Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par John le Sam 12 Fév 2011 - 23:24
Je lis que Voltaire "manifeste clairement son opposition au commerce triangulaire" dans un passage fameux de Candide.

Etant donné que l'on dit souvent qu'il a fait une partie de sa fortune grâce à ce même commerce, que pensez-vous de la première affirmation, et de la rumeur en question ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
ysabel
Devin

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par ysabel le Sam 12 Fév 2011 - 23:52
J'avais lu que Voltaire ne s'opposait pas vraiment àl'esclavage mais plutôt contre le traitement inhumain imposé aux esclaves.

Après, Voltaire a toujours eu beaucoup de détracteurs, donc est-ce vrai ?


Dernière édition par ysabel le Dim 13 Fév 2011 - 11:01, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Iphigénie le Dim 13 Fév 2011 - 9:36
selon la biographie de Pierre Lepape,Voltaire "gagne beaucoup dans des opérations financières,des prêts à de grands personnages,des investissements dans le commerce colonial."Il cite aussi une lettre à Jean-Robert Tronchin datant de mai 57 où il écrit "qu'il prendrait volontiers 50 000livres de billets de loterie,mais qu'il a fait "un petit marché" avec l'Electeur Palatin ,"qui pourra bien aller à 130 000livres"(à titre de comparaison,Lepape signale que le contrat de l'Encyclopédie dsigné par Diderot lui rapportera en 20 ans 80 000livres.

On voit que son éloge du luxe et du commerce n'était pas qu'intellectuel.
Cette fortune est l'un des piliers qui explique la puissance de Voltaire dans son siècle.On peut concevoir qu'il a pris l'argent là où il était ce qui ne l'a pas empêché d'oeuvrer contre l'esclavage;paradoxalement, c'est même ce qui a rendu ses critiques si audibles....
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Jane le Dim 13 Fév 2011 - 9:45
Dans mes cours de fac, on nous avait affirmé que c'était le manque d'humanité des esclavagistes (étrangers, surtout - voir Vanderdendur, les français étant plus "tendres") plus que l'esclavage en soi qu'il réprouvait.
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Circé le Dim 13 Fév 2011 - 10:07
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt, Voltaire, La légende de Saint-Arouet par Jean Goldzink qui est LE spécialiste de Voltaire et voilà ce qui en dit:
"anti d'un capital à la mesure de son talent [...], Voltaire déploie sans chagrin apparent ses talents d'homme d'affaires. Achat de blé en Barbarie (l'Afrique du Nord) malgré le monopole d'une compagnie officielle, revendu en France ou en Espagne, selon les cours. Commerce international à Cadix (Amérique espagnole, Antilles), ce qui inclut la fructueuse traite des Noirs."
Il y a plusieurs pages extrêmement documentées et précises sur sa fortune dont le chapitre s'intitule "pour vivre libre, devenez riche!".

Je vais en mars à l'institut Voltaire à Genève, je poserai la question au conférencier tiens!!
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Abraxas le Dim 13 Fév 2011 - 13:16
J'en ai reparlé avec Goldzink il y a quinze jours.
Le départ de la fortune de Voltaire, c'est une arnaque (légale) sur une loterie, à Paris d'abord, à Nancy ensuite. Un calcul sur les probabilités. Ils se sont partagés le gros lot à quelques-uns.
Puis des placements — prêts, investissements. Là, il faut être sérieux vous contrôlez dans le détail les activités de la banque à laquelle vous confiez vos petites économies ? Vous savez, vous, s'ils ne font pas dans le trafic d'armes ? S'ils ne prêtent pas à Al-Quaida ? S'ils ne financent pas le PS ?
La Compagnie des Indes faisait entre autres du commerce triangulaire. Mais Voltaire pouvait très bien ne rien en savoir, dans le détail.
Au passage, le nègre de Surinam appartient à un Hollandais, pas à un Français.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Reine Margot le Dim 13 Fév 2011 - 13:19
@Abraxas a écrit:J'en ai reparlé avec Goldzink il y a quinze jours.
Le départ de la fortune de Voltaire, c'est une arnaque (légale) sur une loterie, à Paris d'abord, à Nancy ensuite. Un calcul sur les probabilités. Ils se sont partagés le gros lot à quelques-uns.
Puis des placements — prêts, investissements. Là, il faut être sérieux vous contrôlez dans le détail les activités de la banque à laquelle vous confiez vos petites économies ? Vous savez, vous, s'ils ne font pas dans le trafic d'armes ? S'ils ne prêtent pas à Al-Quaida ? S'ils ne financent pas le PS ?
La Compagnie des Indes faisait entre autres du commerce triangulaire. Mais Voltaire pouvait très bien ne rien en savoir, dans le détail.
Au passage, le nègre de Surinam appartient à un Hollandais, pas à un Français.

j'adore la comparaison! mdr
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Jane le Dim 13 Fév 2011 - 13:44
@Abraxas a écrit:J'en ai reparlé avec Goldzink il y a quinze jours.
Le départ de la fortune de Voltaire, c'est une arnaque (légale) sur une loterie, à Paris d'abord, à Nancy ensuite. Un calcul sur les probabilités. Ils se sont partagés le gros lot à quelques-uns.
Puis des placements — prêts, investissements. Là, il faut être sérieux vous contrôlez dans le détail les activités de la banque à laquelle vous confiez vos petites économies ? Vous savez, vous, s'ils ne font pas dans le trafic d'armes ? S'ils ne prêtent pas à Al-Quaida ? S'ils ne financent pas le PS ?
La Compagnie des Indes faisait entre autres du commerce triangulaire. Mais Voltaire pouvait très bien ne rien en savoir, dans le détail.
Au passage, le nègre de Surinam appartient à un Hollandais, pas à un Français.

C'est justement ce que je soulignais; que Voltaire ait (volontairement ou pas) participé au commerce triangulaire, il est assez amusant de voir que l'horrible esclavagiste est hollandais.
Contenu sponsorisé

Re: Voltaire et le commerce triangulaire : légende ou réalité ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum