séquence 6 ème poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

séquence 6 ème poésie

Message par ambre42 le Sam 5 Fév 2011 - 9:46

bonjour!

je dois fare une séquence sur la poèsie en classe de 6 ème. Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez s'il vous plait!! merci d'avance

Séance 1
Objectifs :
- Elaborer une définition de la poésie
- Reconnaître les caractéristiques d’un poème

Supports :
Poème 1 : « J’ai vu le menuisier » de Guillevic
Poème 2 : « Pour un art poétique » de Queneau
Poème 3 : « Heureux qui comme Ulysse » de Du Bellay

Plan de la séance :
Etape 1 :
- On demande aux élèves de répondre oralement à la question suivante : « Pour vous qu’est-ce que la poésie ? »
- On note les mots-clefs au tableau.


Etape2 :
- distribution des 3 textes que les élèves collent dans leur cahier.
- J’en fais la lecture
- On fait alors repérer et on définit (oralement tout d’abord)
Présence de vers : il s’agit d’un ligne en poésie. On va à la ligne à la fin de chaque vers et on met la majuscule au début de chacun d’eux.
Présence de rimes : répétition d’un même son à a fin de chaque vers.

-On explique la disposition des rimes :
Suivies : AABB ( Queneau)
Croisées : ABAB
Embrassées : ABBA (Du Bellay)

-Les strophes : un ensemble de vers. Il en existe de différentes sortes :
2 vers : distique (Guillevic)
3 vers : tercet
4 vers : quatrain

-Les différents types de vers :
Hexasyllabe (Guillevic)
Octosyllabe (Queneau)
Alexandrin (Du Bellay)

-On leur montre ce qu’on appelle un poème à forme fixe ( c’est-à-dire une forme de poème très reconnaissable puisqu’il a toujours la même structure) : sonnet de Du Bellay par exemple (alexandrin, 2 tercets, 2 quatrains)

-Evoquer le problème du « e » muet.
En Poésie on prononce parfois les « e » quand le mot qui suit commence par une consonne.
Mais on ne le prononce pas quand il est suivi par une voyelle ou quand il se trouve à la fin d’un vers.


Etape 3 :

Distribuer une synthèse à compléter. (Si on a le temps, on la commence en classe, sinon le travail sera à faire à la maison pour la fois prochaine).

Polycopie à distribuer :


Comment reconnaître un poème ?

I) Un texte en ……VERS……………


 Un poème est un texte généralement écrit en …………VERS…….. . A la fin de chaque ……VERS………, on va à la ligne et on met une majuscule.

 Il existe différentes sortes de vers. Les plus connus sont :
- l’………OCTOSYLLABE…………………. qui comprend 8 syllabes.

- le ……DECASYLLABE………………….. qui comprend 10 syllabes.

- l’ ………ALEXANDRIN……………………. qui comprend 12 syllabes.

Attention : Pour compter les syllabes, il faut faire attention au E……. muet.
 Il compte : dans un vers quand il est suivi d’un mot commençant par une consonne.
 Il ne compte pas : - à la fin d’un vers
- dans un vers quand il est suivi d’un mot qui commence par une voyelle

II) Les rimes :

Souvent, à la fin des vers il y a des rimes.

 Définition : Souvent, à la fin des vers, il y a des…RIMES……..

 Les rimes peuvent être disposées de trois façons :

rimes……SUIVIES………..: AABB
rimes……CROISEES…………. : ABAB
rimes EMBRASSEES…: ABBA


III) Les ………STROPHES…………………. :

 Définition : une …………STROPHE……………. est un ensemble de ………VERS…..
 Il en existe différentes. Les plus connues sont :
une …………STROPHE……………… de deux vers s’appelle un ……DISTIQUE……………….
une …………………STROPHE……… de trois vers s’appelle un ……TERCET……………….
une ………STROPHE………………… de deux vers s’appelle un ……QUATRAIN……………….



IV) Le poème

Un…POEME…………. peut avoir une forme fixe ou non. Il peut être ponctué ou non.

Séance 2 :

Objectifs :

identifier un champ lexical
Faire un historique du genre poétique

Supports :
Le poème de Queneau
« Le Cancre » de Prévert

Plan de la séance :

Etape1 : correction de la synthèse (selon les réponses des volontaires de la classe)

Etape 2 : sur le texte de Queneau, poser la question suivante : « A quels indices voyez-vous qu’il s’agit d’une recette ? De quelle recette s’agit-il ? »
Outre les formules à l’impératif utilisées dans les recettes de cuisine, on trouve le champ lexical de la cuisine : cuire, œufs, un petit bout, un grand morceau, chauffer petit feu, versez, sauce, saupoudrez, poivrez.

Etape 3 :
On définit la notion de champ lexical et on en fera noter la définition.

« Un champ lexical est un ensemble de mots regroupés autour de la même idée. »


Etape 4 :
Leur distribuer « Le cancre » de Prévert


-Je fais la lecture du poème et je leur demande de relever les mots appartenant au champ lexical de l’école.

Etape 5 : je fais oralement l’historique du genre poétique :

Le mot poésie vient du grec « poiein » = fabriquer. Le poète est donc un artisan qui fabrique ses poèmes avec des mots (relire le poème de Guillevic).
Dans l’Antiquité, la poésie était associée à la musique et le poète s’accompagnait d’un instrument de musique.
Au Moyen Age, les troubadours chantaient eux aussi leurs poèmes. On comprend donc qu’au départ, la poésie était transmise de façon orale. Elle racontait les exploits des grands héros.
Puis, la tradition orale a laissé place à la tradition écrite.
Aujourd’hui encore la poésie joue sur la musicalité. Elle prend des formes très variées et permet différentes choses : raconter, décrire le monde, exprimer des sentiments personnels…
Ce qui est sûr, c’est qu’elle s’appuie depuis toujours sur le pouvoir des mots.


Séance 3

Objectif :
Écrire un poème

Plan de la séance :

Etape 1 : distribuer le sujet aux élèves.

Sujet : A votre tour, vous allez imaginer un poème qui se présentera sous la forme d’une recette de cuisine expliquant comment faire de la poésie. Ecrivez ce poème à la manière de Queneau.
Votre poème devra comporter des rimes, mais vous pouvez écrire avec des vers de longueur différente.
Consignes pour la présentation de la copie :
N’écrivez pas sur la première page où vous collerez ce sujet.
Collez le barème sur la deuxième page.

Etape 2 : Lire le barème avec eux afin qu’ils sachent exactement sur quoi ils vont être notés.

Barème pour l’évaluation de ce devoir :

Critères d’évaluation
Barème
Observations
J’ai bien respecté le sujet en écrivant une recette de cuisine pour faire de la poésie.
/ 3 points

J’ai bien mis en page mon poème (écriture en vers, utilisation des majuscules)
/ 3 points

J’ai bien fait des rimes.
/1 point

J’ai bien des phrases en utilisant la ponctuation.
/ 2 points

Je n’ai pas trop fait de fautes de grammaire
/ 3 points

Mon orthographe est correcte.

/ 1,5 points

Mon vocabulaire est correct et varié, je n’ai pas trop fait de répétitions.
/ 1,5 points

Originalité du devoir, richesse des idées
/ 2 points

Mon travail est soigné et mon écriture est bien lisible.
/ 3 points


Séance 4

Objectifs :
-comprendre comment le poète joue avec les sonorités

Support :
-« Homonymes » de Maurice Carême.

Homonymes

Il y a le vert du cerfeuil 
Et il y a le ver de terre 
Il y a l'endroit et l'envers 
L'amoureux qui écrit en vers 
Le verre d'eau plein de lumière, 
La fine pantoufle de vair 
Et il y moi, tête en l'air, 
Qui dit toujours tout de travers.

Maurice Carême

Plan de la séance :

Etape 1 : faire lire le poème de Prévert par un élève.

Etape 2 : Demander aux élèves : « quelle est l’originalité de ce poème ? »
Réponse attendue : le poème est construit autour des homonymes du mot « vert ».
On définira alors la notion d’homonymes : « Les homonymes sont des mots qui se prononcent de la même façon mais qui n’ont pas le même sens ». (Leur faire écrire la définition dans leurs cahiers)/

Etape 3 : On travaille oralement sur l’intérêt qu’a le poète à jouer ainsi avec les homonymes : cela crée des jeux sur les sons et donne de la musicalité au poème.

Etape 4 : cela fera l’objet d’une synthèse notée dans le cahier :

La poésie c’est avant tout un travail sur le langage. Le poète assemble les mots de manière originale pour produire des effets variés.
Pour produire différents effets, les poètes peuvent jouer sur les sonorités et assembler des homonymes.


Etape 5 :

Exercice à faire à la maison :

Donne un homonyme pour chacun des mots suivants : (feuille photocopié à faire coller dans le cahier)
1)Le temps :
2)Une paire :
3)Cent :
4)Un brin :
5)Vert :

Séance 5
Objectif :
-Réciter un poème en mettant le ton

Support :
« Conduite d’O » de Jacques Prévert


Conduite d’O

Enfant, j'avais souvent O de conduite
mais si, en souriant, je leur disais
"Ah, j'ai O de conduite!"
ils devenaient furieux et criaient
"Ce n'est pas O, c'est zéro!"
Pourtant, ce qui était écrit était écrit
et l'on peut très bien se permettre
de tout prendre à la lettre
Exemple : si on prend tout à O,
il reste toujours O.
Alors!

Jacques PRÉVERT

Barème d’évaluation orale : Récitation

Date de l’évaluation :


Critères d’évaluation
Points obtenus
Observations
Je connais le poème par cœur, sans hésitations
/4

Le rythme n’est ni trop rapide ni trop lent
/4

La voix est assez forte
/4

J’ai respecté les phrases et la ponctuation
/3

J’ai fait un effort pour mettre le ton
/5



Objectif :
-comprendre comment le poète joue avec la mise en page et le lexique.

Supports :
Poème 1 : « poème élastique » de Carl Norac
Poème 2 : Calligrammes d’Apollinaire
Poème 3 : Haïku de Michel-François Lavour, 2002


Poème 1 :


Je
 T’écris
  Un poème
 Qui va grandir
 S’allonger d’un pied
 A chaque vers tracé
 Sans plus jamais s’arrêter
 Jusqu’à remplir tout l’Univers …
 (Veux-tu m’aider à le rétrécir ?)
+++++++++
++++++++
+++++++
++++++
+++++
++++
+++
++
+


Poème 2 :

« Le boxeur »

Poème 3 :

Sous l’archer du vent
Ce soir
La nuit joue faux




Le vent fait des écailles
Sur la peau du ruisseau
J’en ai la chair de poule

La nuit l’effraie
Il ne sait plus
par quel hibou la prendre

Ni fées ni anges
Mais autour de nos granges
Les mésanges

Il neige tendrement
Sur l’épaule du vent
Qui se heurte aux ramures.

Michel-François Lavaur, 2002


Plan de la séance :

Etape 1 :
Questions sur le poème de Norac :
« quelle est la particularité de ce poème ? »
Réponse attendue : chaque vers comporte une syllabe de plus que la précédente.
« pourquoi pensez-vous qu’il y a des étoiles ? »
Réponse attendue : Ces étoiles correspondent au nombre de syllabes des vers, allant cette fois de façon décroissante. Le poème grandit et se rétrécit comme un élastique (cf titre du poème)

Etape 2 :
Etude du calligramme d’Apollinaire
« que représente ce poème ? ». Réponse attendue : un boxeur.
« comment doit-on lire ce poème ? » Réponse attendue : de haut en bas : tête/ bras/ tronc/ jambe gauche/ jambe droite.

Etape 3 :
Etude des Haïkus
-« quelle est la particularité de ces petits poèmes ? »
-« quel en est le champ lexical dominant ? »



Etape 4 :
Proposer une synthèse écrite (à recopier dans le cahier)

Les poètes peuvent choisir des mises en pages originales : en utilisant des vers de longueurs différentes (Norac), des calligrammes ou des haïkus.
Le calligramme est : un poème dont les vers formés un dessin (Apollinaire)
Le Haïku est : une forme poétique japonaise composée de 3 vers.











































Séance 7

Objectif :
Etude de la comparaison et de la personnification

Support :
« Le poisson » de Paul Eluard

Poisson
Les poissons, les nageurs, les bateaux
Transforment l'eau.
L'eau est douce et ne bouge 
Que pour ce qui la touche.
Le poisson avance 
Comme un doigt dans un gant, 
Le nageur danse lentement 
Et la voile respire.
Mais l’eau douce bouge
Pour ce qui la touche, 
Pour le poisson, pour le nageur, pour le bateau 
Qu'elle porte 
Et qu’elle emporte.
 
Paul Eluard

Plan de la séance :

Etape 1 :
Distribuer le texte

Etape 2 :
Série de questions :
« Dans la strophe 2, à quoi est comparé le poisson ? »
Réponse attendue : on compare un poisson à un doigt dans un gant.
Expliquer alors la notion de comparé « le poisson », et de comparant « un doigt dans un gant »
« quels sont les points commun entre eux ? »
Réponse attendue : la finesse, l’agilité.
« que pouvez-vous me dire du vers 8 ? »
Réponse attendue : le mot « respire » est associée à une chose et non à un être humain. Cela sert à présenter la voile comme s’il s’agissait d’un être humain. C’est une personnification.
« que pouvez-vous me dire des sonorités des deux premiers vers de la dernière strophe ? »
Réponse attendue : on retrouve plusieurs fois le son [u] : douce, bouge, pour, touche. (assonance).
Etape 3 :
Proposer une synthèse (écrite dans le cahier)

Les poètes peuvent jouer avec le lexique et les sonorités pour créer un effet et mieux faire comprendre au lecteur, tout en faisant fonctionner leur imagination.
Dans les poèmes, on trouve souvent des expressions imagées :
La comparaison rapproche le comparé et el comparant (ce à quoi l’on compare) au moyen d’un outil de comparaison (comme, tel, pareil)
La personnification consiste à attribuer des caractéristiques humaines à des animaux, des éléments de la nature ou des objets.
L’assonance : c’est lorsque un « son voyelle » est répété à plusieurs reprises.






































ambre42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par miss sophie le Sam 5 Fév 2011 - 10:44

Cette séquence me paraît riche de contenus et intéressante.
Quelques bémols :
> Une évaluation notée dès la 3e séance, n'est-ce pas tôt ?
> La première séance va te demander beaucoup de temps, il faut en être conscient. Le mètre des vers en particulier nécessitera d'envoyer des élèves au tableau "découper" un vers, de rappeler ce qu'est une syllabe (pas forcément une évidence pour nos élèves), puis de traiter le problème du e (3 cas à examiner)... Pour les rimes, je leur explique que "embrassées" est à prendre au sens premier du mot : "prendre dans ses bras" (une paire de rimes en encadre ainsi une autre).
> Je ne vois pas le rapport entre "Le cancre" de Prévert et l'historique proposé sur la poésie... Je trouve aussi dommage de ne voir que le champ lexical de l'école dans ce poème de Prévert, il faudrait prévoir un temps sur le sens du poème et le ressenti des élèves.
> Pour la récitation, anticipe sur la façon dont tu vas l'organiser. Faire passer tous les élèves à la suite, surtout sur le même poème, c'est long, lassant, et cela génère de l'agitation des élèves qui s'ennuient. Il vaut mieux étaler sur une semaine (5 élèves à chaque heure). D'autre part, dans ton barème, 4 points pour la connaissance du texte, c'est peu !

En espérant t'avoir été utile.
Smile

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par ambre42 le Sam 5 Fév 2011 - 10:58

merci beaucoup!

je suis d'accord pour la première séance!!! Elle est très riche! (trop sûrement!!) je vais donc faire des aménagements!
Concernant le cancre je vais partir du ressenti des élèves pour construire la séquence. Surtout que le sens n'est pas difficile à comprendre.
Et merci pour l'organisation de la récitation!!! La façon dont je l'avais envisager allait être pénible pour eux, mais aussi pour moi!!!


ambre42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par Serge le Sam 5 Fév 2011 - 10:59

Attention aussi à une définition qui réduirait uniquement la poésie à un texte avec des vers et des rimes, car ce n'est pas vraiment le cas Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par miss sophie le Sam 5 Fév 2011 - 11:05

J'oubliais !
"Heureux qui comme Ulysse", tu ne prévois pas de l'expliquer ? C'est juste un support "formel" ? C'est un peu (beaucoup) dommage. Si le but est simplement d'avoir un sonnet à leur présenter, avec des rimes embrassées et des alexandrins, il vaut mieux choisir un texte directement compréhensible par les élèves (cherche du côté de Jacques Roubaud par exemple). Parce que leur donner Du Bellay sans l'expliquer, cela me choque un peu. Mais l'expliquer, cela va te demander au moins une demi-heure : références à Ulysse et Jason et aux différents lieux nommés, tournures des phrases... C'est un poème qu'on fait plutôt en 5e (Renaissance + thème du voyage), il n'est pas interdit de le voir avant mais un texte de cette envergure, il faut le faire bien, à mon sens.
Voilà !

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par doctor who le Sam 5 Fév 2011 - 12:17

@Serge a écrit:Attention aussi à une définition qui réduirait uniquement la poésie à un texte avec des vers et des rimes, car ce n'est pas vraiment le cas Wink

Je sais que je suis assez seul sur le forum de cet avis-là, mais je pense qu'il faut justement par commencer par dire que la poésie, c'est le vers, puis, au fur et à mesure, quand la notion de vers est maîtrisée, en lecture et en écriture, évoquer les évolutions et les transgressions.
Même la notion de rime finalement, c'est secondaire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par Celeborn le Sam 5 Fév 2011 - 12:58

@doctor who a écrit:
Je sais que je suis assez seul sur le forum de cet avis-là, mais je pense qu'il faut justement par commencer par dire que la poésie, c'est le vers, puis, au fur et à mesure, quand la notion de vers est maîtrisée, en lecture et en écriture, évoquer les évolutions et les transgressions.

Non non, on est deux.

Sinon, encore une séquence qui commence par demander aux élèves "qu'est-ce que la poésie pour vous ?", ça nous change… Razz

C'est trop compliqué tout ça : y'a trop de poèmes dans tous les sens et pas assez d'études sérieuses de grands poèmes de grands poètes. On est avant tout là pour ça.

Quant à la première séance, elle dure 3h, minimum.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par lapetitemu le Sam 5 Fév 2011 - 14:28

En même temps, si je peux me permettre de rassurer Ambre42 qui ne va faire qu'un remplacement de 4 semaines et qui n'a plus qu'une semaine pour préparer sa séquence : à part la 1e séance qui, effectivement, va être longue, et qu'il faudrait songer à découper en plusieurs parties, le reste est tout à fait montrable devant une classe, non ?
Le but d'une séquence sur la poésie en 6e est de faire découvrir aux élèves la diversité des formes poétiques. Et puis de leur apprendre à les lire, à les réciter, à en écrire. Je trouve que la séquence répond à ces buts-là.
Par contre, je suis d'accord avec miss sophie, garde la rédaction pour la fin de la séquence, c'est plus logique. Quant à la récitation, moi, je les fais en une heure, je préviens les élèves que s'ils font du bruit pendant que les autres récitent, ils perdent des points sur leur note. Ils sont relativement calmes, et puis ils aiment bien écouter leurs camarades réciter, si le poème n'est pas trop long.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par ambre42 le Dim 6 Fév 2011 - 19:35

merci à tous!! je prends toutes ces remarques comme constructives!! surtout pour la première séance que j'ai allégé!

ambre42
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par Celeborn le Dim 6 Fév 2011 - 22:17

@ambre42 a écrit:merci à tous!! je prends toutes ces remarques comme constructives!!

C'est comme ça que mes remarques devaient être prises, même si elle ont pu paraître un peu sèches (et je m'en excuse). Je trouve très bien de faire la démarche de proposer une séquence aussi détaillée et d'accepter qu'elle soit critiquée ! J'espère que ce qu'on peut vous dire vous aidera !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: séquence 6 ème poésie

Message par Serge le Dim 6 Fév 2011 - 22:31

Petit HS ( quoique ...)

Je compte créer une petite anthologie de poèmes pour des 6èmes qui ne soit pas niveau gnagnan ou du Maurice Carême, mais qui soient beaux, intéressants ou qui interpellent par leur humour, leur thème ou ... leur beauté.

Quelles sont vos suggestions ou vos coups de coeur ? Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum