Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par mel93 le Mar 15 Fév 2011 - 16:24

Dans la dépêche :

Michel Serres ne décolère pas. La casse de l'Éducation nationale, les profs et les instits « les plus mal payés de France, sans cesse critiqués de toute part »… Lui l'enseignant, maître de conférence à Stanford, lui le fils de paysan, entré à l'École normale supérieure en 1952 est outré et sort de ses gonds. « Eh bien merde » résume le Gascon des bords de Garonne avant de détailler un peu plus son propos.

Que penser de cette faillite de l'Éducation nationale ?

De quelle faillite parlons-nous ! A-t-on si vite oublié que la France est le premier pays au monde au nombre de ses prix Nobel ? A-t-on si vite oublié que les lycées français ont un succès fou à l'étranger ? Moi-même, je suis enseignant à Stanford, la deuxième université au monde, mon département est le mieux classé. Je ne vois pourtant aucune différence entre ce que je faisais à la Sorbonne et ce que je fais aux États-Unis. La France veut prendre exemple sur les USA, mais les gens qui le font ne voyagent pas. Sait-on que là-bas il n'y a plus ni primaire, ni secondaire, c'est la m… totale. Et les universités recrutent à l'étranger. C'est un peu comme nos équipes de rugby ou de basket… Ce que je veux dire c'est qu'on détruit l'Éducation nationale pour les mauvaises raisons. Ce sont les inexpérimentés qui régentent les expérimentés.

Comment interpréter cette crise des vocations qui touche aujourd'hui le métier de professeur ?

Je vous retourne la question : comment accepter de rentrer dans un métier quand on sait que l'on sera le moins bien payé de France, placé sous le feu de critiques et empêché de faire son boulot ? Et merde ! Tous les professeurs et les instituteurs font bien leur travail. Tous nous aimons les gosses et les matières que nous enseignons. Attention à cette actualité qui, sans cesse, pervertit la réalité. Elle est à l'image de ces classements de films ou de livres, les plus vendus chaque jour et qui sont, la plupart du temps, des navets. C'est comme si nous vivions devant un miroir déformant nous empêchant de percevoir le juste enseignement.

http://www.ladepeche.fr/article/2011/02/08/1008962-On-detruit-notre-ecole-pour-de-mauvaises-raisons.html

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par kensington le Mar 15 Fév 2011 - 16:40


A-t-on si vite oublié que la France est le premier pays au monde au nombre de ses prix Nobel ?


Ah, bon? scratch

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Celeborn le Mar 15 Fév 2011 - 16:45

@kensington a écrit:
A-t-on si vite oublié que la France est le premier pays au monde au nombre de ses prix Nobel ?


Ah, bon? scratch

Effectivement, les États-Unis viennent de téléphoner : ils ne sont pas d'accord ^^

(Cela dit, c'est vrai en littérature)

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par John le Mar 15 Fév 2011 - 21:59

Michel Serres a écrit:Et merde !
Ce devrait être le prochain slogan des manifs Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Pseudo le Mar 15 Fév 2011 - 22:01

@John a écrit:
Michel Serres a écrit:Et merde !
Ce devrait être le prochain slogan des manifs Very Happy

Ca résume assez bien le fond de ma pensée, en fait... Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par frankenstein le Mar 15 Fév 2011 - 22:08



La France est au :
> 4ème rang mondial pour les brevets
> 5ème rang mondial pour les publications scientifiques
> 5ème rang mondial pour l’accueil des chercheurs
> 5ème place mondiale pour l’effort recherche-développement
Les succès technologiques français (Airbus, Train à Grande Vitesse, fusée Ariane, découverte du VIH et bien d’autres encore) et le nombre de prix Nobel français (Albert Fert, 2007, prix Nobel de Physique par ex.) et de médailles (Wendelin Werner, 2006) détenus par la France, confirment que la France est un pôle d’innovation et de recherche dynamique.
De plus, de nouvelles initiatives comme les collèges doctoraux -existant avec le Japon, le Brésil, la Chine et le Chili - visent à développer les échanges entre doctorants français et étrangers ou les programmes de formation engagés avec le Brésil, le Mexique et la Malaisie privilégient la construction de partenariats inter-universitaires dans le domaine des sciences de l’ingénieur.

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par John le Mar 15 Fév 2011 - 22:11

Les succès technologiques français (Airbus, fusée Ariane)
Français ? Suspect

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par frankenstein le Mar 15 Fév 2011 - 22:13

@John a écrit:
Les succès technologiques français (Airbus, fusée Ariane)
Français ? Suspect
Pas franco-français mais une grande part de français Drapeaufrançais petitdrapeau

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Igniatius le Mar 15 Fév 2011 - 22:57

Comparativement à sa population, et compte tenu de son très faible accueil de chercheurs étrangers, nationalisés lorsqu'ils sont récompensés (USA, GB), on peut sans doute considérer que la France est un des 2 ou 3 premiers pays pour la recherche et l'innovation scientifique et technologique.
LA médecine française est l'une des plus en pointe.

Je souscris entièrement au discours de Michel Serre, et à son observation du système tout pourri chez les anglo-saxons (aparté : accueil des correspondants anglais de nos élèves la semaine dernière ; mon collègue de physique accueille un prof de maths-physique accompagnateur et lui montre l'EDT de nos TS : l'anglais hallucine de la masse de cours et, quand il voit philo et histoire, il demande "Mais à quoi ça sert ?" lui il a arrêté à 14 ans pour ne plus faire que maths et physique ; résultats : ce sont mes collègues qui lui corrigent son anglais écrit...).

Je crois effectivement que l'élitisme de notre école était au top niveau.
Malheureusement, Serre a raison : c'est dégueulasse que des incompétents, des derniers de la classe, aient pris le pouvoir et cassent tout.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Avatar des Abysses le Mer 16 Fév 2011 - 0:41

A chaque fois que je l'écoute ce n'est que du bonheur. Des remarques simples et pertinentes et beaucoup de bon sens. Si seulement il pouvait être ministre de l'EN il pourrait peut être changer les choses. Je n'oublie pas cependant que la rue de grenelle à été sévèrement noyauté...

Au passage l'école normale supérieur ( ULM the only one ) est , malgré ses 30 admis chaque année, l'école ayant produit le plus de médaille Fields au monde.

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Chocolat le Mer 16 Fév 2011 - 9:15

@Igniatius a écrit:
Je souscris entièrement au discours de Michel Serre.

+1!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Iphigénie le Mer 16 Fév 2011 - 17:26

un bout de réponse passé,à ma connaissance,inapperçu:
http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Aurore le Mer 16 Fév 2011 - 19:24

Michel Serres, ce grand penseur du dimanche (sur France Info:P ), c'est aussi cela : http://agora.qc.ca/textes/serres.html
De quoi doucher l'enthousiasme de certain(e)s... lol!

Extrait :

"Mon idée serait de ne pas partir des notions de savoir, de formation, de compétence, mais de connecteur les hommes entre eux selon leurs besoins et leurs possibilités. Les exclus seront déjà moins exclus s'ils sont ensemble et, de cette connection, va naître une demande. La pédagogie classique actuelle est une offre qui ignore la demande. Elle met des marchands d'oeufs sur la place du village alors qu'il n'y a pas d'acheteur. Les professeurs ne se soucient pas de la demande.
Avec le changement de support, tout va changer: le savoir, le sens, la tête humaine, comme à l'époque de la diffusion de l'imprimerie.
Lorsque le cerveau se débarrasse de certaines charges, il se libère pour d'autres. La mémoire libérée par l'imprimerie à l'époque de sa diffusion, a permis d'inventer la physique, un peu comme les mathématiques à l'époque de l'écriture. Cela se compare à l'évolution de l'homme vers la station debout. Ses pattes de devant désormais libres pour la préhension, sont devenures des mains, libérant ainsi la bouche de cette tâche. L'homme a alors pu se mettre à parler. Ce changement de sens était imprévisible.
Je crois donc que l'avancée prodigieuse des techniques actuelles, n'est pas historique mais hommienne, pas de l'ordre de l'histoire mais de l'évolution."
Il faut inverser le sens de la pédagogie et partir du problème de l'insertion. L'insertion, c'est d'abord de donner aux exclus, aux pauvres gens, la possibilité de former une vraie communauté, de dialoguer entre eux, de parler entre eux de leurs besoins. À ce moment-là, il y aura des "demandeurs d'oeufs", ils seront très vite intelligents et sauront chercher vite le savoir. Pendant ce temps-là, les offreurs, le Centre national d'enseignement à distance, l'université, auront préparé des serveurs gratuits. Ce sera une vraie révolution qui ne partira pas d'en haut.
Avec le changement de support, tout va changer: le savoir, le sens, la tête humaine, comme à l'époque de la diffusion de l'imprimerie.
Lorsque le cerveau se débarrasse de certaines charges, il se libère pour d'autres. La mémoire libérée par l'imprimerie à l'époque de sa diffusion, a permis d'inventer la physique, un peu comme les mathématiques à l'époque de l'écriture. Cela se compare à l'évolution de l'homme vers la station debout. Ses pattes de devant désormais libres pour la préhension, sont devenures des mains, libérant ainsi la bouche de cette tâche. L'homme a alors pu se mettre à parler. Ce changement de sens était imprévisible.
Je crois donc que l'avancée prodigieuse des techniques actuelles, n'est pas historique mais hommienne, pas de l'ordre de l'histoire mais de l'évolution."

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Ruthven le Mer 16 Fév 2011 - 19:30

@Aurore a écrit:Michel Serres, ce grand penseur du dimanche (sur France Info:P ), c'est aussi cela : http://agora.qc.ca/textes/serres.html
De quoi doucher l'enthousiasme de certain(e)s... lol!

MDR. J'attendais que quelqu'un exhume son passé pédago. ; dans mes souvenirs il y a aussi quelques pages gratinées dans le Tiers Instruit mais j'ai la flemme de le chercher dans les cartons.

Bon, j'avoue que je ne suis pas fasciné par le travail de Serres (sa thèse sur Leibniz est très chouette, mais l'oeuvre qui suit ensuite m'enthousiasme beaucoup moins ; on dirait toujours qu'il fait de la philosophie sans concept (ou c'est moi qui ne les trouve pas, ce qui est fort possible aussi)).

En attendant, sa réaction du moment est plutôt de bon sens.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Chocolat le Mer 16 Fév 2011 - 19:35

@Aurore a écrit:Michel Serres, ce grand penseur du dimanche (sur France Info:P ), c'est aussi cela : http://agora.qc.ca/textes/serres.html
De quoi doucher l'enthousiasme de certain(e)s... lol!


Rhoooo, t'es qu'une rancunière, d'abord! Razz

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Serres, enseignant, philosophe : "On détruit notre école pour de mauvaises raisons"

Message par Aurore le Mer 16 Fév 2011 - 19:53

@Chocolat a écrit:
@Aurore a écrit:Michel Serres, ce grand penseur du dimanche (sur France Info:P ), c'est aussi cela : http://agora.qc.ca/textes/serres.html
De quoi doucher l'enthousiasme de certain(e)s... lol!


Rhoooo, t'es qu'une rancunière, d'abord! Razz
yesyes Laughing

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum