Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Sam 5 Fév 2011 - 13:40

Salut à tous,

pour cette année, j'ai décidé d'innover un peu concernant l'étude de la poésie. Au lieu de faire un GT, je me lance dans une OI, Les Fleurs du Mal. J'ai pour habitude de commencer mes chapitres par un cours de contextualisation historique (rassurez-vous, je ne le désigne pas ainsi devant les élèves). Simplement, autant sur Molière, sur les Lumières je vois ce sur quoi il faut insister, autant je me sens un poil perdu face à Baudelaire. Auriez-vous une idée de ressources qui pourraient m'orienter (manuels, livres, sites internet...)?
Ensuite, l'autre problème qui se pose celui du comment. Un doc? Une fiche questionnaire (en rapport avec leur manuel d'HG)? Une recherche sur internet? Comment voyez-vous les choses, vous?

Merci d'avance pour votre attention et vos idées.

P.S.: précisons que sur leur itinéraire annuel de début d'année, le chapitre s'intitule "Le poète dans la société industrielle", et que je suis une progression annuelle chronologique. Après Baudelaire, les élèves auront le droit à un roman de Zola ou Les Misérables, puis à du Maupassant.


Dernière édition par Presse-purée le Sam 5 Fév 2011 - 15:00, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par bellaciao le Sam 5 Fév 2011 - 14:08

C'est un travail qui serait utilement mené avec le collègue documentaliste. Si tu le fais en cours, je dirais que les supports documentaires sont plutôt à utiliser lors d'une séance ultérieure. Il me semble que lorsqu'on n'est pas encore entré dans l'oeuvre, cela impatiente les élèves.
Tout d'abord, une réflexion sous forme de libre association sur le titre du recueil, puis une confrontation de différentes couvertures du recueil (image).
Une lecture des titres : ce à quoi ils s'attendent à partir des différents titres, les thèmes... Cela pour créer une attente par rapport au recueil, leur donner une impression d'ensemble, d'unité. Comparer les dates des poèmes pour faire comprendre ce qu'est un recueil, évoquer le scandale des Fleurs du mal.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Sam 5 Fév 2011 - 14:29

Pour créer une attente, j'ai aussi des cartouches: dans une de mes (nombreuses) éditions, la belle et très regrettée collection Textes et Contextes, j'ai l'article du Figaro qui relate la lecture des Fleurs "On ne vit jamais gâter si follement d'aussi brillantes qualités. Il y a des moments où l'on doute de l'état mental de M. Baudelaire..." et le procès verbal de la direction de la Sûreté, qui a conduit au procès.

L'entrée par le procès, à la réflexion, me paraît intéressante à travailler, ce qui n'empêche pas de faire un travail sur les couvertures ou les illustrations juste après pour avancer sur l'idée de recueil cohérent de poésie.
Ils ont tellement l'habitude de travailler la poésie en groupement de textes. Je leur fais travailler les FM aussi pour leur montrer ce qu'est un recueil.

A ce titre, tu as raison de dire qu'une étude de la table des matières est importante. Je vais effectivement caser cela dans mon chapitre.

Poèmes au programme pour le moment: "J'aime le souvenir de ces époques nues", "Un voyage à Cythère", un Spleen. En contrepoint de l'étude du premier poème: le tableau de Poussin, L'inspiration du poète voire un extrait de la Théogonie d'Hésiode, pour pousser la réflexion sur la Muse.

Par ailleurs, pour ce qui est de la lecture (je la demande durant les vacances de Fevrier), j'ai pensé à un travail de soutien de la lecture de ce genre:

Lisez la partie intitulée Spleen et Idéal. Choisissez ensuite deux poèmes, l'un où le poète vous paraît particulièrement joyeux, heureux, et un autre où, au contraire, il vous semble sinistre, déprimé. Vous justifierez votre choix en vous appuyant sur ce qui est évoqué dans les poèmes choisis, le vocabulaire utilisé et tout autre remarque qui vous semblera utile.


Après, discussion autour des choix de certains élèves (de ceux qui l'auront fait, en somme), puis je leur demanderai d'apprendre par coeur l'un des deux poèmes et de le réciter en classe.

Je suis toujours preneur d'idées, de remarques sur ce qui est dit sur ce fil.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Violet le Sam 5 Fév 2011 - 16:56

Quand je constate ce que des élèves de 1° comprennent à Baudelaire, je m'étonne un peu que tu veuilles le faire avec des 4°...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par bellaciao le Sam 5 Fév 2011 - 17:25

En fait, il passe bien quand même en 4e, parce qu'il y a beaucoup à dire et à faire entendre. J'ai fait récemment "Viens, mon chat..." en 6e, j'ai déjà travaillé "A une passante" (je me souviens leur avoir fait entendre le frottement des jupes de la femme avec les assonances et allitérations), "Invitation au voyage" en 4e. J'aime les poèmes "denses", comme "Et l'amour et la mer" de Pierre de Marbeuf en 5ème, Hugo ("Jeanne songeait") en 6ème... C'est paradoxalement plus facile d'étudier des poèmes très riches en classe parce qu'on peut en montrer et détailler les effets, c'est intéressant, il y a de la matière, ils trouvent des choses, et pourtant la magie est là : on n'a pas épuisé la poésie en l'expliquant.
Toi, Violet, tu es confrontée au fait que les élèves de lycée doivent être plus autonomes et "composer" leur propre lecture. Avec des 4ème, nous sommes plus libres de les guider.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Dim 6 Fév 2011 - 10:14

Je me lance dans les FM surtout parce que j'en ai un peu assez d'ânonner les mêmes poèmes dans un GT qui varie finalement peu à chaque fois.
Leur montrer l'existence d'un recueil complet, que ce recueil est finalement pensé et concerté et non une simple accumulation de poèmes les uns à la suite des autres me paraît intéressant.
Naturellement, on ne peut pas être exhaustif dans l'étude du recueil face à des 4è (ni même face à des 1ères). Aussi, il faut que je cible les entrées que je souhaite mettre en valeur. Par exemple, je pense que je vais laisser de côté tout ce qui se rattache aux histoires d'amour vécues par Baudelaire. Je les informerai si des questions se posent sur le sujet, mais je ne le travaillerai pas en soi.
L'entrée par le procès, par le renouvellement des thèmes évoqués par le poète, le renouvellement de l'image de celui-ci et par son changement de statut par rapport à ce qu'ils ont vu en 5è, ça me paraît assez.


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par bellaciao le Dim 6 Fév 2011 - 15:15

Quand tu dis "le poète" dans la dernière phrase, tu parles en général ou de Baudelaire ? Je ne sais pas s'il est étudié en 5ème.
Le travail a l'air de se mettre en place : tiens-moi au courant, cela m'intéresse.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Dim 6 Fév 2011 - 17:41

Je parle de Baudelaire, mais filer un texte écho d'un auteur postérieur à la fin du chapitre me semble intéressant.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Amaliah le Dim 6 Fév 2011 - 20:17

Etudier quelques poèmes de Baudelaire en 4° oui, mais leur donner le recueil en entier... je suis sceptique. Comme Violet, il me semble qu'il faut un certain degré de maturité pour lire des poèmes comme Spleen. J'ai donné ce dernier à mes 3° et ça a été un flop total. Mais ils sont encore jeunes. Et puis, n'étudier que trois poèmes des Fleurs du Mal si je le donne en OI, ça me fendrait le coeur et ne rendrait pas compte de la richesse de l'oeuvre. Enfin je ne pense pas que des élèves de 4° soient capables de lire une section entière en LC sans être plus guidés que ça.

Je ne t'aide pas en fait, mais ton sujet m'interpelle car j'y ai déjà pensé mais m'y suis toujours refusée pour les raisons ci-dessus.

En tout cas, ça m'intéresse de savoir ce que ton étude donnera et la réaction des élèves.



Dernière édition par Amaliah le Dim 6 Fév 2011 - 20:34, édité 1 fois

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Violet le Dim 6 Fév 2011 - 20:23

Dans mes bras, Amaliah !

Je m'étonnais d'être la seule à penser ça ! topela

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Amaliah le Dim 6 Fév 2011 - 20:38

Et puis je rajoute que j'ai un souvenir tellement émerveillé de ce recueil étudié en 1° avec ma prof que j'ai eue tout le lycée et qui nous a fait étudier dans le détail je ne sais plus combien de poèmes et donné un nombre hallucinant de synthèses (au total, le jour du bac, on a présenté 55 textes et 35 synthèses! Et on avait eu le droit d'enlever une séquence de notre choix!!Fin de la digression!). Je crois que c'est l'oeuvre que je maîtrise le mieux grâce à cette prof exceptionnelle.

On peut bien m'objecter qu'on donne bien du Voltaire à lire à des 4°, alors pourquoi pas Les Fleurs du Mal? Mais il est rare qu'on donne Candide à des 4°. De même je trouve normal de réserver l'étude des Fleurs du Mal au lycée.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par V.Marchais le Dim 6 Fév 2011 - 20:41

Presse-Purée, je n'ai jamais travaillé sur les Fleurs du Mal en OI mais il m'est arrivé de faire des GT axés sur un auteur, et non sur un thème, par exemple sur Rimbaud.
Tu as un beau projet, mais il est effectivement ambitieux, et il y a peut-être quelques précautions à prendre pour que ça marche. Je te suggère de demander aux élèves de se procurer le recueil - qu'ils l'aient en main dans sa matérialité - mais sans en exiger d'abord une lecture personnelle : c'est particulier, la poésie, ça ne se lit pas de façon linéaire comme un roman ; c'est difficile à appréhender, au collège. Ensuite, je travaillerais seulement quelques poèmes choisis, comme pour un GT, présentant une unité (par exemple, la quête d'un monde plus beau, et le rôle de la femme, de la mort et de la poésie dans cette quête). Je me concentrerais sur les poèmes les plus accessibles (je crois que je garderais les correspondances et leur arrière-plan philosophique pour le lycée) : L'Invitation au voyage, A une passante, Remords posthumes, un ou deux spleen... pour donner un aperçu des thèmes chers au poète sans entrer dans les détails de son esthétique, de la structure de l'oeuvre, ses enjeux - autant de choses qui ne me semble effectivement pas du niveau 4e. Ensuite, tu peux demander aux élèves de choisir et de présenter 3 ou 4 autres poèmes qu'ils auront aimés et de justifier leur choix. Cela es obligera à chercher dans le recueil. Certains se prendront peut-être au jeu. Si déjà tu peux faire lire et étudier un nombre subtantiel de poèmes de Baudelaire, donner une première idée du style et des thèmes baudelairien, ce sera une belle réussite.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Dim 6 Fév 2011 - 23:34

Pour la lecture en autonomie, je pensais leur demander de ne lire que la section Spleen et Idéal et rien de plus.

Mon axe de lecture est vraiment relatif à l'inspiration de Baudelaire, et rien de plus. Je ne peux pas aborder des poèmes que je trouve lourds de sens, du type Correspondances, le Cygne ou Le rêve d'un curieux etc.
Mon choix de textes découle plus ou moins de cela. Je tiens vraiment à étudier la pièce 5 de l'édition de 1861 ("J'aime le souvenir de ces époques nues"), un Spleen (Vraisemblablement "Je suis comme le roi d'un pays pluvieux..."), avant d'aller sur un poème des Tableaux Parisiens et peut-être sur Un voyage à Cythère. Je finirai de toute façon par la dernière partie du Voyage (mais en simple glose).

Concernant le poème des Tableaux Parisiens, il est important dans mon itinéraire, puisque je leur demande de trouver des renseignements sur Haussmann dans mon questionnaire de contextualisation historique. Pour mémoire, le chapitre s'intitule très exactement: Les poètes dans la société industrielle: l'exemple de Baudelaire.
Les inspecteurs diraient que je suis un méchant bonhomme, mais j'axe beaucoup mes cours sur le contexte historique. Ils ont commencé par Molière, à l'occasion duquel nous avons parlé de la Cour et des auteurs courtisans, je voulais montrer ce qui me paraît être un changement dans le statut de l'auteur (le tout à un niveau abordable, cela s'entend).
Bref, cela doit vous paraître quelque peu embrouillé, mais tant pis. En tout cas, je suis toujours un peu ennuyé dans mon choix pour le poème des Tableaux Parisiens. Le Soleil me paraît être le plus abordable (je laisse de côté les poèmes très biographiques du type "Je n'ai pas oublié, voisine de la ville" ou la pièce suivante, "La servante au grand cœur") mais je trouve que Le Crépuscule du Soir colle davantage à mon thème.

En tout cas, ma séance 1 sur le procès est sur la ligne de départ.

Je suis toujours preneur d'avis, de critiques etc etc.


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Dim 6 Fév 2011 - 23:46

Et puis je rajoute que j'ai un souvenir tellement émerveillé de ce recueil étudié en 1° avec ma prof que j'ai eue tout le lycée et qui nous a fait étudier dans le détail je ne sais plus combien de poèmes et donné un nombre hallucinant de synthèses (au total, le jour du bac, on a présenté 55 textes et 35 synthèses! Et on avait eu le droit d'enlever une séquence de notre choix!!Fin de la digression!). Je crois que c'est l'oeuvre que je maîtrise le mieux grâce à cette prof exceptionnelle.

La tentation de l'exhaustivité est un fil sur lequel nous marchons toujours...

Pour ma part, si je prends la totalité de mes années scolaires, khâgneuses et universitaires, j'ai étudié ce recueil sept fois... Ce sera effectivement difficile de ne pas digresser. Mais je m'accrocherai à mon axe d'étude.



_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Amaliah le Lun 7 Fév 2011 - 8:36

Sept fois... veneration

Ce qui me semble un peu bizarre, c'est que tu relies l'inspiration de Baudelaire au thème du poète dans la société industrielle, et je n'aurais pas abordé le recueil dans cette optique. J'aurais plutôt choisi le fil conducteur de Véronique en fait.

La 1° séance sur le procès me semble très intéressante et captivera les élèves, je pense.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par V.Marchais le Lun 7 Fév 2011 - 9:31

Je trouve aussi que c'est bien pointu, comme angle d'attaque, pour des collégiens. Peut-être peux-tu au moins ouvrir à la notion plus générale de modernité ?

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Mélane le Lun 7 Fév 2011 - 10:03

La modernité, ça me semble franchement difficile...

Je pense que commencer par le procès est une très bonne idée: ça va piquer leur curiosité. + je raconterais la vie de Baudelaire qui est riche en "vignettes" (la détestation de son beau-père, son voyage dans les mers du sud, sa mise sous tutelle après qu'il a dilapidé son héritage..).
J'étudierais ensuite "L'Albatros" (le poète moqué par les autres hommes): ça permet d'ancrer l'histoire du procès dans du concret.
Puis "L'invitation au voyage", en leur faisant apprendre par coeur.
Et enfin un "Spleen" (mais ce sera dur à mon avis) ou "A une passante"...

Peut-être qu'ils pourraient lire seuls les tableaux parisiens avec mission d'y rechercher le "portrait" qui est fait de la grande ville ? d'y relever tous les mots qui s'y rapportent ?

Mélane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment travailler Baudelaire en OI? (4è)

Message par Presse-purée le Lun 7 Fév 2011 - 12:49

Je pense que commencer par le procès est une très bonne idée: ça va piquer leur curiosité. + je raconterais la vie de Baudelaire qui est riche en "vignettes" (la détestation de son beau-père, son voyage dans les mers du sud, sa mise sous tutelle après qu'il a dilapidé son héritage..).
J'étudierais ensuite "L'Albatros" (le poète moqué par les autres hommes): ça permet d'ancrer l'histoire du procès dans du concret.

J'ai abouti à la même démarche en relisant les posts laissés hier soir. L'Albatros est un grand classique dont l'interprétation est assez évidente pour des élèves de 4è. Il peut être relié à l'idée du poète apollinien (je trouverai une autre formulation pour les élèves, loin de moi l'idée de faire du Nietzsche avec des 4è) que je veux aussi étudier via le tableau de Poussin. Et je rappelle à cette occasion le voyage de Baudelaire dans les mers du sud.

Peut-être peux-tu au moins ouvrir à la notion plus générale de modernité ?

Pour l'histoire du renouvellement, je simplifierai (comprendre "caricaturerai") au maximum. Mais mon axe sera plus sur les images inhabituelles (pour les élèves, s'entend) sur lesquelles Baudelaire travaille.

Merci encore pour vos contributions, le chapitre se transforme grâce à vous.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum