Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mauvaises notes donc mauvais prof officiellement

Message par Nguyen le Sam 24 Juil 2010 - 13:45

Je sais que pour la plupart d'entre vous vous êtes en vancances mais ici en Nouvelle Caledonie, on est en plein milieu de l'année. Enfin "on" sauf moi car j ai été suspendu par le Vice Recteur, en personne, six semaines après avoir posé les pieds sur cette île. En effet, il a suffit qu'un parent d'élève-collègue surveillant-et surtout "local" déclare que ma "tête ne lui revenait pas" pour que l'inspectrice débarque et, à mon grand étonnement, lui donne raison car, soi-disant, je traumatise les élèves avec des exercices trop difficiles et des propos décourageants. Le principal a alors courageusement retourné sa veste en écrivant au Vice-recteur, en toute objectivité, que "certains élèves rentrent en pleurs à la maison". Evidement comme vous vous en doutez, l'ambiance dans la classe est beaucoup plus détendue que la version administrative ne le prétend et les enfants font du coloriage dans mon cours...de Math, refusent ouvertement d'aller au tableau corriger un exo ou dorment carrément sur leur sac fermé en guise de coussin . Tout ce lynchage n'est malheureusement pas nouveau (encore que : je n'ai pas trouvé de cas, sur la toile, où un professeur était suspendu pour "excès de punitions") mais ce qui est encore plus surprenant c'est que l'inspectrice me reproche dans son rapport les moyennes de deux classes : 5/20 et 7,3/20 qui, je cite, "ne favorisent guère une bonne ambiance de travail dans la classe et détruisent les relations professeur-élèves". Un peu avant cette profonde analyse, elle s'étonne même que, "face aux notes obtenues par la totalité des élèves" de 4° au dernier contrôl, je "ne fasse pas plutôt ma propre critique en reconnaissant que cette évaluation est inadaptée au niveau de la classe, ou que mon enseignement n'a pas permis à la majorité d'entre eux d'accéder aux apprentissages visés." Et tout cela "à la mi-trimestre". C'est encore plus beau. La prochaine fois, je rappellerai simplement aux élèves que tout est de ma faute au lieu de leur signaler qu'ils confondent l'addition et la multiplication.
Alors questions : aviez-vous déjà vu cela de la part d'une inspectrice? et ne vient-elle pas, sous l'aval du Vice recteur qui s'est appuyé sur son rapport pour me suspendre (et maintenant me muter d'office...), de rendre offciel le but réel de l'Education Nationale : gagner du temps avant que les enfants en perte s'aperçoivent qu'il est trop tard.

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Reine Margot le Sam 24 Juil 2010 - 13:53

c'est le mal de notre époque: le prof doit se débrouiller avec des élèves de plus en plus faibles (en s'adaptant sytématiquement au niveau de la classe et en s'arrangeant pour avoir une moyenne de classe correcte, on baisse nos exigences et on fait baisser le niveau réel des élèves) , de plus en plus mal (pas) élevés, et paresseux (on passe de toute façon dans la classe supérieure, même sans avoir travaillé, les élèves le comprennent vite)...et si vous n'y arrivez pas, vous êtes un mauvais prof!

à force de ne pas fare de vagues, de toujours considérer que c'est au prof de s'adapter aux élèves et non au public de changer, on va rapidement en sûrement vers l'implosion, d'ailleurs on y est déja. Dans de nombreux étb, les problèmes ne peuvent plus être cachés.

Courage à toi Nguyen!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Marlou.Bassboost le Sam 24 Juil 2010 - 14:53

oui, courage !!

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Invité le Sam 24 Juil 2010 - 14:59

Mais où veut-on te muter d'office? As-tu des soucis d'ordre racial dans l'établissement depuis ton arrivée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par glitterNgrease le Sam 24 Juil 2010 - 15:42

Tout d'abord, Nguyen.

Quelle est la taille de ton collège?
Quand tu parles de prof. "local", que veux-tu dire exactement? Recruté localement vs. expat. (comme toi, a priori?)
Quel est le ratio local/expat?

Si cela peut te réconforter, lors de ma première année dans mon collège (il y a 10ans), je fus convoqué par Mme la Principale qui me mit mes moyennes de classes sous les yeux en me disant M. G&G ce n'est pas possible! Vos moyennes doivent être supérieures et osciller entre ... et ... Elle voulait dire tourner autours de 10! La même année, je n'ai pas été augmenté (note admn.) avec la mention que je serais plus à ma place dans un lycée en zone urbaine. (mon collège est rural et pas très grand : 17 divisions). Elle m'a aussi reproché pleins de trucs: j'étais trop distant et pas assez proches des ATOS qui lui avaient des choses à mon sujet!! (je n'effaçais pas mon tableau, j'avais écrit sur les murs!!)

Cette première année fut affreuse! Je n'arrivais à rien, c'était le bordel dans toutes mes classes (faut dire que, l'on m'avait réservé les classes C et D [sans latin, ni allemand ni rien du tout d'ailleurs!] et zéro 6ème!)

Je vais terminer sur une note positive: je suis toujours dans le même bahut! Mes rapports avec la CDE de l'époque sont allés en s'améliorant! Elle m'a par la suite encouragé! (j'ai beaucoup changé, je me suis adapté, bref j'y ai fait mon "trou" - Je suis aussi devenu copain avec les ATOS!)

Donc, tu vois on peut partir d'un TRES mauvais pied et s'en sortir quand même.

As-tu essayé de discuter avec tes détracteurs?

désolé pour le pavé!

glitterNgrease
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

précisions

Message par Nguyen le Sam 24 Juil 2010 - 23:45

merci pour vos réponses.
j'ai mis un peu de temps pour vous écrire car je me suis couché après mon message. Là, il est 7h du matin et c'est vous qui allez dormir vraissemblablement.
salut Nebisa. "soucis d'ordre racial"?: oui, carrément. Le président des parents d'élèves qui "travaille" aussi au collège comme surveillant a écrit au principal pour demander mon éviction de l'établissement car "les élèves [j'ai sa fille en 4°] se plaignent des conditions dans lesquelles les mathématiques leurs sont enseignées" en m'appelant, dans sa lettre, "Bonhomme". A la seule réunion où j'ai pu parler donc me "défendre", comme il était à court d'argument, il a fini par se lever pour déclarer à mon encontre : "sa tête ne me revient pas depuis le début, peut etre à cause des cheveux longs. Je n'attendrais pas l'inspection jeudi [dans deux jours. entre nous il aurait du...] pour envoyer ma lettre car on sait comment ça se passe les inspections dans l'Education Nationale" devant les parents d'élèves, mes collègues et le Principal. Comme ce dernier n'a pas bougé un cil, le professeur d'anglais a pris la parole pour dire qu'on ne pouvait pas s'exprimer ainsi et a tout de suite été pris à partie par le président :"toi je t'aime bien, mais là tu arrêtes". Evidement il est Kanak et l'essentiel du personnel local le suit mais il est aussi très connu pour son racisme anti-blanc et il est loin d'être aussi influent dans la population que le croit la direction (d'où son acharnement d'ailleurs). Des amis Kanaks (parent d'élève aussi) qui sont du même syndicat que lui (l'USTKE) m'ont même proposé de m'y inscrire.
Lors de mon entretien avec le Principal et le Principal-adjoint, juste après cette réunion, ils m'ont avoué qu'ils ne pouvaient pas faire grand chose car eux même avaient eu des difficultés avec lui au début. Il n'adressait la parole, même pas un bonjour, ni au Principal-adjoint ni à la femme du Principal qui travaille aussi dans l'Education Nationale durant toute une année!
Finalement l'inspectrice leur a apporté la solution au problème. Un cours "mal organisé", un cahier de texte où "il est aussi bien difficile de juger de l'état de la progression" (en six semaines de cours, je rappelle), il ne reste plus qu'à suspendre cet incapable. Elle a même été cherché un passé houleux dans mon précédent poste (4 ans et demi) avec, encore, des parents d'élève alors que chacun sait qu'un dossier pour les TOM nécessite une bonne apréciation du Principal en exercice.

J'ai attendu trois mois mon conseil de discipline qui n'est jamais venu et qui est pourtant obligatoire dans ce genre de situation. Surement par manque de preuve, le 22 Juin dernier, le Vice recteur m'a envoyé une lettre me menaçant de carrément stopper mon "traitement" si je ne quittais pas de moi-même mon affectation. J'ai evidement gagné au Tribunal administratif en urgence.
Vendredi dernier, le Vice Recteur a réuni la Commission Administrative Paritaire pour dire ce qu'il fallait faire. Parmi les perles, je vous citerai juste celle-ci : en réponse aux professeurs présents et dubitatifs, "je sais bien que les faits reposent sur des propos d'enfants qui peuvent être sortis de leur contexte mais j'en suis néanmoins sûr". que dire de plus.
GliterrNgrease : Par rapport à la taille du collège, c'est un Groupe d'Observation Déplacé où il y a qu'une seule classe par niveau (60 élèves) et j'ai pris plaisir à travailler avec des élèves qui aiment, pour la majorité, l'école qui ne sait pas quoi en faire.
ils veulent me déplacer sur la Grande Terre, je devrais donc changer d'île (à plus de 200Km) avant le 12 Août (aucun délai n'a été respecté d'ailleurs) car sinon je reprends mon poste et le Principal passera vraiment pour un neu-neu.

enfin ma question était : ne serait pas la premiere fois que l'on a un écrit officiel sur l'obligation de mettre la moyenne?

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Invité le Dim 25 Juil 2010 - 0:08

Mais quelle histoire !!!!! Il me semble que tu aurais tout intérêt à ne pas rester dans la place, même si c'est leur donner l'impression qu'ils ont raison. Je suis étonnée de la facilité avec laquelle on suspend un prof!
Voilà qui me refroidit pour une éventuelle mutation....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par henriette le Dim 25 Juil 2010 - 0:35

As-tu contacté un syndicat d'enseignants ? A ta place, je pense que je le ferais pour avoir son conseil et son appui, ainsi qu'un regard extérieur sur cette situation assez ubuesque semble-t-il.
Bon courage en tout cas.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Nguyen le Dim 25 Juil 2010 - 4:53

henriette : oui le Snes était présent à la commission et tous les professeurs (qui ne me connaissaient pas avant) ont tout de suite pointer les nombreuses incohérences. ils ont tous voté contre ma mutation mais c etait, de toute façon, couru d'avance car les membres de l'administration sont complètement à la botte du Vice Recteur et sont toujours plus nombreux. Au moins, j'ai pu enfin donner ma version et recueillir un soutien de mes collègues. Mon seul recours reste toujours le Tribunal Administratif. Les collègues présents se demandent si ce genre de traitement dès que l'on ne plait pas à quelques kanaks va se généraliser par la suite.

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Nguyen le Dim 25 Juil 2010 - 5:03

Nebisa : le danger vient uniquement du Vice Rectorat et pas des kanaks. On habite moi et ma femme avec mes deux petites filles depuis février au milieu d'une tribu où la plupart des gens sont adorables. Ils nous apportent des fruits, du poisson, nous emmènent visiter les endroits sympas, etc. Bref on ne peut vraiment pas demander plus. Cette histoire est d'ailleurs plutôt insultant par rapport à l'hospitalité que l'on a reçu.

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Caro le Dim 25 Juil 2010 - 7:18

Ton histoire ne me surprend pas du tout en Nouvelle-Calédonie !!!
Je suis sur la Grande Terre, en brousse, et, ce souci d'ordre racial est une réalité ici. Il suffit qu'un local un peu influent ne t'apprécie pas, et hop, il fait des pieds et des mains pour que tu dégages. Une collègue s'est fait inspecter la semaine dernière (prof de français et directrice du collège) et l'inspecteur ne lui a fait que des reproches : d'après elle, quelqu'un veut lui mettre des bâtons dans les roues ! Elle n'en a pas dit plus ...
Dans mon collège, nous sentons bien une opposition éducateurs (kanaks) / professeurs (caldoches ou métro). Avec 2014 qui approche, la situation est très tendue en Nouvelle Calédonie et je partage l'avis de tes collègues : je pense que ce phénomène va se généraliser !
Je pense comme Nebisa : tu as intérêt à accepter la mutation qu'on te propose sinon, je crains que tu vives un enfer en restant dans ton poste actuel.
Je te souhaite beaucoup de courage.
Tiens-nous au courant.

Caro
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Invité le Dim 25 Juil 2010 - 8:58

Je peux poser une question ? Je découvre avec effarement ce post et je me demandais s'il y avait un fonctionnement spécial de l'EN dans les TOM, par rapport à la métropole.
Cela dit, j'ai connu en RP une histoire un peu similaire FCPE+principal ligués pour me faire partir en cours d'année, ça a marché au bout de 6 mois, mais il a fallu que le principal "invente" (sic) un motif médical (en gros j'avais une araignée au plafond). Du coup l'inspection académique est quasi obligée d'arrêter l'enseignant, le faire passer devant un psy, et demander une commission..le tout a pris plus de deux mois, je n'ai pas donc pu reprendre...la commission m'a bien sûr été favorable..heureusement que j'étais titulaire académique.
Le plus "amusant" c'est qu'à la tête de la FCPE il y avait une instit et une éducatrice spécialisée, la seconde surtout a été atroce avec moi.
Mais bon pour moi rien de racial, nous étions tous "blancs"...par contre , je n'en dirais pas autant pour le collègue malgache qui a subi les même pressions, mais comme il était MA, il était plus facile de le déboulonner.
Tout ce beau petit monde a dû être bien à l'aise dans ses baskets, faire subir ça à une femme enceinte et à un MA de couleur.
Le principal adjoint , d'une méchanceté inouie est devenu maire ps de la ville, et membre du conseil général .. pour le PS en plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Caro le Dim 25 Juil 2010 - 9:37

Il faut savoir que la Nouvelle Calédonie n'est ni un TOM ni un DOM mais un POM (pays d'outre-mer) avec effectivement son propre fonctionnement.
Pour ma part, je suis MA et, lorsque je me suis présentée au vice-rectorat pour remplir un dossier, on m'a bien fait comprendre que je n'avais pas la "bonne couleur".

Caro
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Nguyen le Dim 25 Juil 2010 - 10:04

salut caro et morgane.
de toute façon, on ne quitte pas les iles loyautés pour la grande Terre aussi facilement. Les bateaux sont réservés plusieurs mois à l'avance. Morgane, je remarque aussi de mon côté depuis que j'enseigne (5ans) que les attaques viennent en gande partie de soi-disant collègues comme des instits ou profs qui cumulent profession dans l'EN et parents d'eleves. Peut etre par prise de conscience du massacre des enfants, ils se valorisent en rejetant la faute sur les autres. Eux connaissent tout de la pedagogie et les autres sont des bêtes sanguinaires. Sinon le vrai problème, c'est que lorsque personne ne veut s'investir dans les Associations de Parents d'élèves, il ne faut pas s'étonner d'avoir que les plus excessifs à leur tête. Un peu comme la politique effectivement. Pour ma part, c'est la 2ième fois que je rencontre des Présidents parent d'élève ouvertement raciste. Malheureusement, ils rencontrent au sein de nos établissements un bon terreau d'accueil et on dit après partout que l'interêt des enfants est LA priorité...

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par roxanne le Dim 25 Juil 2010 - 10:05

C'est vrai que cette histoire vue d'ici para^t être proprement hallucinante....Ce qu'il faut c'est qu'elle ne te porte pas préjudice pour la suite de ta carrière; mais ne pourrais-tu pas , puisque tu n'as plus grand chose à perdre, prévenir la presse?Un fnctionnement mafieux (car c'est le cas) doit être dénoncé.En tout cas , ça ne donne pas envie....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Reine Margot le Dim 25 Juil 2010 - 10:07

pareil que Roxanne, prévenir la presse (mais en étant sûr de partir quand même)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Nguyen le Dim 25 Juil 2010 - 11:03

la presse n a pas l air tres intéressée. peut etre par la suite, on verra.
Je ne veux pas vous empecher de venir ici. les plages sont magnifiques et les conditions financieres sont sensas. et justement, bon nombre de collègue ferment les yeux pour cela. Un seul sur la cinquantaine de profs du college s'est intéressé à mon cas. La plupart ne voit pas le probleme à suspendre un prof pour un cahier de texte mal tenu. c'est triste mais mon cas reste par definition rare sinon cela va devenir vite ingerable pour le Vice rectorat.

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Jane le Dim 25 Juil 2010 - 11:12


Bon courage !

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par Nasopi le Dim 25 Juil 2010 - 12:17

Oui, bon courage à toi ...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

suspendu puis mute dans l'interet du service

Message par Nguyen le Lun 2 Aoû 2010 - 14:18

Ma requête contre ma mutation d'office (pour sanction déguisée) a été rejetée en urgence au TA (peut être encore un
espoir "au fond" dans quelques mois puisque je n'ai pas pu assisté à cette audience, faute de place dans les
avions). Le jugement vaut le coup d'oeil. En clair, si un prof ne plaît pas à son "Principal et à certains parents" alors il peut être suspendu sans conseil de discipline (donc sans possibilité de se défendre) puis muté d'une île à l'autre en une semaine (200 Km à la nage) et en toute légalité ("dans l'intérêt du service"). Le juge trouve même qu'il n'y avait pas "d'urgence" puisque j'ai été informé à la CAP une semaine avant ma nouvelle affectation. Déménager toute ma maison + ma voiture en une semaine, alors qu'il n'y a même pas de billet d 'avions, c'est digne de James Bond et indigne du traitement d'un employé.

A la CAP, le Vice Recteur avait expliqué que je n'étais pas adapté à la vie dans les îles Loyautés. Comme j'ai fourni
le témoignage du chef de ma Tribu contre-disant ces accusations, je suis maintenant officiellement muté car je ne
m'entends pas avec "mon supérieur hiérarchique" et cela sans jamais l'avoir insulté, ni désobéi, ni même contre-
dit. C'est bête, si seulement j'avais eu le temps de l'inviter au resto.

La procédure est donc simple et efficace. Un soucis avec des enfants qui n'aime pas l'école? On suspend le prof, cela fait plaisir aux parents-collègues (instits et surveillants tellement plus professionnels). Et si on ne trouve pas de faute? Aucune importance. On laisse tomber le conseil de discipline, un peu trop contraignant, et on pratique une mutation d'office puisqu'évidement, avec tout ce cirque, les "relations avec son supérieur hiérarchique se sont dégradées". Imparable. Et le fonctionnement du service sera assurée sans ce gêneur prétentieux et exigeant qui ose critiquer les élèves au lieu de se remettre en cause.

que dire de plus...

Nguyen
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par roxanne le Lun 2 Aoû 2010 - 14:34

Je pense néanmoins que ce qui t'est arrivé est lié à l'endroit..et qu'on ne peut le généraliser aux pratiques de l'en ailleurs.Mais tu devrais en informer la presse nationale...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par John le Lun 2 Aoû 2010 - 14:37

j'ai fourni le témoignage du chef de ma Tribu contre-disant ces accusations

C'est-à-dire ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par JPhMM le Lun 2 Aoû 2010 - 14:49

Bon courage à toi.

Dans certains établissements, certains niveaux, c'est l'inverse... si la moyenne de la classe est supérieure à un certain seuil, tu es un mauvais prof. Ça a quelque chose à voir avec la fameuse constante macabre...

Exemple extrême : dans certains établissements, si au premier trimestre une classe de maths sup a 10 ou plus de moyenne en maths (et encore, 10, je suis gentil...), le prof est considéré comme démago.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par roxanne le Lun 2 Aoû 2010 - 14:53

Oui , il est consédiré comme démago , ou comme trop sévère mais perso je n'ai JAMAIS entendu parler en métropole d'un prof muté (!!) d'urgence pour une histoire de notes !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment se débarasser d'un prof coupable de faire son travail!

Message par JPhMM le Lun 2 Aoû 2010 - 14:54

Non, clairement, moi non plus.
D'ailleurs si les profs ont une obligation de moyens, ils n'ont pas d'obligation de résultat.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum