17% de grévistes selon le Ministère

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par MoiToi le Sam 12 Fév 2011 - 9:30

Quasiment aucun gréviste dans mon établissement, aucune perturbation des cours et/ou du fonctionnement général.

MoiToi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par frankenstein le Sam 12 Fév 2011 - 9:38

Les enseignants n'ont pas un réel "pouvoir de nuisance" comme peuvent l'avoir d'autres secteurs (transport...). En ce qui concerne le "suivi" de la grève, ça dépend des "coupes" que va subir tel ou tel établissement (si on n'est pas concerné, pas de mouvement) ce qui augure rien de bon pour la suite. pale

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par Fourseasons le Sam 12 Fév 2011 - 9:51

@frankenstein a écrit:Les enseignants n'ont pas un réel "pouvoir de nuisance" comme peuvent l'avoir d'autres secteurs (transport...). En ce qui concerne le "suivi" de la grève, ça dépend des "coupes" que va subir tel ou tel établissement (si on n'est pas concerné, pas de mouvement) ce qui augure rien de bon pour la suite. pale

Effectivement, pas de réel pouvoir de nuisance externe...

Mais, de manière utopique, si tous les enseignants refusaient les HS sans distinction, de manière bête et méchante, là l'EN serait complètement bloquée. On pourrait alors dire que les enseignants ont un réel pouvoir de nuisance interne légal et donc un vrai pourvoir de négociation.

Parce que la grève, sauf à être illimitée, ne permet pas d'avoir un vrai pourvoir de négociation à notre époque pour l'EN.

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par Leclochard le Sam 12 Fév 2011 - 9:57

@frankenstein a écrit:Les enseignants n'ont pas un réel "pouvoir de nuisance" comme peuvent l'avoir d'autres secteurs (transport...). En ce qui concerne le "suivi" de la grève, ça dépend des "coupes" que va subir tel ou tel établissement (si on n'est pas concerné, pas de mouvement) ce qui augure rien de bon pour la suite. pale

Absolument.
Quant à la grève longue, massive et nationale, elle a déjà été expérimentée en 2003 avec le succès que l'on sait.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par frankenstein le Sam 12 Fév 2011 - 10:00

Mais, de manière utopique, si tous les enseignants refusaient les HS sans distinction, de manière bête et méchante, là l'EN serait complètement bloquée. On pourrait alors dire que les enseignants ont un réel pouvoir de nuisance interne légal et donc un vrai pourvoir de négociation.
Personnellement, j'ai tjs pensé que contrairement à une idée reçue, le "corps enseignant" n'existe pas. Il y a une multitude de fonctions et de statuts...Puis regarde ne serait-ce que le nombre de syndicats (dont les idées divergent ou pas), c'est loufoque...

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par Marie Laetitia le Sam 12 Fév 2011 - 11:17

Loise a écrit:
@frankenstein a écrit:Les enseignants n'ont pas un réel "pouvoir de nuisance" comme peuvent l'avoir d'autres secteurs (transport...). En ce qui concerne le "suivi" de la grève, ça dépend des "coupes" que va subir tel ou tel établissement (si on n'est pas concerné, pas de mouvement) ce qui augure rien de bon pour la suite. pale

Effectivement, pas de réel pouvoir de nuisance externe...

Mais, de manière utopique, si tous les enseignants refusaient les HS sans distinction, de manière bête et méchante, là l'EN serait complètement bloquée. On pourrait alors dire que les enseignants ont un réel pouvoir de nuisance interne légal et donc un vrai pourvoir de négociation.

Parce que la grève, sauf à être illimitée, ne permet pas d'avoir un vrai pourvoir de négociation à notre époque pour l'EN.
je crois que tu vois juste. Ça rejoint un peu le principe de la révolte de la violette.

Je crois que pour qu'une grève réussisse, il faut réussir à provoquer l'adhésion des parents. Or les revendications salariales, les fermetures de classes même, font hausser les épaules à la plupart des parents, parce qu'ils ne percutent pas ce que ça implique.
En revanche, faire grève pour réclamer des programmes sérieux, qui réalisent vraiment l'égalité des chances, pour réclamer des conditions de travail correctes pour les élèves, ça, ça peut mobiliser, surprendre les parents et donner ce soutien à la grève et aux professeurs pour pouvoir obtenir des rdv pour négocier sur l'ensemble des sujets qui posent problème.
Ce n'est pas du machiavélisme, tout au plus du réalisme, tabler sur ce qui peut faire réagir la population.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par Hermione0908 le Sam 12 Fév 2011 - 11:28

@MoiToi a écrit:Quasiment aucun gréviste dans mon établissement, aucune perturbation des cours et/ou du fonctionnement général.

Nous avec 50%, et surtout pas de vis sco ni de cantine, on a réussi à bien désorganiser le truc (localement) tout de même. Surtout qu'entre les profs qui ne bossent pas le jeudi, et ceux (assez nombreux en ce moment) qui sont malades (ou pas remplacés, ben non, un congé maternité, c'est un truc qui te tombe dessus sans que tu puisses l'anticiper, hein...), il n'y avait a priori que 5 ou 6 profs grand max dans l'établissement.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 17% de grévistes selon le Ministère

Message par frankenstein le Sam 12 Fév 2011 - 11:36

@Marie Laetitia a écrit:
Loise a écrit:
@frankenstein a écrit:Les enseignants n'ont pas un réel "pouvoir de nuisance" comme peuvent l'avoir d'autres secteurs (transport...). En ce qui concerne le "suivi" de la grève, ça dépend des "coupes" que va subir tel ou tel établissement (si on n'est pas concerné, pas de mouvement) ce qui augure rien de bon pour la suite. pale

Effectivement, pas de réel pouvoir de nuisance externe...

Mais, de manière utopique, si tous les enseignants refusaient les HS sans distinction, de manière bête et méchante, là l'EN serait complètement bloquée. On pourrait alors dire que les enseignants ont un réel pouvoir de nuisance interne légal et donc un vrai pourvoir de négociation.

Parce que la grève, sauf à être illimitée, ne permet pas d'avoir un vrai pourvoir de négociation à notre époque pour l'EN.
je crois que tu vois juste. Ça rejoint un peu le principe de la révolte de la violette.

Je crois que pour qu'une grève réussisse, il faut réussir à provoquer l'adhésion des parents. Or les revendications salariales, les fermetures de classes même, font hausser les épaules à la plupart des parents, parce qu'ils ne percutent pas ce que ça implique.
En revanche, faire grève pour réclamer des programmes sérieux, qui réalisent vraiment l'égalité des chances, pour réclamer des conditions de travail correctes pour les élèves, ça, ça peut mobiliser, surprendre les parents et donner ce soutien à la grève et aux professeurs pour pouvoir obtenir des rdv pour négocier sur l'ensemble des sujets qui posent problème.
Ce n'est pas du machiavélisme, tout au plus du réalisme, tabler sur ce qui peut faire réagir la population.

Heu... Rolling Eyes Je crois surtout que les parents se mobilisent quand leur progéniture est directement concernée...Si c'est dans le bahut éloigné, ils s'en foutent. D'ailleurs, c'est bien la stratégie du gvt, "tuer la fonction publique" à petits feux...
Pour les programmes sérieux, je n'y crois pas du tout ! On le voit bien pour le SCC qui aurait dû faire hurler n'importe quel quidam un peu sensé...Ce n'est pas le cas. No

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum