Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Docteur OX le Sam 12 Fév 2011 - 22:07

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/60035/date/2011-02-12/article/abdellatif-kechiche-je-reve-dun-soulevement-de-nos-banlieues/

Ce qui est bien avec certains artistes à qui on demande un avis sur tout ou n'importe quoi, c'est que tout est possible. Même de dire des conneries.

Euh, si les banlieues se soulèvent, je crois que je ne vais pas aller dans mon collège pendant un moment... On pourrait, en tant que fonctionnaire, me lyncher comme agent de la dictature.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par frankenstein le Sam 12 Fév 2011 - 22:26

Attendons aussi de savoir ce que ça va donner ces révolutions...J'aimerais être optimiste. Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par John le Sam 12 Fév 2011 - 23:11

C'est quand même une phrase tirée d'une interview où, pour le reste, il dit totalement autre chose : je ne trouve pas cette interview révolutionnaire, même si je trouve la phrase bête.
Il a un côté "mouche du coche", surtout quand il parle de la révolution tunisienne...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par John le Sam 12 Fév 2011 - 23:25

Cela dit, Bruno Gaccio vient de dire : "Je préfère les voleurs, je ne comprends pas la misère digne."

C'est beau, les riches de gauche qui fantasment sur les pauvres.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par User5899 le Sam 12 Fév 2011 - 23:54

@John a écrit:Cela dit, Bruno Gaccio vient de dire : "Je préfère les voleurs, je ne comprends pas la misère digne."

C'est beau, les riches de gauche qui fantasment sur les pauvres.
Bien dit. C'est encore plus méprisant que "la morgue des grands".

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Palombella Rossa le Dim 13 Fév 2011 - 7:10



Le jour où les banlieues se soulèveront, j'espère que les premiers pendus seront Kechiche et Gaccio, pour qui je ne trouve pas d'autre qualificatif que "bouffon".

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Pseudo le Dim 13 Fév 2011 - 9:46

@John a écrit:Cela dit, Bruno Gaccio vient de dire : "Je préfère les voleurs, je ne comprends pas la misère digne."

Je ne connais pas le contexte, ni l'intention de Gaccio, mais je me souviens des interrogations que j'avais eu devant un reportage sur le sur-endettement.

Ceux qui s'en sortaient finalement, c'était souvent ceux qui acceptaient des arrangements, tapaient à toutes les portes, revendiquaient avant tout le droit de se sortir de ce guêpier. Quand d'autres, droit dans leurs bottes et leur misère, revendiquaient comme une dignité de payer leurs dettes jusqu'au dernier centime. Et eux restaient avec leur dignité et leur misère.

Et je me suis alors posé cette question : quelle dignité y-a-t-il a vouloir à toutes forces honorer ses dettes auprès des organismes HLM, d'EDF ou de société de crédits dont ont connait les fonctionnements plus que douteux ? Quelle dignité y-a-t-il a être jusqu'au bout, jusqu'au dernier centime, celui qui s'est fait berné ?


Dernière édition par Pseudo le Dim 13 Fév 2011 - 9:51, édité 1 fois

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Pseudo le Dim 13 Fév 2011 - 9:50

@Docteur OX a écrit:

Ce qui est bien avec certains artistes à qui on demande un avis sur tout ou n'importe quoi, c'est que tout est possible. Même de dire des conneries.


Comme disait Coluche : ils ont des avis sur tout. Ils ont surtout des avis.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par roxanne le Dim 13 Fév 2011 - 10:06

Je n'ai aucune idée de qui est ce Kechiche,mais j'ai écouté Gaccio.Et d'une manière générale, j'ai toujours eu un peu de mal avec l'idée "ils ont du fric, c'est facile de défendre les pauvres ou d'ouvrir leurs gueules".C'est ce qu'on a reproché àLéo Ferré à une époque ou à Renaud.Ou j'avais entendu un auditeur d'une radio dire à la suite d'un reportage où on voyait Carole Bouquet défendre les sans-abris "Elle a qu'à les prendre chez elle , elle doit avoir la place;"
Pourquoi des artistes n'auraient pas des opinions, et pourquoi ne seraient-elles pas respectables ?Pourquoi les taxer de démagogie immédiatement?Je ne dis pas que leurs avis vzalent plus que d'autres, mais j'ai écouté Gaccio qui est loin d'être un abruti,et j'ai pu réfléchir à partir de là.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Celeborn le Dim 13 Fév 2011 - 10:13

@roxanne a écrit:Je n'ai aucune idée de qui est ce Kechiche

Pour certains dont je fais partie, c'est le meilleur réalisateur français actuel (L'Esquive, La Graine et le mulet, Vénus noire)

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par roxanne le Dim 13 Fév 2011 - 10:15

En fait, j'ai tilté après .Mais pour être honnête, je n'ai vu que l'Esquive qui m'a profondément agacée , donc je n'ai pas vu le reste .(mais à l'occasion je le ferais )

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Reine Margot le Dim 13 Fév 2011 - 10:24

je ne pense pas qu'il s'agisse de dire que les riches ne peuvent pas être solidaires, là c'est que Kéchiche défend l'idée d'un soulèvement des banlieues, comme si c'était une solution au problème...pareil pour gaccio, le vol n'étant pas la solution à la pauvreté (mais il faudrait que je voie toute l'interview)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Pseudo le Dim 13 Fév 2011 - 10:26

@Celeborn a écrit:
@roxanne a écrit:Je n'ai aucune idée de qui est ce Kechiche

Pour certains dont je fais partie, c'est le meilleur réalisateur français actuel (L'Esquive, La Graine et le mulet, Vénus noire)

J'ai vu la Vénus noire. C'était à vomir.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Pseudo le Dim 13 Fév 2011 - 10:28

marquisedemerteuil a écrit:je ne pense pas qu'il s'agisse de dire que les riches ne peuvent pas être solidaires, là c'est que Kéchiche défend l'idée d'un soulèvement des banlieues, comme si c'était une solution au problème...pareil pour gaccio, le vol n'étant pas la solution à la pauvreté (mais il faudrait que je voie toute l'interview)

Le vol, c'est surtout une solution à la richesse. Continuer à faire croire aux gens que l'argent doit se gagner par le travail, c'est les occuper pour ramasser l'oseille à leur insu (et certainement pas par le travail). Il est là le plus grand vol.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Reine Margot le Dim 13 Fév 2011 - 10:30

certes, je veux dire qu'il y a d'autres façons de combattre le capitalisme et ses excès.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Pseudo le Dim 13 Fév 2011 - 10:30

Pour revenir à Kechiche, le problème c'est qu'il oublie un peu beaucoup le prix d'une révolution, de soulèvements. Combien de morts ? Combien de douleurs ? Et qui malheureusement se retrouveront d'une façon ou d'une autre dans le futur, sous forme d'autres morts, d'autres douleurs.

Ca me fait penser à Candide de Voltaire, et la description de ces si belles batailles...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Invité le Dim 13 Fév 2011 - 11:51

mais on a déjà eu ça en 2005. Qu'est-ce qu'on espère de plus? la démission de Sarkozy?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par frankenstein le Dim 13 Fév 2011 - 11:55

Puis ce n'est pas du tout le même problème...Comment peut-on mélanger le débat sur la démocratie dans les pays arabes et la situation des Maghrébins dans les banlieues ? scratch

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Chocolat le Dim 13 Fév 2011 - 13:25

@John a écrit:Cela dit, Bruno Gaccio vient de dire : "Je préfère les voleurs, je ne comprends pas la misère digne."

C'est beau, les riches de gauche qui fantasment sur les pauvres.

Il a aussi dit, dans le même contexte, à peu près ça "Je ne comprends pas, mais pourquoi acceptes-tu que je ne te donne pas d'argent? Prends-un couteau et agresse-moi!"

Quel sombre con!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Leclochard le Dim 13 Fév 2011 - 13:39

@Pseudo a écrit:
@John a écrit:Cela dit, Bruno Gaccio vient de dire : "Je préfère les voleurs, je ne comprends pas la misère digne."

Je ne connais pas le contexte, ni l'intention de Gaccio, mais je me souviens des interrogations que j'avais eu devant un reportage sur le sur-endettement.

Ceux qui s'en sortaient finalement, c'était souvent ceux qui acceptaient des arrangements, tapaient à toutes les portes, revendiquaient avant tout le droit de se sortir de ce guêpier. Quand d'autres, droit dans leurs bottes et leur misère, revendiquaient comme une dignité de payer leurs dettes jusqu'au dernier centime. Et eux restaient avec leur dignité et leur misère.

Et je me suis alors posé cette question : quelle dignité y-a-t-il a vouloir à toutes forces honorer ses dettes auprès des organismes HLM, d'EDF ou de société de crédits dont ont connait les fonctionnements plus que douteux ? Quelle dignité y-a-t-il a être jusqu'au bout, jusqu'au dernier centime, celui qui s'est fait berné ?

Payer le loyer qu'on s'est engagé à verser -surtout à une HLM- ou ses factures EDF, malgré ses difficultés, ce n'est pas se faire "berné". C'est respecter les règles de vie en commun.
Les sociétés de crédit, c'est tout à fait autre chose: leurs contrats sont légaux mais immoraux. Sans elles, en tout cas, il serait impossible à certaines personnes de vivre.

Quant à Gaccio, il est consternant. S'il est gêné d'être riche parmi les pauvres, et bien qu'il donne la moitié (ou plus) de sa fortune à des associations: sa conscience se portera mieux et il aura aidé des gens. Pas besoin d'écrire un bouquin pour agir.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Chocolat le Dim 13 Fév 2011 - 13:41

@Leclochard a écrit:
Payer le loyer qu'on s'est engagé à verser -surtout à une HLM- ou ses factures EDF, malgré ses difficultés, ce n'est pas se faire "berné". C'est respecter les règles de vie en commun.
Les sociétés de crédit, c'est tout à fait autre chose: leurs contrats sont légaux mais immoraux. Sans elles, en tout cas, il serait impossible à certaines personnes de vivre.

Quant à Gaccio, il est consternant. S'il est gêné d'être riche parmi les pauvres, et bien qu'il donne la moitié (ou plus) de sa fortune à des associations: sa conscience se portera mieux et il aura aidé des gens. Pas besoin d'écrire un bouquin pour agir.

aau

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par John le Dim 13 Fév 2011 - 13:42

Payer des dettes après arrangement, c'est tout de même différent du vol ou de l'agression.

Gaccio en était carrément à encourager les agressions pour vol...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par nuages le Dim 13 Fév 2011 - 15:23

@Celeborn a écrit:
@roxanne a écrit:Je n'ai aucune idée de qui est ce Kechiche

Pour certains dont je fais partie, c'est le meilleur réalisateur français actuel (L'Esquive, La Graine et le mulet, Vénus noire)

+1

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Abdellatif Kechiche: "Je rêve d'un soulèvement de nos banlieues"

Message par Mr le Dim 13 Fév 2011 - 15:31

@Pseudo a écrit:Pour revenir à Kechiche, le problème c'est qu'il oublie un peu beaucoup le prix d'une révolution, de soulèvements. Combien de morts ? Combien de douleurs ? Et qui malheureusement se retrouveront d'une façon ou d'une autre dans le futur, sous forme d'autres morts, d'autres douleurs.

Ca me fait penser à Candide de Voltaire, et la description de ces si belles batailles...

+1.

Moi, cela me fait penser à Juan Miranda dans il était une fois la révolution, je ne suis pas homme de lettres... Very Happy


Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum