?
Tu fais de l'introspection ? Tu as senti de la plainte dans mon propos ? J'ai juste dit que le texte que je propose comme support nécessite d'être expliqué avant le contrôle. C'est tout.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Amaliah le Ven 4 Fév 2011 - 21:09

Oh mais pour un peu tu t'excuserais presque...

Je dis "séquence" et continuerai à employer le mot parce qu'il me convient et seul l'examen de mes progressions et du cahier des élèves permet de porter un jugement sur ce que je fais en classe. Je ne travaille pas en séquence avec saupoudrage des connaissances. Je ne l'ai d'ailleurs jamais fait. Mon IUFM a au moins eu le mérite de ne rien m'apprendre, pas même à faire des séquences avec saupoudrage.

Quant à faire travailler des élèves très faibles, je crois que tout les dépasse, les pauvres! Comment procéder alors?
Mais c'est mon rôle de professeur de français de leur faire lire de "grands" textes et de faire en sorte qu'ils les comprennent du mieux possible.

Bref si tu as une suggestion de contrôle de compréhension, n'hésite pas à me le faire savoir.

Edit: Mon message s'adresse à Jean évidemment!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 21:15

@Amaliah a écrit:Merci pour tes conseils. Je fais de la compréhension littérale l'essentiel de mes cours, j'en suis là avec cette classe... Je trouve qu'ils progressent un peu, à l'oral du moins parce que dès que je passe à l'écrit, c'est la catastrophe!

Tu écrivais quand même ceci : "J'en suis là avec cette classe..." !!!!

Comme "évaluation de fin de chapitre" (est-elle bien nécessaire, cette "évaluation" ? - encore un terme qui ne veut pas dire grand-chose- ) , moi je leur poserais tout simplement, par écrit, dix ou vingt questions de compréhension et de vocabulaire sur les textes lus. Tes élèves seront ravis, car, comme l'expliquais Luc Ferry à la radio il y a peu, les élèves sont heureux de montrer qu'ils ont compris, et c'est bien pour cela qu'il ne faut les interroger que sur des choses qu'on leur auparavant bien expliquées.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 21:16

@Amaliah a écrit:Oh mais pour un peu tu t'excuserais presque...

!

Je n'aime pas blesser.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle évaluation de fin de séquence? help!

Message par Jean le Ven 4 Fév 2011 - 21:17

@Amaliah a écrit:Oh mais pour un peu tu t'excuserais presque...


Je n'aime pas blesser.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum