Littérature étrangère

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature étrangère

Message par John le Dim 27 Juil 2008 - 18:06

Quels sont vos coups de coeur en littératures étrangères ? Quels classiques de littérature vous semble-t-il impossible d'ignorer ? Quelles oeuvres de littérature étrangère faites-vous étudier en classe ?

Voici les oeuvres qui reviennent parfois dans les descriptifs des classes :

Littérature hispanophone : Don Quichotte (extraits), Cortazar (nouvelles), Sepulveda (nouvelles, Le vieux qui lisait des romans d'amour), I. Allende (romans), Calderon de la Barca, La vie est un songe.
Littérature anglophone : R.L. Stevenson, Docteur Jekyll et Mister Hyde ; A. Huxley, Le meilleur des mondes ; W. Shakespeare (extraits, ou oeuvres intégrales en lycée) ; romans policiers (Agatha Christie, Conan Doyle), Edgar Poe (nouvelles).
Littérature germanophone : Stefan Zweig (nouvelles), Süskind (Le parfum).
Littérature italienne : Pirandello (théâtre), Italo Calvino (romans).
Littérature russe : Tourgueniev, Premier amour.

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Dim 27 Juil 2008 - 19:48

Faire étudier une oeuvre étrangère est toujours trés difficile.. parce que l'on est confronté à une traduction trés souvent de mauvaise qualité.. elle vieillit souvent trés vite. J'ai fait beaucoup lire de la littérature étrangère en liaison avec des oeuvres françaises.. L'extrait permet une approche plus facile et j'aime utiliser des illustrations de ces oeuvres ou des images de mise en scène. J'ai fait aussi étudier des oeuvres intégrales mais c'est souvent plus mal passé, sauf si j'avais fait un film à ma disposition..

En Anglais, j'ai fait étudier des nouvelles de Poe mais aussi des extraits de Byron en liaison avec les Orientales de Victor Hugo. Utiliser l'incipit du Portrait de l'Artiste en jeune homme de Joyce quand nous devions encore travailler le biographique ( formidable souvenir du reste avec de grands gamins de 1° ssi ) . Des extraits de Moll Flanders et Clarissa tout comme de Robinson Crusoe pour souligner la dimension européenne du roman au dix huitième siècle; J'ai fait lire en oeuvre intégrale Macbeth , Romeo et Juliette et Richard III ( sur la dernière oeuvre, les élèves ont eu du mal à cause du trop grand nombre de personnages mais le film avec Laurence Olivier a franchement clarifié la situation..nous l'avons travaillé en liaison avec Britannicus.... expression d'un monstre) .. j'ai fait lire aussi en lecture cursive Les Hauts du Hurlevent et Orgueil et préjugés ainsi que Frankenstein avec des succés divers.. le plus mal apprécié fut Jane Austen dans une approche du romantisme.

En Allemand, j'ai fait lire Faust I dans la traduction de Gérard de Nerval et les gravures de Delacroix... et je n'en suis pas content parce que les élèves ont eu du mal à cerner certains points.. une excellente édition en Bibliothéque Gallimard permet de souligner le sort que Goethe fait subir au théâtre classique mais les élèves sont trop habitué au théâtre de Molière. j'ai fait lire aussi des extraits de Kabale et Liebe de Lessing mais je trouvais que les élèves accrochaient peu. Une approche aussi d'un extrait de Simplicius Simplicissimus.La littérature allemande est souvent trés peu traduite ou trés mal ou dans des versions bilingues chers comme pour Buechner ou pour Marie Stuard de Schiller.

En Italien, j'ai travaillé sur la réécriture du mythe antique dans la Divine comédie de Dante avec les gravures de Gustave Doré.. c'était un travail personnel qui permettait de se confronter à Ovide.. beaucoup d'élèves ont vraiment aimé mais certains ont renaclé comme ils ont renaclé sur tout..nous avons aussi travaillé sur la signification de Ugolin quand nous avons travaillé sur Lorenzaccio. Il exsite un petit classique Larousse trés bien fait du reste. J'ai fait lire aussi le début et le chant VII du Roland Furieux de L'Arioste comme approche de l'Humanisme en complément de Gargantua...le texte est trés beau en Italien mais la traduction du commerce est trés médiocre. Quand j'ai travaillé sur le baroque, j'ai fait lire en italien à des non italianistes, le célèbre poème de Marino qui montre la dame qui se coiffe.. tout comme un peu de Pétrarque d'ailleurs. un beau succés parce que le texte est trés beau et trés musical même quand on ne le comprend pas. Un collégue a fait travailler une nouvelle de Boccace en liaison avec le célèbre coffre de mariage peint par Botticelli avec une belle traduction, celle de Bec ... trés accessible. Buzzati et son désert des Tartares est aussi donné parfois tout comme le K;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Dim 27 Juil 2008 - 19:51

J'ajouterai que pour Lorenzaccio, j'ai aussi utilisé la Défense que Lorenzo a fait de son crime tout comme le célèbre passage de l'histoire de Varchi qui a été repris par George Sand.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par orphee le Dim 27 Juil 2008 - 20:40

La ferme des animaux et 1984 de G. Orwell sont de bons supports pour l'étude de l'argumentation.

orphee
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Dim 27 Juil 2008 - 20:54

Dans le même genre, en BTS, pour travailler sur le thème de l'éducation "invisible".. celle que l'on fait passer à travers les histoires aux enfants, nous avions travaillé sur Pinocchio de Collodi, ce grand classique de la littérature italienne... écrit pendant la politique d'alphabétisation des années 80.. "si tu ne vas pas à l'école et que tu te laisses aller à courir derrière les papillons ou à manger des sucreries, tu resteras un pantin de bois ou tu deviendras un âne"..... un trés beau texte qui permet de travailler sur l'image avec le film récent qui est trés réussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Golou le Lun 28 Juil 2008 - 23:31

Les souffrances du jeune Werther de Goethe, indispensable pour parler du romantisme!

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Lun 28 Juil 2008 - 23:36

Swift a été souvent trés étudié un temps que ce soit pour ses essais que pour les fameux "Voyage de Gulliver" ..j'ai donné Lilliput en librio il ya longtemps avec un certain succés en stg.. mais l'ensemble est accessible aux autres classes. Le probléme est que le livre est trés riche..Peut être encore que le petit Candide

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Lun 28 Juil 2008 - 23:42

On pourrait ajouter des auteurs un peu "exotiques" disons que j'ai pratiqué par le passé: J'aime montrer à mes classes que le Français fut la langue culturelle de l'Europe et j'ai déjà travaillé en lecture analytique des auteurs francophones de pays apparemment non francophones : J'ai ainsi fait la conclusion de Vathek de William Beckford (le sultan descend dans un enfer fantasmagorique...je me suis bien gardé d'expliquer certains points de l'intrigue.. ), Une des nouvelles du Manuscrit de Sarragosse de Potocki ( j'avais travaillé sur l'édition lIvre de poche mais la dernière édition en gf est phénomènale) et permet de travailler sur le diable.. et bien sur le Prince de Lignes ( qui est un aristocrate belgo autrichien) et ses contes immoraux ... et bien sur la sublime traduction Galland des Mille et une nuit qui est une création littéraire à elle toute seule. Sans oublier le Dom Juan du XVIII °S ,il signor Casanova qui écrivit ses mémoires dans un français teinté d'italianisme..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par John le Mar 29 Juil 2008 - 1:22

Farnace, tu es une mine en matière de littérature étrangère.

Je rajouterais à ma liste de départ, et à tes suggestions très intéressantes, les nouvelles d'Ambrose Bierce, qui m'avaient été conseillées par un utilisateur de neoprofs justement, les romans de Jack London et le théâtre de Tennessee Williams.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par John le Jeu 7 Aoû 2008 - 23:39

Grande nouvelle :

George Orwell va ouvrir son propre blog le samedi 9 août 2008 !

Ceux qui veillent sur l'oeuvre d’Orwell vont en fait publier son Journal, en respectant 70 ans d'écart entre la date d'écriture et la date de publication (le journal débute le 9 août 1938 et s'achève en 1942).

En somme, ce sera une sorte d'Histoire parallèle, dans un monde parallèle. Tout est normal.

Cf. http://orwelldiaries.wordpress.com/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2008 - 0:02

Oui Le Figaro le 31 juillet l'avait déjà annoncé et renvoyait à quelques extraits.. dans le lien FIGARO LE BLOG ORWELL CHEZ fIGARO? Cliquez sur ce qui est dit sur la bbc. l'expérience semble heureuse mais le contenu ne sera peut être pas à la hauteur. Un style un peu télégraphique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Abraxas le Sam 9 Aoû 2008 - 7:43

De Swift, osez donc la Modeste proposition (http://rocbo.chez-alice.fr/litter/swift/modestepropos.htm). Les élèves y comprennent enfin ce qu'est l'ironie.
Il est difficilement pensable que des élèves arrivent au lycée sans avoir lu Robinson Crusoe, ou Sa majesté des mouches, ou Pourquoi j'ai mangé mon père (que j'ai utilisé en lecture cursive avec des BTS il y a peu). Ou le Portrait de Dorian Gray. Ou le Vieil homme et la mer (et l'essentiel de Hemingway). Ou Steinbeck (non seulement Des souris et des hommes, un peu lourd dans le style para-freudien, mais surtout les Raisins de la colère). Ou Italo Calvino. Ou Buzzati. Ou Edgar Poe. Ou Gogol. Ou...

Durant mes années de collège, j'avais fait travailler une classe sur Roméo et Juliette, puis, incidemment, sur les textes (traduits, puis totalement adaptés à leur situation spécifique) de West side story - et ça avait très bien marché. Une collègue angliciste avait fait de même, dans une ZEP bordelaise, il y a trois ou quatre ans - ses élèves avaient fini par le jouer au théâtre local, et l'IPR qui s'opposait à elle au début lui avait finalement adressé ses félicitations - non sincères, bien sûr, mais ces gens-là ne s'inclinent que devant la force ou le succès médiatique.
J'ai refait le coup Shakespeare avec des Première STG il y a trois ou quatre ans (un sonnet du Barde, dans un groupement sur la technique du sonnet, et trois scènes, en anglais et en français, de Roméo, en parallèle avec l'Antony de Dumas et quelques autres scènes archétypiques - l'acte final de Pyrame et Thisbé, par exemple).

Allez, petite lecture pour l'été : si ce n'est déjà fait, essayez l'Espagne (Zafon, l'Ombre du vent, ou, de Perez Riverte, la série superbe des aventures du Capitaine Alatriste - à lire dans l'ordre).

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Reine Margot le Sam 9 Aoû 2008 - 10:43

shakespeare est vraiment bien et passe bien auprès des élèves.
je viens de découvrir vargas llosa que je devais lire depuis longtemps et j'ai bien aimé (la tante julia et le scribouillard), je pense que c'est accessible pour les élèves et plaisant.
edgar poe est bien pour la nouvelle fantastique en 4e (le portrait ovale), bradbury aussi ou orwell (la ferme des animaux)

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par miss sophie le Lun 11 Aoû 2008 - 22:03

[quote="Abraxas"]
Il est difficilement pensable que des élèves arrivent au lycée sans avoir lu Robinson Crusoe, ou Sa majesté des mouches, ou Pourquoi j'ai mangé mon père (que j'ai utilisé en lecture cursive avec des BTS il y a peu). Ou le Portrait de Dorian Gray. Ou le Vieil homme et la mer (et l'essentiel de Hemingway). Ou Steinbeck (non seulement Des souris et des hommes, un peu lourd dans le style para-freudien, mais surtout les Raisins de la colère). Ou Italo Calvino. Ou Buzzati. Ou Edgar Poe. Ou Gogol. Ou...

Il me semble que la plupart des œuvres que tu cites là sont lues au lycée, pas avant d'y arriver: Les raisins de la colère au collège??
Pour ma part je donne les œuvres étrangères en lecture cursive. Je me rends compte que je fais la part belle aux anglosaxons: en 6e Roald Dahl, London, puis Poe, Bradbury, Doyle, Stevenson, Huxley, Richard Matheson, les soeurs Brontë... Je fais aussi lire à mes 3es A l'ouest rien de nouveau de l'Allemand Remarque.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par clairah le Sam 16 Aoû 2008 - 16:08

J'ai fait lire Romeo et Juliette à un groupe de 4èmes motivées qui en ont mis en scène une scène.
Et j'ai étudié LA scène des moulins à vent de Don Quichotte avec ma classe de 5èmes, et quelques uns ont lu l'abrégé à l'Ecole des Loisirs.
D'autre part, j'envisage de faire travailler les élèves sur des nouvelles de Daphné du Maurier (encore un baiser et les oiseaux).

clairah
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Poups le Dim 17 Aoû 2008 - 22:59

Tolstoi ,Dostoevsky, pour les russes.
Jane Austen et ses délicieux romans : Orgueils et Préjugés, Persuasion, Mansfield Park...
Les soeurs Brontei ...
Tahar Benjelloun, Yasmina Kadhra pour le Maghreb
Daphnée du Maurier: Rebecca et un roman d'aventure

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Daphné le Dim 24 Aoû 2008 - 10:16

Les oeuvres étrangères incontournables à lire pour son plaisir ( je précise que je suis angliciste, en collège, je ne parle pas d'oeuvre à faire lire aux élèves) :
- Jane Eyre,
- Les Hauts de Hurlevent,
- Orgueil et Préjugés,
- Persuasion,
- Les voyages de Gulliver,
- Rebecca + l'excellent film avec L. Olivier,
- La dynastie des Forsythe (John Galsworthy),
- Les oiseaux se cachent pour mourir ( Colleen Mc Cullough )
- Autant en emporte le vent,
- Les raisins de la colère,
- Sur la route ( J. Kerouac)
- la littérature sudiste ( Faulkner, Styron, Tennessee Williams, Carson Mc Cullers, Truman Capote.......)
- Les romans russes ( Anna Karénine, Crimes et Châtiments, Le Docteur Jivago, les frères Karamasov)
- Malaparte,

Voilà mais la liste ne saurait être exhaustive........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Circé le Dim 24 Aoû 2008 - 14:03

Je viens de finir Tess d'Urberville que j'avais pas relu depuis mes 15 ans! Quelle merveille!

...suis presque écoeurée de pas préparer l'agreg! Razz

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Abraxas le Dim 24 Aoû 2008 - 17:26

Lisez Testament à l'anglaise, de Jonathan Coe - le meilleur roman anglais des années 80 à 2000, et une analyse hilarante et terrible des années Thatcher.
Sinon, toujours en GB, essayez John Fowles : non seulement la Maîtresse du lieutenant français, mais surtout l'Obsédé (et rezvoyez le film étonnant de William Wyler - si, le même qui a fait Ben Hur !).
Et puis j'ai déjà dû parler sur un autre fil d el'Ombre du vent, de Zafon.
Sinon, j'ai passé quinze jours en juillet avec la série (six volumes...) des aventures du capitaine Alatriste, de Perez Riverte. C'est vraiment drôle, et fabuleusement bien écrit, dans le genre parodie d'un roman de Quevedo (lui-même personnage important de la série).

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Carabas le Dim 24 Aoû 2008 - 17:52

@Circé a écrit:Je viens de finir Tess d'Urberville que j'avais pas relu depuis mes 15 ans! Quelle merveille!

...suis presque écoeurée de pas préparer l'agreg! Razz
Je recommande vivement Jude l'obscur, du même auteur. C'est un superbe roman et en même temps une critique sévère de la société britannique du XIXe siècle où les conventions sociales régissent tout.



@Abraxas a écrit:Et puis j'ai déjà dû parler sur un autre fil d el'Ombre du vent, de Zafon.
Non, pas dans un autre fil, mais bien dans celui-ci, page précédente.
Il faudrait que je le lise, ce roman, depuis le temps que j'en entends parler...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

l'accompagnatrice coup de coeur!

Message par nuages le Lun 25 Aoû 2008 - 8:52

Il est possible de faire étudier en lycée L'ACCOMPAGNATRICE de Nina Berberova, qui est un petit roman russe moderne bouleversant (il y a des éditions peu coûteuses) . Les élèves sont souvent très sensibles
au personnage de la narratrice. Pour moi c'est vraiment une oeuvre superbe!

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Invité le Lun 25 Aoû 2008 - 16:46

Je ne vais en citer que quelques-uns, parce que je suis en vacances...
Je pense très fortement au Bal de Nina Berberova, mais je travaille régulièrement aussi sur Dracula de Stoker, les nouvelles d'Edgar Poe en 4e.
J'aime les contes d'Oscar Wilde en 6e.
Enfin, je pense cette année faire commander une adaptation de Moby Dick : la plus belle traduction est Armel Guerne chez Phébus, mais le roman intégral serait inaccessible pour des 5e.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par Palombella Rossa le Mer 30 Nov 2011 - 23:30


Mon rêve, c'est d'étudier "Au-dessous du volcan" en hypokhâgne.
Mais ne rêvons pas, c'est trop difficile. Ils ne sont pas habitués à des textes qui résistent, et l'immersion brutale, qui était encore efficace voici quelques années, est devenue inopérante... pingouin
J'en faisais lire quelques extraits en cours de latin quand on traduisait Virgile, et ça faisait vraiment son grand effet.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par doublecasquette le Jeu 1 Déc 2011 - 10:39

Il arrive que des textes "résistent" comme Au-dessous du volcan ou l'homme sans qualité.
Mais n'est-ce pas tout bonnement parce qu'ils sont très difficiles, pour de multiples raisons, à traduire ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature étrangère

Message par arcenciel le Jeu 1 Déc 2011 - 17:50

Mon gros coup de coeur fut MISHIMA!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum